DES MILLIERS DE FRANÇAIS INTOXIQUES  PAR LES FAKE NEWS SUR LES DECES PROVOQUES PAR  L’Hydroxychloroquine

Ruth-Elkrief

 

Tout d’abord une bonne vraie  nouvelle dont on ne vous parlera pas :

Une étude chinoise montre que l’hydroxychloroquine améliore le pronostic chez des patients COVID+ (symptômes modérés à sévères, réas exclues). Malgré le petit nombre de cas, la différence est significative. Ceci montre l’efficacité de ce protocole.

2020.03.22.20040758v1.full 

Besides, a larger proportionof patients with improved pneumonia in the HCQ treatment group (80.6%, 25 of 31) compared with thecontrol group (54.8%, 17 of 31). Notably, all 4 patients progressed to severe illness that occurred in thecontrol group. However, there were 2 patients with mild adverse reactions in the HCQ treatment group.

Donc pas d’évolution vers une forme de pneumonie grave  pour les malades soignés contre  4 sur 31 pour les autres

Nous retrouvons les statistiques habituelles : sur 100 malades , sans traitement , entre 10 et 15% évoluent vers une forme grave, aucun avec l’HCQ

Ensuite une avalanche de fake

. Les média évoquent désespérément  des morts liée à la prise de ce médicament et oublient de préciser qu’il est impossible d’en citer un seul…

1 que l’automédication est dangereuse pour tous les médicaments

2 que l’ARS de nouvelle aquitaine n’a signalé aucun décès mais des cas d’hospitalisation

Coronavirus : des décès suspects confirmés après usage de la chloroquine

VIDÉO. Des effets toxiques cardiaques et des morts ont été relevés dans des hôpitaux français chez des personnes positives ayant pris de l’hydroxychloroquine.

 

Vérification faite, ils avaient pris les antiviraux du vih que chacun sait anodins

La dépêche évoque trois décès suspects mais

 

  • A l’hôpital

En  associant le traitement du sida  au Plaquénil

Ce n’est pas le protocole RAOULT  , le Professeur déconseille d’utiliser  les antiviraux du Sida

« Une trentaine » d’effets indésirables graves, dont « trois décès » ont jusqu’à présent été signalés chez des patients atteints du coronavirus traités par Plaquénil (hydroxychloroquine) mais aussi d’autres médicaments tels que le Kaletra (un antirétroviral associant lopinavir/ritonavir), a indiqué à l’AFP Dominique Martin, le directeur général de l’ANSM.

3000 malades sont morts du covid 19, ils avaient tous pris du doliprane, qui oserait accuser le doliprane ?

Le Doliprane n’est pourtant pas anodin

 

Doliprane, Dafalgan, Efferalgan… De nombreux médicaments à base de paracétamol sont vendus sans ordonnance et couramment utilisés contre les douleurs et les fièvres. Mais à doses trop élevées, cette substance peut s’attaquer au foie.

 

Personne dans les média  ne peut confirmer  à ce jour  le moindre décès par automédication  lié à la chloroquine et c’est heureux, en dehors des américains qui ont avalé leur détergent pour aquarium…

la désinformation officielle

 

  • désinformation massive sur des « essais » officiels qui en réalité  n’associent pas les  deux médicaments

https://presse.inserm.fr/lancement-dun-essai-clinique-europeen-contre-le-covid-19/38737/

https://www.chu-angers.fr/le-chu-angers/a-la-une/communiques-de-presse/communiques-annee-2020/etude-hycovid-foire-aux-questions-faq–93344.kjsp

Cher confrère,

Je vous remercie de votre initiative du CHU d’Angers concernant les essais de l’hydroxychloroquine dans des indications telles que les recommande le Pr Raoult et non celles préconisées par le projet « Discovery », projet qui n’avait à notre sens qu’un seul but : discréditer les hypothèses d’efficacité de cette molécule.

Nous remarquons toutefois que le traitement n’est pas celui indiqué puisque vous avez supprimé l’association avec l’Azythromicine, association qui entraine une chute de 50% de la charge virale (en comparaison de l’Hydroxychloroquine seule) et qui l’annule (testé par culture sur cellules) en 5 jours (au lieu de 12 à 20 chez les malades non traités) : résultats laissant présager, sans avoir besoin d’une boule de cristal, non seulement la diminution du pouvoir contaminant des porteurs du virus mais aussi l’amélioration clinique dans la mesure ou ce traitement est pris assez tôt.

