Emmanuel Macron et l’agriculture

bs_logo

La France va telle quitter l’union européenne, collectiviser les terres et mettre en place un système de prix administrés ? Non ,alors personne ne comprendra la promesse de Macron, c’est impossible à mettre en place en économie de marché.

Lisez bien , et demandez vous comment celà peut voir le jour? l ‘Etat ne fixe pas les prix…

« Les Etats généraux de l’alimentation (EGA) ont de ce point de vue planté un nouveau décor, en décidant que les prix alimentaires seraient désormais calculés sur la base du coût de production agricole, pour permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail. »

Du pur bullshit qui s’est déjà traduit par l’interdiction de certaines promotions. Je ne trouverai plus mon champagne Greno  à deux bouteilles pour le prix d’une et je ne comprends toujours pas comment cela va augmenter le revenu des agriculteurs…

Macron s’est fait ensuite le propagandiste de nouveau traités…

L’accord de libre-échange envisagé entre l’Union européenne et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay), qui laisse craindre un afflux de viande bovine en provenance d’Amérique du Sud. Au cœur de la protestation des agriculteurs lors des manifestations de mercredi, jour de reprise des négociations, l’accord prévoit un quota d’importation de viande de bœuf allant jusqu’à 70.000 tonnes de viande fraîche et surgelée vers l’Europe sans payer de droits de douanes. À cela s’ajoute un quota de 66.000 tonnes, acté depuis la condamnation de l’UE par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dans les années 2000.

 

Les syndicats agricoles s’inquiètent notamment de la qualité des produits sud-américains. Les agriculteurs français, « au moment où les exigences à leurs égards ne cessent de s’accroître, […] vont subir des importations massives de produits dont les méthodes de production sont interdites en France », ont dénoncé la FNSEA et les Jeunes agriculteurs

Qu’a dit Macron, qu’il n’y aurait pas de bœuf aux hormones en France, bien mais il n’a pas dit qu’il n’y aurait pas de viande de bœuf aux hormones…

La production sera interdite en France mais pas l’importation grâce aux traités avec le Canada et le Mercosur

« Les aides, notamment européennes, ne devront plus être vues comme un complément de revenu, mais comme des outils de gestion de crise et des manières de se prémunir contre la volatilité ou les aléas climatiques. Aux agriculteurs de se constituer des réserves les bonnes années et de les réinjecter lorsque la conjoncture se dégrade. » Encore faudrait il qu’il y ait de bonnes années dans un contexte de concurrence déloyale

Largement dépendants des aides européennes, certains agriculteurs s’indignent contre la révision de la carte des zones défavorisées qui va priver 1400 communes françaises des subventions accordées dans le cadre de la politique agricole commune (PAC).

Enfin, les préoccupations des agriculteurs reposent sur les mesures environnementales du gouvernement. À commencer par la sortie annoncée du glyphosate, PAR LA France avant les autres pays ce qui placera les agriculteurs français dans une situation délicate

Le chef de l’État a fustigé tous ses prédécesseurs qui viennent au salon « pour tâter le cul des vaches » et qui n’ont rien fait pour que l’agriculture se modernise. DANS LE VISEUR Jacques Chirac

Jacques Chirac et les agriculteurs : une vieille histoire d’amour comme Jupiter n’en connaitra jamais

Chirac c’est la première politique d’aide à l’agriculture de montagne, en lançant en 1973 l’indemnité spéciale de montagne (ISM), l’aideà  l’instalation des jeunes agriculteurs

http://www.ina.fr/video/3297669001002

En 1972, la France est un grand bénéficiaire de la Politique Agricole Commune (PAC) entrée en vigueur en 1962. Jacques Chirac s’emploie à défendre à Bruxelles des taux de subvention du budget communautaire aux produits agricoles français les plus élevés possibles à une époque où il était plus facile de le faire De 72 à 2007 il défendra le monde agricole face aux Anglais et même face à son ami Schroeder

Macron c’est l’ultra libéralisme et une agriculture livrée entravée à la concurrence déloyale

Cet article a été publié dans économie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s