Pourquoi l’INSERM sabote t il le protocole Raoult pour privilégier la recherche sur les antiviraux du Sida ? Emmanuel Macron et l’Inserm nous doivent la vérité !

768x384_virus-1

Pourquoi l’INSERM sabote t il le protocole Raoult pour privilégier la recherche sur les antiviraux du Sida ? Que sait on de la présence de bouts de Vih dans le virus du covid 19 ? L’INSERM est présent à Wuhan  avec un laboratoire de type P4 qui peut héberger les virus les plus dangereux de la planète (Ebola, Coronavirus, H5N1…) . Monsieur le Président , disposez -vous d’informations qui puissent justifier votre stratégie ?

1°) En l’état personne ne peut comprendre le sabotage de l’essai sur le protocole Raoult…

Le mépris ne suffit pas pour expliquer le refus de dialoguer avec Les professeurs Douste Blazy  et Perronne.

Au sujet de l’essai européen Discovery qui teste actuellement quatre traitements qui pourraient être efficace contre le coronavirus Covid-19, et notamment l’Hydroxychloroquine défendu à Marseille par le professeur Didier Raoult : « On n’a pas encore de résultats. Le protocole Discovery avance bien. On ne sait pas si l’Hydroxychloroquine est efficace sur le Covid-19, répond à Jean-Jacques Bourdin le PDG de l’Inserm. La science se construit sur des évidences bien pesées. La pétition n’est pas un outil scientifique, nous essayons d’apporter des réponses rationnelles« .

Une telle réponse est humiliante : la pétition a pour objet de soutenir des milliers de médecins et les meilleurs spécialistes ! Elle ne se substitue pas à la science, elle en prend la défense.

Pourquoi n’a-t-on pas testé le protocole du DR Raoult ?

Le professeur l’a dit et redit son traitement n’est pas efficace quand la situation des malades s’est dégradée.

La maladie se déroule au moins en deux phases :

Une phase virale pendant laquelle l’hydroxycloroquine associée à l’antibiotique  font baisser la charge virale et évite une surinfection .

Une deuxième phase inflammatoire pendant laquelle la charge virale plus faible n’est pas le problème. Il faut faire face par oxygénothérapie et réanimation. Le but du protocole Raoult est de réduire le nombre de ces malades qui connaissent le stade 2 : 5% en France et  moins de 1% avec le protocole .

Le gouvernement réserve les essais officiels et l’usage dans les hôpitaux de l’hydroxycloroquine pour les cas graves du deuxième  stade, ce qui ne présente  aucun intérêt et peut même se révéler dangereux . Plusieurs études l’ont déjà montré, pourquoi recommencer : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0399077X20300858

Le ministre devraient  communiquer dans les prochains jours sur le danger du protocole Raoult même s’il n’ a pas été appliqué. Autant n’autoriser l’ouverture du parachute qu’à 20m du sol pour en déduire qu’il ne sert à rien…

Le mépris n’est pas une réponse alors expliquez vous !

 

2)POURQUOI PRIVILEGIEZ VOUS LES ANTIVIRAUX UTILISES CONTRE LE SIDA ?

 

L’essai Discovery démarre avec cinq modalités de traitement :

  • soins standards
  • soins standards plus remdesivir,
  • soins standards plus lopinavir et ritonavir,
  • soins standards plus lopinavir, ritonavir et interféron beta
  • soins standards plus hydroxy-chloroquine mais sans l’antibiotique

L’attribution des modalités de traitement se fera de façon randomisée, c’est à dire aléatoire, mais patients et médecins sauront quel traitement est utilisé (on parle alors d’essai ouvert). L’analyse de l’efficacité et de la sécurité du traitement sera évaluée 15 jours après l’inclusion de chaque patient.

Chacun remarquera l’importance des antiviraux utilisés dans la lutte contre le Sida . Les Chinois ont publié le premier essai randomisé évaluant l’anti-VIH associant le lopinavir et le ritonavir chez 199 patients ayant une forme grave de l’infection Covid-19.

