« Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas être vaccinés » (agence norvégienne du médicament)

QUESTIONS SUR LE VACCIN MIRACULEUX  et la baisse des livraisons…

Le laboratoire américain Pfizer a averti vendredi d’une baisse « à compter de la semaine prochaine » des livraisons de vaccins anti-Covid vers la Norvège et l’Europe… Réorganisation de la production ? Modification du vaccin ?

Dans les quinze jours qui suivent la vaccination ne nombreuses personnes déclarent un covid . Israël, les Etats Unis et la Grande Bretagne  multiplient les vaccinations … et les cas de covid.

Israël révèle que 17% des cas graves sont des personnes vaccinées (pour 21% de la population).

https://pgibertie.com/2021/01/13/en-israel-les-vaccines-representent-21-de-la-population-et-17-des-cas-graves-hospitalises/

Avec un peu de chance la Norvège non empêtrée dans les lobbys de la Commission Européenne va peut-être nous donner de bonnes informations sur les événements indésirables graves suite vaccination avec ARNm dont 13 morts et 9 à suivre attentivement

Plus de 25 000 Norvégiens ont été vaccinés avec la première dose du vaccin coronarien de Pfizer et Biontech depuis Noël. Vendredi, la première dose du nouveau vaccin Moderna sera administrée.

Jusqu’à présent, l’Agence norvégienne des médicaments a évalué 29 rapports d’effets indésirables après la vaccination contre le covid-19. 13 d’entre eux ont eu une issue fatale, montre un nouveau rapport de l’Agence norvégienne des médicaments.

Au total, 23 décès ont été signalés en relation avec la vaccination, mais à ce jour, seuls 13 d’entre eux ont été évalués. Les autres décès sont en cours de traitement. Les effets secondaires courants peuvent avoir contribué à une évolution grave chez les personnes âgées fragiles, rapporte l’Agence norvégienne des médicaments.

Modifie les conseils de vaccination

Tous les décès sont survenus chez des patients âgés et fragiles dans des maisons de retraite. Tous ont plus de 80 ans et certains ont plus de 90 ans, selon NRK.

Les rapports peuvent indiquer que les effets secondaires courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, peuvent avoir entraîné la mort de certains patients fragiles, déclare le médecin en chef Sigurd Hortemo de l’Agence norvégienne des médicaments.

C’est le médecin traitant qui, après une évaluation globale et en consultation avec le patient et ses proches, doit décider si le patient doit être avisé de prendre le vaccin.

Deux facteurs doivent être inclus dans cette évaluation. La première concerne les perspectives de vie du patient, car de nombreux établissements de soins infirmiers ont des perspectives de vie courtes. La seconde est que pour certaines des personnes âgées les plus fragiles, les effets secondaires courants après la vaccination – comme la fièvre, le malaise et le manque d’appétit, peuvent déclencher une évolution plus grave de la maladie.

En conséquence, l’Institut national de la santé publique et l’Agence norvégienne des médicaments ont modifié le guide de vaccination coronarienne avec de nouveaux conseils pour ce groupe.

– Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas être vacciné, a déclaré jeudi le directeur du sujet Steinar Madsen de l’Agence norvégienne des médicaments lors d’un webinaire sur le vaccin coronarien destiné aux journalistes.

Il souligne à propos de NRK que ces cas sont rares et que plusieurs milliers de personnes fragiles ont été vaccinées sans issue fatale.

Ceci est conforme aux recommandations formulées par FHI plus tôt cette semaine.

Différents symptômes

Au 14 janvier, 29 rapports d’effets indésirables au total avaient été évalués après la vaccination contre le covid-19. Parmi ceux-ci, 21 sont des femmes et huit sont des hommes.
14 d’entre eux étaient âgés de 80 à 89 ans et sept avaient plus de 90 ans. Quatre étaient âgés de 70 à 79 ans et quatre de 18 à 69 ans.

13 des rapports rapportés ont eu une issue fatale, 9 ont eu des effets secondaires graves et 7 sont décrits comme des effets secondaires non graves.

