Le soir des européennes LES ISLAMISTES SABLERONT LE CHAMPOMY

Il y a ceux qui récupèrent les attentats terroristes et ceux ou plutôt celles qui combattent l’islamisme au quotidien.

Respect pour Zineb et Lydia  mais les autres….

 

guirous-freres-musulmans-zineb-rhazoui

 

 

Le vendredi 24 mai , en France, à Saint Denis ,une organisation islamiste interdite dans de nombreux pays récupèrera des dons bénéficiant de déduction fiscale.Zineb el Rhazoui  et Lydia Guirous  et quelques militants dénoncent ce scandale . Le RN s’en fout et LaRem autorise …

De temps à autres nos politiques dénoncent l’islamisme mais que font ils de concret : RIEN , strictement Rien .  Qu’attendent ils pour interdire les organisations fréro salafistes ? Les Frères musulmans font la fête au Bourget mais ils sont interdits en Egypte… Seule Lydia Guirous mène en politique le combat contre les barbus, elle est candidate sur la liste Bellamy mais en quatorzième position . La seule chance d’avoir une anti islamiste élue  est compromise par le détournement  du débat par Macron et Le Pen.

Si la liste Bellamy  fait moins de 16 ou 17% les islamistes sableront le champomy

Voter utile c’est  élire LYDIA GUIROUS

Élisabeth Badinter cite Lydia Guirous comme faisant partie des femmes courageuses de culture musulmane qui résistent à la doxa islamiste. La philosophe reproche aux médias de leur donner moins la parole qu’aux « militantes du voile »

Lydia Guirous dénonce les « menaces de mort » émanant de « racailles communautaristes. Elle est particulièrement ciblée selon elle car elle est « une femme, jeune, d’origine maghrébine et de droite ».

Lorsqu’il s’agit d’une femme, c’est « la pire des insultes. C’est bien pire que d’être une pute… C’est être une traîtresse qu’il faut punir et humilier en place publique comme cela a été tristement le cas à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour ces gens, toute personne d’origine maghrébine qui refuse le communautarisme et qui évolue avec un mode de vie français est un « collaborateur » ».

Elle est soutenue par Ciotti qui dépose une proposition de loi pour étendre à l’enseignement supérieur l’interdiction du port du voile en vigueur dans les écoles, collèges et lycées publics Au Sénat  elle obtient le vote d’un amendement de la loi Blanquer pour faire interdire le voile islamiste  aux accompagnatrices de sorties scolaires

Elle vient enfin de faire voter par cinquante parlementaires LR une motion pour interdire les frères musulmans, l’UOIF et leurs écoles et lycées

 Le parti de Macron  est gangréné par les islamistes, Nathalie Loiseau est favorable au port du voile islamiste . Le RN parle de l’islamisme mais limite le problème à l’immigration , hors les islamistes  sont le plus souvent nés en France. Cherchez vous-même , le parti de Le Pen ignore  qui est Hassan Iquioussen, ennemi juré des militants anti islamistes

Non seulement la maitrise des frontières , la politique extérieure de l’Europe , ont été oubliés mais les islamistes profitent du détournement du débat par Macron et Le Pen

Les militants de la lutte contre l’islamisme  n’ont pu utiliser le débat des élections , les partis politiques leur ont-ils laissé la parole ?

La réponse est non ! A l’exception , que cela plaise ou non  de la liste Bellamy.

… Lors de son examen de la loi « pour une école de la confiance » ce mercredi 15 mai, le Sénat a adopté, sous l’impulsion de la droite majoritaire, un amendement visant à interdire les signes religieux ostentatoires lors des sorties scolaires. Sur le principe, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer est pour la neutralité des accompagnateurs mais le gouvernement a voté contre l’amendement déposé par Les Républicains (LR).

Les sénateurs auteurs de l’amendement, adopté en première lecture par 186 voix pour, 100 contre et 159 abstentions, ont fait valoir que les parents d’élèves « deviennent des collaborateurs occasionnels du service public » dans le cadre d’une sortie scolaire, et devraient en conséquence adopter la laïcité imposée aux fonctionnaires.

Quelques jours auparavant le même amendement était rejeté par l’assemblée nationale . La lecture du débat et des scrutins est très révélatrice  de l’attitude des différents partis sur  la question de la laïcité  et de l’islamisme.

