VAGUE D’ENFUMAGE POUR CONTESTER LES EVIDENCES VENUES D’INDE

La démonstration de l’efficacité des trairtements précoces en Inde fait très mal aux partisans du tout doliprane . Je n’ai jamais été anti vax mais pro traitements précoces et j’ai toujours conseillé de trouver un bon toubib et de se procurer les précieuses molécules.

Même si ça ne plait pas il est plus qu’utile de comparer  entre eux les états indiens. L’affaire est devenue très sensible et même politique puisque l’accusation porte sur une sous evaluation des cas.

Par adultes vaccinés ci dessus on entend une dose en Inde .

L’inde pose un problème aux tenants du « non-traitement » et la presse multiplie les enfumages. Il s’agit de démontrer que la sous-évaluation des cas de covid dans ce grand pays ne permet pas d’en déduire que l’ivermectine est efficace.

Ne mélangeons pas tout, il faut comparer ce qui est comparable, les états indiens entre eux  et pas les états indiens et la France .

Il convient cependant d’introduire les différences d’évaluation dans les comparaisons entre états.

Pour que la remise en question de l’efficacité de l’ivermectine soit  concluante il faudrait :

1 que les états ayant toujours utilisé l’ivermectine aient plus sous-évalué les décès covid que ceux qui ne l’ont jamais utilisé.

La sous-évaluation possible dans l’Uttar pradesh serait de 1 à 3 tout comme au Tamil Nadu qui l’a utilisé bien moins longtemps . Au karnataka  également fidèle à l’ivermectine  le taux de sous-évaluation est  le même que dans  le Kerala qui refuse de l’utiliser , donc la comparaison est valable.

2 Pour les autres états que la sous-évaluation   des décès covid soit plus importante  en juin  qu’en mai car l’ivermectine sera massivement utilisée de la mi-mai à la fin septembre

Pour trois états pour lesquels nous avons les sources la surmortalité passe de 150 000 en mai  à 70 000 en juin puis disparait en juillet. C’est donc tout le contraire .

Les comparaisons sont donc valables et l’ivermectine a bien été efficace.

La question de la sous évaluation du covid est tout autre. Personne ne peut nier la spécificité des données.

L’inde est un pays dans lequel moins de 20% des décès enregistrés par l’Etat civil sont accompagnés d’un certificat médical . De plus  seulement 80% des décès sont enregistrés , les autres sont officiellement estimés pour arriver un nombre de décès  global estimés.

Les statistiques de l’état civil sont approximatives et il sera baisé de les comparer  au nombre officiel de décès covid  pour en déduire que les derniers sont volontairement sous estimés. Ils sont les uns comme les autres  approximatifs.

Certains en arrivent même à en déduire  que l’Inde aurait eu dix fois plus de décès qu’annoncé.

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.09.30.21264376v1

Nous analysons donc de près cette étude.

Partir de statistiques approximatives (l’état civil) pour en déduire  des chiffres précis (le nombre réel de décès covid)  me parait peu scientifique et digne des mathématiciens de l’ex Urss .

Comparons ce qui est comparable à savoir les décès officiellement enregistrés. Nous constaterons qu’ils augmentent  de 6 millions par an pour des raisons démographiques et techniques :

https://github.com/muradbanaji/IndiaACMdata/commit/4487cbc952c8821573a22e2f7d57a736e5924274

2019     76.5M

2018      69.5M

2017       64M

Il faudra attendre les statistiques d’état civil avec un nombre de morts attendus recensés de 83 à 84 millions et le nombre  observé. Nous auront alors une sur mortalité approximative .

La presse indienne a fait état un plus grand nombre de crémations que de décès covid . Certains ont déliré en oubliant en occident que les crémations font partie des rites . Personne ne nie ce que la presse indienne a constaté

La sous estimation de 1 à 4 pour Bihar  se retrouve  dans les statistiques de l’étude. Notons que pour l’Uttar Pradesh qui n’est pas dans l’étude  la sous estimation serait également de 1 à 3

L’ énorme sous estimation du Madya Pradesh , 1 à 24 se retrouve également.

Pour ce qui est des décès estimés par l’état civil sur lesquelles travaille l’étude pour démontrer une surmortalité lors de la vague du printemps. Nous ne parlerons pas de celle de 2020.

Au Karnataka état fidèle à l’ivermectine  le covid tue officiellement 25000 personnes en avril mai juin  , la surmortalité sur cette période  est de 70 000  Une différence de un à trois

Au Maharashtra l’usine des vaccins

Avril 2018  32000

 Avril 2019  36000

Avril 2020    34300

Mars 2021    34000 comme en 2020

Avril  2021    64500 donc  surmortalité  de 30 000 pour 15000 officiels covid

Mai  2021      165000 donc surmortalité de 130 000  pour 30 000 officiels covid  Une différence de un à quatre

Rien de surprenant, nous savons tous que cet état fut le premier frappé par la maladie avec une explosion des décès jusqu’à ce qu’il se décide à utiliser l’ivermectine

Au Kerala  hostile à l’ivermectine

2015   17800

2016    20800

2017    19000

2018     18800

2019     20000

2020     17500

2021      20300

Il n’ y a aucune surmortalité jusqu’ à la fin avril 2021

En mai 2021 28300  décès  donc un nombre inhabituel.  AVEC 8000 supplémentaires  contre 4000  chiffres officiels de la mortalité Covid

Tamil Nadu  qui a peu utilisé l’ivermectine  excès de 40000 en mai pour 10 000 déclarés Différence de 1 à 4.