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont des symptômes généraux, tels qu’une diminution de la fièvre générale et un malaise général, et des réactions au site d’injection. Les symptômes gastro-intestinaux tels que la diarrhée, les nausées et les vomissements et les symptômes respiratoires tels que l’essoufflement et la toux font également partie des effets secondaires les plus fréquemment rapportés.

Il s’agit du premier rapport sur les effets secondaires de l’Agence norvégienne des médicaments, qui sera à l’avenir accompagné de rapports hebdomadaires sur les effets secondaires.

Dans un communiqué du 11 janvier, l’Académie de Médecine alerte sur les dangers individuels et collectifs d’un allongement du délai entre les deux injections de vaccin – risque de maladie plus grave chez les personnes vaccinées, risque collectif d’ouvrir la voie à des variants du virus échappant à l’immunité induite par la vaccination: «dans le contexte actuel de recrudescence épidémique, c’est la persistance d’un taux d’immunité faible, voire insuffisant, pendant les semaines supplémentaires précédant la seconde injection qui doit être prise en considération. 📍Le risque individuel d’aggravation par «anticorps facilitants» doit être évoqué quand l’infection survient chez une personne ayant un faible taux d’anticorps neutralisants, le report de la deuxième injection prolongeant cet état de réceptivité accrue. Au plan collectif, l’obtention d’une couverture vaccinale élargie, mais fragilisée par un faible niveau d’immunité, constituera un terrain favorable pour sélectionner l’émergence d’un ou de plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination »📍. Monique PLAZA

A titre personnel je reste prudent sur la question de vaccin et ne sais toujours pas si je me ferai vacciner ou pas quand mon tour viendra. Je ne ferai cependant pas vacciner un proche très fragile .

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour « Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas être vaccinés » (agence norvégienne du médicament)

  1. Michèle MacHenin dit :

    Bonsoir Patrice, je viens juste de recevoir votre info que je lis avec attention, et avec l’intention de la partager. Je pense que vous êtes sûr de vous, mais nous au coeur de ce magma parfois contradictoire, l’on ne sait plus très bien quoi faire : jeune, vieux, ou très vieux.
    Moi j’ai en effet une certaine fragilité, tout en étant une personne dynamique, encore très, très, très utile pour non seulement ma famille, mais plein de personnes de mon entourage. Dois-je prendre le moindre risque, puisque comme me le dit l’Auxiliaire de Vie qui s’occupe de mon mari : « Depuis un an, nous sommes hyper-prudentes et nous n’avons rien eu : ni elles, ni moi, ni mon mari. Il est vrai que nous n’habitons pas un grande city, mais à la montagne.
    Et, de plus, nous sommes enfouis sous la neige.
    Ma médecin me conseille une vaccination et je vous lis encore car je voudrais savoir quelles sont mes propres protections immunitaires, et à quel niveau. Donc, question dès demain, à ma Docteur Brun. Merci de votre réponse, qui peut servir également à d’autres personnes, plongées dans le doute.
    MichèleH

    J'aime

    • pgibertie dit :

      je ne sais que répondre ni pour vous ni pour moi, je suis prudent je déconseillerai aux personnes très fragiles mais ce n’est pas votre cas

      J'aime

      • Michèle Machenin-Murzilli dit :

        Merci Patrice pour ce petit retour. Oui, du coup, je suis une personne forte, vu les circonstances, et je pense que, déjà, cette Force et cette Beauté de pensée, me protègent beaucoup plus que certains/certaines. Donc, continuons à être intelligents, au coeur de ce magma sombre, pour resplendir, tel le diamant caché dans les entrailles de la Terre ! Belle continuation à vous et votre chère famille.
        De tout coeur
        Michèle

        Aimé par 1 personne

    • Eric dit :

