Les pangolins s’emmêlent les pinceaux : analyse d’une « fake news « officielle .

Capturegggffddddd

Pour discréditer Raoult et les médecins qui prescrivent autre chose que du Doliprane , les pangolins  affirment : « 0.5% des malades décèdent sans le protocole Raoult ; donc l’hydroxychloroquine ne sert à rien … »

Reprenons méthodologiquement les données de cette Fake News officielle

Si nous partons des  données factuelles au 1er mai nous avons  24 000 décès officiels  auxquels il faut ajouter 10 000 décédés du covid à domicile pour 170 000 cas officiels  soit une létalité  de 20%.

Capture jh

A Marseille, chez Raoult il faut compter 15 décès pour 3153  cas confirmés et donc  0,5%de létalité.

Comment s’y prendre  pour démonter l’inutilité de la chloroquine ? En gonflant le nombre de contaminés en France et Pasteur doit de retourner dans sa tombe  en contemplant  ce quu produit sur ordre l’Institut qui porte son nom …

Je sors donc de ma retraite pour reprendre une vieille habitude d’analyse des statistiques … J’en profite pour saluer le flair de l’excellent Didier L. 

Un certain nombre de personnes font état d’une « étude de l’Institut Pasteur » établissant un taux de contamination de 6% dans la population française, et d’une létalité de 0.5%.
Des travaux réalisés par l’Institut Pasteur et publiés le 21 avril dernier estiment que 11,8 % des habitants du Grand Est auront contracté le coronavirus d’ici le 11 mai, ce qui fait de la région la deuxième plus touchée de France par l’épidémie. Sur place, fin avril , le chiffre de 4 à 5% était envisagé. Mais sur place, ils n’y connaissent rien ; des ploucs…

https://www.ouest-france.fr/grand-est/nancy-54000/coronavirus-une-etude-lancee-nancy-pour-mesurer-le-nombre-d-habitants-contamines-par-le-covid-19-6819720

La proportion serait pourtant , selon Pasteur, de  de 5,7 % dans l’intégralité du pays. Si l’on rapporte à la population de la métropole nous aurions donc quatre  millions de contaminés et avec les 24 000 morts officiels , un peu plus de 0,5% de létalité .

De cette analyse découlent plusieurs conclusions reprises par la presse et en particuliers les 200 000 morts prévisibles si 50 ou 60% de la population était contaminée.

0,6% de létalité, tel était le taux invraissemblable obtenu … enChine dont ont on connait la fiabilité  des indicateurs…. Je plaisante .

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/recherche-science/covid-19-un-taux-de-mortalite-allant-de-00016-pour-les-0-9-ans-78-pour-les-80-ans-et-plus-selon.

Partout le taux a été révisé à la hausse.

Comment Pasteur arrive t il à des taux « chinois » pour la France?  

Il s’agit d’une étude qui s’appuie  sur des lycées de Crépy en Valois et de leurs familles. Il n’y a eu aucun décès parmi cette population celle-ci étant composée de jeunes et de jeunes adultes.

Cette étude n’est pas représentative de la population française, puisqu’elle a été conduite précisément au sein d’une population hautement contaminée (6%), les lycéens et leurs familles. Les gens de Pasteur soulignent d’ailleurs que cette étude n’est pas représentative de la population française.

la  létalité donnée est établie de la façon suivante: je prends les 6% de contaminés obtenus avec les lycéens et leurs familles, j’extrapole à la France, soit 4 millions de Français. Je lis que 20 000 Français sont morts. La létalité est donc de 20 000/4 000 000 soit 0.5%.

L’étude de Pasteur s’appuie également sur le cas du bateau de croisière Diamond Princess pour lequel il y a eu à bord 700 personnes infectés et 13 décès(2%). Compte tenu de la distribution des âges très différentes sur ce navire de croisière à bord duquel la part des populations âgées est surreprésentée par rapport à celle dans la population générale, cela conduit à un taux de 0.5% de mortalité lorsqu’on pondère par classe d’âges correspondant à celle de la population générale.

Il est plus que probable, que l’échantillon des personnes âgées de plus de 70 ans du Diamond Princess ne soit pas un échantillon représentatif des personnes âgées de plus de 70 ans de la population générale sur le plan de la santé. Plus riches, pas handicapés … Et surtout rapidement pris en charge et soignés. Si vous êtes obèse, cardiaque, en fauteuil roulant, souffrant d’insuffisance cardio-vasculaire, peut-être que vous êtes statistiquement parlant moins enclin à partir faire le tour du monde sur un bateau de croisière que ceux du même âge que vous en bonne santé.

