LE PASS VACCINAL OU COMMENT SUPPRIMER LES LIBERTES ET PISSER DANS UN VIOLON

Les vaccinés  contaminés  pourront ils  rependre l’épidémie  en toute liberté ? Aucune preuve scientifique  n’ a pu être apportée de la capacité des vaccins à réduire les risques de contamination . Pire les variants  profitent de la vaccination de personnes immunodéprimées. Le bénéfice risque de la vaccination , c’est pour soi même qu’on le prend en espérant une maladie moins grave et pas d’effet secondaire, ce n’est pas pour les autres!

Et si les mesures vaccinales et les confinements n’avaient aucun impact sur les phases épidémiques ?

C’est la question fondamentale qui détermine l’efficacité, ou pas ,des vaccins et des mesures sociales comme le confinement. Les partisans du pass vaccinal et de l’obligation de vacciner croient que vacciner protège. Affirmer que ces « vagues «  ne disparaissent qu’avec l’intervention des politiques  et la vaccination  revient pourtant à nier les faits.

1 l’histoire des épidémies nous explique ces vagues épidémiques qui disparaissent sous l’action de l’immunité naturelle ou des données climatiques. C’est ce qui s’est passé l’an dernier au début de l’été. La fameuse  deuxième vague correspondait à  une nouvelle épidémie , les fameux variants  remettent en question l’immunité naturelle  comme l’expliquait le premier Raoult . Malheureusement il faudra plusieurs mois à Lacombe et autres pour admettre l’existence des fameux variants mais ils n’en comprennent toujours pas les conséquences

2La vaccination ne réduit  pas la durée des vagues pandémiques, pire elle les allonge…

Au  Royaume uni  et en Israel, qui a eu la peau  de la vague, la vaccination ou l’immunité naturelle ? La vaccination nous assure t on pour d démontrer l’efficacité des vaccins . Mais dans les autres pays au même moment, on ne vaccine pas et la crise dure …moins longtemps. Dans certains cas l’utilisation de l’ivermectine peut expliquer  la cassure et la sortie de crise .

3) La vaccination n’empêche pas l’arrivée d’une nouvelle vague

La vaccination rapide s’accompagne d’une flambée des cas  comme si elle la propageait. Autrefois les étudiants  en médecine apprenaient que l’on ne doit jamais vacciner en période de pandémie sous peine de multiplier les variant et d’aggraver la situation…

Dans plusieurs pays  très vaccinés  le retour  de flambées épidémiques peut laisser présager l’avenir vaccinal …

4) La vaccination  n’empêche pas  la contamination

Tout le monde le sait  y compris le gouvernement et le Conseil d’Etat  qui ont refusé le déconfinement aux vaccinés pour cette raison. On sait que la quantité d’anticorps  dépend du nombre de doses  et de l’âge . Après deux doses un tiers  des plus de 80 ans n’auront aucun anticorps, pour les autres c’est pas gagné. Rappelons que plusieurs études démontrent les effets prophylactiques supérieurs de l’ivermectine, du zinc des vitamines C et D

5 Le Pass vaccinal  ou le droit de contaminer  en toute liberté

Combien de vaccinés   sans anticorps, confrontés aux variants ?  Aucune étude randomisée comparant sur la même période  deux cohortes, une vaccinée, l’autre pas , n’a été menée. Celles qui sont citées par la presse portent sur les mêmes individus avant et après leur vaccination.  Ainsi une étude israélienne compare les risques de tomber malade quand on n’est pas vacciné (en janvier février où l’on enregistre dans le pays 600 cas par million d’habitants et par jour) et quand on est vacciné ( en mars ou même avril , dans le pays on compte alors  quatre fois moins de cas déclarés) . Cette étude prouve bêtement que l’on a plus de risque de tomber malade en pleine pandémie que quand elle est terminée…

Les vaccins sont expérimentaux et jusqu’à la preuve du contraire  les seules « preuves » sont les dossiers fournis par les fabricants  Quid des effets secondaires ?

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour LE PASS VACCINAL OU COMMENT SUPPRIMER LES LIBERTES ET PISSER DANS UN VIOLON

  1. mauricefisherbarham9196 dit :

    Il est évident que la raison derrière toute cette vaccination réside dans la course du profit de big pharma à un telle point qu il vaccine les enfants avec un vaccin non approuvé au plus vite .Et peut-être tout ceci cache quelque chose d encore plus sinistre et machiavélique.