      Je vous parle en tant que pharmacien retraité, remettez les chose en perspective, 0,05 % de létalité au plus, moins que la grippe de 2017, et en plus seule la classe d’âge des plus de 70 ans avec des comorbidités a été réellement impactée. De surcroît, il faut rajouter que les médecins, même les plus réfractaires aux soins, savent que le risque majeur est un risque vasculaire et sont prêts à administrer anti-inflammatoires et anticoagulants dans les cas très graves avec oxygénation haute pression et donc non intubation.
      De quoi être plus que rassuré à mon avis mais sachant qu’une véritable prévention est à portée de main, que faut-il de plus pour déstresser !
      Je rappelle la prévention:
      1: assurer un bon niveau de vit D 1000 à 5000 UI / jour, le risque de toxicité est très éloigné;
      2: le zinc, surtout après 40 ans absolument essentiel, 30 mg / jour sous forme citrate ou gluconate;
      3: vit C, par prise de 500 mg en acide ascorbique pur de 2 à 4 fois / jour;
      4: quercétine, 300 à 500 mg par jour des plus souhaitable
      Mention spéciale: évitez le paracétamol qui fatigue le foie et abaisse considérablement le taux de glutathion (penser au NAC -N acétyl cystéine-en cas de dyspnée et de spO2 <95, à tjs surveiller de près).
      A savoir pour les plus ouverts d'esprit, l'homéopathie a fait ses preuves, comme pour la grippe espagnole d'ailleurs, pour les timides Echinacea TM 30 à 50 gttes matin et soir, Cu-Au-Ag de 1 à 3 fois / semaine, ne pas me faire dire que ces 2 recommandations sont de l'homéo, ni l'extrait de pépin de pamplemousse pour nettoyer son microbiote.
      Que de chose à dire… le sucre, évitez autant que possible les sucres rapides et surtout reprenez goût à la vie, ne vous laissez pas embarquer par ce délire sanitaire extravagant !

      Aimé par 1 personne

  2. JEAN-LUC dit :

    Sur la vaccination actuelle on n’a pas beaucoup de recul car ce sont des nouveaux vaccins jamais expérimentés sur l’homme. Donc la prudence est de mise et ça reste une décision personnelle.
    Ce n’est pas une compétition, on peut attendre des vaccins classiques qui viendront un peu plus tard et qui en principe ont plus de sécurité.
    On peut aussi stimuler et renforcer le système immunitaire avec vitamine D3, vitamine C, magnésium, zinc notamment. Et cela est vraiment recommandé mais ne bénéficie d’aucune publicité.
    En cas de maladie il faut avoir un médecin qui effectue des soins précoces et ne se limite pas au Doliprane. A vérifier auprès de son médecin traitant.
    En attendant gestes barrières….

    J'aime

  3. Robert dit :

    Le gouvernement français a envoyé un email à tous les médecins les incitant à vacciner tous les patients fragiles,,,le vaccin est en plus un jackpot pour les vaccinateurs.

    J'aime

    • Eric dit :

      A ceux qui s’entichent pour les vaccins, commencez par faire les autodidactes puisque pratiquement aucun médecin ne sera capable de vous éclairez correctement sur les vaccins. Un auteur de choix: Michel Georget, il n’était pas médecin tout comme Pasteur…
      Quant à Mr vaccin, Alain Fischer, c’est une « prise de guerre » à la macron, comme l’a été Nicolas Hulot, quel dommage qu’un gars de cette trempe ait pu se retrouver dans un tel traquenard, apporter son aura à Véran, on est tombé bien bas !
      Pour revenir sur ce « vaccin », AF (ci-dessus) est le premier à dire que c’est de la thérapie génique, rendez-vous compte, on n’administre pas que de l’ARN messager, mais tout ce qu’il faut pour stabiliser la bonne recette de nanoparticules lipidiques encapsulant cet arnM. Bien sur, on n’en injecte que 0,3 ml en IM et cet ARNm ne vivra que 30 mn à une heure vous dit-on, quand on vous le dit…
      Mais que se passe-t-il pendant cette grosse demi-heure ?
      Personne ne le sait vraiment, dans le meilleur des mondes, les virologues émérites vous disent que la machine ribosomale des cellules ayant reçu cette information ARN fabriquent de gentilles protéines qui en sortant de la cellule (probablement en la faisant exploser) vont être prises en charge par le système immunitaire (cellules dentritiques, leucocytes) et mettre en place une bonne mémoire antigénique. Quel beau bla-bla !
      Et au delà de cette grosse demi-heure ?
      L’inconnue totale et à mon avis autant de cas que d’injectés.
      Pour résumer, au moins triple risque, le banal risque de toute vaccination, celui des nanoparticules et par dessus tout celui des ARNm, pas encourageant du tout !