Les 0,5% de décès sont abracadabrants  si nous analysons  les taux  coréens  . Dans ces pays  les tests sont systématiques  (avec symptômes ou pas) et la population bien soignée.

On obtient pour la Corée  11000  cas sur 52 millions d’habitants soit seulement  2% de la population contaminée  et 254 morts  et donc une létalité d’un peu plus de  2%. Sans doute le nombre de malades est il plus important  mais nous retons au dessus de 0,5%

Et Pasteur veut nous faire croire que la létalité en France serait de  0,5%… sans rien faire, sans soigner, sans isoler les malades …

En Allemagne 166 000 cas sont confirmés , les tests sont plus nombreux qu’en France (jusqu’à 640.000 tests par semaine.) La encore les testés positifs représentent 2% de la population.

En Israel, tests systématiques et … 2% de la population  contaminée.

Dans ces pays dificiles de concevoir  plus de 4% de la population contaminée, le taux de létalité demeure au dessus des 0,5%.

Le département des Bouches du Rhone serait  selon les statistiques goiuvernementales  dans une situation médiane. Par chance les 2,5 millions d’habitants  sont fortement testés par Raoult et son équipe mais également ailleurs.

https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

Près de 5000 malades pour le département  donnent 2% de contaminés .

Comment Pasteur  invente t il le chiffre de 6% de la Population contaminée ??? et celui de 0,5% de létalité ?

Seules des campagnes massives de tests peuvent nous donner la réponse , mais il semble peut probable qu’en France nous soyons à plus de 2,5% de la population contaminée  ce qui est très peu : 1,5 millions de personnes, soit dix fois plus que les cas confirmés .

La létalité ne peut pas être de 0,5% en France, mais à minima de 2,5 à 3% de la population .

Le protocole Raoult ou les antibiotiques ne sont sans doute pas miraculeux  mais ils permettent re limiter les dégâts et de diviser par deux ou trois le taux de létalité . Rappelons les 1,2% d’Israël ou le protocole est systématique.

Vous avez compris , si le virus n’est pas saisonnier , si Macron continue à ne pas soigner nous prenons le risque d’avoir plus de 500 000 morts.

Heureusement les Pangolins qui ne sont pas médecins mais rats des médias et des labos ne savent pas que les épidémies dans l’histoire ont toujours été cycliques, elles naissent et disparaissent …

Dans les pays où la crise a été bien gérée; moins de 100 morts par million  d’habitants, le Covid , une simple grippette…

Moins de décès que ceux provoqués habituellement par la grippe et un taux de létalité comparable:

La surmortalité hebdomadaire  peut faire parler de gentille grippette en Allemagne ou en Grèce. Il y a eu moins de surmortalité avec le covid qu’avec la grippe les années passées

Capture GRIPPE GRECE

Capture ALLEMAGNE

Dans les pays où la crise est mal gérée , une dure réalité, la surmortalité hebdomadaire dépasse 20%

Capture FRANCE

Capture ITALIE

Au 20 mai la létalité en sachant  que les décès à domicile ne sont pas intégrés en France, ils le sont en Allemagne , en Gde Bretagne

Capture jh

Capture jhh

 

