La Tchéquie et la Slovaquie sauvées par l’Ivermectine ! En Argentine  les soignants qui l’ont utilisée en prophylaxie , à la place de vaccin, n’ont pas été contaminés

La Tchéquie et la Slovaquie sauvées par l’Ivermectine ! En Argentine  les soignants qui l’ont utilisée en prophylaxie , à la place de vaccin, n’ont pas été contaminés

En moins de quinze jours , dans les deux pays les effets de l’ivermectine  se sont fait sentir, la courbe des décès s’est enfin inversée ! En Tchéquie les décès ont baissé de 20% et de 25% en Slovaquie …

Le 1er mars la situation était pour Le Monde la pire de toute l’Europe ; Après l’Irlande ou le Portugal, c’est au tour de la République tchèque et de la Slovaquie de découvrir comment le variant britannique peut faire flamber l’épidémie de Covid-19 en quelques semaines. Presque totalement préservés lors de la première vague au printemps 2020, les deux pays d’Europe centrale sont désormais les plus touchés de l’Union européenne (UE).

Selon les statistiques du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la République tchèque affiche, lundi 1er mars, le pire taux d’incidence de toute l’UE, avec 1 120 cas pour 100 000 habitants sur quatorze jours, et la Slovaquie le pire taux de mortalité, avec près de 240 morts par million d’habitants. En comparaison, sur la même période (deux semaines), la France est à un taux d’incidence de près de 400 et de mortalité inférieure à 80.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/01/debordees-par-le-variant-britannique-tchequie-et-slovaquie-font-appel-au-vaccin-russe_6071609_3210.html

Oubliés  par la commission ces deux pays se sont tournés vers le vaccin russe mais surtout ils sont devenus les deux premiers pays à prôner officiellement l’utilisation de l’ivermectine . La situation est plus ambigue au Portugal.

https://www.sukl.cz/leciva/informace-o-povoleni-pouzivani-neregistrovaneho-leciveho-5

Un scientifique de l’Université de Toronto, Ondrej Halgas, a exprimé sa fierté que son pays d’origine ait pu devenir la toute première nation d’Europe à approuver officiellement ce médicament en complément des vaccins et autres traitements. Dans une interview avec  des TrialSite  Daniel O’Connor , Halgas partagé , il a collaboré avec les médecins comme le Dr Pierre Kory et Paul E. Marik ainsi que d’ autres. En Allemagne, apparemment, l’utilisation d’ivermectine a augmenté, rapporte Halgas. Il était en contact avec un groupe de médecins qui traitait les personnes âgées dans une maison de retraite.

Le taux de mortalité dans les maisons de retraite de ce pays européen (Allemagne) est d’environ 25% à 30%. Après avoir traité environ 100 résidents avec de l’ivermectine, ce taux dans une série de cas est apparemment descendu à environ 5% – une énorme différence. Bien sûr, ce n’est pas le résultat d’une étude formelle, mais représente néanmoins plus de points de données du monde réel.

« Il n’y a pas assez de lits de soins intensifs pour tous ceux que nous voudrions y mettre », a expliqué le médecin Martin Straka

Dans les deux pays, les témoignages alarmistes de professionnels hospitaliers se multiplient, notamment dans l’ouest de la République tchèque où la situation est la plus dramatique. « Nous sommes vraiment à 500 % depuis quelques semaines maintenant. Il n’y a pas assez de lits de soins intensifs pour tous ceux que nous voudrions y mettre », a expliqué Martin Straka, chef du service de médecine interne de l’hôpital de Sokolov, qui a tiré la sonnette d’alarme dès début février. Malheureusement  l’approvisionnement a pris du temps en Slovaquie  et n’est devenu satisfaisant que début mars. En Tchequie l’autorisation date du 3 mars..

En moins de quinze jours , dans les deux pays les effets se sont fait sentir, la courbe des décès s’est enfin inversée ! En Tchéquie les décès ont baissé de 20% et de 25% en Slovaquie …

Le Dr H. Carvallo commente ses résultats extraordinaires en utilisant l’ivermectine comme prévention auprès du personnel de santé exposé au COVID: 0 cas sur 788 avec ivermectine, contre plus de la moitié du groupe contrôle infecté!

https://ivmmeta.com/

•100% des 46 études à ce jour rapportent des effets positifs (22 statistiquement significatifs isolément). La méta-analyse des effets aléatoires pour le traitement précoce et les effets combinés montre une réduction de 79%, RR 0,21 [0,10-0,44], et l’utilisation prophylactique montre une amélioration de 89%, RR 0,11 [0,05-0,23]. Les résultats de mortalité montrent une mortalité inférieure de 75%, un RR de 0,25 [0,15-0,44] pour tous les retards de traitement et de 84% inférieur, un RR de 0,16 [0,04-0,63] pour un traitement précoce.

•100% des 24 essais contrôlés randomisés (ECR) rapportent des effets positifs, avec une amélioration estimée à 70%, RR 0,30 [0,19-0,47].

•La probabilité qu’un traitement inefficace produise des résultats aussi positifs que les 46 études à ce jour est estimée à 1 sur 70 billions ( p = 0,00000000000000014).

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La Tchéquie et la Slovaquie sauvées par l’Ivermectine ! En Argentine  les soignants qui l’ont utilisée en prophylaxie , à la place de vaccin, n’ont pas été contaminés

  1. Barthalon dit :

    bonjour
    je souhaite entrer en contact avec M. Gibertie

    J'aime

  2. roc dit :

    bon mais ont ils compris le plan mondialiste ?
    si cette histoire n’est pas un problème médicale of course !

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Les gros sous et les fous. Ceux qui se vaccinent infestent et infectent leur prochain (généticienne Henrion-Caude) : mais c’est bien ce que l’on veut non ? Pendant ce temps les vaccinodromes se multiplient et le Dr Maudrux accuse pour rien.

  4. Ping : Les gros sous et les fous. Ceux qui se vaccinent infestent et infectent leur prochain (généticienne Henrion-Caude) : mais c’est bien ce que l’on veut non ? Pendant ce temps les vaccinodromes se multiplient et le Dr Maudrux accuse pour rien.

  5. mauricefisherbarham9196 dit :

    La thrombose de la veine sinusale n’est pas fréquent. C’est une forme de thrombose particulièrement dangereuse puisqu’elle est, en effet, impliquée dans un nombre estimé entre 0,1 et 10% des AVC.
    Or, en Allemagne, 6 cas de thromboses veineuses sinusales ont été observés chez les 1,6M patients vaccinés avec le vaccin d’AZ. On en attendait maximum 1,4 environ.
    L’EMA vient de compulser les données obtenues sur le sujet. Pour l’Europe + UK, 20 millions de personnes ont été vaccinées environ. Parmi elles, on a noté 7 cas de coagulation intravasculaire disséminée et 18 cas de thrombose du sinus veineux.
    Toutefois, en analysant par sous-groupe en séparant par âge, il s’avère que chez les jeunes, on observe un phénomène d’élévation du risque, pour la CIVD et la TSV DE L’ORDRE DE 10 FOIS.OUI,10 FOIS!!!
    QU’EST CE QUE LA EMA ATTEND POUR L INTERDIRE?UN JEUNE DE 24 ANS,UN ÉTUDIANT BRILLANT EN MÉDECINE VIENT DE MOURIR EN FRANCE.
    Source :

    J'aime

Répondre à Barthalon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s