Une France gaullienne a un rôle à jouer

Il y a des moments où l’histoire s’accélère et glisse de manière folle vers le pire. Ce qui se passe en Ukraine est une tragédie et un gâchis. Le peuple ukrainien paie quarante ans d’erreurs et nous ne savons pas où nous allons.

Poutine porte une lourde responsabilité et il doit être condamné mais personne  ne peut se résigner à l’escalade. Il faut réfléchir avant d’appuyer sur la gachette !

Poutine a renversé la table  mais que cherche t il ? Que peut il faire ?

Gardons notre sang froid et n’écoutons pas ceux qui préfèreraient une guerre atomique. Je viens de me faire insulter et traiter de boomer sinophile soutenant un boucher communiste…Le « Vlan «  qui m’ a insulté devrait reconstituer la SS division Charlemagne…

La connerie est sans borne , je n’ai jamais soutenu Poutine ou Xi, mais je veux prendre du recul  en me situant dans la filiation gaulliste suivi par Pompidou, Chirac et même Mitterrand.

La France de Mitterrand et de Chirac comprit seule qu’humilier Gorbatchev , exploiter l’éclatement de l’Urss, se jouer de la faiblesse d’Eltsine  ne serait pas sans conséquence.

Poutine entend réécrire la fin humiliante de la guerre froide. Une France Gaullienne pouvait offrir des portes de sortie pacifiques .

https://www.herodote.net/15_Republiques_de_l_URSS_a_la_CEI-synthese-333.php

Oui il fallait procéder au règlement pacifique des questions de l’élargissement de l’Otan. Nul ne peut ignorer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Oui il fallait soutenir, intégrer économiquement l’Ukraine ukrainienne mais admettre aussi que la Crimée était russe , reconnaitre le droit à parler russe dans le Donbass.

Pour Vladimir Fédorovski, c’est le début d’une nouvelle guerre froide, avec une alliance possible entre la Russie, la Chine, et éventuellement l’Iran. Et les sanctions européennes n’y pourront rien, selon lui : « en cas de sanctions, les Russes vivront moins bien, mais ils ont vécu bien pire sous la présidence de Boris Eltsine, alors ils vont supporter et faire bloc derrière Poutine ». Il pointe également le risque de crise pétrolière en occident, avec un gaz 10 fois plus cher qu’aujourd’hui.

la Chine ne condamne pas la Russie et appelle «à faire preuve de retenue»

«La question ukrainienne a un contexte historique très complexe», a avancé la Chine pour justifier son refus de prendre position.

Chacun notera la grande prudence de la diplomatie israélienne  qui a conscience de cette menace.

Poutine a renversé la table et nul ne sait plus où il s’arrêtera, nul ne doit ignorer que son opposition la plus dure le critiquait pour sa passivité.

Il veut détruire l’armée construite par les Etats Unis en Ukraine  car les Russes ont peur de l’arrivée massive d’un armement ultra moderne  qui pouvait modifier le rapport de force . Il entend détruire les bases militaires dans toute l’Ukraine mais envahir le pays, je n’y crois toujours pas.

Il ne peut ignorer la réalité d’un nationalisme ukrainien, particulièrement à l’ouest de ce pays  et rien n’indique que la population russophone de l’est soutiendrait une invasion au delà du Donbass.

Il n’a pas les moyens d’occuper l’Ukraine   et l’armée russe n’est dangereuse que par sa puissance nucléaire. Il vient de la rappeler et cela fait froid dans le dos.

Nous sommes confrontés au pire de l’imaginable il y a quelques mois. Si à l’ouest il y avait un Chirac, un Mitterrand même , je ne parle même  pas d’un De Gaulle, si nous n’étions pas roquets des Américains , alors  de vraies négociations auraient lieu tout de suite .

Je renvoie aux articles précédents sur les réalités historiques, économiques et sociales.

Je ne reproche pas à Macron d’avoir soutenu l’accord de Minsk mais d’avoir mis en scène son intervention et de s’être grillé avec les indiscrétions de Le Drian  . Il pouvait réussir.

