L’union fait la force

Christian Perronne vous remercie

 

J’ai fourni aux professeurs Perronne et Douste Blazy toutes les informations sur notre pétition , nos soutiens sont les leurs . La pétition de mes opinions et celle de change vont dans le même sens : le protocole Raoult tout de suite !104710976

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’union fait la force

  1. 777espoir dit :

    Pour défendre les intérêts des laboratoires pharmaceutiques notre gouvernement est prêt à ce que de nombreuses personnes meurent. Le protocole du Pr Raoult a fait ses preuves en Chine, Corée du sud et à New York. Mais il faut savoir que notre président a bénéficié de l’appui du PDG de Sanofi pour obtenir le poste de banquier chez Rothschild, et que d’autre part au début de cette année il a promis une croissance d’au moins 3 % de leur chiffre d’affaires (source le Canard enchaîné, ses archives ne sont pas consultables actuellement suite au confinement, j’ai posé la question récemment à leur direction)

    J'aime

  2. Nadia Lamm dit :

    Bravo pour ce blog et cette mobilisation indispensable ! On retrouve enfin l’éthique de responsabilité qui a hélas totalement déserté l’Etat actuel. Ne lâchons rien car l’heure des comptes avec lui viendra en son temps.
    Je précise que j’ai personnellement écrit à Macron pour lui demander de former en urgence un gouvernement provisoire de Salut public avec M. Douste-Blazy comme premier ministre et M. Raoult comme ministre de la Santé ; je ne compte pas sur sa réponse, je ne suis pas naïve ; je tenais à le lui dire.
    Cordialement,

    Nadia Lamm
    Professeur de Philosophie retraitée

    J'aime

  3. LYONNAY dit :

    Avant hier le ministre fédéral de la santé allemand Jens Spahn s’est déclaré, certes avec la recommandation d’études préalables, en faveur de l’usage de l’hydroxychloroquine dont il attend beaucoup.

    J'aime

  4. LYONNAY dit :

    Et puisqu’il y a un lien établi désormais avec le Pr PERRONNE et le Pr DOUSTE-BLAZY, je reformule ma proposition venant en complément des différentes démarches et qui tend à remettre à sa manière au premier rang la médecine de ville:

    Il faut faire la proposition de l’étude suivante, notamment aux médecins généralistes :

    Les patients prenant au long cours de l’hydroxychloroquine sont connus des généralistes et spécialistes qui les suivent ainsi que de l’Assurance Maladie. Entre le lupus et la polyarthrite rhumatoïde, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui pourraient facilement faire l’objet de recherches et de dépistages pour établir dans quelle mesure et de quelle manière ils sont atteints par le covid 19 et y réagissent. Ces recherches et ces dépistages devraient revenir aux médecins de ville pour plusieurs raisons :
    – bien sûr c’est l’occasion d’un test grandeur nature de l’action du Plaquénil sur le virus du covid 19 car il est difficile d’imaginer qu’aucun de ces patients n’ait été exposé.
    – c’est aussi l’occasion de remettre dans le coup et en première ligne la médecine de ville qu’une fois de plus on a tendance à marginaliser. Et nombre de cabinets actuellement désertés trouveraient à s’y investir.
    – enfin, parce que ces recherches permettraient lors du retour à la normale de « faire les comptes » : combien de généralistes et de spécialistes, devant les effectifs « clairsemés » de leurs patientèles se demanderont alors dans quelle mesure il en aurait été autrement si on les avait laissés, bien sûr sous strict protocole, administrer l’hydroxychloroquine associée à une antibiothérapie. C’est une question qui viendra sans doute hanter plus d’un médecin. Et ce sont des réponses que nous nous devrons de pouvoir apporter en mémoire de tous ceux qui auront perdu la vie dans cette tragédie, ainsi qu’à tous leurs proches qui, eux aussi, seront poursuivis par cette interrogation et risqueront dès lors de perdre confiance en la médecine telle qu’ils l’auront vue fonctionner.
    Ce sera une question d’éthique, ce sera une question d’honneur, ce sera une question de justice.

    Aimé par 1 personne

    • Nadia Lamm dit :

      Tout à fait d’accord. Monsieur Philippe n’est pas médecin que je sache et il semble que Monsieur Salomon ne soit pas plus compétent que Monsieur Raoult – quant aux conflits d’intérêt qui peuvent exister entre le médecin qu’il est et Sanofi … Je n’en dis pas plus. Nous ne pouvons pas continuer à jouer nos santés à la roulette russe comme c’est le cas en ce moment. L’Etat DOIT passer la main aux seules autorités compétentes en la matière : les épidémiologistes indépendants et les médecins cliniciens.

      D’autre part on nous bassine avec le protocole de l’Inserm qui serait soi-disant le seul rigoureux car travaillant avec un groupe témoin. Or en la matière le groupe – témoin on l’a hélas trois fois hélas déjà en la personne de ces plus de 4000 morts faute d’avoir été traités à l’hydroxychloroquine et à l’Azithromycine ! C’est oui, un crime d’Etat.

      Aimé par 1 personne

      • Nadia Lamm dit :

        Autant pour moi, ce soir ce sont au moins 9000 morts que compte la France pour les beaux yeux de la rigueur…scientifique ? Vraiment ?

        J'aime

Répondre à 777espoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s