A Bihar la covid tue offficiellent 9000 personnes en avril mai, la surmortalité serait de 30  000

Conclusion une surmortalité qui serait de deux à quatre fois  le nombre officiel de décès covid sur la période  et pour des états qui représente plus de 50% de la population nationale

La surmortalité est  certes colossale dans deux états Mais ni l’un ni l’autre ne sont des inconditionnels de l’ivermectine , au contraire .

Madhya Pradesh excès de 100 000 pour 3000 déclarés covid . L’ivermectine n’apparait pas dans les protocoles de l’état

Andhra Pradesh surmortalité visible seulement en mai 2021 de 100 000 contre  3000 officiels covid Cet état a préféré la médecine traditionnelle à l’ivermectine

https://www.indiatoday.in/coronavirus-outbreak/story/andhra-pradesh-government-gives-nod-to-use-of-traditional-medicine-prepared-by-ayurvedic-practitioner-1809177-2021-06-01

Ces deux états ne représentent que 8%  de la population du pays

COMPARONS DEUX ETATS ABSOLUMENTS SEMBLABLES

J’ ai pris deux états voisins semblables par leur structures sociales et économiques .

Le Karnataka a utilisé massivement l’ivermectine, pas le Kerala.

Au Karnataka premières distributions d’ivermectine début mai ( un million de pilules) Désolé je n’ai pas le numéro des boites  ni ce qui sera commandé ensuite

Le nombre de décès covid est vérifié, on constate qui sous évaluation il y a, elle identique (voir ci dessus)

https://economictimes.indiatimes.com/news/india/covid-19-ivermectin-tablets-to-be-distributed-among-uttarakhand-residents-says-state-govt/articleshow/82572159.cms?from=mdr

https://www.deccanherald.com/state/top-karnataka-stories/karnataka-government-buys-10-lakh-tablets-of-drug-most-docs-say-is-useless-984901.html

https://www.deccanherald.com/national/states-turn-to-ivermectin-to-fight-covid-19-against-who-advice-985412.html

CONCLUSION

Pour les mois de avril et mai il y aurait un excédent de mortalité  de 500 000 personnes  pour des états qui représentent  soit trois fois le nombre de décès covid  officiellement déclaré sur la période.

1 Cette sous-évaluation est bien moins importante que l’étude ne le prétend

2 Elle ne remet pas en question la validité d’une comparaison entre les états, prouvant de manière explicite l’efficacité de l’ivermectine

https://timesofindia.indiatimes.com/city/vijayawada/covid-medicine-lists-viral-on-social-media-trigger-panic-buying/articleshow/82557334.cms

Cet article a été publié dans PANDEMIE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour VAGUE D’ENFUMAGE POUR CONTESTER LES EVIDENCES VENUES D’INDE

  1. nicolasbonnal dit :

    L’Inde est sauvée par sa pauvreté ; idem pour l’Afrique. Nous ressusciterons lorsque l’euro disparaîtra, notre bon Patrice !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : VAGUE D’ENFUMAGE POUR CONTESTER LES EVIDENCES VENUES D’INDE – Qui m'aime me suive…

  3. Ping : Le Kerala atteint près de 100% des adultes vaccinés mais il ne s’en sort pas…Pour tous les autres états c’est terminé! | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  4. fraternel dit :

    notre ministre de la santé acceptera t’il la vérité qui ne cesse de grandir au grand dam des détracteurs ou va t’il continuer à faire la sourde oreille ?
    il serait intéressant d’envoyer ce document (merçi patrice pour ce travail) à tous les partis politiques qui vont aller se frotter aux présidentielles
    ensuite à eux s’ils sont sincères de mettre celà en exergue lors des questions au gouvernement
    celà donnerait un aperçu des partis s’ils sont prets à jouer le jeu.
    va falloir secouer le cocotier

    J'aime

  5. TITEUX Jean-François dit :

    Il est officiellement établi que l’age moyen des décès Covid est de 82 ans selon les chiffres officiels. ( voir lien ci-dessous ) Mais quel est l’age moyen des décès post-vaccinaux ? Cette statistique est elle disponible quelque part ? Cordialement JFT

    Plus de 90 % des décès du Covid-19 surviennent chez les plus de 65 ans

    | | | | | |

    |

    | | | | Plus de 90 % des décès du Covid-19 surviennent chez les plus de 65 ans

    D’après les données de certification électronique des décès, l’âge moyen des victimes du Covid est de 82 ans et … |

    |

    |

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s