L’association de lopinavir et de ritonavir est l’une des pistes retenues dans l’urgence pour lutter contre l’infection Covid-19. Alors que plusieurs essais sont en train de se monter dans le monde, notamment en Australie et en France dans le cadre de REACTing, le premier essai randomisé chinois, baptisé LOTUS China et publié dans « The New England Journal of Medicine », fait l’effet d’une douche froide.

Chez 199 cas confirmés de l’infection avec atteinte respiratoire et désaturation en oxygène < 94 %, l’équipe du Dr Cao dans la ville de Wuhan conclut à l’absence de bénéfice sur le temps d’amélioration clinique entre le groupe traité et le groupe témoin.

L’association lopinavir + ritonavir (400 mg/100 mg) était administrée deux fois par jour pendant 14 jours, en plus du traitement standard. Ce dernier comprenait si nécessaire la supplémentation en oxygène, la ventilation invasive ou non, les antibiotiques, les agents vasopresseurs, la dialyse et l’ECMO.

Cette stratégie est elle justifiée par la nature du virus ?

 

3 COMMENT EXPLIQUEZ VOUS LES INSERTIONS DE VIH  DANS LE COVID 19 ?

La nature est décidément bizarre ; mettre un bout de VIH dans le nouveau covid 19…Au tout début j’ai douté ? La presse parlait de thèses complotistes, je me refuse à les alimenter , je me contenterai de faits établis. Ces questions mériteraient sans doute des enquêtes d’investigation …

Les manifestions du Covid 19 ne sont pas toutes celles de la grippe ou du SRAS, elles rappellent autre chose

Une multiplication d’aspects d’engelures observées chez les médecins généralistes et les dermatologues incite ces derniers à mettre en lien ces acrosyndromes douloureux avec l’épidémie de Covid-19.

« C’est notamment le fait que les cas observés concernent des adolescents et des adultes jeunes qui nous alerte », explique le Dr Luc Sulimovic, dermatologue en libéral et président du syndicat national des dermatologues-vénérologues. À cette heure, certains cas de Covid-19 ont été confirmés par test PCR. « Au vu du nombre important de ce type de lésion en ce moment, il est certain que l’on doit évoquer le Covid dans ce cas particulier », argumente le médecin qui précise que « des patients sont asymptomatiques tandis que d’autres présentent des signes pulmonaires faibles. 

 

 

Le coronavirus contient des « insertions de VIH », ce qui alimente les craintes

 

Ce qui suit est un extrait de l’article https://www.aubedigitale.com/le-coronavirus-contient-des-insertions-de-vih/ que je vous invite àlire…

C’est un fait établi qui m’a été confirmé par deux éminents professeurs de médecine à la retraite que je ne citerai pas car ils sont très connus.

 Dans « Uncanny similarity of unique inserts in the 2019-nCoV spike protein to HIV-1 gp120 and Gag« , des chercheurs indiens sont déconcertés par des segments de l’ARN du virus qui n’ont aucun rapport avec d’autres coronavirus comme le SRAS, et semblent au contraire plus proches du VIH. Le virus répond même au traitement avec des médicaments anti-VIH.

Notre arbre phylogénétique des coronavirus complets suggère que le 2019-nCoV est étroitement lié au SRAS-CoV [Fig1].

2

En outre, d’autres études récentes ont établi un lien entre le CoV 2019 et le SRAS-CoV. Nous avons donc comparé les séquences de glycoprotéines de pointe du 2019-nCoV à celles du SRAS-CoV (numéro d’accession NCBI : AY390556.1). Après un examen minutieux de l’alignement des séquences, nous avons constaté que la glycoprotéine de pointe du 2019-nCoV contient 4 insertions [Fig.2]. Afin de déterminer si ces insertions sont présentes dans d’autres coronavirus, nous avons procédé à un alignement multiple des séquences d’acides aminés de la glycoprotéine de pointe de tous les coronavirus disponibles (n=55) [voir tableau S.File1] dans la référence NCBI (ncbi.nlm.nih.gov), qui comprend une séquence de 2019-nCoV [Fig.S1]. Nous avons constaté que ces 4 insertions [insertions 1, 2, 3 et 4] sont uniques au 2019-nCoV et ne sont pas présentes dans les autres coronavirus analysés. Un autre groupe de Chine a documenté trois insertions en comparant moins de séquences de glycoprotéines à pics des coronavirus . Un autre groupe de Chine a documenté trois insertions comparant moins de séquences de glycoprotéines de pointe des coronavirus (Zhou et al., 2020).

