Classements des écoles de commerce : dilution des effets de la com et retour à la hiérarchie traditionnelle

4_jvy4b

Deux groupes d’écoles apparaissent clairement. Le premier comprend  les trois parisiennes  mais aussi Lyon et l’Edhec qui  progressent et dépassent les autres écoles de province . Le second regoupe  Grenoble( en recul) ,Audencia , Neoma (en forte progression ),Skema et Kedge . La SITUATION REDEVIENT NORMALE.

Les classements Du Financial Times et de l’Etudiant s’appuient sur des critères contestables mais à la différence des autres la méthodologie est explicitée, les indicateurs vérifiables. Si les chiffres sont donnés, il est possible de dénoncer les erreurs. Le minimum me semble-t-il pour des classements…

 

 

 

Classement des masters en management du Financial Times

 

Il s’agit du classement de référence des programmes « GRANDE ECOLE », les autres formations en particulier les MBA et les Msc ne sont pas pris en compte

Encore faut il que les écoles jouent le jeu et présentent toutes le même PROGRAMME au classement du Financial Times , à savoir donc  le programme Grande école

http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/masters-in-management-2017

Les performances de ces formations ne sont pas révélatrices de de celles de la Grande ECOLE. Le fait n’est pas nouveau et il explique pourquoi pendant des années, Grenoble se trouvait dans ce classement devant l’Edhec et Lyon.

Gem présente non son PGE mais son Master in International Business, programme élitiste qui n’a rien à voir avec la Grande école

Audencia présente son MSc in Management-Engineering,les doubles diplômes de   l ‘Ecole Centrale

Seulement 260 étudiants sont pris en compte pour GEM et 101 pour Audencia. LES EFFECTIFS déclarés  par Skema ne représentent que la moitié des effectifs du PGE .

Grenoble annonce 95% de diplômés employés dans les trois mois  (à partir de 75% de la promotion)

Audencia annonce également 95% d’emplois  (à partir de 100%)

Les fiches envoyées par ces écoles au ministère pour le PGE DONNENT DES RESULTATS BIEN DIFFERENTS

Ainsi Grenoble avoue 75% de diplômés employés (pour 65% de réponses sur une promotion de 782 étudiants).

Ces erreurs sont fâcheuses car toutes les écoles ne les font pas. Nous avons une bien meilleure correspondance entre les indicateurs du FT et ceux du ministère pour des écoles qui à cause de cela seront moins bien classées …

Il faut donc espérer que le classement 2019 se fera avec plus de transparence …

Depuis des années GEM Audencia et Skema   PROFITENT DE L’ABSENCE DE REGLES CLAIRES. Les trois écoles figurent dans le top 10, entre Lyon et Neoma ,  mais les confusions soulignées  empêchent d’aller plus loin dans le classement et surtout qu’elles seraient devant Neoma, TBS et Kedge.

Il sera possible de retenir le classement suivant pour les écoles post prépas  qui sont étudiés sur leurs effectifs totaux du  programme grande école :

HEC Paris

Essec Business School

ESCP Europe

Edhec Business

EMLyon

Neoma

Toulouse

Kedge

 

https://www.ft.com/content/6b52615a-8694-11e7-8bb1-5ba57d47eff7

Certaines écoles françaises reculent dans le classement au profit d’autres institutions en particulier britanniques

 

Cette année, le FT a annoncé avoir changé sa méthodologie en collectant désormais des informations sur l’évolution de salaire, trois ans après la sortie de l’école, ainsi que sur l’avancement de carrière. C’est à la faveur de l’ajout de ces deux nouveaux critères que les établissements britanniques progressent fortement

La progression de salaire entre la date d’obtention du diplôme et trois années après, un nouveau critère judicieux qui semble avoir pris au dépourvu les services com de certaines écoles françaises.

Les parisiennes maintiennent leurs positions.

Dans le deuxième groupe d’écoles nous constatons une bonne résistance à l’exception de Grenoble qui perd plus de 20 places à l’international et 2 en France se retrouve logiquement derrière l’EDHEC et Lyon. L’école aurait peut-être intérêt à jouer le jeu et à présenter à l’avenir son programme grande école .

La modification des critères a manifestement dilué les effets des services de com …

 

Classement des écoles européennes de commerce du Financial Times

Ce classement est établi en combinant le précédent et ceux des MBA .

