50 000 effets secondaires graves , peut être dix fois plus, ça fait beaucoup pour des injections qui ne servent à rien

SI L’ on appliquait a la france les confessions du ministere de la santé allemand au minimum 50 000 français auraient subi un effet secondaire grave des vaccins , en réalité 10 fois plus

Le gouvernement allemand a reconnu publiquement mercredi que les vaccins Covid provoquent des effets secondaires graves pour une dose sur 5 000.

Un tweet du ministère de la Santé a déclaré (via Google Translate) : « Une personne sur 5 000 est touchée par un effet secondaire grave après une #vaccination COVID19. Si vous suspectez des #effets secondaires, consultez un médecin et signalez vos symptômes à @PEI_Germany . Il a ensuite ajouté une correction indiquant que le chiffre concernait le taux de notification et les doses plutôt que les individus : « Correction : selon @PEI_Germany, le taux de notification des réactions graves est de 0,2 signalement pour 1 000 doses de vaccin. »

Pratiquement un cas grave pour 1000 personnes quadridosées ou encore à minima 50 000 allemands peut être 10 fois plus

https://nebenwirkungen.bund.de/nw/DE/home/home_node.html

Des inquiétudes concernant les taux élevés d’effets secondaires graves des vaccins ont déjà été soulevées en Allemagne. En mai, le professeur Harald Matthes, un scientifique à la tête d’une étude distincte sur la sécurité des vaccins, a déclaré que, selon ses données, environ 0,8 % des personnes vaccinées en Allemagne souffraient d’effets secondaires graves. Cela correspond aux preuves internationales, a-t-il dit, et il reste encore beaucoup à faire pour les aider.

Le nombre n’est pas surprenant. Cela correspond à ce que l’on sait d’autres pays comme la Suède, Israël ou le Canada. Au passage, même les fabricants des vaccins avaient déjà déterminé des valeurs similaires dans leurs études… La plupart des effets secondaires, y compris les plus graves, s’atténuent au bout de trois à six mois, 80 % guérissent. Mais malheureusement, il y en a aussi qui durent beaucoup plus longtemps.

Compte tenu d’environ un demi-million de cas avec des effets secondaires graves après les vaccinations Covid en Allemagne, nous, médecins, devons agir. Nous devons venir aux offres thérapeutiques, en discuter ouvertement lors de congrès et en public sans être considérés comme anti-vaccination.

Un membre du conseil d’administration d’une grande compagnie d’assurance allemande s’est également exprimé en février , affirmant que les données de son entreprise montraient des blessures graves liées aux vaccins environ 10 fois plus élevées que le taux signalé par le gouvernement allemand.

Ailleurs, une enquête du gouvernement israélien  a révélé que 0,3 % des personnes vaccinées ont déclaré avoir été hospitalisées à la suite de leur vaccination contre le Covid, tandis qu’une  enquête du CDC américain a  révélé que 0,9 % des personnes vaccinées ont déclaré avoir recherché des soins médicaux à la suite de leur vaccination.

La preuve est donc cohérente que 0,3 à 0,9 % des personnes vaccinées (le pourcentage dépendant en partie du nombre de doses) souffrent d’une réaction grave au vaccin qui les amène à nécessiter des soins médicaux ou une hospitalisation.

Ces données devraient être beaucoup plus largement diffusées dans le cadre de l’obtention du consentement éclairé. Toute personne qui reçoit un vaccin Covid aurait dû être informée par écrit que le taux d’effets secondaires graves est d’environ une dose sur 300 (avec des variations selon l’âge et le sexe). Notez qu’une telle fréquence est correctement qualifiée de « peu fréquente » plutôt que de « rare », car les effets secondaires graves sont actuellement étiquetés. Il s’agit bien sûr d’une fréquence extrêmement élevée pour un vaccin, et soulève de sérieuses questions quant à savoir si les vaccins devraient être approuvés, en particulier pour les groupes d’âge plus jeunes.

Dans l’état actuel des choses, presque personne ne sait qu’il s’agit des propres données du gouvernement sur les réactions graves aux vaccins, et les gouvernements ne font aucun effort évident pour les dire.