◾️En France le nombre de décès par million d’habitants – ce sont les données de Santé publique France – est de 419 morts par million d’habitants. Avec des pics considérables, puisqu’il y a eu dans le grand Est jusqu’à 600 morts par million d’habitants, en Île-de-France 500 morts par million d’habitants, et à Paris, 759 morts par million d’habitants. Il y a eu plus de morts en Île-de-France pour 12 millions d’habitants qu’il n’y en a eu à Wuhan – où l’épidémie a commencé – pour 12 millions d’habitants.
Cela suggère que la gestion de l’épidémie en Île-de-France a été moins efficace en termes de résultats que celle de Wuhan, qui a pourtant pris la toute première vague et qui ne savait pas comment traiter la maladie. Dans la région PACA il y a eu 168 morts par million d’habitants, à Marseille 140 par million d’habitants, et à l’IHU la mortalité est de 0 5% des patients infectés.
◾️On aura tout entendu sur le protocole de l’IHU : qu’on donnait du poison avec l’hydroxychloroquine ou qu’on ne traitait que des gens jeunes qui auraient pu guérir spontanément.
– Or si l’on observe les données en termes de classes d’âge, on voit qu’en Chine, au début de l’épidémie, toutes les classes d’âge ont été touchées. Même si le facteur de vulnérabilité le plus important était d’avoir plus de 70 ans, la moitié des gens avaient moins de 70 ans, et parmi eux des gens jeunes y compris de 20 ans. On a retrouvé la même tendance au début en Italie. Les choses ont changé ensuite en Chine et en Italie, à partir du moment où ces pays ont adopté des stratégies de tests et de traitement systématiques.
– On voit que la situation dans le grand Est et la région parisienne était la même qu’en Chine ou en Italie sur leurs 1000 premiers décès. Cela montre que quand on ne fait rien, quand on ne détecte pas et qu’on ne teste pas systématiquement, on a exactement les mêmes profils de mortalité: une proportion importante de gens de moins de 70 ans et de gens jeunes meurent.
– À l’IHU parmi les gens traités avec HCQ + AZI, il y a un seul mort de moins de 70 ans, les autres avaient plus de 80 ans.
Cela prouve que, contrairement aux dires de ceux qui reprochaient à l’IHU de traiter trop de jeunes, il était important de traiter les jeunes aussi parce qu’aucun jeune n’est mort.
=> La prise en charge le plus tôt possible de tout le monde, y compris les jeunes, module, entraîne une différence dans la mortalité générale et une différence dans la mortalité par tranche d’âge.
◾️Mortalité à Paris et à Marseille
À Paris elle est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille, c’est-à-dire que quand il mourait une personne à Marseille, il en mourait un peu plus de 5 à Paris: ça fait une grosse différence. Et ce n’est pas parce que les gens étaient plus âgés, car beaucoup de jeunes sont morts en Île-de-France. Il y a une grande différence dans la prise en charge, ce qui doit amener à se poser des questions très sérieuses sur la gestion des épidémies dans cette partie de la France.

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les pangolins s’emmêlent les pinceaux : analyse d’une « fake news « officielle .

  1. nicole almar dit :

    Bravo et merci pour cette analyse.

    J'aime

  2. Patrick Huet dit :

    Merci pour cet article. En triturant les chiffres, on peut prouver tout ce qu’on veut.
    Pour info, je vous communique le lien d’une action collective de justice (conduite par des avocats) pour la liberté des médecins en matière de prescription dans le cadre du COVID-19 (notamment chloroquine et antibiotque). https://noublionsrien.fr
    Le dépôt de pré-plainte est en cours, chaque personne, qu’elle soit victime ou même simple citoyen, peut s’y inscrire. Puis, il y aura une action en justice menée par les avocats du cabinet « smartcab » – je me suis inscrit en tant que simple citoyen.

    J'aime

  3. Patrick Huet dit :

    Super !
    Dans le même ordre idée, il s’est construire un mouvement lancée au départ par 300 médecins, infirmières et aides-soignants :
    Lien ; https://baslesmasques.co/index.php/je-signe-lappel/

    Le mouvement s’appelle « Bas les masques » Je vous fais un copier/coller tel quel du début (ce n’es pas moi qui ai mis l’écriture inclusive dont je ne suis pas fan, mais c’est une autre histoire) :

    « Un appel de soignant.e.s pour construire un mouvement populaire ! Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! » Nous disons stop aux mensonges, à l’hypocrisie et au cynisme du gouvernement ! »

    Il y a plusieurs catégories : les soignants, simples citoyens, etc. Ce n’est pas une pétition, mais un mouvement pour exiger du gouvernement une « reconstruction ».

    Je vous laisse le découvrir, très intéressant. je m’y suis inscrit comme simple citoyen solidaire.
    En tous les cas, ça bouge ! Et fort !

    J'aime

    • LANCE Jean-Jacques dit :

      Merci pour ce second lien. J’ai bien entendu signé ! Il faut tout faire pour que cette bande d’enfoirés ne se sente pas en sécurité. Signez ces pétitions en nombre et faites partager.
      Ils « scannent » en permanence les réseaux sociaux et le début d’un réveil serait leur pire cauchemar.

      J'aime

  4. Patrick Huet dit :

    Rectification « il s’est construit un mouvement lancé » (j’ai modifié ma phrase et oublié de modifier l’orthographe).

    J'aime

  5. FRATERNEL dit :

    bien sur!on connait les réactions de Karine Lacombe dézingueuse du professeur raoult les inquiétudes des labos quant à la distributino des dividendes de leurs actionnaires si le sus nommé raoult à raison la course effrénée pour trouver un vaccin pour se tirer la bourre entre l’institut pasteur et Sanofi les blablateurs des plateaux télé le conseil scientifique (çà sert à quoi çà guéri?)
    Ils commençent à me fatiguer ces guignols de l’info!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s