J’ai dénoncé les stratégies de diversification par le bas cherchant à créer un maximum de formation undergraduate de type bachelor pour  « faire du chiffre ».

La stratégie gagnante des écoles est toute autre, il s’agit de la diversification par le haut sur le modèle INSEAD . Elle revient à compléter le PGE par des formations post graduate (second cycle, c’est-à-dire après le master).

Il y a surtout le diplôme roi du monde anglo saxon, le MBA conçu pour booster la carrière des cadres en exercice il n’intéresse donc pas directement les étudiants du PGE. Il intervient comme un complément de formation après une expérience professionnelle.

Le prestige du MBA TRADUIT DIRECTEMENT LE RAYONNEMENT DE L’ECOLE SUR L’ENTREPRISE. A vocation non académique, le MBA n’est pas un doctorat.

Le classement général des formations nous donne pour les écoles post prépas :

HEC Paris

ESCP

Edhec Business School

Grenoble Ecole de Management

EMLyon Business School

Essec Business School

Kedge Business School

Neoma Business School

Toulouse Business School

ESC Rennes

Audencia et Skéma arrivent ensuite . Notons la présence de l’insead et l’absence d’écoles à recrutement post bac.

Le classement général profite aux écoles qui ont investi dans la logique des MBA

Le classement le moins pire est celui de l’Etudiant

Nous ne revenons pas sur les critiques déjà formulées par ailleurs mais l’Etudiant est   transparent   et la méthode s’améliore .

L’Étudiant a fait le choix d’introduire de nouveaux critères, expliquant en partie l’évolution du classement de certaines écoles. Le premier concerne la mesure de la qualité du corps professoral. A été pris en compte l’ensemble des enseignants de haut niveau, c’est-à-dire ayant obtenu leur doctorat dans une école ou université accréditée ou présente dans le classement de Shanghai, qu’elle soit française ou étrangère.

Au niveau des relations aux entreprises, a été introduit un critère « entrepreneuriat », mesuré à partir du nombre d’entreprises créées ces trois dernières années par les étudiants et diplômés.

Enfin, la partie « excellence internationale » a particulièrement été revue : certains critères jugés obsolètes par les écoles ont ainsi été remplacés. Outre la part de professeurs ayant obtenu un doctorat à l’étranger, ont été retenus l’exposition multiculturelle (basée sur le nombre de nationalités représentées chez les élèves et chez les enseignants), la part de partenaires accrédités, ainsi que le taux de satisfaction des diplômés concernant les relations internationales.

 

Il est habituel de totaliser les points obtenus dans les trois critères les plus importants

EXC ACADEMIQUE        JNTERNATIONAL      PROX ENTREPRISE       TOTAL

HEC                                 25                                  25                                  25                                75

ESSEC                              25                                  25                                  24                                74

ESCP                                23                                  23                                  24                                70

LYON                               23                                  21                                  21                                65

EDHEC                             22                                  20                                   20                              62

GRENOBLE                     22                                   20                                  17                               59

AUDENCIA                     20                                   18                                  20                               58

NEOMA                          20                                  19                                   18                                57

SKEMA                            22                                   19                                  16                               57

TOULOUSE                     20                                   16                                  16                            52

KEDGE                             19                                 17                                   16                            52

 

Il est possible de constater quelques erreurs  mais le magazine afait degros efforts de simplification.  NOUS REVIENDRONS SUR LES ANALYSES  ET NOUS REPRENDRONS LES INDICATIONS CHIFFREES

Il manqueun point à Kedge et Neoma  pour le nombre  d’anciens sur Linkedin . Ces écoles avec 50 000 anciens sont très proches des parisiennes, pourtant elles n’ont qure 4 points au lieu de 5 comme des écoles à 20 000.

 

LE RETOUR A LA RAISON?

Nous devrions avoir des différentes significatifs entre les classements relativement transparents et la bouillie des autres .Pourtant des classements aussi hiérarchisés n’ont pas de sens , il faut raisonner  en groupes d’écoles.

https://pgibertie.com/2017/04/08/le-guide-critique-2017-des-ecoles-de-commerce-tout-ce-que-vous-auriez-voulu-savoir-sur-les-ecoles-mais-que-lon-ne-vous-dira-jamais/

XVMf1e91af8-301b-11e7-a34a-c7eb138e5750-805x257

 

 

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s