LE DELIRE DE MELENCHON

 

Folie ou ralliement aux nazislamistes , Mélenchon s’en prend  au drapeau européen qui lui évoque la Vierge Marie

 

J’ai déjà dit tout le mal que je pensais de Mélenchon au moment des présidentielles. Un programme économique irréaliste et dangereux, un soutien sans faille aux dictateurs sud-américains, une admiration morbide pour Robespierre et les trancheurs de têteS17626619_1484463818253655_1613922434025844466_n de la Révolution.

Hélas le cas politique et même pathologique  de Mélenchon s’est depuis profondément dégradé.

 

Il y a en premier la dérive de la France insoumise vers l’islamistosphère.

 Fonctionnaire territoriale et conseillère de Gilles Poux (PCF), Sonya Nour a été suspendue après avoir relativisé les actes de terrorisme.

La jeune femme avait qualifié l’auteur de l’attaque au couteau à Marseille de «martyr», en relativisant les actes de terrorisme. Sonya Nour, collaboratrice de Gilles Poux, maire PCF de La Courneuve, a été suspendue, a annoncé mardi la mairie de cette commune de Seine-Saint-Denis. «Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation Bla Bla Bla…», avait tweeté lundi cette fonctionnaire territoriale, après les faits survenus gare Saint-Charles,  deux jeunes femmes ont été tuées. «Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours on l’entend moins votre grande gueule», ajouta-t-elle.

Le scandale n’a pas été dénoncé par la « fachosphère » mais par des militants de gauche

Rubrique: petit message à Pierre Laurent

Vous voyez Pierre Laurent (je ne tutoie que mes camarades), les deux jeunes filles, qui sont sur la photo, faisaient des études pour soigner les gens. Et avec le temps qui leur restait, elles encadraient des jeunes et se dévouaient sans compter nous disent leurs proches. Qu’elles étaient belles!

Massacrées au nom de l’islam par une de ces personnes pour lesquelles vous avez toutes les complaisances clientélistes pour garder votre petite gamelle.
L’autre photo c’est celle d’une membre de votre parti. Bien abritėe dans un emploi de complaisance au cabinet du maire de La Courneuve elle peut donc cracher sur les cadavres des deux assassinées, en qualifiant de MARTYR, celui qui les a, égorgée pour l’une et éventrée pour l’autre ! Et minimise l’horreur de cet acte.

Non mais quelle honte! Pour de sordides raison alimentaires et en captateur d’héritage, vous avez dévoyé ce qui fut le parti de la classe ouvrière française. Et aujourd’hui, sans réagir vous le laissez souiller par ce qui incarne tout ce que vos prédécesseurs, mes amis et camarades, combattaient sans faiblir.
Je ne ferai pas parler les morts, mais je préfère qu’ils n’aient pas assisté à cette déchéance.

Régis de Castelnau.

Fatiha Boudjahlat revient dans Marianne  sur le cas de cette fonctionnaire

. Pour quiconque est familiarisé avec la phraséolgie indigéniste et intersectionnelle, sa défense peut être entendue. Sonia Nour se présente et a signé des tribunes sous le titre d’Afro-feministe, ce qui dit tout de son positionnement politique : mélange d’épiderme et de combat politique, militantisme féministe au service de l’origine ethnique. Lutte des races et des sexes plutôt que lutte des classes pour une personne censément communiste. Verbiage, langage pontifiant et pompeux, sémantique pseudo scientifique, c’est ainsi que les indigénistes donnent à leur ideologie et à leur dogmatisme un vernis de sciences. Est-elle moins fautive ? D’avoir rédigé un tel post avec de tels termes, polysémiques que dans leur milieu, aussi tôt après l’assassinat des deux jeunes filles ? Leur peau blanche a sans douté joué comme coupe-circuit de l’empathie.

Une relativisation de l’attentat terroriste

Aussi grave sinon plus, dans un post explicatif publié à la suite du premier, posé et donc pesé, Sonia Nour écrit : « Malgré les croyances populaires, les attentats-suicides ne sont liés ni au fondamentalisme islamique, ni à la religion en général. » Combien d’intellectuels gauchistes ont-ils tenu le même raisonnement ou des variantes ? Olivier Roy ne dit pas autre chose lorsqu’il voit dans le terrorisme l’expression d’une radicalité sans lien avec la pratique religieuse. Sonia Nour poursuit : « Nous avons l’équivalent d’un Bataclan chaque année pour les femmes (…) En quoi le crime dit « islamiste » serait plus atroce que le crime de femmes par leur conjoint ou ex ? » C’est en fait le passage qui devrait le plus valoir à Madame Nour des poursuites. Selon l’avocat Renaud Gaudillat, « l’apologie consiste à présenter un acte terroriste sous un jour favorable, soit de manière directe soit par la relativisation de cet acte en sorte d’en nier la portée », rappelant un arrêt de la chambre criminelle de la Cour de Cassation n°16-83331 daté du 25 avril 2017 statuant en défaveur d’un homme qui avait brandi une pancarte sur laquelle figuraient « je suis humain-je suis Charlie » d’un côté, et de l’autre « je suis la vie-je suis A », ce qui était une référence indéniable aux frères A… impliqués dans les attentats terroristes visés par cette manifestation », le tout accompagné d’un coeur.