Pour le port du voile : la France Insoumise , le Ps, les écolos , le MODEM et LAREM, la radicale Pinel , les exclus de LREM pour « comportements »

CONTRE : LR et des indépendants comme E Ménard  ou Lhorot

Indifférence ?: le Rassemblement National  et NDA,

Au Sénat, leurs sénateurs, Ravier et Masson , présents ,n’ont pas voté

A l’Assemblée Chenut et Pajot ont voté l’amendement LR ; NDA et MLP étaient absents

Sans commentaires…

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/1629/AN/103

http://www.assemblee-nationale.fr/15/cri/2018-2019/20190145.asp#P1612992

http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/1670

https://www.senat.fr/scrutin-public/2018/scr2018-100.html

 

 

Zineb est à la gauche ce que Lydia est à la droite

Pourquoi la gauche ne soutient elle pas Zineb el Rhazoui ?

Question justement posée par  Alain Marq :

https://www.causeur.fr/guirous-zineb-rhazoui-freres-musulmans-161289

Ce n’est pas par hasard que ces deux femmes courageuses, lucides, authentiquement humanistes, républicaines et universalistes, se retrouvent sur l’essentiel. Ce qu’elles défendent est infiniment plus important que tous les désaccords qui séparent leurs familles politiques. Ce n’est pas une posture. L’une et l’autre sont mères, et se battent aussi pour la liberté et la dignité de leurs filles. « Je veux que ma fille puisse marcher fièrement partout en France, y compris dans ces territoires aujourd’hui perdus pour les femmes. » dit Zineb El Rhazoui. « Nos aînés ont mis en échec le nazisme, notre génération a le devoir de mettre en échec l’islamisme. Ce sursaut de civilisation doit être impulsé rapidement avant que la nuit islamiste ne s’abatte sur nos enfants. » écrit Lydia Guirous. Du plus profond de mon instinct de père je partage leur inquiétude et leur détermination.

Si la stratégie d’influence des islamistes ressemble à celle du communisme stalinien ou maoïste, en particulier dans le monde universitaire, leur idéal est de type fasciste. Ce aussi parce qu’ils avaient conscience de leur proximité idéologique que les islamistes et les nazis étaient alliés, comme le résume Zineb El Rhazoui: « La quasi-totalité des organisations ou régimes islamistes qui existent aujourd’hui sont sortis de la matrice de la secte des Frères musulmans, cette mouvance créée par Hassan el-Banna (qui) n’a jamais caché sa grande admiration pour Hitler. Par ailleurs, la simple observation de ce qu’est l’islamisme en 2019 nous permet de constater qu’il ne s’agit pas là d’une spiritualité individuelle, mais plutôt d’un bloc identitaire qui possède nombre des caractéristiques méthodologiques des fascismes. »

Certes, on peut débattre de la nature terroriste des Frères musulmans. Rappelons simplement que s’ils préfèrent l’influence ils ne reculent pas devant la violence, et que s’il y a des nuances, des rivalités, des oppositions entre la Confrérie et d’autres groupes islamistes, ils sont tous les têtes d’une seule hydre. Tous veulent étouffer la conscience pour la soumettre à un dogme arbitraire. Tous refusent que le Coran entre dans le champ de la critique éthique et rationnelle. Tous partagent les fondamentaux idéologiques qui inspirent, encouragent, justifient le terrorisme djihadiste. Tous rêvent d’instaurer partout un régime théocratique totalitaire, où les individus et les peuples seraient à jamais écrasés par les moindres prescriptions de la charia.

Mais la journaliste de Charlie, elle, n’hésite pas à porter le fer dans la plaie et à dire que l’immunité des islamistes est liée au fait qu’ils s’appuient sur une réalité de la culture arabo-musulmane qui valide une grande partie de leurs présupposés. Le refus de l’égalité des droits, et pas seulement entre l’homme et la femme, mais à raison de la religion, de l’origine…, le rejet du juif, du «kouffar», un rapport de soumission à la religion, etc. C’est à cette réalité-là que Zineb El Rhazoui fait allusion, quand elle dit: «il faut que l’islam se soumette à la critique, qu’il se soumette à l’humour, qu’il se soumette aux lois de la République, qu’il se soumette au droit français. On ne peut pas venir à bout de cette idéologie (l’islamisme) en disant aux gens: l’islam est une religion de paix et d’amour et c’est juste le terrorisme qui est mal.» C’est d’ailleurs bien ce qui lui vaut les foudres des islamistes et le remarquable silence de toutes les institutions musulmanes, CFCM et autres, qui se lèvent d’un bond pour une femme voilée mais n’ont rien à dire quand est menacée de mort une femme libre.

