Je crois bien que Fillon m’a pris pour un con …

ce-selfie-de-bernard-cazeneuve-avec-le-president-de-l-uoif-et-un-imam-de-nice-qui-enerve-le-fn

 

 

J’ai  voté Fillon  au primaire de droite. Je faisais sans doute confiance à la parole de l’homme. Je ne partageais pas l’intégralité du programme économique mais il y avait les souvenirs des années de militantisme derrière Philippe Seguin  et la nécessité d’une rupture

Mais il y avait surtout  le programme de politique étrangère  et  la promesse républicaine de combattre l’islamisme des Frères Musulmans

Je ne regrette pas ce que j’ai écrit et  mon blog portera la trace de ma crédulité

 

Mohamed Louizi que j’apprécie pour son courage vient de nous informer de cette nouvelle sidérante

 

« Les entretiens de Royaumont » : des Frères musulmans invités à discourir !
☆☆☆☆☆

Moins d’une semaine après le « sacre » de François Fillon lors du second tour des primaires de la droite et du centre, son très fidèle proche Jérôme Chartier organise demain et samedi la rencontre annuelle de son club d’influence « Les entretiens de Royaumont ». Le thème choisi cette année est « Croyant et citoyen ».

Plusieurs personnalités des mondes politique, académique, religieux, économique, médiatique y sont invités : Cazeneuve, Bionco, Attali, Larcher, Pecresse, Barbarin… L’on comprend très vite la volonté des organisateurs de rendre possible des débats contradictoires pour éclairer les choix d’avenir des « décideurs » politiques.

Toutefois, cette volonté atteindrait très vite certaines limites idéologiques et poserait la question de la cohérence. Car l’identité politique de l’organisateur et sa proximité partisane avec François Fillon exigent pour le moins d’interroger certains choix. En l’occurrence le choix d’inviter des … Frères musulmans !

Inutile de s’ attarder sur la pertinence (ou pas ) de cette interrogation. Il suffit de rappeler que François Fillon a promis, dans son dernier livre, de « Combattre le totalitarisme islamique », incarné selon lui par le salafisme wahhabite, financé par les saoudiens, et l’idéologie islamiste des Frères musulmans, financée par les qataris. Il est évident que ce n’est pas François Fillon qui organise. Mais, il est évident aussi que c’est son fidèle porte-parole en 2012 et en 2016 qui en est le responsable.

En effet, la rencontre de ce vendredi et samedi connaîtra la participation du frère musulman « juppeiste » Tareq Oubrou. Celui-ci échangera avec Haïm Korsia, le grand rabbin de France. L’échange sera animée par le journaliste « éditocrate » … Christophe Barbier. Le sujet sera : « Croyants et citoyens ». Par ailleurs, le président du CFCM, issu du MUR (les Frères musulmans au Maroc), prendra la parole lui aussi.

Et il y a encore un troisième frère musulman qui sera de la partie. Il interviendra lors d’une table ronde intitulée : « La famille et l’école : l’éveil de la conscience et de la liberté ». Ce frère musulman est le « pur » produit du cercle fermé de l’islamiste … Hassan Iquioussen. Il incarne cette nouvelle génération des « frères » français de l’UOIF. Question : Pourquoi est-il invité à parler « école » ? Réponse : le frère musulman El Hassan Oufker est le directeur du … Lycée Averroès de l’UOIF à Lille-sud !

Alerté par une amie, j’ai consulté le programme en ligne et envoyé hier soir un courriel interrogatif à … Jérôme Chartier. Il l’a bien reçu. J’attens sa reponse. Je lui ai fait part de quelques interrogations mais pas toutes : à quoi rime cette présence islamiste très significative lors de ces « entretiens » ? Peut-on « débattre » avec les Frères musulmans lorsque l’on fait savoir, dans un livre, qu’il faut bien les « combattre » ? Ces « islamistes » représentent-ils les citoyens musulmans, dans l’esprit des organisateurs ? Que préparent ces « Entretiens » pour le futur proche sachant que parmi les invités, il y a aussi un certain Hakim Al-Karoui, le rédacteur du dernier rapport de l’institut Montaigne, au sujet de « l’islam de France », qui avait préconisé, entre autres, la désignation d’un « grand imam de France », comme il y a un « grand rabbin de France », précise le rapport : suivez mon regard !

Les islamistes ne sont pas les portes voix des citoyens français de confession musulmane, de culte musulman, de culture religieuse islamique ou de simple sentiment de proximité avec l’islam(s) et ses univers multiples.ce-selfie-de-bernard-cazeneuve-avec-le-president-de-l-uoif-et-un-imam-de-nice-qui-enerve-le-fn

Cet article a été publié dans SCIENCES POLITIQUES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s