L’arrêt précise que ce faisant, « le prévenu, par son comportement lors d’un rassemblement public, a manifesté une égale considération pour des victimes d’actes de terrorisme et l’un de leurs auteurs à qui il s’identifiait, ce qui caractérise le délit d’apologie d’actes de terrorisme…» Par ses propos, Sonia Nour relativise l’attentat terroriste contre les deux jeunes femmes. Au nom d’une cause qu’elle juge moralement supérieure et plus impérative.

Mais cette atténuation du caractère spécifique du terrorisme n’est pas nouvelle. Pascal Boniface s’en est fait une spécialité, lui qui regrette dans un article publié dans La Tribune le 15 février 2016 « la focalisation excessive » sur le terrorisme expliquant qu’ « il y a d’autres facteurs de mortalité qui ne suscitent pas la même mobilisation. Il y a 130 personnes par jour qui meurent à cause de l’alcool. L’an dernier, 412 personnes sont mortes de froid dans la rue et 3 500 autres ont été victimes de la route, certes par accident, mais en grande partie par la délinquance routière. Chaque année, 150 personnes meurent de violences conjugales. Deux enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs parents. Ces morts ne suscitent pas la même mobilisation… Il y a une acceptation sociale beaucoup plus grande pour ces types de violence qui pourtant font chaque année, et depuis des décennies, beaucoup plus de victimes. »

 

 

L’effet poursuivi est le même : relativiser l’acte, la nature et les conséquences du terrorisme. Il s’agit bien sûr d’une réflexion philosophique. Les bourgeois pénitents ne cessent de jouer sur leur statut d’intellectuel pour distiller leur idéologie, en la faisant passer pour de la réflexion ou de l’expertise scientifique. Ils ne font rien de moins que du révisionnisme : ce n’est pas du terrorisme,ce n’est pas du fanatisme religieux, ce n’est pas religieux du tout et de toute façon, la France l’a bien cherché. Ce sont les Faurisson du terrorisme islamiste, à qui les médias autorisent et pardonnent tout. Ils se disent de gauche mais ne défendent pas l’émancipation individuelle. Ils se disent chercheurs mais jouent aux Procuste avec la réalité, sélectionnant les faits divers qui collent à leur idéologie. Ils se disent anti-racistes mais sont dans la parole blanche experte qui bénie ou qui excommunie ceux là qui, bien que d’origine étrangère, ont le mauvais goût de ne pas penser comme eux.

Plus qu’un procès ou une condamnation pénale, c’est bien une radiation de la fonction publique territoriale que Sonai Nour mérite. Pour l’ensemble de son œuvre dont ce post, dans lequel elle écrit : «J’emmerde cette France raciste. Cette France patriarcale. J’emmerde cette France psychophobe et validiste. J’emmerde cette France maltraitante et dans le déni de son histoire. Les noirs et les arabes ne disent pas « vive la France » ? Apprenez déjà à nous respecter. » La situation est grotesque : une personne qui tire ses revenus de la solidarité nationale, qui vit donc par les moyens de l’Etat qu’elle vomit, ce qui rappelle Houria Bouteldja du Parti des Indigènes de la République (PIR), salariée de l’Institut du Monde Arabe, équivalent culturel de la Françafrique… Une personne qui travaille dans une municipalité, a fortiori communiste, qui devrait donc être soucieuse d’agir pour l’ensemble de ses concitoyens, mais qui classe la population, dans un méli-mélo détonnant, en noirs, arabes, personnes atteintes de maladies psychologiques ou celle atteintes d’handicap, seules catégories qui méritent son intérêt, son empathie et sa mobilisation.

On connait la suite, c’est-à-dire la solidarité du Mélenchonisme avec l’islamistosphère

Le Canard Enchaîné a rapporté dans sa dernière édition que le 3 octobre, lors d’une réunion de la mission Nouvelle-Calédonie (de laquelle Jean-Luc Mélenchon a par la suite démissionné), le leader de La France insoumise aurait déclaré en désignant Valls: «Moi, je ne m’assieds pas à côté de ce nazi. Tu n’es qu’une ordure, un pauvre type, une merde.» Le seul témoin cité est le socialiste David Habib, qui aurait alors lancé à Mélenchon: «T’es vraiment un connard.»

Benoît Rayski

 

le patron de la France Insoumise a déclaré que Manuel Valls avait « parfaitement intégré la fachosphère ». Et pour faire bonne mesure auprès de son électorat, il n’a pas omis de dire que l’ancien Premier ministre était un suppôt d’Israël! Et oui, il est comme ça le Jean-Luc! Plus il y a de fascistes, plus il est content. Plus les fascistes se multiplient, plus son combat antifasciste prend un aspect héroïque…

Le mot « fachosphère » a des points communs avec le mot « islamophobie ». Tous deux ont été inventés, forgés de toutes pièces pour réduire au silence tout esprit libre ou critique. Avisez-vous de mettre en cause un prédicateur musulman particulièrement allumé, aussitôt fuse, pour vous disqualifier, le mot « islamophobe »… Parlez-vous des attentats terroristes sans ajouter « ça n’a rien à voir avec l’Islam » et vous êtes catalogué au fer rouge comme islamophobe. Circulez y a rien à voir. Taisez-vous  y a rien à dire.