Proche de Macron,  Luc Ferry estime que la principale concession que devront faire les pays occidentaux « est de revenir sur la promesse faite en 2008 d’accueillir l’Ukraine dans l’Otan, [une adhésion] qui est totalement inacceptable pour les Russes ». Il est impensable pour le philosophe de voir l’Otan installer des missiles américains à 800 km de Moscou, comme il serait tout aussi inacceptable que les Russes placent des missiles à la frontière mexicaine. La promesse de faire entrer l’Ukraine dans l’Otan était « catastrophique », poursuit-il, « cela inquiétait la Russie et ne rassurait pas l’Ukraine ». Luc Ferry juge que la seule solution pour régler ce conflit est non seulement de renoncer pour le moment à cette promesse de l’Otan, mais aussi de régionaliser l’Ukraine, « ce qui était plus ou moins prévu dans les accords de Minsk en 2014 ».

Poutine cherche un interlocuteur crédible indépendant du vieux faucon sénile de Washington , mais qui ?

En France je suis consterné par les réactions de Pécresse, Jadot, Hidalgo. Il n’ y a rien de munichois à cherchant une sortie tout en étant ferme. Eux …Ils font la guerre et réfléchissent après.

 Le Pen et Zemmour, Mélenchon et Dupont Aignan prennent de gros risques électoraux   en s’inscrivant dans la tradition gaullienne. Macron gagnerait à les écouter…

 La France devrait prendre l’initiative d’une réunion diplomatique, sous l’égide de l’ONU, associant les Etats-Unis, la Russie, la Biélorussie, la Moldavie  l’Ukraine, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni ainsi que la Pologne, la Roumanie, la Hongrie et la Slovaquie, états frontaliers de l’Ukraine.

Réunion précédée d’un cessez le feu.

https://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/guerre-en-ukraine-de-zemmour-a-melenchon-les-reactions-des-candidats-a-la-presidentielle-24-02-2022-X33QXWZD6ZER5PNGNHEFC5KU6I.php

Ecoutons Hubert Vedrine :

Oui. Je ne sais pas ce que Vladimir Poutine a en tête et personne ne le sait, mais il fallait commencer par être très ferme, voire menaçant, pour être dissuasif. Il n’y a donc pas à opposer la fermeté et le dialogue, bien au contraire.

Le plus important est de réenclencher avec la Russie un dialogue « musclé » du type de celui que les Américains ont eu avec les Soviétiques pendant la guerre froide à des moments où l’URSS était beaucoup plus menaçante. Même après le blocus de Berlin ou la crise de Cuba ! Je regrette que l’Occident, par manichéisme simplet et arrogance, ait complètement abandonné cette nécessité de dialogue stratégique avec la Russie, parce qu’il pensait avoir triomphé. Il est donc indispensable de revenir à une approche plus réaliste de la question russe en retenant les leçons de ce passé : l’Occident a gagné la guerre froide. Il ne s’est jamais affaibli en discutant.

Jamais une alliance sérieuse et démocratique n’acceptera qu’une puissance extérieure et menaçante exerce un droit de veto. Poutine le sait bien. Mais le statut stratégique de l’Ukraine ne peut pas non plus être une question taboue. Sinon, pourquoi quelqu’un d’aussi prestigieux que Henry Kissinger, il y a encore deux mois, a-t-il reparlé d’une « finlandisation » de l’Ukraine ? Et pourquoi Zbigniew Brzezinski, un autre grand conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, polonais, très antirusse, critiquait-il très sévèrement, dans les dernières années de sa vie, la menace d’une entrée de l’Ukraine dans l’Otan parce que cela conduirait inévitablement, selon lui, à une réaction brutale de la Russie ? Il proposait lui aussi un statut de neutralité garanti.