J

Nous avons ensuite traduit le génome aligné et constaté que ces insertions sont présentes dans tous les virus de Wuhan 2019-nCoV, à l’exception du virus 2019-nCoV de la chauve-souris en tant qu’hôte [Fig.S4]. Intrigués par les 4 insertions hautement conservés propres au 2019-nCoV, nous avons voulu comprendre leur origine. À cette fin, nous avons utilisé l’alignement local du 2019-nCoV avec chaque insertion comme une requête sur tous les génomes de virus et avons considéré les résultats avec une couverture de séquence de 100 %. Étonnamment, chacune des quatre insertions est alignée avec de courts segments des protéines du virus de l’immunodéficience humaine 1 (VIH-1). Les positions des acides aminés des insertions dans 2019-nCoV et les résidus correspondants dans HIV-1 gp120 et HIV-1 Gag sont indiqués dans le tableau 1.

Les 3 premières insertions (insertions 1,2 et 3) sont alignées sur de courts segments de résidus d’acides aminés dans la gp120 du VIH-1. L’insertion 4 est alignée sur les glycosaminoglycanes (Gag) du VIH-1. L’insertion 1 (6 résidus d’acides aminés) et l’insertion 2 (6 résidus d’acides aminés) dans la glycoprotéine de pointe du 2019-nCoV sont identiques à 100 % aux résidus cartographiés à la gp120 du VIH-1. L’insertion 3 (12 résidus d’acides aminés) dans le nCoV 2019 correspond à la gp120 du VIH-1 avec des lacunes [voir tableau 1]. L’insertion 4 (8 résidus d’acides aminés) correspond à la gp120 du VIH-1 avec des lacunes.

K

EN examinant les insertions ci-dessus, qui ne sont présentes dans aucune des familles de coronavirus les plus proches, « il est très peu probable qu’un virus ait acquis naturellement des insertions aussi uniques en peu de temps ». Au contraire, on les trouve dans les protéines d’identification des cellules et de liaison des membranes situées dans le génome du VIH.

Comme la protéine S de 2019-nCoV partage l’ascendance la plus proche avec le SRAS GZ02, les séquences codant pour les protéines de pointe de ces deux virus ont été comparées à l’aide du logiciel MultiAlin. Nous avons trouvé quatre nouvelles insertions dans la protéine du 2019-nCoV- « GTNGTKR » (IS1), « HKNNKS », « HKNKR » et « HKNKR ». (IS2), « GDSSSG » (IS3) et « QTNSPRRA » (IS4) (Figure 2). À notre grande surprise, ces insertions de séquences étaient non seulement absentes dans la protéine S du SRAS, mais n’ont été observées chez aucun autre membre de la famille des Coronaviridae (Figure supplémentaire). Ceci est surprenant car il est très peu probable qu’un virus ait acquis naturellement de telles insertions uniques en peu de temps.

