Interdire une  croix brejnévienne en Bretagne et promouvoir la zoophilie à Paris…

165nSuQOle-domestikator-accueilli-par-le-centre-pompidou-x240--mP

 

Chaque fois qu’une œuvre d’art moderne ne me touche pas positivement …je ne comprends rien à rien …

Un Christ qui baigne dans la pisse, un vagin de la Reine, un lustre en tampons hygiéniques …de l’art respectable.

http://www.lesinrocks.com/2011/04/18/actualite/le-saccage-du-piss-christ-revelateur-dune-france-haineuse-1116576/

http://www.lemonde.fr/m-moyen-format/article/2015/06/12/l-art-des-scandales-a-la-francaise_4653021_4497271.html

 

SOIT ….

Je ne comprends pas  la glorification de la zoophilie près de Beaubourg

« le « Domestikator » ne plaît pas à tout le monde. Après avoir été refusée par le Louvre pour figurer à la Foire internationale d’art contemporain (Fiac), la sculpture, provisoirement exposée au Centre pompidou à Paris, est pointée du doigt par la SPA. La Société protectrice des animaux estime que cette oeuvre, qui évoque la position de la levrette, représente « un acte zoophile ».

La SPA a demandé mardi 24 octobre le « retrait immédiat » de cette sculpture qu’elle qualifie « d’abjecte ». Haute de 12 mètres, constituée de briquettes façon Lego, elle a été réalisée par l’artiste néerlandais Joep Van Lieshout. Selon son créateur, il s’agit « d’une allégorie du viol de la nature par l’homme ».

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, au Premier ministre et à la ministre de la Culture, la SPA dénonce « une sculpture abjecte représentant un acte zoophile ouvertement revendiqué par son auteur sur une chaîne de télévision (dans l’interview ci-dessus donnée à ‘Quotidien’, ndlr) ».

La SPA demande le retrait immédiat d’une sculpture abjecte représentant un acte zoophile devant Beaubourg 

« Doit-on rappeler que les actes de zoophilie, et les ignobles trafics d’animaux qui y sont liés, sont considérés comme des sévices graves par la loi française et punis de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende ? Rien n’interdit à un artiste de représenter sa vision du monde, mais rien n’oblige l’État et ses représentants à en faire la publicité. Exigez dès à présent de Beaubourg le retrait rapide de cette sculpture ! », demande la SPA.

Pour Bernard Blistène, directeur du musée national d’art moderne du Centre Pompidou, l’œuvre de Van Lieshout est « une magnifique utopie en prise avec l’espace public ».

 

NEWS :  Statue Jean-Paul ll - Ploermel - Bretagne - 05/05/2015

Mais une croix en Bretagne ? une atteinte insupportable à la laïcité selon le Conseil d’Etat ? Ah ????

La statue, don de l’artiste russe Zourab Tsereteli, avait été installée sur une place de Ploërmel sous une arche surmontée d’une croix, après une délibération de la commune du 28 octobre 2006.

Tsereteli, lié au FSB (ex-KGB), toujours fan de Staline dont il fête l’anniversaire tous les ans. Et de Poutine qu’il a sculpté en judoka,

Dernier représentant du « réalisme soviétique » l’artiste ne manque pas d’ennemis !

http://www.louvrepourtous.fr/L-art-officiel-russe-dans-toute-sa,469.html

7472B41A-B252-4DF0-80EE-EDDCFF8155F3_w1597_n_r0_s

« Mais il est surtout l’ami de Iouri Loujkov, tout-puissant maire de Moscou qui voit en lui « un créateur de beauté », l’imposant partout dans la capitale. Au point que ses détracteurs en arrivèrent à dénoncer la « tsérétélisation » de la capitale russe. En 1999, Loujkov le nomma directeur du tout nouveau Musée d’art moderne de Moscou, lui permit d’ouvrir en 2001 son propre musée dans le Palais Dolgorukov adjacent à celui de l’Académie – « galeries des horreurs et des conventions en plein centre de Moscou » pour Lorraine Millot de LIBÉRATION  -, et lui confia moults projets urbanistiques. La ville croule désormais sous ses ensembles sculpturaux controversés pour leur style pompier néo-réaliste du plus mauvais goût parmi lesquels on trouve une fontaine clown ou une Lady Diana . L’artiste partagerait avec le maire quelques affaires, autour des fonderies d’où sortent justement ces centaines de tonnes de bronze « 

 f-bV-n36WjRP2P6neJPJbg

 

