Accès aux soins, protocole Raoult : Bazaine ne nous a pas entendu …

Capturejjjjjytgv

Nous voulions bénéficier d’un large accés aux consultations et aux antibiotiques car les antibiotiques et le dépistage précoce  expliquent l’énorme différence de mortalité entre la France et l’Allemagne.

Nous espérions bénéficier  du protocole du Professeur Raoult , appliqué dans de nombreux pays  et ce dès les premiers symptomes . Bazaine a refusé de répondre à un million de pétitionnaires. Qu’importe si 86% des médecins utiliseraient ce protocole pour eux mêmes. Nous sommes toujours prisonnier du diktat des créatures des labos.

Bazaine n’a pour solution que de laisser crever les vieux dans les EHPAD. Pas question de leur accorder le protocole Raoult.

Bazaine nous renvoie au 11 mai,   rien sur les tests et les masques,  que se passera t il dans le métro? Il parle d’un masque « grand public » comprenez  chiriurgical, c’est à dire totalement inefficace  dans le métro.

Ce jour là les personnes ayant des symptomes seront testées en France; en Allemagne c’est tout le monde depuis mars …

Bazaine nous renvoie aux vaccins et à ses copains des labos c’est à dire à après demain, pardon à l’an prochain…

Bazaine nous a bien parlé d’essais cliniques  mais celui sur le protocole Raoult n’a pas  commencé , donc EXIT , vous n’y aurez pas droit .

Bazaine cite la Déclaration des Droits de l’homme mais il oublie: « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. »

Bazaine ne nous assure pas la Sureté.

Bazaine ne nous laisse que la rage et le désespoir … J’ai choisi la rage!

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Accès aux soins, protocole Raoult : Bazaine ne nous a pas entendu …

  1. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Non ! il ne faut pas désespérer, mais tirer des leçons d’une pareille épreuve, qui n’est pas que matérielle, mais également spirituelle. Il est évident qu’il n’y a aucun hasard pour que se développent de pareilles circonstances. Nous voici débordés d’avis de toutes parts, et c’est à nous de faire le tri, d’en tirer les leçons, pour une nouvelle Terre qui est en train de pointer l’Humanité du doigt !!!

    J'aime

  2. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Et puis, il ne faut pas voir que le nombril de notre beau Pays de France, mais constater en toute humilité qu’ailleurs, finalement, ils font mieux que nous. Beaucoup de voix très qualifiées se lèvent et nous aident à découvrir notre déconvenue, en France, en Angleterre, en Espagne, en Italie, pour ne citer que quelques pays de l’Europe « désunie », mais il y a aussi l’Afrique, l’Asie, les Amériques, résultats des découvertes, du pillage, et de la colonisation : punition suprême d’un retour de boomerang, en plein sur la tête !!! Et tout ce phénomène fait émerger plus de fraternité, plus d’humilité, plus de partage, plus de compréhension (peut-être) envers ceux qui ne pensent pas comme nous, ne vivent pas comme nous, et que peu à peu, notre société de surconsommation est en train de contaminer d’un virus qui ne se nomme pas Corona, mais Consoma…

    Aimé par 1 personne

  3. nicole almar dit :

    J’ai aussi choisi la rage. La mienne, en dehors du fait que j’ai signé et soutenu la pétition, me laisse un goût amer d’impuissance dans ma bouche. Médecin à la retraite, hélas, et psychanalyste de surcroît, je comprends bien la motivation de soigner et de guérir en parfait accord avec le serment d’Hippocrate.peu importe les protocoles, seule la vocation du médecin est en-deça du double aveugle des laboratoires et des (hauts) – fonctionnaires aveugles et sourds à l’intention noble de guérir sans nuire… oui la rage…avec le désespoir.