Personnellement, je suis très opposé aux politiques de sanction et je suis navré de voir que l’Europe n’a rien trouvé de plus intelligent que de copier ce qu’il y avait de pire dans la politique américaine, sa prétention à sanctionner le monde entier. Dans la situation post-Crimée, comme les Européens n’ont pas de politique étrangère, mais uniquement des « positions », comme s’ils étaient dans des tranchées, ils sont incapables de bouger une fois qu’une décision a été prise, pour ne pas se déjuger face à leurs électorats. Mais si un jour la Pologne est rassurée sur son sort et que la France et l’Allemagne jouent bien ensemble face à la Russie, peut-être que Biden finira par mettre en avant le sujet des sanctions. À condition qu’il ait de la marge, parce qu’il y a tout de même une gigantesque industrie de la sanction aux États-Unis et un énorme lobby polonais.

Peut-être que Poutine joue ce rapport avec la Chine de façon calculée. De même qu’il cherche par ses provocations actuelles à s’imposer à Biden comme interlocuteur. Mais les élites russes ne doivent pas être heureuses de ce glissement vers la Chine. Nous devons prendre en compte cette réticence qui nous donne un levier. Il n’y a rien de munichois à penser cela. C’est juste stratégique.

Rares sont les vrais connaisseurs qui s’expriment avec justesse sur la question et je voudrais saluer Vincent HERVOUET.

https://www.europe1.fr/emissions/vincent-hervouet-vous-parle-international/conflit-ukraine-russie-la-communaute-internationale-decrete-letat-durgence-4095729

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Une France gaullienne a un rôle à jouer

  1. Carolyonne89 dit :

    Excellent article comme toujours, j’adhère à votre vision de cette situation plutôt explosive et le fait que des comme brZbigniew Brzezinski de son vivant et Kissinger que je ne porte pas du tout dans mon cœur sachant ses appartenances et actions passées, ne souhaite pas la guerre devrait en interpeler plus d’un, aux USA comme en Europe ! Malheureusement les dirigeants occidentaux actuels ne sont pas à la hauteur de telles situations extrêmement complexes et délicates. De plus, un conflit majeur ferait oublier les ‘erreurs’ de la crise sanitaire mondiale, et l’effondrement économique qui vient…

    J’aime

  2. Ping : Une France gaullienne a un rôle à jouer | Qui m'aime me suive…

  3. Jean-Jacques LEFEBVRE dit :

    Pour une autre vision de ce qui se passe en Ukraine, regardez :
    https://www.facebook.com/leCanardRefractaire/videos/249766903986385/?extid=WA-UNK-UNK-UNK-AN_GK0T-GK1C&ref=sharing

    et pour une vision spirituelle de la chose qui se passe depuis 2021,
    regardez :
    https://www.youtube.com/watch?v=XVFQuvdJI-8&t=1150s

    Cordialement,

    Jean-Jacques

    Le 24/02/2022 à 13:46, LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE a écrit :
    > WordPress.com
    > pgibertie posted:  » Il y a des moments où l’histoire s’accélère et
    > glisse de manière folle vers le pire. Ce qui se passe en Ukraine est
    > une tragédie et un gâchis. Le peuple ukrainien paie quarante ans
    > d’erreurs et nous ne savons pas où nous allons. Poutine porte une  »
    >

    J’aime

  4. Jean Sentrais dit :

    Patrice Gibertie, je souscris à votre analyse.

    Toutefois, je conterais la parabole d’un ours hibernant : on peut s’amuser à le taquiner aussi longtemps qu’il sommeille ; mais guère s’insurger qu’après son réveil il vous égorge !

    Vu d’un point de vue russe, il ne s’agit pas de mener une guerre contre l’Ukraine ; mais de diligenter une opération de Police un peu musclée qui durera de 3 ou 5 jours contre des voyous corrompus … Du point de vue russe !

    Les gesticulations européennes qui s’en suivent (et les Belges adorent gesticuler ! dont Henri Michel, Président du Conseil de l’UE et grand gesticulateur professionnel) nous instruisent du taquin égorgé (ou qui a peur de l’être) et de l’appel au secours au grand Maître de l’Empire US.

    Là, je peux craindre que pour cette UE, la vengeance de l’Ours russe sera terrible, désormais.

    J’aime

  5. Christophe dit :

    Bonjour, Hitler aussi raisonnait en terme de langues et de minorités. Ces cartes me rappellent d’autres déjà vues au lendemain de la 1ere guerre mondiale. La langue n’est pas tout et n’autorise pas les annexions. Les Ukrainiens ont bien le droit de se grouper, d’élire qui ils veulent et de dire m…à une Russie oppressive et dirigée par des autocrates depuis toujours et vivre leur vie.