Pauvre Jean Paul II , les édiles de PLOERMEL  ONT CHOISI UN PUR BREJNEVIEN pour lui rendre hommage ….Comment  pourrait il y avoir la moindre symbolique religieuse  avec un tel artiste  QUI FAIT DES BUSTES DE STALINE

Le pape polonais ne doit pas apprécier la plaisanterie …

Au mieux l’arche et la croix qui la surplombe évoquent le signe féminin inversé, je ne trouve rien de beau ni de mythique dans cet ensemble

Que cela puisse choquer les amoureux du Beau , peut-être mais des libres penseurs ????Il n’y a rien de religieux ,c’est une œuvre d’art , moderne de surcroit

 

 symbole-feminin-

Et Pourtant…

« Dès lors que la croix constitue un signe ou un emblème religieux au sens de l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et que son installation par la commune n’entre dans aucune des exceptions ménagées par cet article, sa présence dans un emplacement public est contraire à cette loi », a expliqué le Conseil d’Etat dans un communiqué.

Etrange, si les œuvres d’art représentant ses signes religieux sont illicites alors il va falloir détruire

 

 

Une bonne partie du patrimoine culturel du pays ?

 

La décision du conseil d’ETAT est contraire aux traités signés par la France

Aux termes de l’article 15  du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966, entré en vigueur le 3 janvier 1976 : « Les États parties au présent Pacte s’engagent à respecter la liberté indispensable à la recherche scientifique et aux activités créatrices ».

De même, l’article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, entré en vigueur le 23 mars 1976, prévoit quant à lui que : « Toute personne a droit à la liberté d’expression », qui « comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières sous formes orale, écrite, imprimée ou artistique […] ».

La France a adhéré à ces deux traités en 1980.

Amusant encore en 2016  pour lutter contre les campagnesmenées contre les horreurs del’art moderne le gouvernement Hollande a fait voter une loi sur la liberté de la créationartistiqyue .

« Qui l’eût cru ? Qui aurait pu imaginer une journée aussi tranquille à l’Assemblée nationale, lundi 28 septembre, alors que démarrait l’examen en première lecture du projet de loi relatif à la création artistique, à l’architecture et au patrimoine ? Pas de propos enflammés contre l’art contemporain, ni de véritable querelle sur l’article 1, aussi central que symbolique, qui stipule : « La création artistique est libre ». Adopté en trente minutes, un peu avant 20 heures, dans un Hémicycle qui comptait à peine une vingtaine de députés !

Une personne qui aurait « débarqué » à l’Assemblée nationale, tel un Candide, n’aurait pas pu se douter que, depuis des mois, en France, des élus conservateurs ou d’extrême droite, ainsi que des associations, se battent pour empêcher la diffusion d’œuvres, dès lors que la sexualité ou le genre y sont abordés sans tabou. Sans doute l’opposition a-t-elle tenu certaines de ses troupes.

La liberté des artistes vaut bien une loi

Il faut dire, aussi, que le rapporteur du projet de loi, Patrick Bloche (PS), veillait au grain : il avait pour mission de faire adopter un article 1 « nickel chrome », et de rejeter tout amendement qui aurait pu polluer la « pureté » de la phrase. La ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin, a répété que « c’est dans la sobriété que cet article tire sa force ». La ministre a évoqué cette société « frileuse » qui « voudrait arrêter la marche du temps », entonne « le chant du repli » et « craint par-dessus tout l’effacement ».

Je ne comprends pas la décision du conseil d’ETAT ? Les défenseurs de l’œuvre n’avaient peut-être pas d’avocat ? Ont-ils eu honte et donc ils auraient oublié de préciser qu’il s’agissait d’une œuvre d’art ???

Leurs adversaires voulaient ils ridiculiser le principe de laïcité ? Ce n’est pourtant pas le moment

 

Mauvaise affaire pour la République ridiculisée, l’on retiendra surtout le deux poids deux mesures

Même si la croix est brejnévienne

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s