Renseignements pris, vous laissez le soin à quelques praticiens, composant la cohorte de testeurs, d’y rajouter l’Azythromicine au risque de rendre l’interprétation des résultats très compliquée : cette liberté « méthodologique » risque de vous entrainer les foudres de Mme le Pr Karine Lacombe et de tous ceux qui ont « jeté des pierres » sur la seule personne qui à la date d’aujourd’hui avait ouvert une piste facile à suivre.

Vos arguments officiels sont : le risque cardiaque de l ‘association, risque pondéré non seulement par la cohorte de patients traités par le Pr Raoult (plus de 2000 à ce jour) sans aucune complication étant donné la brièveté du traitement et la surveillance cardiaque des patients mais surtout par l’accréditation de la FDA aux USA.

Face à cette évidence, que vous aviez vous même constatée, vous avez ensuite déclaré que vous étiez obligé de suivre les indications de l’ANSM qui ne souhaitait pas vous autoriser, dans le cadre de vos essais, à tester cette association !!!!!!

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), tétanisée par l’affaire du Médiator dans laquelle elle a été jugée pour « négligences » pour avoir tardé à suspendre la commercialisation de cette molécule et pour « avoir des liens d’intérêt avec la Groupe Servier », prend le risque, si vos affirmations sont exactes, d’être encore une fois devant ses responsabilités : cette fois par contre pour « avoir retardé la validation d’un traitement » dont l’urgence s’impose à nous tous vu le nombre de décès qui auraient pu être diminués si les signes de détresses respiratoires avaient été évités par une thérapie précoce et appropriée préconisée par le Pr Raoult (avec ll’Azythromicine).

Conscients de votre conscience professionnelle et de votre engagement à respecter le serment d’HIppocrate, qui vous oblige à adapter, en votre âme et conscience, le meilleur traitement à vos patients, nous sommes persuadés que votre éthique vous entrainera, comme le fait aujourd’hui Didier Raoult et comme d’autres français en 1940, à une désobéïssance civique pour le bien des malades traités et à appliquer dans vos essais l’association préconisée et non la seule Hydroxychloroquine.

Cette interpellation respectueuse est aux antipodes d’une volonté polémique et se limite à essayer d’agir pour le bien commun.

Confraternellement

Claude Escarguel* A microbiologiste hospitalier

La presse « aux ordres »  et le ministre devraient  communiquer dans les prochains jours sur le danger du protocole Raoult même s’il n’ a pas été appliqué. Autant  n’autoriser l’ouverture du parachute qu’à 20m du sol pour en déduire qu’il ne sert à rien…

 

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5954785/coronavirus-pas-deffet-statistiquement-significatif-de-lhydroxychloroquine-veran.html

Le CHU de Nice, comme d’autres établissements, teste l’association hydroxychloroquine-azithromycine, chez des patients hospitalisés avec des formes sévères de Covid-19. Comment ces patients sont-ils suivis d’un point de vue cardiologique?

Mais ce n’est pas le protocole Raoult!

Pour mémoire rappelons quelques brillantes déclarations  des rats du big pharma qui consillent Macron :

https://youtu.be/PSGr8K–PBU

Yazdan Yazdanpanah, membre éminent du conseil scientifique instauré par Emmanuel Macron, affirmait tout de go : « Il peut y avoir un cas mais je pense qu’on va très rapidement le contenir. Il ne va pas y avoir une épidémie en France parce qu’on est justement préparé. »

Ou encore  Karine Lacombe

https://www.facebook.com/quoi2newstv/videos/221911379049470

 

Les médecins exigent des renseignements sur les victimes introuvables de la chloroquine 

91704801_2820882217965741_3934240375857741824_n (1)

 

 

Mobilisez vous et partagez

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour DES MILLIERS DE FRANÇAIS INTOXIQUES  PAR LES FAKE NEWS SUR LES DECES PROVOQUES PAR  L’Hydroxychloroquine

  1. JEAN Jacques Flament Flament dit :

    Tout sa a causse de la guerre entre pharmaceutique fabriquant le pognon et les amies du macronnien mondialistes dictateurs TOXICOMANE

    J'aime

Répondre à JEAN Jacques Flament Flament Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s