C’est donc un encouragement pour le gouvernement allemand d’avoir fait quelque chose pour sensibiliser aux effets secondaires graves des vaccins.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour 50 000 effets secondaires graves , peut être dix fois plus, ça fait beaucoup pour des injections qui ne servent à rien

  1. Ping : 50 000 effets secondaires graves , peut être dix fois plus, ça fait beaucoup pour des injections qui ne servent à rien — LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE | sarahinconnue

  2. Tom Dapi dit :

    Monsieur Gibertie,
    Nul besoin d’écouter les allemands pour avoir la certitude du nombre faramineux de cas graves enregistrés en France , officiellement par l’organisme officiel ANSM, chargé du suivi.
    Et ce, depuis au moins 1 an! Toutes les dispositions concernant les obligations vaccinales, la publicité ouvertement assumée sur ces poissons, et toutes les recommandations du gouverneur gouvernant , ont été prise dramatiquement en connaissance de cause!
    Voyez vous même, dernier suivi de l’ANSm (qui s’emploie à retarder de plus en plus ses publications) en date du 16/06/2022 et en pharmacovigilance passive (ce qui minimise par 10 le nombre de cas recensés) :
    consultez
    https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-24-05-2022-au-16-06-2022#:~:text=Elles%20portent%20sur%20des%20populations,lieu%20le%2028%20juillet%202022.
    Cliquez sur le lien :
    Consulter la synthèse des résultats et les faits marquants (30/06/2022)
    rendez vous à la page 3 du document
    Puis faites le calcul simple de
    24% de 169 557 qui vous donne 40 693 cas graves (nombre largement minimisé et comptabilisé il y a un mois seulement)…
    A toutes fins utiles je vous remets ici la définition de cas graves selon ANSM (qui déclenche l’enregistrement) :
    un effet indésirable grave est un effet indésirable mortel ou susceptible de mettre la vie en danger, ou entraînant une invalidité ou une incapacité importante ou durable, ou provoquant ou prolongeant une hospitalisation, ou se manifestant par une anomalie ou une malformation congénitale.
    Quand on met cette définition et le nombre de cas graves en parallèle avec les nombre de covid graves pour nos jeunes,…… on devient fou!!!!
    Aussi, rien qu’en comparant le nombre de morts du ou avec le covid (plus nombreux) pour les moins de 65 ans , et que l’on compare au nombre de cas graves dus aux vaccins pour cette tranche d’âge, normalement , dans un pays civilisé, on interdit la vaccination pour les moins de 65 ans….
    En effet:
    Selon le suivi des vaccins covid de l’ ANSM au 16/06/2022 nous avions
    74 % des cas graves à imputer au moins de 65 ans. D’où le chiffre hallucinant de 30 112 cas graves.
    selon le site statista https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/, une cote mal taillé nous informe que seulement 11 % des décès AVEC Covid ont moins de 65 ans.
    Le chiffre cumulé que j’ai trouvé fait état de 148 000 morts covid à ce jour
    Donc « seulement » 11 x 148 000 / 100 = 16 280 morts AVEC la covid (nombre très largement surestimé) pour les moins de 65 ans ….
    A comparer avec les 30 112 cas graves dus aux vaccins (nombre très largement sous estimé) … C’est quand même 2 x plus de problèmes graves dus aux vaccins eux même qu’au nombre de morts AVEC la covid… C’est à dire que pour les non à risque et les moins de 65 ans , le risque est complétement démesuré avec cette injection! Si en plus et c’est le pompon , l’altruisme des injections n’existe pas, alors c’est tout simplement un crime de continuer….

    J’aime

    • Tom DAPI dit :

      Et plus on descend dans les tranches d’âges et plus c’est criminel !!!!! [avec 1% de morts pour les moins de 50 ans soit 1480 morts (surestimés) pour 15 000 cas graves (minimisés) ….]

      J’aime

      • Lepiaf18 dit :

