Il n’y a plus de débat entre scientifiques mais une obstination forcenée à refuser les évidences !

 

 

 

Captureooooooooooooo

 

Comparaison internationale : les pays qui utilisent l’hydroxychloroquine bénéficient d’un taux de létalité bien plus faible que les autres

Monique Plaza  nous présente l’étude de Maxime Izoulet

Izoulet  a écrit, dans le cadre des débats scientifiques à propos de la chloroquine, un article de recherche publié aujourd’hui sur le site Social Science Research Network (SSRN).

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3575899

Il y emploie les méthodes de l’économétrie pour comparer deux groupes de pays, l’un constitué de pays pour lesquels nous avons des indices ou des preuves de l’utilisation massive de chloroquine au début de l’épidémie, l’autre constitué de pays dont nous savons qu’ils ne l’utilisèrent pas dans les premiers jours de l’épidémie.

Cette comparaison permet de faire apparaître une différence très nette entre les dynamiques de l’épidémie dans les premiers jours de ces deux groupes de pays, puisque le groupe de pays utilisant la chloroquine stabilise la courbe des décès journaliers alors que le groupe ne l’utilisant pas voit sa courbe de décès augmenter fortement.

Maxime souligne que si ces éléments statistiques ne sauraient constituer une preuve clinique – ils n’en ont pas l’ambition – ils permettent de mettre à jour des indices forts en faveur de l’hypothèse de l’efficacité de la chloroquine dans la lutte contre le coronavirus.

Controle

 

Le gouvernement chinois annonce le succès de l’hydrocycloroquine

Zhong Nanshan, un scientifique principal du gouvernement chinois à Guangzhou, a déclaré aux médias locaux que son équipe publierait bientôt un article avec des résultats positifs pour le phosphate de chloroquine, un autre dérivé de la famille des chloroquines.

«Le délai moyen [avec traitement au phosphate de chloroquine] pour que le virus devienne négatif est de quatre jours, et le groupe témoin [sans traitement] est de huit ou neuf jours. Cette amélioration des symptômes est très certaine », a déclaré Zhong à la télévision nationale mardi.

« Cela peut être un remède très efficace. »

 

La FDA américaine organise la production à grande échelle après avoir autorisé le traitement à l’hydroxychloroquine :

https://www.fda.gov/regulatory-information/search-fda-guidance-documents/product-specific-guidances-chloroquine-phosphate-and-hydroxychloroquine-sulfate?fbclid=IwAR2ape15Ck2dvQ6KcklFH6ksngbcwaAz8Msj1fANy6AKxImGVy4lwmaVrDo

 

 

On nous dit que Macron encense Raoult ,mais il interdit son protocole : chercher l’erreur

 

https://pgibertie.com/2020/04/15/a-ce-jour-les-essais-officiels-sur-le-protocole-de-didier-raoult-nont-toujours-pas-commence-et-lessai-le-plus-proche-debutera-le-20-avril-prochain/

Nous aurions pu préparer très rapidement toute la production et la logistique pour une distribution massive du traitement. Nous aurions pu sauver de nombreuses vies. Nous aurions pu permettre d’entrevoir et d’avoir une fin de confinement rapide. Nous aurions pu soulager psychologiquement toute la population en lui disant qu’il existait un traitement efficace.

https://pgibertie.com/2020/04/14/ce-que-la-presse-ne-vous-dira-jamais-les-essais-de-la-bande-des-labos-sont-des-echecs-echec-du-kaletra-et-nocivite-majeure-des-antiviraux-du-vih/

 

Nous nous moquons des autres mais les autres….

 

Le manque de moyens auquel font face les personnels soignants français dans la crise du coronavirus étonne la presse étrangère. Celle-ci ne manque pas de faire le parallèle avec la situation critique que dénoncent les professionnels médicaux depuis plusieurs mois.

 

 

https://www.courrierinternational.com/article/vu-de-letranger-la-penurie-de-masques-en-france-symbolise-le-delabrement-du-systeme-de-sante?fbclid=IwAR1ce2bq_gP9qfpZF76zsYg2HbevnI30UGpAAjp6SmOrfyMi101B0rgcgCE

Mobilisons nous  car nos médecins ont raison/

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Il n’y a plus de débat entre scientifiques mais une obstination forcenée à refuser les évidences !

  1. LANCE Jean-Jacques dit :

    Merci d’avoir censuré mon message de ce jour 16 avril sur « silence ne soignez plus ».
    Parler de manipulation, c’est correct mais le mot conspiration serait indécent et excessif ?
    Je crains sincèrement que, pour comprendre cette folie mensongère afin d’ agir en conscience, beaucoup n’aient encore à passer un certain cap. Qui vivra verra…..

    J'aime

  2. Voir sur ma page facebook un suivi de la publication de l’IUHM

    J'aime

  3. Patrick Huet dit :

    A propos, je viens d’en apprendre un peu plus sur la destruction du système de Santé. Par le livre du docteur Dominique Persoons « Santé riche et médecine pauvre ».