    Aimé par 1 personne

  4. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Oui, Docteur Nicole Almar, je comprends tellement votre position. Je ne suis pas du tout médecin, mais suis éclairée par les expériences et les épreuves de la vie, ainsi que diverses formations sur le terrain, comme si j’avais mis la main sur le coeur, en prononçant le Serment d’Hippocrate. Je suis âgée et fragile, mais je partage mes avis, mes opinions un peu partout, tout en ne prétextant pas du tout, être une enseignante. Juste une expérimentée de la vie ! Ces distorsions entre les spécialistes de la santé, sont aussi une épreuve, en l’état des choses actuelles. Ne devons-nous pas, avant tout, nous faire confiance à soi-même, en appliquant des règles d’hygiène et de protection, sans attendre que les usines fabriquent des masques qu’il faudra payer (pour ceux qui ne travaillent plus, qui ne pourront même pas les acheter), du gel (alors qu’on peut le fabriquer soi-même), des blouses de protection (alors qu’on peut se les fabriquer soi-même – moi je les fais pour mes Auxiliaires de Vie et je ne vois pas comment on ne peut pas se mettre au travail de couture à la maison – mais non, on ne sait pas faire, on n’a pas appris – donc on ne sait plus rien faire de ses mains, parce qu’on a des diplômes… quel diplôme ?… eu égard à ce que la « nature nous réserve »…
    J’ai 77 ans et je vois très clair, sur ce qu’il se passe tristement, maintenant ! Donc j’ai la rage, mais le renard n’a rien à faire dans mon jardin !
    Bien à vous,
    Michèle

    J'aime

  5. Patrick Huet dit :

    Peut-être que vous avez compris que tout ce qu’il fait, c’est du spectacle !
    Aller voir le professeur Raoult, juste du spectacle pour faire croire qu’il fait quelque chose ! Pour que la colère des médecins s’apaise en croyant qu’il les écoutent et ainsi ne portent pas plainte.
    Du spectacle pour essayer d’embobiner le Professeur Raout et son équipe et éviter qu’il ne se fâche.

    Du spectacle pour faire croire au peuple qu’il sait de quoi il parle et que ses décisions sont justes puisqu’il a passé 3 heures avec le professeur Raoult.

    Et pendant ce temps ses copains à la direction de la Santé se frottent les mains.
    Donc, plus que jamais, il faut les faire sauter de leur place où ils sont payés à détruire la Santé publique plutôt qu’à la protéger.

    Il faut reprendre le contrôle de ces instances médicales !

    Aimé par 1 personne

  6. faguelin1 dit :

    D’accord avec tous les commentaires précédents. Il reste que le pays est virolé profondément dans sa gestion et pas du coronavirus et que changer cela me paraît surhumain. Ou bien un tel changement pourrait amener encore pire, comme après un coup d’état militaire par exemple. On a souvent pire après qu’avant. Qui aurait cru que nous vivrions la monstruosité actuelle, il y a 3 ans ?

    J'aime

  7. terramorsi dit :

    les gestionnaires de l’ Enarquie,coupés du monde du vivant, en déconfiture,c’est lamentable, pas de tests pour tout le monde ,et pas de masques ,un masque pour chacun a partir du 11 mai, decret Rivotryl pour tuer les vieux sans accord famille et patient, Macron privilégie l’économie et basta, ils vont refaire bosser des gens qui sont porteurs sains et qui vont le filer a tout le monde et hop la vague covid revient, vaccin BCG interdit par Koushner ,on sourit gris,,y’en a marre de ces technocrates qui verbalisent les gens au lieu d leur parler, un ami médecin malade n’arrive pas a avoir plaquenil pour ne pas sombrer, indigence et hors sol, nous ne devons plus accepter les ordres de ces robots de la finance qui ne pensent qu’ a relancer le système économique.

    J'aime

  8. danielle lhobet dit :

    A bien regarder la situation actuelle, nous pouvons constater
    1 – la santé doit-elle être sous tutelle de l’état ?
    2- la pédagogie doit-elle être sous la tutelle de l’état ?
    3 – l’agriculture ? pouvons nous soutenir par nos choix l’agriculture que nous voulons.

    Sommes-nous des enfants pour être ainsi dirigé, contrôlé . Ne savons nous choisir : notre médecine allopathique ou homéopathique. De se faire vacciner ou non ? et de savoir les risques que nous encourons et ceux que nous faisons prendre aux autres. Et, l’autre peut-il accepter mes choix ?
    Au delà de la situation actuelle, de l’ingérence de l’état présentant des signes flagrants au vu de leurs décisions d’incapacité intellectuelle, nous voyons comme une invite à nous poser la question :
    Qu’est ce que je porte en moi qui veut se manifester : mon travail a-t-il un sens pour moi et pour les autres et lorsque je suis sure de mon chemin : alors je peux agir, incarner, servir les autres sans compromis.
    Maintenant posons nous cette question : suis-je heureuse ou heureux de ce que j’apporte au monde. Savoir ce que nous portons et être heureux de l’incarner : voilà ce qui ressort de ces épreuves : alors, nous retrouverons le sens du chemin sur terre, ma vie aura tu sens et je créerai et choisirai les êtres qui, si le monde politique est encore nécessaire, aiderons à la liberté, l’égalité, la fraternité.
    Mais cela ne se fera pas sans moi et le pas à venir et de mesurer la force que chacun détient pour que cela puisse être.
    Danielle Lhobet – Sud de France