        Excellente démonstration et pourtant il y en a encore qui y vont à la 3è ou 4è dose! Vont mettre combien de temps à se finir?
        Et les jeunes qui ont eu des réductions au McDo ou pour un Ciné et qui ont besoin d’une calculette pour se rendre compte du problème ils en pensent quoi? Ne seront pour certains ni grands-parents, ni même peut-être parents ou encore pire devront gérer à vie des handicaps.
        Quant je disait ici ou là il y a déjà plus d’un an que le temps jouait pour nous et contre eux, on y est, en partie. Parce que pour les augmentations de certaines pathologies faudra encore attendre un peu; les résurgences ou apparition spontanées de cancers pointent déjà le bout du nez. Sans parler de ce qui est balayé sous le tapis; pas de test, pas d’autopsie, etc…
        Et avec ça le silence plus que honteux des médecins et pharmaciens! La corruption comme l’argent n’ont pas d’odeur et désormais ils se protègent espérant sans doute pour certains passer à travers les gouttes. Elle est où a blonde Karine? Elle se terre dans son CH ou est en arrêt maladie, si tant est qu’elle ait effectivement reçu ses injections? Ils sont où ceux qui nous parlaient de civisme?
        Étonnant que Delfraiissy siégeant au « Conseil scientifique » (qui ne fait plus parler de lui), s’épanche ailleurs que chez nous; quoique! Ce sont ses échanges de mars 2020 avec Fauci qui sont à l’origine du début de la psychose en France, il ne faut pas l’oublier.
        Morale; on ne joue pas impunément avec le génome ! Surtout quand on sait qu’on ne maîtrise pas tout.

        J’aime

    • C’est un point de vu intéressant!

      J’aime

  3. pinatjeannine dit :

    La vaccination a même dans certains cas entraîné la mort de certains, pour Gérard mon époux ça a été le cas, j’en suis persuadée. Le laisser entre les mains de ces médecins qui ont été sommé de vacciner toutes les personnes hospitalisées et de plus sans leurs demander leur avis ni ceux de leur proches relève de l’assassinat. Je ne peux pas vivre avec la culpabilité qui me ronge depuis de l’avoir laissé entre leurs mains, mais l’interdiction de lui rendre visite à ces moment là à cause du Covid présent dans l’établissement. 😭😭😭😭

    Aimé par 1 personne

    • Lepiaf18 dit :

      Sans autopsie vous ne pourrez jamais rien prouver, et il est sans doute un peu tard, quoique ! Renseignez-vous. Si vos interlocuteurs semblent « embarrassés », persistez en portant plainte auprès du Procureur de la République, ne serait-ce que pour extorsion du consentement. Que vous a-t-on donné comme cause du décès? Et cette cause vous semble-t-elle plausible au vu de l’état de santé de votre époux?
      Si le décès a eu lieu rapidement après l’injection qq jours à 1 ou 2 semaines, ça a sans doute laissé des traces !
      Bien cordialement

      J’aime

    • Jean-Marie GLANTZLEN dit :

      Toute ma sympathie Madame

      Moi c’est ma fille (qui allait avoir 52 ans), non injectée, qui a été victime de médecins bornés dans un établissement spécialisé Cancer suite aux effets apeurants du discours mensonger et servile sur les variants des variants du SARS CoV2

      Sans oublier un frère adoptif parti blagueur à la salle d’OPS pour une intervention sur son cœur après ses trois injections

      Aimé par 1 personne

    • herve_02 dit :

      Je ne veux pas faire la va-t-en guerre, mais en 45 on n’a pas sorti les allemands en allant voir un préfet ou un juge pour leur demander des explications sur la disparition de son voisin.

      Les médecins et autres collabos ne risquent pas grand chose pas les voies légales, et tant qu’ils n’auront pas peur pour leur vie (et celles des leurs) ils continueront.

      la justice « légale » n’est qu’un contrat social, à tout moment un contrat peut être rompu. Je peux dire que si un de mes enfants avait été « assassiné » « légalement » par un médecin lors d’un passage impératifs dans sa clinique vétérinaire, il y aurait eu des représailles « justes »

      J’aime

      • Lepiaf18 dit :

        Un petit coup de semonce en les prévenant dès l’admission; ça devrait les faire reculer en effet !
        D’autant plus qu’une simple prise de sang suffit ensuite pour faire la vérification… pendant au moins quelques semaines !
        De quoi sans doute leur renvoyer a peur qu’ils ont participé à créer. Des pavés dans la g… comme pour les députés « Godillots » de la précédente mandature ! Ces politico-poltrons idiots n’ont pas vraiment compris jouant parfois les vierges effarouchées, les toubibs, eux auront juste la bonne trouille, ça devrait suffire à les maintenir à distance.
        Après, j’ai bientôt 68 ans, alors s’ils me faisaient un coup comme ça (sur conjoint, enfants, petits-enfants), ils auront peut-être intérêt à fuir, parce que je n’exclue pas d’appliquer l’adage oeil pour oeil !