    En 2004, il fut instauré une nouvelle gouvernance qui a évincé quasiment tous les praticiens des instances dirigeantes. Comme quoi, mon analyse n’était pas fausse ainsi que ma conclusion : il faut que les médecins, professeurs et autres spécialistes reprennent la direction des instances médicales décisionnaires.

    J’ai fait une présentation de ce livre sur mon blog, car il mérite d’être connu, à cette adresse :
    https://www.patrickhuet.net/qui-dirige-notre-systeme-de-sante/

    Aimé par 1 personne

  4. REYNAUD dit :

    Qualité du consentement éclairé
    dans les études incluant des patients en phase aiguë du COVID-19

    Alors que le ministère de la santé est très à cheval sur le formalisme des essais cliniques, peut-on considérer comme valablement exprimés les consentements éclairés recueillis auprès des personnes incluses dans les diverses études cliniques et en particulier dans l’essai Discovery ?

    Explication :

    1- La consigne en cas de symptômes de Covid est de rester au domicile en prenant du Doliprane et d’attendre les signes respiratoires pour appeler le SAMU.

    2- Les critères d’inclusion dans l’étude Discovery sont d’après ses promoteurs « des patients hospitalisés avec des signes respiratoires, en particulier une pneumonie ».

    A partir de ces deux faits imaginons le parcours du malade pouvant être considéré comme candidat à l’inclusion par les expérimentateurs :

    Un homme, plutôt âgé, avec peut-être une ou plusieurs co-morbidités est malade à son domicile depuis une semaine, il suit les articles de presse tant sur la progression de la maladie au niveau statistique que sur l’évolution de l’état des patients infectés comme lui. Il sait ce qui l’attend. Des signes de difficultés respiratoires apparaissent. Il appelle le SAMU qui lui envoie une ambulance dont l’équipage, de par ses protections, ressemble plus à un groupe de cosmonautes qu’à des soignants. Il se retrouve bientôt dans un hôpital en surchauffe, couché dans un lit avec toutes sortes d’appareils bizarres autour de lui, en difficulté respiratoire, une voie veineuse installée et peut être avec un apport en oxygène par des tuyaux débouchant sous son nez. Et là, il voit arriver une ou deux personnes non identifiables à cause des protections qu’elles portent qui lui expliquent qu’il peut être inclus dans une étude clinique, qui comporte cinq possibilités, la première étant les soins courants ( on lui cache bien sûr que ces soins courants conduisent à une mortalité de 15 % environ à échéance de 20 jours) et quatre autres qui offrent un traitement par des produits aux noms barbares, impossibles à mémoriser, pour donner son consentement éclairé alors qu’il est bouffé par le stress et n’a qu’un désir : être soigné et soulagé pour éviter le pire.

    Que penserait-on d’un notaire qui ferait signer un testament ou d’une personne obtenant un chèque dans de telles conditions ? Cela se terminerait sans doute en correctionnelle. C’est pourtant ce qui se passe tous les jours, pour tous les essais cliniques démarrant en phase aiguë de la maladie et donc pour Discovery.

    Mais là, le ministère ne s’inquiète pas de cette violation de l’éthique.

    Aimé par 1 personne

  5. Jean dit :

    Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’agressivité dans les propos et actions des pro raoult envers la bande des labos et macron.
    Macron se fout de la gueule des français. S’il pense apparaître comme le sauveur, personnellement aux prochaines élections il n’aura pas mon suffrage, alors que je croyais en lui. Mais ceux qui porteront une lourde responsabilité au regard du nombre de décès, ce sont les lacombe, laurent et consorts qui se sont opposés à Raoult pour des questions d’ego et de pognons. Il faut arrêter le massacre rapidement car l’après covid va impacter économiquement tout le monde, y compris la bande des labos

    J'aime

  6. Mesannonces dit :

    ERREUR ….. TRUMP A IMPOSE LE TRAITEMENT A LA CHLOROQUINE DU PR DIDIER RAOULT ……

    J'aime

    • Patrick Huet dit :

      Mesannonces, avant de crier « erreur » en lettres capitales, il faudrait autopsier les personnes décédées et voir si elles n’ont pas été intoxiquées par un produit qui lui est létal !

      J'aime

  7. Patrick huet dit :

    Je viens de remarquer que le nombre de décès à Marseille est passé de 1 pour 1000 patients à 11 pour 2716.

    Ce n’est pas naturel.
    Il faudra faire très attention aux personnes qui arrivent à l’hôpital et voir si elles ne sont pas atteintes d’une autre intoxication qui, elle,serait mortelle. Tous les coups sont permis, et tous les coups seront utilisé durant pour discréditer le protocole du docteur Raoult. Y compris les plus ignobles : intoxiquer un malade avec un produit létal avant son arrivée.

    J'aime

Répondre à Jean Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s