    J'aime

  2. 777espoir dit :

    Bonjour,
    Les ressources de la terre ne permettent pas de nourrir toute la population mondiale, et cette population est croissante. L’arrivée d’une pandémie est une occasion rêvée de la réduire, en particulier en touchant les plus pauvres. Nos gouvernements ont attendu comme le Messie l’arrivée de pseudos-vaccins. Sachant que l’efficacité du vaccin contre la grippe, ayant demandé plus de 2 ans de développement, présente une efficacité réduite suite à la mutation des virus. Il était prévisible que l’efficacité de pseudos-vaccins serait limitée. La France s’est distinguée en rejetant la solution du Pr Raoult, jugée non lucrative, justifiant son titre mondial de plus fort soutien aux laboratoires pharmaceutiques. Alors qu’il existe des solutions naturelles pour lutter, par exemple la supplémentation en vitamine D et en zinc qui ont fait leurs preuves. Autres solutions préventives et curatives le recours à de nombreuses huiles essentielles (eucalyptus radié, niaouli, ravinstara, tea tree) et les très redoutables à phénols ou assimilées (cannelles, giroflier, origans, thym à thymol. Ces dernières surpassent an niveau anti-infectieux les plus forts antibiotiques dans un rapport d’au moins 7 à 4, en outre elles sont virucides et renforcent l’immunité. Autre solution efficace utilisée à Madagascar, pays très pauvre, qui présente un bilan d’excellence 10 morts pour 1 million de personnes, leur solution une décoction d’armoise annuelle. Finalement l’armoise annuelle (artemisia annua) est très efficace contre le le paludisme, le cancer et maintenant contre les virus. Auparavant l’OMS à déconseillé l’emploi de l’armoise annuelle (sous un prétexte fallacieux), la France s’empressant de l’imiter en interdisant sa vente. A noter qu’en 2017 un biologiste marocain eut les honneurs des autorités européennes pour avoir rendu à nouveau efficace un antibiotique contre une bactérie, sa solution a consisté à associer à cet antibiotique une huile essentielle. Conclusion contre la pandémie la solution est dans une médecine autre que celle des labos.

    J'aime

    • Eric dit :

      Il est évident que la panoplie de thérapeutiques est très large et que se focaliser sur les vaccins comme cela se fait depuis des années est une erreur à l’image de ce qui a été fait avec les antibiotiques.
      Les médecins feraient bien d’ouvrir les yeux et arrêter de se laisser berner par les firmes pharmaceutiques. Les « antibiotiques, c’est pas automatique », les vaccins non plus, surtout cette nouvelle génération à ARNm dont les conséquences sont totalement inconnues.
      Une info à évaluer: https://www.tdg.ch/suisse/covid19-quune-pneumonie-virale/story/25930175

      Aimé par 1 personne

    • dubled dit :

      Sans la corruption et la dissimulation de l’Energie libre, on peut nourrir et chauffer 12 milliards d’habitants.
      Il y a peu,,un inventeur Français a breveté un moteur magnétique; classé aussitôt secret défense???????????

      J'aime

    • Jean-Luc dit :

      Très juste, ne pas négliger les solutions naturelles

      J'aime

  3. André ROBERT dit :

    On terrorise le troupeau, on égrène les morts, on déclare inefficaces les traitements précoces, on ridiculise les complémentaires alimentaires. Conclusion, les moutons réclament le vaccin.
    Après, quelle importance que la vaccination soit une réussite ou un échec sanitaire ?
    Puisque ses objectifs étaient 1) de faire gagner des milliards à Big pharma 2) de mettre en place le pass.

    J'aime

  4. Ping : Une dictature pour imbéciles conçue aussi par des imbéciles. Passeport vaccinal aberrant et inapplicable et non voulu aux USA. Le Dr Toussaint a rappelé que 20% des Français ne disposent pas de smartphone ; et que seulement 20% ont sélectionné l’

  5. Christophe dit :

    Bonjour, j’ai du mal à voir si l’effet négatif de la vaccination en France ou en Italie est visible. La situation y est plus lisible qu’en Inde quand même. Selon J. Campbell intervenant You Tube le nombre de morts est sous estimé d’un facteur 10 en Inde. L’effet de la medicamentation chez nous ? Mediocre ? Evidemment je suppose que le COM ne fait pas de comptage !
    Quelle est votre analyse pour France Italie ?
    Le variant indien les a quand même pris de court ?

    J'aime

    • pgibertie dit :

      Sous estimé oui mais la leecture de la presse locale montre que nos « experts  » ont du mal à ne pas confondre pratique rituelle normales et excès de décès Elle montre aussi les liens entre vaccination et pandémie

      J'aime

Répondre à 777espoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s