Quatre policiers tués : l’inquiétant profil de l’assassin

Capture 2

Les mensonges de Castaner et du pouvoir médiatico politique   pour cacher l’attentat islamiste

 

Le préfet le ministre et le procureur n’ont cessé de repousser l’idée d’un attentat terroriste islamiste commis par un fonctionnaire exerçant dans le service qui a en charge de rechercher les islamistes .

Pourquoi ont-ils menti en parlant de conversion récente à l’islam ?

Dès 2015  il a été signalé  après les attentats de Charlie Hebdo

Une simple  lecture de sa page Face book montre sa conversion ancienne  (2011)

Pourquoi répéter sans arrêt que la mosquée de Gonesse n’est pas islamiste, elle l’est !

 

 

S’il n’était pas fiché, Michael Harpon aurait aussi fait l’objet  d’un signalement après l’attentat de Charlie Hebdo en 2015. Suivez les dernières infos sur l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris dans notre direct.

Selon Le Parisien, l’enquête aurait révélé un texto que Michael Harpon a envoyé à sa femme, concernant l’achat du couteau en céramique de 33 centimètres qui a servi à commettre le périple meurtrier. À ce texto, sa femme lui aurait répondu : « Seul Dieu te jugera ».

Sa page Facebook encore accessible  le 4 octobre  montre 

  1. l’ancienneté de sa conversion à l’islam
  2. son appartenance à une mouvance traditionaliste de l’Islam: la communauté « Rappel de Mohamed  »  renvoie à un islam conservateur
  3.  sa sympathie pour l’islamisme politique. Il milite pour le port du voile  et trouve scandaleux  qu’on puisse l’interdire

 

Ce jeudi 3 octobre, à la mi-journée, un employé de la préfecture de police de Paris a agressé au couteau plusieurs de ses collègues à la préfecture de Paris, faisant 4 victimes. L’assaillant a été abattu.

La version officielle

Les enquêteurs et les media privilégient l’hypothèse d’un « coup de folie » d’un agent administratif, qui avait un conflit avec sa hiérarchie. L’assaillant est un homme de 45 ans, atteint d’un léger handicap de surdité, qui travaillait depuis plus de 20 ans au service informatique de la DR-PP.

Les victimes sont des personnes qui travaillaient à la préfecture de police : trois hommes, des policiers ; une femme, agente administrative, sont morts. Une autre femme, qui travaille au sein aux ressources humaines, a été gravement blessée, elle été héliportée à l’hôpital d’instruction des armées, à Clamart.

L’assaillant était converti à l’islam depuis un peu plus d’un an selon une source policière. Sa cheffe ne ferait toutefois pas parti des victimes, contrairement à nos premières informations.

La femme de l’assaillant, Mickaël A., a été placée en garde à vue indique le parquet de Paris.

 Ce qui pose question

Selon le site Actu 17 , l’auteur, converti à l’islam, devait être prochainement convoqué par sa cheffe afin de s’expliquer sur le fait qu’il ne saluait plus les femmes.

 

Ce qui contredit la version officielle

 l’introduction d’un couteau en céramique prouve qu’il s’agit d’un acte prémédité, il n’a pas pété un plomb

https://actu17.fr/paris-un-homme-arme-dun-couteau-a-attaque-des-policiers-a-la-prefecture-de-police/

Un habitant qui est policier, interrogé par Le Figaro, affirme qu’un voisin du tueur, lui aussi policier, lui a raconté avoir entendu Mickaël H. hurler « Allah Akbar » à deux reprises vers 3 ou 4 heures du matin, dans la nuit qui a précédé l’attaque et que cela l’a réveillé.

« Cette voix provenait de l’appartement de Mickaël Harpon, m’a t-il assuré. (…) C’est après l’attaque de la préfecture, jeudi à la mi-journée, qu’il a fait le lien avec ce qui s’était produit dans la nuit », explique le policier au quotidien.

Par ailleurs, plusieurs voisins ont expliqué que Mickaël Harpon était converti à l’islam « depuis plus longtemps que 18 mois », et qu’il fréquentait la mosquée de la Fauconnière, à Gonesse.

 

IL fréquentait une mosquée islamiste

Le Parisien du 3 octobre nous apprend que Mickaël Harpon fréquentait la mosquée dite de la Fauconnnière, du nom du quartier où se trouve la mosquée de l’Association Musulmane Gonesse. En se rendant sur son site, on voit que parmi les prêcheurs invités se trouve Youssef Baouendi , dirigeant le Bureau de l’organisation de la Ligue islamique Mondiale basé à Mantes-la-Jolie (source Le Point). L’inviter à donner des conférences est donc un signe clair de compatibilité avec le salafisme saoudien.

Il faut dire que l’imâm de la mosquée de Gonesse, le marocain Hassan El Houari, est membre du Conseil théologique des musulmans de France, composé à sa grande majorité de prédicateurs de la mouvance Frères Musulmans

 

De plus, un autre voisin qui est un ex-policier de la préfecture de police de Paris, affirme qu’il voyait Mickaël Harpon le matin très tôt, habillé en djellaba, se rendre à la mosquée pour prier avec deux autres personnes.

A ce stade des investigations, le parquet de Paris est toujours saisi de l’enquête. Le parquet antiterroriste continue de son côté à évaluer la situation.

Capture1

Sa page Facebook encore accessible  le 4 octobre  montre 

  1. l’ancienneté de sa conversion à l’islam
  2. son appartenance à une mouvance traditionaliste de l’Islam: la communauté « Rappel de Mohamed  »  renvoie à un islam conservateur
  3.  sa sympathie pour l’islamisme politique. Il milite pour le port du voile  et trouve scandaleux  qu’on puisse l’interdire

https://www.facebook.com/miko.noparh/followers

 

Attention un musulman n’est heureusement pas obligatoirement un traditionaliste

Un traditionaliste n’est heureusement pas obligatoirement un islamiste. Mais un islamiste se caractérise par la volonté d’imposer dans la société  sa vision de la religion et considère que cette vision l’emporte sur celle de la République.

La mosquée fréquentée, les vidéos de sa page facebook  mettent en évidence que Mickael Harpon n’était pas un musulman modéré.

Un islamiste n’est pas obligatoirement un terroriste, l’immense majorité en reste  au stade politique .

On peut au moins trouver étrange qu’un islamiste travaille dans les services  surveillants les islamistes…

 

Capture 3Capture 2

Evidemment, certains vont immédiatement hurler qu’on stigmatise l’islam, mais on est obligé de constater que cette religion attire certaines personnes déséquilibrées, en recherche d’identité, des gens potentiellement fragiles. Et les pratiques rigoristes de l’islam attirent ceux qui ont besoin de se trouver des cadres.

C’est la grande victoire des islamistes: les déséquilibrés basculent en se raccrochant aux images et aux slogans de ces islamistes. Ils ont créé un modèle. Et c’est pour cela que se demander si les tueurs sont des fous ou des terroristes n’a aucun sens. Ces catégories ne s’excluent pas.

Natacha Polony

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s