PAS DE COMPROMISSION M  MACRON  VOUS DEVEZ STIGMATISER ET COMBATTRE L’ISLAMISME

 

 

Nous attendons de Macron la fin de la compromission avec Erdogan en Syrie, qu’il interdise les organisations islamistes  fréristes  et AKP et qu’il cesse de naturaliser les fichiers S radicalisés.J’attends du Président qu’il CONFIE UNE MISSION OFFICIELLE à ceux qui combattent l’islamisme politique  avec courage et compétence  et en particulier à Mohamed Louizi

 

 

29542725_10156233177199812_6692704029281361400_n

Je pleure comme bien des Français le courageux colonel  Beltrame      , il m’a réconcilié avec l’humanité et la lâcheté quotidienne . Par respect pour lui n’invitezpas de représentants de l’islamisme politique aux cérémonies officielles

Peut on imaginer la présence d’un soutien d’ERDOGAN  comme le président du CFCM

En effet, encore faut-il le rappeler, Ahmet Ogras est un très proche du parti frérosalafiste turc l’AKP : le parti d’Erdogan. Son beau-frère et sa belle-sœur sont des conseillers d’Erdogan au palais présidentiel. Il serait même « the contact person » de l’AKP en France . Jean-Marie Guénois a raison d’alerter, dans cet article, contre l’instrumentalisation de ladite « islamophobie », par les islamistes, pour « normaliser un islam rigoriste en France ». Toutefois, il aurait dû préciser aussi que le le CFCM — largement noyauté par les agents de l’islam politique et les missionnaires de l’islam consulaire et qui avait porté plainte contre Charlie Hebdo — s’inscrit dans la même logique victimaire que le CCIF. Pour ne prendre que le cas du turc Ahmet Ogras, il n’est pas inutile de rappeler que ce dernier a fait cause commune, dans un passé très récent, avec des figures du CCIF et des organisations notoirement fréristes pour « mieux lutter contre l’islamophobie », à en croire le site de la chaine publique turque TRT

 

https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10216134428378391

Peut on imaginer que les musulmans soient représentés par des imams proches des frères musulmans  et de l’UOIF !

Non ! Ces cérémonies doivent rassembler la Nation , pas la diviser !

J’attends du Président qu’il CONFIE UNE MISSION OFFICIELLE à ceux qui combattent l’islamisme politique  avec courage et compétence  et en particulier à Mohamed Louizi

Ce dernier  a depuis longtemps compris les enjeux :

« Mal nommer les choses », c’est décider de ne pas agir …

✳✳✳✳✳

 

Encore des citoyens assassinés sur l’autel du jihad armé qui danse sur les cadavres. D’un côté, la violence islamiste est toujours cohérente avec son idéologie et sa stratégie. Elle s’assume et ne se « voile » plus la face. De l’autre côté, l’incohérence est sympthomatique chez un « pouvoir » qui a, normalement, le devoir politique de lutter efficacement contre ce réseau, cette idéologie et contre cette stratégie. Le comble, c’est qu’on n’est même pas capable de nommer ce mal !

 

Certains — dont le porte-parole du gouvernement s’il vous plaît — trouvent même « stigmatisante » une tribune qui met le curseur là où eux, au lieu d’agir, font preuve d’angélisme coupable et de cynisme complaisant : comme si le mot d’ordre était de ne surtout pas stigmatiser … l’islamisme.

 

D’ailleurs, pourquoi, dans un cas (et surtout dans un certain contexte politique et sandagiaire défavorable), des officiels, repris par des médias, n’hésitent pas à utiliser les qualificatifs « terroriste », « jihadiste » et que sais-je d’autres ? Et pourquoi, dans des cas pareilles (mais surtout dans un autre contexte politique et sondagiaire plutôt favorable), ces mêmes officiels, repris par ces mêmes médias, refusent d’utiliser ces mêmes qualificatifs et préfèrent parler de « déséquilibré », pour ne pas dire « jihadiste », et de « revenante », pour éviter de dire « jihadiste sexuelle » renenue du front après quelques « conquêtes » entre les jombes ? Qui décide de ces éléments de langage et de leur usage (ou pas) selon le contexte politique et ses particularités et baromètres (sondages) ? Pourquoi toutes ces incohérences plus que langagières ?

 

Et si l’efficacité dans cette lutte était d’abord d’ordre sémantique ? Certes, il ne s’agit ni de « loup solitaire », ni de « loup solidaire ». Il s’agit malheureusement de l’expression de l’échec sans appel de ce gouvernement à lutter contre l’islamisme. Un échec qui rappelle celui des gouvernements passés. On pourrait espérer mieux d’un « pouvoir » qui, dérivant petit-à-petit vers un régime autoritaire, montre une détermination obsessionnelle à défaire tant d’acquis sociaux et tant d’équilibres sociétaux. On aurait aimé qu’il fasse de la lutte contre le « train » islamiste et ses violences sa priorité.

 

Comme il est facile, voire lâche, de s’attaquer à différentes catégories socioprofessionnelles et au pouvoir d’achat des retraités. Et « en même temps », de faire la sourde oreille, l’oeil aveuglé, la langue atrophiée au sujet des islamistes. Si ce « pouvoir » montrait la même détermination qu’il affiche pour, soi-disant, « réformer » — le mot est gros — le Code du travail, les régimes spéciaux, et que sais-je, s’il montrait cette même détermination pour assécher définitivement les ressources de l’islamisme, on n’en serait pas là.

 

Emmanuel Macron, a-t-il peur, à ce point, des manifestations des islamistes ? En tout cas, eux n’ont pas peur de lui. Ils ne se manifestent pas par centaines de milliers, en risquant des contradictions entre leurs chiffres et ceux des préfectures. Un seul islamiste armé, détaché tactiquement de sa meute, suffit pour semer la mort et plonger tout un pays dans le chaos. La République doit agir.

 

En attendant, de prétendus « loups solitaires » et de vrais « loups solidaires », connus des services, et parfois fichés S, continueraient, par les armes et le sang, à quadriller l’Hexagone en meute. Et cela n’est qu’une facette d’un « séparatisme islamiste » en marche. Mais pour combien de temps encore ?

 

 

Cet article a été publié dans géopolitique, SCIENCES POLITIQUES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s