On a observé que les insertions étaient présentes dans toutes les séquences génomiques du virus 2019-nCoV disponibles dans les récents isolats cliniques. Pour connaître la source de ces insertions dans le 2019-nCoV, un alignement local a été effectué avec BLASTp en utilisant ces insertions comme interrogation avec tout le génome du virus. De manière inattendue, toutes les insertions ont été alignées avec le virus de l’immunodéficience humaine 1 (VIH 1). Une analyse plus approfondie a révélé que les séquences alignées du VIH-1 avec le 2019-nCoV étaient dérivées de la glycoprotéine de surface gp120 (positions de la séquence d’acides aminés : 404-409, 462-467, 136-150) et des protéines Gag (366-384 acides aminés) (Tableau 1). Les glycosaminoglycanes (Gag) du VIH sont impliquées dans la liaison à la membrane de l’hôte, l’emballage du virus et la formation de particules semblables au virus. Gp120 joue un rôle crucial dans la reconnaissance de la cellule hôte en se liant au récepteur primaire CD4, ce qui induit des réarrangements structurels dans GP120, créant un site de liaison de haute affinité pour un co-récepteur de chimiokine comme CXCR4 et/ou CCR5.

Et certains graphiques, qui amènent les auteurs de l’article à conclure que « ce changement structurel pourrait également avoir augmenté la gamme de cellules hôtes que le nCoV 2019 peut infecter » :

La modélisation 3D de la structure de la protéine a montré que ces insertions sont présentes au site de liaison du 2019-nCoV. En raison de la présence de motifs gp120 dans la glycoprotéine de pointe du 2019-nCoV à son domaine de liaison, nous proposons que ces insertions de motifs pourraient avoir fourni une affinité accrue envers les récepteurs des cellules hôtes. En outre, ce changement structurel pourrait également avoir augmenté la gamme de cellules hôtes que le 2019-nCoV peut infecter. À notre connaissance, la fonction de ces motifs n’est pas encore claire dans le VIH et doit être explorée. L’échange de matériel génétique entre les virus est bien connu et cet échange critique met en évidence le risque et la nécessité d’étudier les relations entre des familles de virus apparemment sans lien de parenté.

 

Un bon résumé des conclusions a été fourni par le Dr Feigl-Ding (Harvard), qui a entamé son fil Twitter en soulignant que le taux de transmission à l’extérieur de la Chine a dépassé le taux à l’intérieur de la Chine.

https://scholar.harvard.edu/ericding/home

« Mais dans ce cas, les « preuves flagrantes » sont des morceaux du code génétique du virus que des chercheurs indiens, dirigés par Prashant Pradhan à l’Institut indien de technologie, ont découvert qu’ils pouvaient avoir été « intégrés » au VIH, qui appartient à une famille de virus entièrement différente.

La chute, il conclut ainsi : « POINT A LA LIGNE : 1) Le marché des fruits de mer n’est pas la source. 2) Ce coronavirus à une base ARN qui mute très rapidement. 3) Il a un segment moyen inhabituel jamais vu auparavant dans aucun coronavirus. 4) Pas d’après un mélange récent. 5) Ce mystérieux segment intermédiaire code la protéine responsable de l’entrée dans les cellules hôtes. »

Le DR Feigl Ding doute d’une origine naturelle. D’autres pensent le contraire. En comparant les données disponibles sur la séquence du génome pour les souches de coronavirus connues, nous pouvons fermement déterminer que le SRAS-CoV-2 provient de processus naturels« , a déclaré Kristian Andersen, PhD, professeur agrégé d’immunologie et de microbiologie à Scripps Research  https://www.sciencedaily.com/releases/2020/03/200317175442.htm

De quelles informations dispose l’Inserm présent sur place ?  La parenté avec le Sida est elle confirmée ?

 

L’INSERM  A  COLLABORE A UN LABORATOIRE DE TYPE P4 A WUHAN  et dispose donc d’informations de premier ordre

https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/coronavirus-en-chine-apres-le-sras-la-sulfureuse-cooperation-franco-chinoise-a-wuhan_695165

 