      Aimé par 2 personnes

  4. LANCE Jean-Jacques dit :

    Ces psychopathes interdisent aux médecins de soigner depuis mars 2020 avec des traitements efficaces et sans dangers (la démonstration n’est plus à faire) – une première dans l’histoire de l’humanité- et certains se demandent encore s’il serait raisonnable de prendre ce vaccin ?
    Alors d’un côté ils nous laisseraient volontairement mourir sans traitements et, paradoxalement, ils voudraient absolument nous « sauver » à présent avec un vaccin qui n’en est pas un, qui, de surcroît ne vous garantira pas d’être possiblement contaminé par la suite, ni de le transmettre, ni de vous abstenir de porter le masque + distanciation et effets secondaires graves si affinités !
    Il n’y a toujours rien qui gigote au sommet du crâne ?
    Tant que vous refuserez de comprendre que tout cela fait partie d’un plan, vous resterez toujours le « cul entre deux chaises » et prêt à faire la plus grosse connerie de votre vie.
    Bon sens et discernement, ça vous parle !

    J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Bonjour Jean-Jacques,
      Contente de vous retrouver là, en ce bel après-midi plein de soleil, sur la neige immaculée chez nous. Mentalement, je vous envoie de belles images, car en hiver c’est féérique. Merci de ce petit et nouveau « coup de gueule poli » cependant ! Avec Patrice Gibertie et ses correspondants, c’est à votre tour (je le sais déjà) de mettre la pendule à l’heure.
      Pour répondre à votre question ironique : « Il n’y a toujours rien qui gigote au sommet du crâne ? » je peux répondre que « ça gigote drôlement et depuis pas mal de temps. Et maintenant, pire que jamais ! ». Comment peut-on être « commandés » par des capitaines de la finance mondiale, dans un pays (et d’autres, bien sûr qui subissent la même chose de plein fouet), mais dans notre pays « la France » dont tant se prennent pour les « plus intelligents de la planète » ?
      Je viens d’entendre la dernière interview de France-Soir avec le Pr Christian Perrone, toujours aussi calme et quasi courtois. Pas de colère, mais ses mots claquent avec une grande clarté aussi.
      Cordialement à vous,
      Michèle

      J'aime

  5. JEAN-LUC dit :

    Je suis totalement d’accord avec Éric, on a tout pour la prévention et pour le soin,
    Alors pas besoin de jouer au cobaye avec les vaccins.
    Seulement, avec le délire médicalo politico médiatique, beaucoup de gens ont peur et ne savent à quel « saint » se vouer.
    Alors il faut les rassurer et déstresser sinon on risque de mourir plus rapidement d’une autre maladie que du Covid.

    J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Merci Jean-Luc, j’avais quelques doutes, car je ne suis pas si jeune que ça et je ne m’en cache pas (77 ans). Vous m’avez vraiment tous rassurée. Croyez-moi, la situation des uns et des autres autour de moi, fait qu’ils ont bien besoin de moi encore pendant longtemps. Comme vous dites, énormément de gens ne savent plus à « quel saint » se vouer. C’est bien vrai les garçons !
      Bon dimanche

      J'aime

  6. JEAN-LUC dit :

    Je pense qu’on est nombreux à avoir des proches qui ont besoin de nous le plus longtemps possible.
    Alors la prévention rappelée par Eric est la meilleure protection.
    En vit D3 je trouve le flacon de ZimaD pratique et bon rapport qualité prix, contenant 100000 ui, soit 300 ui / goutte à prendre quotidiennement dans les proportions rappelées par Éric.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s