Retard pour le confinement, retard pour les tests et les masques , retard pour le traitement…

La « start up Nation  » s’embourbe chaque jour , ils ont oublié des canaux de sauvetage sur le Titanic…

unnamed (2)

Aidez le professeur Raoult, diffusez la pétition. Facebook m’a censuré et je ne peux plus directement  publier dans les groupes pendant trois mois.

Vous devez prendre le relais ! Nous sommes plus de 20000 à l’avoir signée

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

 

Gérard Pandolfo explique le retard de la mise en place du traitement

« Le professeur Didier Raoult explique comment les journalistes des Décodeurs du Monde l’ont accusé de Fake News, au sujet de l’efficacité du traitement à la chloroquine.

Il a été aussi classé comme « FakeNews » sur le site du Ministère de la Santé avant que ces derniers retirent leur article. Il fait aujourd’hui partie du comité scientifique du ministère de la santé dont il critique d’ailleurs, dans Marianne, l’efficacité car ils font plus de politique que de la médecine. Comme il dit, « J’y dis ce que je pense, mais ce n’est pas traduit en acte. On appelle cela, des conseils scientifiques, mais ils sont politiques. J’y suis comme un extra-terrestre. »

La solution qu’il propose était snobée probablement pour sa simplicité, car elle dérive de l’ancienne nivaquine, bien connue des anciens de l’Afrique, produit imparfait et remplacé dans les années 60 par la malocide. Mais visiblement cela fonctionne dans le cas de ce virus. Je rajoute pour l’anecdote que nous avons partagé les bancs du même lycée à Dakar où lui-même était né. Nous avons en France une vieille tradition de médecine tropicale, à travers la médecine militaire, et je ne comprends pas comment la nouvelle génération de politiques et de hauts fonctionnaires a pu traiter avec autant de mépris ce domaine de compétences, stupidement associé sûrement dans leurs cerveaux bodybuildés mais faibles à notre période coloniale.

Quand cette affaire sera terminée beaucoup se verront présenter la facture et plusieurs devront payer comptant. »
Gerard Pandolfo

Toujours pas de généralisation du protocole  Raoult, mais ils attendent quoi ? Non seulement il y a eu les expériences de Marseille mais les travaux réalisés en Chine

 

Trois publications émanant des équipes chinoises travaillant sur le Coronavirus 2019-nCoV sont pour l’instant disponibles dans la littérature.
La première, dans Cell research, rapporte l’activité du Remdesivir et de la Chloroquine contre le Coronavirus chinois. Elle montre que les deux sont très efficaces in vitro. Les auteurs concluent leur article en recommandant d’essayer ces médicaments sur le plan clinique (1).

Un deuxième travail de publication avancée, publié dans BioScience Trends, rapporte que la première évaluation dans les essais cliniques de la Chloroquine, qui inclut l’analyse des résultats de plus de 100 patients, montre que la Chloroquine est supérieur au traitement contrôle. Elle permet d’éviter l’aggravation de la pneumonie, d’améliorer les résultats des examens radiologiques, elle entraine une élimination du virus et elle diminue la durée de la maladie.
Aucun effet secondaire n’est observé. Compte tenu de l’efficacité in vitro, les auteurs cherchaient à obtenir une concentration de 1,1 mmol/ml, soit 0,3mg/l. Une posologie de trois comprimés de Plaquenil (OH Chloroquine) 600mg/j, que nous utilisons quotidiennement, permet d’obtenir une concentration de 1mg/l, soit 3 fois la dose nécessaire pour avoir cette concentration.

Après analyse de ces résultats, un comité chinois incluant des experts du gouvernement, des autorités de régulations et les principaux investigateurs des essais cliniques, a conclu que la Chloroquine avait une activité clinique contre le virus. Le médicament fera partie de la prochaine version des guidelines pour la prévention, le diagnostic et le traitement des pneumonies causées par ce virus qui est publié par la Commission de Santé Publique de la République de Chine (2).

Le Dr Zhong Nanshan (3), président de l’Association Médicale Chinoise (2005-2009), rédacteur en chef du Journal of thoracic disease, directeur de l’Institut des maladies respiratoires de Guangzhou, précise dans une conférence de presse du 27 février 2020 que la Chloroquine a un effet positif et que les patients n’étaient plus porteurs du virus après 4 jours (4).

Références :
1 : « Remdesivir and Chloroquine effectively inhibit the recently emerged novel coronavirus (2019-nCov) in vitro », January 25 20020, Cell Research, Nature.
2 : « Breakthrough : Chloroquine phosphate has shown apparent efficacy in treatment of COVID-19 associated pneumonia in clinical studies », Jianjun Gao and at, February 19 2020, Advanced Publication, BioScience Trends.
3 : https://en.wikipedia.org/wiki/Zhong_Nanshan
4 : https://www.france24.com/en/20200227-china-virus-expert-says-earlier-action-would-have-reduced-infections

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s