C’est lors du premier semestre 2003, que la puissante Académie chinoise des Sciences fait savoir à Paris qu’elle souhaite acquérir un laboratoire Pathogènes de classe 4 (P4) qui peut héberger les virus les plus dangereux de la planète (Ebola, Coronavirus, H5N1…). Il sert à traquer les souches infectieuses dans l’espoir de les combattre et protéger ainsi des dizaines de milliers de personnes à travers le monde. La France, qui a inauguré en 1999 à Lyon, le P4 Jean Mérieux, le plus grand d’Europe, fait partie des pays les plus en pointe sur le sujet. La demande de Pékin reçoit toutefois un accueil mitigé au sein de l’État français. Si Paris ne peut que soutenir la Chine dans sa volonté de lutter plus efficacement contre les pandémies, plusieurs questions se posent. Alerté par ses services de renseignement, le pouvoir se demande si la technologie demandée par Pékin ne va pas être détournée pour mettre au point des armes bactériologiques. Ces craintes sont étayées par les soupçons très forts autour de l’existence d’un programme biologique offensif chinois

Il existe bel et bien à Wuhan, la capitale de la province de Hubei, un laboratoire de haut confinement ilappartient au Zhongguo kexueyuan wuhan bingdu yanjiusuo, ou institut de virologie de Wuhan et est officiellement le seul laboratoire P4 actuellement en activité en Chine continentale, sachant qu’il en existe une cinquantaine dans le monde. D’autres sont prévus à Harbin et Pékin.

Sa construction terminée en 2015. Il obtient sa certification de laboratoire haute sécurité par les autorités chinoises en janvier 2017.

La France finance Wuhan pour un million d’Euros par an, elle doit bénéficier d’informations de premier ordre…

Monsieur Buzyn ( Yves Levy), directement impliqué dans ce montage a désigné tous les conseillers santé du Président . Alors expliquez nous …

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Pourquoi l’INSERM sabote t il le protocole Raoult pour privilégier la recherche sur les antiviraux du Sida ? Emmanuel Macron et l’Inserm nous doivent la vérité !

  1. LYONNAY dit :

    Je crois qu’il ne faut pas sauter les étapes, mais plutôt se recentrer sur l’urgent : la prise en charge des patients selon le protocole du Professeur Raoult. Ce nouvel article est intéressant mais dépasse vraisemblablement la préoccupation première des citoyens : être soignés au mieux en toute transparence et honnêteté.
    La recherche sur la nature du virus, son origine, les diverses hypothèses telles qu’exposées ici ou ailleurs, et dont certaines peuvent très vite donner lieu à des accusations de complotisme, ne me semblent pas avoir leur place dans la démarche grand public des pétitions en cours pour soutenir l’emploi de l’hydroxychloroquine.
    Enfin il faut veiller aux liens employés mixant un lien vers la pétition PERRONNE et DOUSTE-BLAZY avec vos envois : votre dernier message sur Mesopinions.org renvoie vers la pétition au stade non actualisé de 118 000 signatures. Dommage, car elle en compte désormais plus de 440 000!

    J'aime

    • victor dit :

      « Ce nouvel article est intéressant mais dépasse vraisemblablement la préoccupation première des citoyens »
      qu’est-ce qui te permet de penser cela ?

      J'aime

  2. pgibertie dit :

    Lisez et relisez bien il n’y a pas de complotosme mais des données scientifiques . Il y a deux pétitions

    J'aime

    • Ausseray raymond dit :

      Merci de bien lire ce que Lyonnais écrit :
      « Enfin il faut veiller aux liens employés mixant un lien vers la pétition PERRONNE et DOUSTE-BLAZY avec vos envois : votre dernier message sur Mesopinions.org renvoie vers la pétition au stade non actualisé de 118 000 signatures. Dommage, car elle en compte désormais plus de 440 000! »
      Effectivement, on ne voit qu’une seule des pétitions alors que la vision de la plus grande ou des deux serait un facteur bien catalyseur pour les « douteux », ceux qui ont peur d’un pseudo complotisme (Il faut dire que pour générer des comploteurs, le gouvernement ne s’y prendrait pas mieux qu’à l’heure actuelle, mensonges, dénégation, incurie globale)…

      J'aime

  3. faguelin1 dit :

    En tous cas, un expert japonais de très haut niveau semble parfaitement persuadé que le virus n’est pas naturel mais il ne donne pas tous les détails :
    https://www.nippon.com/fr/in-depth/g00842/

    J'aime

  4. terramorsi dit :

    avez vous un mail perso merci.