    J'aime

  9. LANCE Jean-Jacques dit :

    Le pire mal de notre monde n’est pas ce virus ni les politiciens corrompus, le pire mal qui gangrène l’humanité depuis toujours s’appelle L’IGNORANCE. Lorsque l’ homme commencera à s’interroger sur QUI IL EST vraiment à l’origine et croire en lui, il cessera d’être un esclave consentant et retrouvera sa liberté de penser pour agir avec sagesse et discernement. A ce moment là, il sera en mesure de dénoncer et de refuser toute forme de manipulation. Comprenne qui pourra !

    J'aime

    • nicole almar dit :

      jean françois Gayraud a écrit un ouvrage intitulé, en 2011: la finance pousse au crime…intuition? informations? déduction?
      Ignorance,oui, d’abord de soi-même. Le connais-toi toi-même de Socrate est très très loin de la mémoire de nos contemporains.
      Tolstoy disait: « Tout le monde veut changer le monde, mais personne ne pense à se changer lui-même. »
      Cependant pour la grande majorité des humains, comment se changer si l’on est ignorant de ce qu’elle est? Par où peut-elle commencer? qui va le lui enseigner. Pour ma part j’ai quelques idées sur les réponses, mais elles sont inapplicables …la désinformation totale des populations a gagné tout le terrain disponible de l’esprit humain pour une remise en question créatrice de cet esprit!

      J'aime

      • LANCE Jean-Jacques dit :

        Tout à fait d’accord avec vous chère Madame. Et, si le « connais-toi toi- même » ne fonctionne pas, c’est que l’humain s’est toujours laissé noyé dans la matérialité avec bonheur et complaisance, se convertissant à l’esclavage en suivant la célèbre maxime employée par les Empereurs romains « Donnez leur du pain et des jeux et le peuple sera content ! »
        L’homme mouton était né ! Au stade actuel, malheureusement il n’y a plus grand chose à faire et l’éventuel retour à « sa » réalité de l’individu devra passer par sa confrontation aux dures épreuves à venir. Peut-être qu’avec les deux genoux à terre, il finira par s’interroger sur lui-même et le sens de la vie !

        J'aime

      • nicole almar dit :

        même pas! il sera victime ou vaincu et n’espèrera qu’à la vengeance s’il arrive à se relever avant que la mort ne l’aie pas rendu poussière….

        J'aime

  10. Patrick Huet dit :

    Bonjour,
    Vous avez tous raison, quelque chose doit changer, nous premier lieu, et le monde ensuite de par notre action. Mais cela ne signifie pas qu’il faille attendre une éternité. Cela peut se faire rapidement.

    Pour se changer soi-même, une première façon serait de prendre une feuille et d’écrire :

    – Quel serait le tableau idéal de ma vie ?
    – Quel serait le tableau idéal du fonctionnement des services de la santé ?
    – Quelles actions devraient être menées pour changer : 1) ma vie , 2 le domaine de la Santé ?
    – Maintenant de quelles ressources je dispose pour commencer ces actions ?
    Pas forcément des ressources financières, mais un réseau d’amis, de contacst , lieu pour créer une vidéo qui ne serait pas supprimée, blogs, forums, lettres adressées aux députés ou à des décideurs, contacter les responsables des hôpitaux de votre secteur, etc.

    Des actions, il y en a.
    Mais il faut d’abord faire un bilan de ce votre tableau idéal, puis des ressources, et ensuite y aller.

    J'aime

  11. Patrick Huet dit :

    A propos, si vous n’avez pas tout à fait saisi la manipulation de Macron :

    II a passer 3 heures avec le professeur Raoult (pas 20 minutes), donc aux yeux du public, il a pu étudier en détail les résultats obtenus.Et comme il n’en parle pas dans son allocution, cel signifie (pour le grand public) que les résultats du Profeseur Raoult ne valent pas un clou !

