Six études anti Raoult remises en question , les auteurs se rétractent …

Il n’existe potentiellement plus d’études anti chloroquine ! Toutes s’appuyaient sur Surgisphère ou sur tes methodologies comparables du Big Data

Surgisphère a fourni de fausses données  qui ont servi  à des études  célébrées par la presse  . La démolition du protocole Raoult se solde par le scandale sanitaire du siècle.

Véran et ses conseillers doivent démissionner !

 Pierre Cohen-Bacrie donne les infos suivantes

Dernière heure : trois des auteurs de l’article Mehra, paru dans The Lancet le 22 mai, retirent l’article

« Ils ont dit que Surgisphere, la société qui a fourni les données, ne transférerait pas l’ensemble complet de données pour un examen indépendant et qu’ils « ne peuvent plus se porter garant de la véracité des principales sources de données ». »

Source – New York Times, 4 juin : https://bit.ly/-mehrax

HT Johan-Frederik Hel Guedj

——

Déclaration de The Lancet

« Aujourd’hui, trois des auteurs de l’article, « Hydroxychloroquine ou chloroquine avec ou sans macrolide pour le traitement de COVID-19: une analyse du registre multinational », ont rétracté leur étude.

[Il s’agit de Mandeep R Mehra, Frank Ruschitzka et Amit N Pate; le président de Surgisphere et quatrième auteur de l’article, Sapan S. Desai, a d’autres soucis urgents],

Ils n’ont pas été en mesure de mener une vérification indépendante des données qui sous-tendent leur analyse. En conséquence, ils ont conclu qu’ils «ne peuvent plus se porter garant de la véracité des principales sources de données».

The Lancet prend les questions d’intégrité scientifique très au sérieux, et il y a beaucoup de questions en suspens au sujet de Surgisphere et des données qui auraient été incluses dans cette étude.

Conformément aux directives du Comité d’éthique de la publication (COPE) et du Comité international des rédacteurs en chef des revues médicales (ICMJE), il est urgent d’examiner les collaborations de recherche de Surgisphere.

L’avis de rétractation est publié aujourd’hui, le 4 juin 2020. L’article sera mis à jour pour refléter cette rétractation sous peu. »

[traduction : Pierre Cohen-Bacrie]

Source – The Lancet, 4 juin : https://bit.ly/-lancetx

Notons que la révision des collaborations de Surgisphere à la recherche médicale inclura nécessairement l’étude Magagnoli portant sur les vétérans et l’étude Rosenberg. Qui peut avoir confiance dans, les données bidons de Surgisphère ?

Les études basées sur les données fournies par Surgisphere sont :

– Geleris et al. NEJM. May 7, 2020. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2012410

Étude observationnelle de l’hydroxychloroquine chez les patients hospitalisés avec Covid-19

– Vinetz, J. BMJ. May 29, 2020. https://www.bmj.com/content/369/bmj.m2018

Manque d’efficacité de l’hydroxychloroquine dans covid-19

Les autres études s’appuyant sur une méthodologie semblablles avec de gros problèmes déja soulignés

– Rosenberg et al. JAMA. May 11, 2020. https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2766117

Association of Treatment With Hydroxychloroquine or Azithromycin With In-Hospital Mortality in Patients With COVID-19 in New York State

BMJ 2020 ; 369 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.m2018 (Publié le 19 mai 2020)Citez ceci comme: BMJ 2020; 369: m2018

– Magagnoli et al. medRxiv. April 16, 2020. https://www.medrxiv.org/…/10…/2020.04.16.20065920v1.full.pdf

Outcomes of hydroxychloroquine usage in United States veterans hospitalized with Covid-19

– Borba et al. JAMA. April 24, 2020. https://jamanetwork.com/…/jamanetworkop…/fullarticle/2765499

Effect of High vs Low Doses of Chloroquine Diphosphate as Adjunctive Therapy for Patients Hospitalized With Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2 (SARS-CoV-2) InfectionA Randomized Clinical Trial

Source – Surgisphere : https://bit.ly/-surgi

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Six études anti Raoult remises en question , les auteurs se rétractent …

  1. Patrick Huet dit :

    Comme quoi, il suffit qu’un certain nombre de personnes se lèvent (parfois juste quelques dizaines ou moins) et l’oppression tombe !
    Il ne faut pas grand chose pour que les mensonges se défassent !

    Juste du courage de la part d’une quinzaine ou d’une vingtaine de personnes. Je ne sais pas combien de scientifiques ont pris position, mais cela ne devait pas être des milliers. C’est très encourageant pour l’avenir.

    Aimé par 1 personne

  2. LANCE Jean-Jacques dit :

    Il est tout de même un fait incroyable dans ce pays, c’est de constater le manque de courage et d’investissement de la majorité de nos médecins de terrains et autres scientifiques lambda qui acceptent lamentablement de se faire balader par des décisions gouvernementales inacceptables en se complaisant dans l’immobilisme ! Qu’attendent – ils pour se mobiliser vraiment et crier au mensonge en s’engouffrant, par exemple, dans la brèche de la déroute du LANCET !
    Certainement quand les premières têtes tomberont seront-ils les premiers à sortir de leur mutisme pour aller tondre leurs confrères corrompus, façon libération de la France en 1945….
    Moralité, on savait depuis longtemps que l’homme mouton existait mais sans pouvoir imaginer un seul instant qu’un politique pouvait apprendre son métier à un praticien….il faudra trouver un nom à cette nouvelle race de collaborateurs particulièrement éteints.

    Aimé par 1 personne

  3. fraternel dit :

    et bien bravo à toutes celles et ceux qui ont démasqué cette mascarade et je ne dis pas bravo à tous ces journaleux surs de leurs faits à continuer à inviter tous les détracteurs de la chloroquine on se demande s’ils ont encore une liberté d’expression ou alors sourds à toutes autre info qui contredit celle çi quand au ministre de la santé vivement qu’on est affaire à quelqu’un d’indépendant qui écoute tout le monde quant à sa démission faut voir par qui le remplacer ce n’est pas gagné d’avance s’ils sont toujours aussi butés en haut lieu

    J'aime

  4. Nuber dit :

    Suis je complotiste si avec insistance je me pose la question de savoir qui est derrière toutes ces manipulations d’opinion. Combien de morts pour cette saloperie?
    Voilà du boulot pour les vrais journalistes d’investigation.

    J'aime

  5. fraternel dit :

    envoyons Elise Lucet de cash investigation pour apprendre le métier de journaliste à certains une personne qui ne se laisse pas démonter!elle aurait fait bonne figure parmi tous ces moutons de panurge qui avalaient tout au niveau de l’info en belant oui! oui!

    J'aime

Répondre à LANCE Jean-Jacques Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s