    J’aime

    • greg dit :

      bravo : et 1 point godwin pour le monsieur !!!! MDR !!!
      En 1974, la france a fait pareil avec Mayotte : que 36.78% de mahorais pour l’indépendance !!!!
      ça me rappelle aussi le référendum de 2005 !!!!

      J’aime

  6. greg dit :

    Depuis des décennies, les politichiens (de tous bords) et les journalopes (principalement islamo-gauchistes) français nous ont vendu l’UE pour éviter une guerre à tous prix !!!! XPTR !!! Bonjour le résultat !! Les bombes sont déjà dans le tube !!
    Alors que seul le fric et le pouvoir intéressaient cette fange de technocrottes ripoublicains qui se goinfraient pendant que les smicards français se saignaient au boulot !!!
    Et ce kon de McRond, qui n’aime pas les Français (il préfère les emmerder) , n’a rien trouvé de mieux que de soutenir Joe Bidon et d’aller chatouiller les doigts de pieds de Vladimir pour assurer sa réélection en avril !!!
    Il ne sera réélu que si Vladi ne lui envoie pas avant un gentil petit missile sur sa tronche de macaque !!
    Qu’est-ce qu’il ne comprend pas quand Vladi dit « ne venez pas me faire chiez » !!! C’est pourtant bien clair !! ou alors les traducteurs sont aussi mauvais que lui ?
    Vladi ne fait que virer les squatters (voyous corrompus dixit M. Jean Sentrais, c’est gentil) et il a bien raison : vous aves vu les tronches du conseil de sécurité ukrainien ??? ils font peur !! Pire que la mafia albanaise !! Je ne les ai vu qu’une seule fois à la TV, et depuis, j’ai tellement eu peur que j’en fait encore des cauchemars !!!
    L’armée française a été viré du vietnam, d’algérie, d’afganistan, d’irak, et d’ailleurs, et maintenant du mali !!!! Il doit bien se fendre la tronche Vladi en lisant les tweets menaçant de McRond !!!
    Sur R-WC, BFM-WC, et ChiezNEWS, on nous a gonflé pendant 2 ans avec des cons-seillers médicaux, et maintenant, c’est reparti avec des cons-seillers militaires !!!!
    Il y a même plusieurs de ces cons qui soutiennent que tous les ukrainiens sont des vrais patriotes et qu’ils défendront leur pays quoi qu’il leur en coute !!!!???? Quoi ??? vous en êtes bien sur ???? vous avez envie de prendre leur place ??? Alors c’est quoi ces files interminables de bagnoles en train de se barrer ??? MDR !!! Je ne leur donne pas tort, ils ont bien raison, et ça tombe bien, la france manque de vrais travailleurs, les islamistes français préfèrent dealer, ça paye plus !!
    Bon, plus qu’à attendre 2 ou 3 jours pour entendre, ou pas, siffler les bombes sur Paris !!! Attention, il n’y aura qu’un seul sifflement, pas deux !!! ne le ratez pas !!
    Une dernière info : il semblerait que seul la Russie possèderait LA torpille à tsunami !!!! Bonjour la Vague : les surfeurs se préparent déjà !! Mais sur quelle cote faut-il aller ?
    Alors Joe Bidon ferait mieux de se tenir tranquille après avoir ruiné l’économie américaine en seulement 2 ans !!! Son seul but est de refaire tourner les usines d’armement américaines pour essayer de redresser la faillite des usa (dixit un spécialiste us – un vrai celui-là) !!!

    J’aime

  7. Gieffe dit :

    Je me souviens en effet d’avoir vu mention de ces accords dans les médias de l’époque.