        J’aime

  4. Sprikritik dit :

    C’est pédagogiquement une énorme et lamentable erreur que d’appeler « vaccin » (concept déjà plus que douteux parce que Pasteur est admiré bien à tort par les mougeons) ce qui est de fait une « IGE » (injection génique expérimentale) à grande échelle … très lucrative pour les actionnaires des laboratoires et la majorité des médecins et pharmaciens pour le moins.

    Pour tout sujet, et celui de la santé en particulier, on n’en serait pas là, si la majorité des vecteurs d’opinions et/ou de décisions avait le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.

    J’aime

  5. Tom DAPI dit :

    Chère madame,
    Vos mots m émeuvent car j ai vécu la même chose mais pour une grande tante… Mais vivre cette horreur pour quelqu’un de si proche… Je n’ose l’envisager et pourtant je sais bien que ça existe… Je compatie dans votre douleur et vous envoie tout le courage que je peux… Si je peux essayer d’atténuer vos remords: le crime est presque parfait, tout était mis en place, bien huilé, calculé, pour que vous ne puissiez rien faire… La seule chose, qui vous était autorisé était de confier votre mari a ces ordures qui ont exécuté leurs ordres et leur salle besogne… Je n’ai plus aucun respect pour ces nuls , ces minables et criminels de médecins qui n’ont ne serait ce que ça: accepté docilement que l’état criminel s’interpose entre eux et leurs patients !!! Je les méprisent !!! Et je vous renouvelle toute ma compassion, ma sympathie et mon courage… Et comme je suis croyant , je prierais pour vous et votre époux…

    J’aime

  6. Renée dit :

    Mon mari 67 ans et moi même 66 ans , ne sommes pas vaccinés covid ! Aucune injection de ce poison ! Mon mari 3 stents sur ses coronaires , son cardiologue qui déconseille vivement ses injections mortifères , vient d’être viré par l’hôpital comme un malpropre ! Et quant à l’hôpital , laissez moi rire , on ne peut y entrer sans le pass vaccinal et c’est un des endroits ou le virus circule le plus ! Et je retiens les paroles du Pr Raoult quand il dit « ce sont ces vaccins ARN qui contribuent à la propagation du virus  » et la paroles du Pr Perrone qui dit  » ce ne sont pas des vaccins , mais des substances transgéniques expérimentales qui vont modifier vos cellules » ! De plus d’un côté on nous dit que la chloroquine ne fonctionne pas , alors pourquoi faut il être hospitalisé si l’on veut profiter de ce traitement sans danger ! Histoire de gros sous ! HONTEUX !

    J’aime

    • Lepiaf18 dit :

      Patience, dans 9 jours les « passe » en tout genre (sauf éventuellement pour les transports publics aux frontières et à condition que le 2è passage à l’AN soit différent du 1er !) deviendront caducs au 31/07. Possible même que la Loi du 05/08/2021 tombe entièrement. Plus d’état d’urgence possible par Décret, etc.
      Je les vois donc mal imposer quoi que ce soit pour l’Hôpital, tous les décrets pris en rapport avec la Loi de mai 2021 sur le passe sanitaire tombent normalement. Et comme ils s’en réferrent systématiquement puisque en fait c’est un article de cette loi qui a systématiquement été modifié (facile avec les Décrets, ça évite de repasser au Parlement, il ne va plus rester grand chose. Le passe vaccinal n’étant plus en vigueur pour le citoyen lambda et quand bien même un « patient » non vacciné serait vacciné de force ou « convaincu » par intox intellectuelle de le faire immédiatement, son statut resterait « non vacciné », l’action serait donc parfaitement inutile, donc illégale (cas d’ine intervention en ambulatoire ou aux Urgences ! Donc plus rien ne va tenir debout. Les toubibs vont avoir bien du mal à tenir un discours cohérent !

      J’aime

    • Tom Dapi dit :

      Madame,
      La chloroquine est un dérivé de l ‘écorce de quinquina… Personne ne vous en parlera.
      Pourtant, comme tous les médicaments efficaces , éprouvés, la chloroquine vient de la nature …. L homme n a rien inventé que des produits à tuer….
      Donc si vous voulez vous soigner à la chloroquine , achetez du quinquina sur internet , c’est encore plus efficace que la molécule seule…
      Cordialement

      J’aime

  7. Ping : Elisabeth Borne a reçu sa 4ème dose pour « passer un été serein  | «Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s