    J'aime

  5. LANCE Jean-Jacques dit :

    L’histoire jugera rapidement l’attitude de nos gouvernants et c’est à ce moment précis que l’on pourra, ou non, y associer une notion de complot ou de volonté de nuire à autrui. Pour y voir plus clair, j’ai récemment demandé au rédacteur en chef d’un grand quotidien public régional ainsi qu’à leur journaliste scientifique, pour quelles raisons n’apparaissaient jamais dans leurs colonnes, pour simple information et sans parti pris, les résultats précis et probants du Pr Raoult. L’information impartiale, transparente, équilibrée et juste devrait, il me semble, être l’apanage d’un journalisme libre et indépendant ? Et bien j’attends toujours la réponse. Je les ai pourtant relancé sans les ménager en leur demandant clairement ce qu’ils avaient fait de leur conscience….pas plus de réponses !
    Essayez vous mêmes, dans la région où vous habitez, d’engager la même demande légitime. Vous vous apercevrez très vite que le silence sera votre unique retour. Il apparaît indubitablement que, dans aucun média grand public, ne sont publiés régulièrement les résultats du Pr Raoult. Pourquoi?
    Suis-je le seul à trouver cela proprement scandaleux et indigne d’une société, dite, démocratique et libre ? Des médias qui ne relayent pas des informations scientifiques essentielles, fiables et garanties par un protocole solide du plus grand infectiologue français, il n’y a toujours rien qui vous choque ? Il n’y a, quant à moi, que deux mots qui me viennent à l’esprit : contrôle et censure !
    Cessez d’être naïfs, ouvrez les yeux….ils nous ont mis sous cloche !
    Seule une révolte des médecins « libres » nous permettra de sortir de ce carcan.

    J'aime

    • Vayssettes dit :

      Bonjour Jean-Jacques,
      Je ne suis pas surpris par votre constat. En effet dans le passé du traitement du cancer l’intérêt des labos est passé avant ceux des malades. Plusieurs personnes ont vaincu le cancer, en remerciement l’ordre des médecins s’est empressé de leur faire des procès, je pourrais citer A.Prioré, le Pr Beljanski, le biologiste G.Naessens. Ce dernier en 1972 avait le toupet de guérir 100% des cancers primaires sans métastase, 50% des cancers plus avancés, 25% des cas désespérés, cela ne pouvait plus durer le conseil de l’ordre des médecins lui fit un procès pour exercice illégal de la médecine, comble de l’hypocrisie un procès pour non assistance à personnes en danger, finalement il émigra au Canada qui lui permit de traiter les cancéreux condamnés (source Savants maudits aux éditions Guy Trédaniel de P.Lance). Il faut savoir que l’objectif premier des laboratoires pharmaceutiques est de générer des bénéfice quel-qu’en soit le coût en vies humaines.
      Les laboratoires pharmaceutiques constituent un état dans l’état. Sanofi le numéro 1 en France a généré 3,1 milliards de bénéfice, ils disposent de moyens de pression sur les médias par le biais de la publicité, sur les politiques par le chantage à l’emploi.

      J'aime

      • LANCE Jean-Jacques dit :

        Bonjour,
        Merci de vos commentaires éclairés au bénéfice de tous et même si je ne les ai pas évoqué, je sais pertinemment que le système fonctionne tel que vous le décrivez. Mais au final, nous sommes d’accord pour constater, qu’à minima, nos gouvernants sont donc soumis à la finance privée, voire au pire, collabore avec elle. Que vous le vouliez ou non, ce panorama indigne de l’être humain porte un nom : manipulation et je rajouterais le mot conspiration pour tous ceux qui sont parfaitement « réveillés ». Le temps de la constatation stérile va devoir prendre fin. L’action par la dénonciation généralisée va devoir rapidement prendre le relai…..il en va de la sauvegarde de notre qualité d’être humain dans ce qu’il a de plus beau et de meilleur à offrir ! Aider Raoult, c’est nous sauver ensemble.