    Il semblerait que peu de gens veuillent bien s’en souvenir aujourd’hui…

    Ukraine : la preuve qu’Américains et Européens s’étaient engagés à ne pas étendre l’OTAN vers l’Est

    23 février 2022

    Bruno Odent – Le 21 février 2022 – L’Humanité.fr

    Un document émanant des archives britanniques, révélé par le magazine allemand Der Spiegel, souligne que des accords écrits ont bien été passés avec Moscou pour ne pas étendre la sphère d’influence et d’action de l’Alliance atlantique « au delà de l’Elbe ».

    Un document émanant des archives nationales britanniques corrobore la thèse avancée par Moscou de l’existence d’un engagement de Washington et des puissances occidentales à ne pas étendre l’Alliance atlantique vers l’Est. Le magazine allemand Der Spiegel en révèle l’existence.

    Ce texte, longtemps classé secret défense, a été remonté des profondeurs des archives par le chercheur états-unien Joshua Shifrinson, professeur à l’université de Boston. Il y est question du procès verbal d’une réunion des directeurs politiques des ministères des affaires étrangères des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Allemagne, tenue à Bonn le 6 mars 1991. Le thème était la sécurité en Europe centrale et orientale.

    Une telle expansion serait «inacceptable»

    Le document fait part sans la moindre ambiguïté d’un engagement de Washington, Londres, Paris et Bonn à ne pas étendre l’Alliance atlantique vers l’Est. Une telle expansion serait « inacceptable », est-il dit explicitement.

    « Nous avons clairement indiqué lors des pourparlers 2 plus 4 (sur l’unification allemande, avec la participation de la RFA et de la RDA, ainsi que des États-Unis, de l’URSS, du Royaume-Uni et de la France) que nous n’étendons pas l’OTAN au-delà de l’Elbe, » explique Jürgen Hrobog, le représentant de la RFA, avançant une position bien entendu convenu avec le chancelier de l’époque, Helmut Kohl. Et d’expliciter, cité par le journal : « Par conséquent, nous ne pouvons pas proposer à la Pologne et aux autres pays d’adhérer à l’OTAN.»

    « De manière formelle ou informelle »

    Selon ces mêmes archives le représentant états-unien, Raymond Seitz, était d’accord : « Nous avons clairement fait savoir à l’Union soviétique – dans les pourparlers 2 plus 4 et aussi dans d’autres négociations – que nous n’avions pas l’intention de profiter du retrait des troupes soviétiques d’Europe de l’Est… ». Et d’avaliser même la non expansion de l’OTAN vers l’Est « que ce soit de manière formelle ou informelle. »

    II fut alors également convenu de renforcer la stabilité et la sécurité en Europe centrale et orientale par des accords bilatéraux et dans le cadre de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE).

    La responsabilité des dirigeants américains

    Ces révélations soulignent les responsabilités plus que partagés du président états-unien, Joe Biden, de son secrétaire d’Etat, Anthony Blinken et du secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, dans la montée actuelle des périls. Ils n’ont cessé en effet de mentir sur ce point affirmant que l’Occident n’aurait offert à Moscou aucune garantie sur le futur périmètre de l’Alliance atlantique. Et ils ont martelé en toute occasion sur « le droit international inaliénable » de l’Ukraine à rallier le pacte militaire de son choix. Les représentants de l’impérailisme états-unien trustent ainsi une fois encore des poles positions dans la course à la guerre comme en matière de manipulation des textes qui ont fait l’histoire la plus récente.

    Bruno Odent

    Source: L’humanité

    J’aime

  8. JEAN-LUC dit :

    Je suis bien d’accord avec ce billet de Patrice Gibertie.
    La situation en Ukraine est complexe depuis très longtemps.
    Il ne sert à rien de jouer la sur dramatisation d’une situation largement prévisible, due aux incessantes provocations bellicistes de certains milieux Ukrainiens soutenus par les US, lesquels ont intérêt à entretenir l’instabilité en Europe aux portes de la Russie.
    Les US ont des intérêts économiques qu’il serait dommage de perturber avec des accords de partenariat Europe/Russie.
    Les US n’ont de cesse de sanctionner à tout va ce qui n’est pas conforme à leurs intérêts économiques dans le monde et en Europe.
    La France doit retrouver son indépendance et arrêter de jouer au meilleur supplétif des USA.

