A mes amis Républicains déçus et inquiets

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Un peu plus de 8%, évidemment la déception et l’inquiétude pour l’avenir sont immenses. Pour autant, il y a pas de quoi rougir. Oui, ce n’est pas évident de rester droit dans la tempête. Etre ultra minoritaire ne signifie pas avoir tort, moralement, intellectuellement, politiquement. Une partie de la bourgeoisie urbaine a retourné sa veste. Elle votait Sarkozy en 2007 et 2012, Fillon en 2017 et aujourd’hui LREM, comme rempart  devant le danger « populiste » tel qu’elle le perçoit au regard de ses intérêts. Une autre frange du vote républicain traditionnel à rejoint l’électorat RN. En voulant « sanctionner Macron »ceux-là sont tombés dans le piège tendu, celui du duel à mort entre le « bien progressiste » et le « mal nationaliste » d’où le premier ne peut sortir que vainqueur.  Bref, ceux qui sont restés droit et debout, les 8%, n’ont pas à rougir. Ils n’ont pas cédé aux vagues de l’air du temps et…

Voir l’article original 170 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s