        J'aime

    • faguelin1 dit :

      Ce sont les mêmes média qui ironisent et critiquent le plus et en permanence la censure en Chine et en Russie.

      J'aime

  6. Vayssettes dit :

    Le Pr Raoult dérange car il ne défend pas les intérêts des laboratoires pharmaceutiques, il se contente d’offrir une solution qui fonctionne, en somme accomplit son métier. Source Le Monde
    Or, si l’utilité d’un dépistage précoce fait consensus, tous les pays n’ont pas limité les tests aux formes sévères de Covid-19. En Corée du Sud ou en Allemagne, des campagnes massives de dépistage ont été ou sont toujours mises en œuvre. Les Allemands aussi ont très rapidement augmenté leur capacité de dépistage à 160 000 tests par semaine, selon Lothar Wieler, le président de l’institut Robert Koch.
    Le 15 mars 4 000 tests journaliers en France.
    Résultats au 6 avril
    L’Italie, la France et l’Espagne ont été enfermées à double tour par leurs gouvernements.
    Ce sont pourtant les pays d’Europe où l’on compte, jour après jour, le plus de morts du Covid-19: 16 000 pour l’Italie, 13 000 pour l’Espagne et 8 000 pour la France.
    A l’inverse, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, les Pays-Bas,comptent beaucoup moins de morts, non seulement en valeur absolue mais aussi en valeur relative
    L’Allemagne 19 morts par million d’habitants.
    Pour la France, nous en sommes à 124 morts par million d’habitant.
    Pour l’Italie et l’Espagne, à respectivement 263 et 270 morts par million d’habitants.
    Conséquences
    Le virus aura tué plus de personnes en France qu’en Allemagne, alors que la population en Allemagne est plus élevée qu’en France. La durée de confinement sera plus longue en France, l’impact économique en France sera plus fort qu’en Allemagne. Finalement la stratégie de la France n’était pas la bonne, en outre en refusant le protocole du Pr Raoult le nombre de morts s’est accru.

    J'aime

  7. terramorsi dit :

    le problème ce sont mes médecins libéraux , et indépendants des Labos et de l’INSERM et de l’OMS,que Raoult a quitté, et que Levy a refusé de lui donner un agrément pour son institut marseillaise oui,médecins , qui ne sont pas assez nombreux a se manifester haut et fort, et ils ont le droit par la loi, de donner le protocole Raoult,ce médoc était en vente libre il ya quelques mois ,avant que Buzin, le place en substance vénéneuse,on rit jaune,ils nous prennent tous pour des cretins,et la meilleur interview de Raoult a été faites sur Radio Classique ,ou il dit bien que tout ça c’est la mode pour les tests qui mettent des années, laboratoires, et politique, rien a voir avec la science et sauver des vies ,qui est le beaba du serment qu’un médecin signe,ce virus mute bizarement, il est donc OGM,ca promet ,je pense aussi comme Raoult que l’origine de ce virus vient d’un. labo……..

    J'aime

  8. terramorsi dit :

    Raoult va pas tarder a publier résultats sur milles personnes, comme il le dit dans cet entretien ,ca va chauffer !