La fachosphère est plus utile encore. Elle est le refrain obligé et monotone de nombre de médias, de BFM TV à France 2, de Libération à Télérama. Danièle Obono, la député favorite de Mélenchon dit une connerie grosse comme un camion et immédiatement arrivent les mots : « la fachosphère s’en empare ». Oubliée la connerie. Deux femmes sont égorgées à Marseille, et pareillement arrive sans surprise la phrase : « la fachosphère s’en empare ». Oublié l’assassinat. Des policiers voient leur véhicule incendié par des voyous de banlieue et – on ne change pas un disque qui marche – on enchaine avec « la fachosphère s’en empare ». Oubliée l’agression.

On vous le dit. La fachosphère devrait être déclarée d’utilité publique. Que deviendraient sans elle Mélenchon, le CRAN, le CFCM, le MRAP, le NPA. Qu’écriraient alors les médias cités plus haut devenus orphelins? La fachosphère a de beaux jours devant elle. Jusqu’à maintenant, elle n’était qu’un petit commerce de proximité. Grâce à Mélenchon, elle va accéder au statut de grande surface.
MELENCHON ET SA BANDE ONT FRANCHI UNE NOUVELLE ETAPE

 

Mélenchon  avait dénoncé, dès le 20 juin, la présence du drapeau européen au Palais-Bourbon. « Franchement, on est obligé de supporter ça ? », avait-il lancé. « C’est la République française, ici, pas la Vierge Marie »

Jean-Luc Mélenchon a ajouté , qu’Emmanuel Macron n’avait « pas le droit » d’imposer le drapeau européen à la France, arguant notamment que c’est un emblème « confessionnel ». « Monsieur le président, vous n’avez pas le droit d’imposer à la France un emblème européen confessionnel. Il n’est pas le sien et la France a voté contre son adoption sans ambiguïté », écrit l’ancien eurodéputé dans un communiqué, en s’appuyant sur le rejet par les Français, en 2005, de la Constitution européenne.

Mélenchon qui oublie toute laicité face aux nazislamistes , oses’appuyer sur ce princiê en délirant sur la vierge Marie

Fatiha Boudjahlat

Je salue le courage de la FI! Son sens de la priorité des combats à mener! Ce drapeau de l’UE était l’étendard insupportable de la reconquista catholique! Qui tous nous menace! Dans nos écoles, dans nos rues, dans nos lois, jusque sur le parvis de la gare Saint-Charles et la promenade des Anglaus à Nice! Écrasons l’infâme!

Ils s’y connaissent en lapidation les chrétiens… ils ont en subi assez. Ils s’y connaissent en égorgement en pleine église. Et ce drapeau de l’UE dont on veut voiler les petites filles! Les femmes!

Il faut donner des gages aux clientèles indigénistes et islamistes…Ceux là qui critiquent la symbolique chrétienne du drapeau européen, alors qu’il y a assez à critiquer avec la religion europeiste, sont les mêmes, rappelons-le, qui ont cité l’Ancien Testament pour dédouaner l’Islamisme, les mêmes qui se sont opposés à la fermeture des mosquées salafistes, les mêmes qui ont employé le terme de « judeo-fasciste » ( je ne m’en remets pas…), les mêmes qui préfèrent Dieudonné à Charlie. Mais non, la laïcité est menacée par le Saint Suaire Européen.

Pourvu que ces amateurs de Chiffons ne se rendent pas compte que le blanc du drapeau français correspond à la monarchie et que Meluch ne regarde jamais la Croix azur des armoiries de Marseille.

Je méprise définitivement la FI.

Les mélenchoniens sont de plus incultes. La médaille de la vierge n’est pas bleue et les étoiles ne sont pas en or. Le Conseil de l’Europe avait déjà retenu le principe du fond bleu et le cercle d’étoile d’or  pour des symboliques n’ayant rien à voir avec la Vierges. L’or est un symbole de paix et le bleu, utilisé par la féodalité, puis par la théologie et la royauté, représente finalement la souveraineté. Un obscur fonctionnaire catholique proposa le chiffre de 12 étoiles et fanfaronna sur la paternité du drapeau . On trouve effectivement douze étoiles sur la médaille de la Vierge mais le chiffre douze est plus que symbolique : douze Césars, douze coups de minuit, douze mois de l’année, douze chevaliers de la Table Ronde, douze balles dans la peau. douze signes du zodiaque.

Rien n’arrête le « leader minimo » et ses zélateurs… Dire qu’en 2012.je le trouvais républicain…

Mélenchon est fou et dangereux , pourquoi la presse  le présente t-elle comme un opposant ? . Il faut dire qu’avec lui Macron est au pouvoir pour 1000 ans

 

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s