    J’aime

  9. Ausseray Raymond dit :

    Après son entrevue avec Poutine, Macron s’était crû un rôle d’ampleur à la mesure du personnage qu’il croit être, n’étant pourtant que le pitre d’un pays qu’il emmerde en grande partie. Il voyait déjà se dessiner un impact positif sur la campagne présidentielle
    Il n’a réussi à rien lui qui s’imaginait chantre de la paix extérieure à défaut d’avoir su en assurer la réalité à l’intérieur.
    Poutine s’est comporté comme le despote qu’il est quelles qu’en soient les bonnes et les moins bonnes raisons (voire les mauvaises). Effectivement, agiter l’Otan au nez et à la barbe du communiste était plutôt mal venu alors que l’Ukraine n’est même pas dans le champ de l’Europe qui aurait pu être un prétexte plus acceptable.
    Je ne pense pas d’ailleurs que cette entrée serait de bon aloi alors que l’Europe n’est déjà pas en capacité d’assumer son rôle initial (mais s’occupe de sujet qui ne la concerne pas : les vaccins) et de fédérer les membres sur des options de progrès et de simplification (diplôme, langue commune –non parlée par aucun membre comme l’espéranto, droit du travail, sécurité sociale…).
    Il est toujours facile de s’élever contre d’apparentes injustices ou de non respect des frontières comme BHL et autres philosophes à deux balles que l’on n’a pas vu brandir le poing quand les Etats-Unis d’Amérique faisaient leurs emplettes au Moyen-Orient. Il est plus difficile de tenir un langage comme Védrine (grand connaisseur) ou d’attentiste comme certains candidats à l’élection (JLM, Z, LP…).
    C’est surtout et encore les peuples qui paient le prix fort dans ce conflit larvé dont aucun acteur ne semble avoir joué franc-jeu ou agit dans le sens réel de l’accalmie. Contrairement à ce que dit le nain présidentiel, je ne pense pas que cela ait des conséquences internationales majeures sauf à ce que l’OTAN joue avec le feu.
    La France ne saurait être le gardien du monde, là où l’ONU échoue lamentablement dès qu’il s’agit de puissances qui ont un droit de veto au conseil de sécurité. Tellement plus facile de faire du maintien de l’ordre en Afrique !
    Je ne sais pas si l’embrasement est en cours, mais Poutine n’y a aucun intérêt dès lors qu’il aura montré et rappelé aux EU et par suite à l’OTAN qu’il est encore en capacité à protéger les abords de son territoire. Sinon en plus d’être un despote il serait aussi nuisible qu’un Macron dans une meule de France.

    Aimé par 1 personne

  10. JJoelien dit :

    Bon, c’est bien beau tout ça mais…… Si les Russes ou les Chinois venaient à installer des bases militaires autour des USA ou de la France par exemple, comment réagiraient ces pays là ? Et l’idée d’une Ukraine entrant dans l’OTAN est une provocation de plus pour Poutine que tout les pays occidentaux emmerdent depuis des années…. Les médias du NOM font bien leur taf de propagandistes, si bien que la majorité des français sera ravie et fière si le petit chien chien de l’Elysée venait à jouer les Rambo. Il y a déjà des pétitions qui circulent pour faire expulser l’ambassadeur de Russie !

    J’aime

  11. Ping : Le russe remplace le virus pour établir la tyrannie absolue en France : rappel de Hubert Védrine sur les responsabilités de l’occident dans la montée du militarisme russe (en fait l’occident n’a pas supporté que Poutine revienne apr

  12. geneadrey dit :

    Je suis d’accord avec la totalité de l’article. Le problème du Donbass rappelle le problème de l’Alsace, heureusement résolu, après 260 ans (1685 – 1945), même plus si on compte la Guerre de Trente Ans : une population de langues germaniques, beaucoup d’Alsaciens ayant des ancêtres allemands, suisses, autrichiens, et même flamands.