    J'aime

  9. LYONNAY dit :

    LANCE // AUSSERAY Raymond // P. GIBERTIE
    Le Professeur Raoult connaît-il les articles que vous mentionnez et les thèses qu’ils mettent en avant ? Sinon c’est de la première urgence de les porter à sa connaissance. Si oui, les cautionne-t-il? Pour moi ce serait la seule autorité qui me permettrait actuellement d’y adhérer. Ces articles en effet sont contestés, et certains auteurs ont démenti la validité de l’usage fait de leurs travaux et de leurs publications. De plus, sauf à être des biologistes, généticiens et infectiologues de haute volée, je ne crois pas qu’il nous soit permis de prendre parti à ce niveau.
    Et ça ne me semble pas le plus urgent.
    Non, la priorité c’est la prise en charge des malades, c’est cela qui importe au premier chef. De surcroît, comme le dit LANCE, on attendrait « une révolte », une montée au créneau vigoureuse des vrais médecins libres, notamment des généralistes.
    Avec par exemple cette idée : ils pourraient (pas besoin d’autorisations !) faire l’étude de tous leurs patients traités au long cours au Plaquénil, ceux traités pour lupus ou polyarthrite rhumatoïde. Un bon nombre d’entre eux ont vraisemblablement été exposés au SRAS-Cov 2. Dépistages et tests devraient alors permettre de constater comment ces patients sous Plaquénil ont réagi au virus. Un essai grandeur nature.
    Merci à AUSSERAY raymond de m’avoir parfaitement lu!

    J'aime

  10. pgibertie dit :

    Je suis tout à fait en accord avec vous sur l’urgence et sur l’essentiel (votre deuxième partie) Sur l’article, je n’ai rien improvisé … Vous avez raison , l’essentiel c’eest la diffusion des pétitions!

    J'aime

  11. Ping : Annonces du Président et nouvelles de l’étranger : rien de nouveau en France et chamboulement complet de la connaissance du covid 19… | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  12. Ping : Pourquoi l’INSERM sabote t il le protocole Raoult pour privilégier la recherche sur les antiviraux du Sida ? Emmanuel Macron et l’Inserm nous doivent la vérité ! | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  13. terramorsi dit :

    pourquoi ne citez vous PR Montagner que je connais et qui est libre et serieux,c’est lui seul qui a trouvé le SIDA et par recherche mathématique avec son equipe,et sa consœur devenue conseillère de Macron,, une arriviste notoire qui baratine que c’est elle qui l’aurait trouvé, faux, mais c’est lui qui a eu le prix NOBEL de médecine pour la découverte du Sida et qui parle des rubans ADN du VIH inclus dans ce virus Covid 19,qui n’est pas du tout naturel, c’est la réalité,il travaille sur l’immunité car VIH,Lyme etc,sont des maladies immunitaires ,et donc il a cherché hors des entiers battus des Laos,et donné des remèdes naturels pour remonter immunité, et travaille depuis des années sur les ondes téléphonie , et autres et l’attaque immunitaire qui en résulte sur l’organisme ,comme le fait le professeur Belpomme que j’ai consulte étant EHS:cad electro hyper sensible, ,et la mémoire de l’eau ,cad les ondes et informations reçues par l’eau ,donc l’homéopathie ,ce que fait le Quinquina et artemisia et en version chimique Plaquenil,Montagner n’est pas un rigolo ,il est libre, et âgé,88 ans ,il y va et dit la véritébeaucoup de médecins le disent en ce moment, il a dit que c’était une maladie immunitaire genre Sida et plusieurs rubans ADN qui ont été inclus par manipulations dans ce virus très dangereux pour ceux qui ont une immunité basse, cause problème dermato,problème d’atteinte cérebrale,atteinte sensible des sens, attaque des reins et intestins trouéé par le virus, pas plus que oedéme pulmonaire,il se fout du Corpus médical et Ordres divers,crée par Pétain ,et non abolis après la guerre, qui défendent toujours la version labo, Bill Gates finance beaucoup, la recherche sur vaccin ,il vient de mettre 250 millions de dollars plus quelques milliards pour son plan Vaccin 2020,donc Sida,comme il dit lui même » cette crise Covid, est un test, maintenant nous sommes prêts au cas ou ……. » Sympa!
    Apres cela nous serions tous des Fakes news, et Montagner et plusieurs chercheurs qui sont bâillonnés parle d’un virus mutagène ,et manipulé par l’homme donc en labo, point barre
    Volontairement,? et qui vient plutôt des USA ,ca c’est sur.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s