Les écoles de commerce  peuvent-elles sans risque  se passer des prépas ?

 

 

25641746-Surpris-visage-homme-avec-un-chapeau-de-p-re-No-l-isol-sur-blanc-Banque-d'images

 

 

Si les parisiennes maintiennent un haut niveau de sélectivité plusieurs grandes écoles de commerce  comme l’Edhec , Gem Skema ou Kedge  ont fait le choix  de recruter majoritairement  en dehors des prépas . Sont elles assez attractives pour  détourner les étudiants  des masters universitaires sélectifs ?

https://pgibertie.com/2017/04/08/le-guide-critique-2017-des-ecoles-de-commerce-tout-ce-que-vous-auriez-voulu-savoir-sur-les-ecoles-mais-que-lon-ne-vous-dira-jamais/?iframe=true&theme_preview=true

Loin de moi l’idée de rejeter le concours sur titre dans les écoles de commerce. C’est aux écoles de mettre en place une sélection rigoureuse et juste. Il ne s’agit pas d’opposer les filières et les étudiants.

L‘idée est bonne s’il s’agit de recruter  en deuxième année du Programme grande école (M1):

-Des étudiants étrangers titulaires d’un master

– des étudiants français déjà en M2 ou au moins en M1 et cherchant une double compétence.

Les écoles dites parisiennes respectent en général ces principes et le recrutement est sélectif

On peut concevoir  dans des écoles de province un recrutement à bac+2 concurrent des CPGE  surtout en BTS et DUT , ces sections sont sélectives. Le recrutement à bac plus 2 des universitaires est une idiotie, il faut au moins attendre la fin du premier cycle  ou suivre une procédure  sélective  intégrant le dossier  pour éliminer ceux qui auraient redoublé, qui auraient échoué en prépa et qui ne seraient pas tête de classe

Les recruteurs  préféraient  les diplômés d’écoles car ils avaient une certitude, les diplômés étaient sélectionnés .Qu’en sera-t-il  si le recrutement débridé actuel  entraine une baisse de niveau ?

Le scandale  de Grenoble  dénoncé par des  profs de prépas démontre que les écoles de province  ne peuvent sans risque recruter massivement sur titre …

http://aphec.tem-tsp.eu/spip.php?article1528

En tournant  le dos aux CPGE les écoles s’assurent le soutien des classements d’une presse qui déteste les prépas.

Mais il y a les vraies statistiques, celles du ministère, celles qui font exploser les clichés  et les fameux classements.

 

Pour nourrir le débat j’ai entrepris de comparer trois modèles d’école de commerce  de province.

  • Le modèle à dominante cpge avec deux écoles qui recrutent  6 de leurs étudiants sur 10 en prépas : Audencia et Neoma . Ces écoles sont sanctionnées par les classements  pour leur fidélité aux prépas, mais les recruteurs ? L’ouverture sociale ?
  • Le modèle sans prépa des écoles posts bac… essca ieseg
  • Le modèle en reconversion avec 40% de prépas  et 60% d’admissions sur titre. Gem et l’Edhec ont fait ce choix gagnant  pour les classements  mais pour l’ouverture sociale et l’emploi ?????

La réponse  en chiffres bientôt sur ce blog mais vous l’aurez vous-même sur le site  du ministère

https://www.cefdg.fr/ecoles-et-formations-visees

Le modèle gagnant pour les étudiants  n’est pas celui que vous croyez … sauf si vous êtes un lecteur assidu de ce blog

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les écoles de commerce  peuvent-elles sans risque  se passer des prépas ?

  1. Focus dit :

    Bonjour,

    Quelques remarques :
    – Certaines fiches fournies par la CEFDG comportent des données incomplètes ou mal renseignées par les écoles.
    – Certaines fiches ne correspondent pas aux diplômes mentionnés.
    – Les chiffres communiqués par la CEFDG s’avèrent insuffisants pour tirer des conclusions sur l’origine des « Autres » et la qualité des élèves recrutés par cette (ces) voie(s). Il y a une grande hétérogénéité entre les écoles. L’analyse des statistiques des concours fournis par les écoles (lorsqu’elles sont disponibles) et des épreuves d’admission semble donc indispensable. .

    Selon les chiffres extraits des fiches 2016-2017 communiquées par la CEFDG, la répartition du recrutement annuel entre élèves issus des « classes prépa » et les « autres » (AST, admission internationale) serait la suivante pour les écoles du Top 5 :

    CPEG Autres Total CPEG (%) Autres (%) Commentaire
    EDHEC 495 641 1136 44% 56% * *: inclus les élèves issus des classes prépa
    scientifiques (concours AST1)
    EMLYON 506 592 1098 46% 54%
    ESCP 355 520 875 41% 59%
    ESSEC 384 410 794 48% 52%
    HEC N/A Fiche communiquée par CEFDG
    correspond au programme EMBA
    Source : a/p des données CEFDG

    Pour HEC, la répartition serait actuellement : CPEG = 57% (380) et « Autres » = 43% (290) selon les données communiquées par l’école (http://www.hec.fr/Grande-Ecole-MS-MSc/Programmes-diplomants/Grande-Ecole/Master-in-Management/Les-etudiants).

    J'aime

  2. pgibertie dit :

    MERCI pour vos calculs. Je reconnais que vos remarques sont valables pour l’EDHEC qui recrute des CPGE scientifiques ingé via les admissions sur titres ce qui permet d’avoir de bons financiers, l’Edhec a donc une part de prépa plus importante mais elle est la seule à pratiquer ce recrutement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s