    (Eh oui, il a quand même passé 3 heures à les étudier !)
    Du grand art dans la manipulation, il faut dire qu’il est secondé dans son conseil scientifique par des spécialiste de la sociologie, je ne me rappelle plus son nom; ce qui n’es tpas un hasard..

    J'aime

    • nicole almar dit :

      nous l’avions compris mais merci de le rappeler. A force de répéter…

      J'aime

      • LANCE Jean-Jacques dit :

        La connaissance de soi doit commencer par la découverte de l’essence même de son être. Votre désespoir et plus généralement le désespoir de l’homme, tient au fait qu’il se considère comme un vulgaire sac d’os équipé d’un vague mental connecté en permanence à son misérable égo. Vous voyez le tableau ! On vit (plus ou moins bien), on meurt, on éteint la lumière. Fin de l’histoire. En fait, La culture du nihilisme….
        En vérité, nous sommes tout autre chose que cela et bien en dehors de tout dogmatisme religieux, votre essence est immortelle et dotée de pouvoirs que certains « savants » ont « religieusement » pris soin de vous cacher ! Que vous me croyez ou non, toute la problématique humaine, dont celle que nous vivons aujourd’hui, provient de cette faille immense. L’homme est perdu, se croit impuissant et donc, obéit encore à son Empereur !
        Je sais, le sujet est complexe, mais il va certainement arriver un temps de misère où l’homme sera amené à se regarder bien en face. Fera t-il le bon choix ?
        Si oui, on appellerait ça, l’évolution.

        J'aime

      • nicole almar dit :

        et même s’il fait le mauvais choix(?) qui peut dire qu’il ne fait pas partie aussi de l’évolution? En dehors de Laurent Alexandre qui déclare « la mort à la mort » qui peut savoir le fin mot de l’évolution humaine? De siècles en siècles notre espèce se fragilise – peut-être la conséquence d’une consanguinité des premiers temps – et elle pourrait vivre ses derniers moments?
        Je n’ai pas la réponse à ma question bien sûr!

        J'aime

  12. LANCE Jean-Jacques dit :

    Très bonne question ! Là vous touchez du doigt la notion du libre-arbitre qui « nous a été offerte » et je suis parfaitement d’accord avec vous pour dire que les mauvais choix font absolument partie de l’évolution de l’homme. Encore faudrait-il, après des milliers d’années, qu’il prenne enfin sincèrement conscience de ses erreurs et de ses manques….et pour cela, qu’il cesse de cultiver majoritairement la partie sombre et négative de son être pour se consacrer à sa partie lumineuse et positive. Nous en reviendrons toujours à la méconnaissance de l’être….et c’est ce qui fait la force actuelle de nos « petits rois sans gloires » qui savent, eux, que « la raison du plus fort est toujours la meilleure ». Accessoirement, je vous rappelle que c’est nous qui votons pour EUX et que faire preuve de sagesse et de discernement devrait consister à « bouffer sa carte électorale » au grand dam des passionnés du devoir civique qui choisissent stupidement et en permanence entre la peste et le choléra !
    J’espère que vous comprendrez qu’il n’y a pas de fin à l’évolution humaine, elle est presque aussi infinie que l’univers mais nous sommes « armés » pour nous améliorer considérablement à partir du moment où nous arrêterons d’être naïfs. Quant à la fin « d’un monde » ? Si je vous disais, fin 2020 ?
    Allez, je prends le risque et d’ici là, on verra bien si cette tendance se confirme…..
    Au moins, cette période unique dans l’histoire de l’humanité nous aura permis d’échanger et de se poser de vrais questions. Comme nous le disions précédemment, le négatif sert toujours à quelque chose !

    J'aime

  13. Dollet dit :

    Vous pouvez censurer si cela risque de faire peur aux moutons ! Cela fait longtemps que je vois cela ! Espérons que la cavalerie arrivera à temps…

    J'aime

    • raby dit :

      helas, trois fois helas, il y a quelque chose de pourri dans le royaume de france, devenu en peu de temps, un pays du tiers monde , non seulement gouverne par l incompetence et la betise mais auxquels s ajoute un parfum de corruption (cf affaite lacombe….)

      J'aime

Répondre à LANCE Jean-Jacques Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s