Les deux femmes dénoncent le scandale de Saint Denis

Vendredi 24 mai 2019, à Saint-Denis, se tiendra un dîner caritatif au profit du Centre de Formation des Oulémas avec la présence de @MohamedBajrafil, imam de la mosquée d’Ivry S/ Seine, de Iquioussen conférencier et membre de l’UOIF, branche des frères musulmans

 

L’association religieuse musulmane Sciences & Éducation va organiser un dîner caritatif vendredi 24 mai 2019 dans les locaux de l’IESH de Saint-Denis (Institut européen des sciences humaines), le centre de formation d’imams proche des Frères musulmans. Le programme prévoit une soirée « au profit du centre de formation des oulémas » de Mauritanie… et annonce la possibilité de faire des dons « déductibles des impôts ». En effet, le droit français prévoit une réduction d’impôt aux organismes à « caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire (…) » et aux associations « cultuelles ou de bienfaisance autorisées à recevoir des dons et legs ».

Problème : ce centre de formation des oulémas a été partiellement fermé par les autorités mauritaniennes en septembre 2018, car accusé de « propager des idéologies extrémistes auprès de ses étudiants » d’après le site lemonde-arabe.fr. Mais les dirigeants du centre mauritanien peuvent compter sur le soutien de l’association française Sciences & Éducatio, dont l’objet prévoit « d’assister les étudiants, en Mauritanie, qui rencontrent des difficultés financières afin de leur permettre de poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions et de réussir ». Il est aussi précisé dans les statuts que l’association « pourra apporter librement son soutien aux projets présentés par des organisations œuvrant à des missions d’intérêt général liées à l’action humanitaire ».

Le programme de la soirée n’est pas sans poser question. Il y est en effet prévu une intervention par vidéoconférence de Mohamed Ould Dedew. Ce prédicateur, considéré comme une référence dans les milieux fondamentalistes, s’est fait connaître en prenant des positions antisémites et ses théories pour bien battre sa femme

 

Lydia et Zineb sont deux militantes qui réussissent à franchir le mur d’indifférence. Il y a d’autres militants anti islamistes dont il faut saluer le combat.Ils ont en commun de dénoncer l’entrisme de Hassan  

Céline Pina avait dénoncé, en 2015, le salon de « la femme musulmane » de Pontoise. Elle pointe dans son livre « Silence coupable » (éditions Kero) le déni de la classe politique face à la progression rampante du salafisme.

Elle dénonce la banalisation du péril islamiste par LAREM et prend la défense de FX Bellamy :

https://celinepina.fr/2019/01/billet-dhumeur/

Elle accuse les macroniens  de comparer les terroristes islamistes et  la Manif pour tous à laquelle Simone Veil elle-même participa.

Marlène Schiappa et Nicole Belloubet pensent qu’il y a convergence entre la Manif pour tous et les islamistes. La première s’en est excusée, ce qui est à son honneur, pas la seconde à ce que je sache.

 

Comme inculture et manque de travail sur le fond sont souvent les deux mamelles de ce gouvernement et qu’il est difficile de les enfoncer plus qu’ils ne le font eux-mêmes, tentons plutôt de leur apprendre ce qu’est l’Islamisme.

 

Pour que le choc soit absorbable, prenons donc le maître à penser de l’UOIF, (rebaptisée « Musulmans de France », histoire de faire oublier son caractère politique et radical et de faire passer tous les musulmans pour des islamistes). Cette branche française des Frères musulmans, ce rameau islamiste pur sucre est celui qui s’apprête à recueillir entre ses mains le fameux Islam de France qu’Emmanuel Macron souhaite créer.

 

Voyons le fameux Al Qaradawi, homme le plus savant de l’Islam pour ses adeptes et égérie des Frères musulmans, il est surtout connu pour ses appels à tuer les juifs, les kouffars, à commettre des attentats et à se lancer dans le jihad (et dans son acceptation on est bien loin du combat intérieur, plus dans la lecture des frères Kouachi). Il a même justifié les attentats-suicide et n’a pas de mots assez doux pour les martyrs. Il prône la conversion de l’Europe, sa haine des juifs n’a d’égal que son mépris des femmes et il préconise explicitement de les battre. Bien sûr pour lui la démocratie n’est qu’une hérésie, mais au vu de sa violence décomplexée, dans le cas de Qaradawi, ce n’est même pas le pire. Pour avoir un aperçu de qui est « le grand homme » des frères musulmans : http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/6310

 

 

Bref puisque d’après nos ministres il y a convergence, regardons de plus près :

 

– Je ne savais pas que la Manif pour tous appelait au meurtre de tous ceux qui ne pensent pas comme elle,

– Je ne savais pas que la Manif pour tous encourageait et justifiait les attentats,

– Je ne savais pas que la Manif pour tous prônait la polygamie,

– Je ne savais pas que la Manif pour tous en appelait au meurtre des juifs, des apostats, des kouffars (nous en fait),

– Je ne savais pas que la Manif pour tous prônait l’impérialisme et la conquête de l’Europe,

 

On le voit, cette comparaison est insultante pour cette partie de la droite. Elle est surtout dangereuse pour nous en tant que peuple.

