Défense de Bernard Pivot

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

M. Bernard Pivot est pris dans la tourmente et à son tour, en cours de lynchage médiatique. Il est accusé d’avoir, en 1990, fait preuve de complaisance envers l’auteur de livres à connotation pédophile Gabriel Matzneff.

La vérité, c’est que la pédophilie, cette abominable perversion, jusque dans ces années, était admise voire vénérée par toute une intelligentsia issue de mai 1968. Par souci judiciaire, je ne donnerai pas de nom et n’en laisserai pas paraître dans ces pages. Mais combien de chantres de la pédophilie, à cette époque, trônent aujourd’hui à la tête des plus hautes institutions nationales, fromages de la République? Combien font figure d’autorités morales intouchables? Le Monde et Libération, en 1977 et 1979, publiaient des pétitions, signées par des dizaines d’intellectuels, philosophes,  politiques, chanteurs, vedettes du star system, aujourd’hui au-delà de tout soupçon, véritables icônes de la moralité publique et de la pensée correcte, en…

Voir l’article original 455 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s