    J’aime

  13. MichelC dit :

    La réalité n’est jamais binaire. être binaire c’est être dans la posture, ce qui n’apporte rien.
    Si les Russes ont bel et bien des torts, les Ukrainiens aussi.
    Comme vous, je pense qu’il n’a pas les moyens d’occuper l’Ukraine, ce serait trop coûteux.
    Il veut décapiter la tête de l’état ukrainien, et redessiner la frontière en créant des états tampons.
    Les Européens feront-ils les malins sans le gaz et pétrole russe?

    J’aime

  14. guyevrard dit :

    Beaucoup de candidats aux élections Française ne veulent plus de L’OTAN ! Si l’ OTAN n’existait plus , sella n’était pas arrivé ! Les Etats Unis ont le plus pousser la charrette vers un conflit Biden ( d’ont le fils a propager l’idéologie Américaine ) Blinken et Stoltenberg !!! A quoi sert L’Europe si elle n’est pas INDEPENDENTE !! ( colonial )

    J’aime

  15. greg dit :

    l’armée française manque de munition : en cas de conflit majeur, elle ne pourrait pas tenir plus d’une semaine !!!!! XPTR !!!!
    Et qui c’est le konnard chef des armées qui va chatouiller les doigts de pieds de Poutine ????????????
    si Vladi ne balance pas de bombe sur McRond d’ici avril, français, votez mieux !!!!!
    Le Charles de Gaulle n’a pas pu lancer d’avion pendant 10 ans parce qu’un konnard avait vendu le brevet aux fachos d’amerlocks !!!!

    J’aime

  16. greg dit :

    et si ma femme a eu un cancer, c’est bien la faute de ces konnards d’ukrainiens qui dormaient au boulot et ont fait péter tchernobyl !!!!!

    J’aime

  17. jmjacquart dit :

    L’incendie Ukrainien a curieusement éteint d’un trait les flammèches sanitaires.

    En ce qui concerne Poutine écoutez attentivement sa longue intervention de ce jour https://youtu.be/TKIIm2ucrXY puis revenez argumenter ensuite avec des éléments objectifs.

    Personne de sensé ne se risquera désormais à intervenir militairement dans le conflit du Donbass ; par ailleurs si les Russes chassent le régime ultra-corrompu de Zelensky et neutralisent en passant le régiment Azov personnellement je n’y verrai aucune objection.

    J’aime

  18. Jean Sentrais dit :

    J’aimerais bien que Vlad’ organise un Convoy de la Liberté jusquà Bruxelles et à Paris !

    On y verrait que l’EMerdeur et ses Acolytes sanitaro-sectaires n’opposeraient aucun courage, aucune conviction.

    Veules et couards, ils se disperseraient à l’infini, abandonnant leurs Peuples, et même leurs millions !

    J’aime

  19. Ping : « L’effondrement de la Russie est la clef de l’Histoire universelle », disait Georges Nivat, traducteur de Soljenitsyne. Nous évoquons ce sujet transcendantal dans notre livre sur Dostoïevski et la modernité occidentale. Et en effet tout tourne

  20. Ping : « L’effondrement de la Russie est la clef de l’Histoire universelle », disait Georges Nivat, traducteur de Soljenitsyne. Nous évoquons ce sujet transcendantal dans notre livre sur Dostoïevski et la modernité occidentale. Et en effet tout tourne

  21. hommealamer dit :

    Avant d’adhérer à des raisonnements spécieux empruntant les jumelles des anti-communistes stupides, belliqueux, dominateurs et menteurs que sont depuis toujours les USA et leur presse aux ordres, on lira, pa exemple, un intierview « non-embarqué », parmi tant d’autres voix qui parle et ne braillent pas la gueule avinée comme Fox news françaiis et nos politiques corrompus – Jadot, Hidalgo,Pécrasse et autres politicaille : Ceci pour comprendre l’intervention Russe actuelle.
    https://www.investigaction.net/fr/3-questions-a-bruno-drewski-sur-la-reconnaissance-par-poutine-des-republiques-separatistes-en-ukraine/

    J’aime

  22. Ping : Leur virus est mort : il a été remplacé par le vil russe le 22.02.2022 (666) ; beau changement de programmation. En une seconde on les déprogramme et ils sont contents, plus Co vides que jamais. Ils n’ont plus peur du virus, et on oublie gaiment dic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s