 

Qu’espérer de politiques incapables de connaître leurs ennemis, prêt à prendre les armes politiques et dialectiques contre la droite conservatrice et qui, dans le même temps sont en train de conférer une puissance de déstabilisation énorme à d’authentiques militants fascistes.

 

Ils traitent la Manif pour tous d’islamistes, injure suprême et ne voient pas ceux qu’ils dorlotent et sont dans leur proximité. Il y a là quelque chose de pourri, et pas qu’au royaume du Danemark.

Mohamed Louizi est un des meilleurs connaisseurs de l’Islam, il démontre la construction d’un islamisme guerrier contemporain du Prophète  et trahissant le Message « Cette brève synthèse démontre qu’en vérité l’islam du Prophète et son esprit n’auraient presque  jamais existé. Les califes, puis les rois successifs, ont liquidé son héritage. Cela s’est passé sur le temps longs, génération après génération, durant les trois premiers siècles et surtout sous le patronage direct du politique. Le Prophète Mohammed a voulu dégager l’espace entre l’Homme et Dieu de toute entremise. Cela n’était pas au goût de ceux qui cherchaient mordicus à tirer profit de leur posture politique autoritaire, visant à dominer à tout prix. Ce n’était pas grave d’utiliser le Livre Saint comme glaive et d’inventer les hadiths de ladite Sunna comme sabre ! »

http://mohamedlouizi.eu/2019/05/11/acte-vi-percer-les-secrets-de-fabrication-de-lautorite-des-textes/#more-1923

Mohamed louizi  combat les Frères musulmans et leurs complices ;Il montre la toute puissance de l’organisation frériste dans le Nord de la France avec la complicité des politiques et l’argent de l’Etat

le Frère musulman Mohamed Karrat, toujours professeur de mathématiques au Collège-lycée Averroès à Lille-sud, un établissement islamiste privé sous contrat d’association avec l’État. Le sulfureux Mohamed Karrat est aussi «recteur» du CIV financé, en partie, par Nectar Trust (ex-Qatar Charity) qui, par ailleurs, a soutenu et financé des organisations terroristes à travers le monde. Ce jour-là, Mohamed Karrat avait assuré le rôle d’imam : non pas parce qu’il n’y avait pas le Frère musulman Ahmed Miktar, l’ «imam polygame» au vu et au su de la République, mais parce que dans cette mosquée, comme dans d’autres gérées par les frérosalafistes, l’imam régulier cède sa place, de temps en temps, au président de l’association lorsqu’il s’agit de délivrer aux fidèles un message politique et une position officielle des Frères musulmans. Une sorte de partage des rôles, entre une mission soi-disant religieuse et une mission assurément politique, d’un édifice censé être cultuel à 100 %.

Vers 17 heures, le 10 septembre 2018 à la Préfecture du Nord à Lille, j’ai franchi la porte de la salle Erignac, répondant à l’invitation du cabinet du Préfet pour participer aux «Assises territoriales de l’Islam de France». Ce même professeur de mathématiques, ce même «recteur» du centre islamiste de Villeneuve d’Ascq qui tient toujours des discours incendiaires, était là, présent au beau milieu d’au-moins six autres Frères musulmans notoires. Il a même pris la parole à plusieurs reprises. J’ai eu comme l’impression que les autorités préfectorales étaient presque obligées de les inviter à la table de la République quoi qu’ils disent, quoi qu’ils fassent. Quand le Préfet a décidé de donner le mot de la fin au Frère musulman Ahmed Miktar, l’ «imam polygame» de Villeneuve d’Ascq, j’ai baissé ma tête par retenue, serré mes dents par écœurement, et me suis dit : La France a certainement perdu le Nord.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le soir des européennes LES ISLAMISTES SABLERONT LE CHAMPOMY

  1. Ping : Le soir des européennes LES ISLAMISTES SABLERONT LE CHAMPOMY | Raimanet

  2. Ping : Bellamy, il séduit l’Europe  et dérange le microcosme parisien | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s