« islamophobe!, poutinien! » …ouverture de la chasse au Fillon

12235006_10153708218104304_2227514024241924935_n

 Ils ont eu la peau de Sarkozy mais n’avaient pas pensé un instant à Fillon …

La bobocratie devient folle  et se fait écho du lobby pro islamiste .  le soutien bruyant accordé à Alain Juppé ne fait que renforcer ce qui accusent ce dernier de proximité avec les Frères musulmans.

Que souhaitent ils? une intervention de la France en Syrie ?  Une guerre avec la Russie ?

Les médias  rappellent l’héroïsme de HOLLANDE, JUPPE, Fabius et BHL  qui voulaient bombarder Damas  en 2013 . OBAMA n’a pas voulu les suivre, heureusement  sinon Alqaeda dominerait aujourd’hui l’ouest de la Syrie.

Obama s’en va , Clinton a été battue  et en France ils ne digèrent pas  que Juppe puisse être écarté. ceux qui ne veulent pas partir en guerre contre Poutine  sont alors accusés de tous les maux .

Fillon veut prioritairement  la disparition de Al qaeda et de Daesh et pour ce faire , dans la tradition gaulliste,accepte de travailler avec Poutine

Les chiens enragés se déchaînent :

Bruno Roger Petit

François Fillon est tout à la fois le candidat Poutine, Thatcher et Manif pour tous. Le nationalisme, l’antisocial et le religieux. Ainsi en a décidé, et confirmera dimanche prochain, le peuple de droite, qui se retrouve enfin tel qu’il s’aime. En famille. Refermée la parenthèse Sarkozy, la droite française traditionnelle est ressuscitée. La rente et le goupillon. Les affaires et la messe. La banque et l’Eglise. Fini le jean Sarkozy, restauration du tweed Fillon.

Patrick Menucci, et le système marseillais

Avec Fillon la droite sera clairement ,ultra libérale,conservatrice sociale et pro russe,ça change tout pour ceux qui espérait Juppé.

Bruno Julliard , éternel étudiant pur produit de l’Unef

Amis de gauche, avant de vous réjouir, lisez le programme ultra libéral, réactionnaire et pro-russe de F.Fillon, soutenu par Sens commun…

Les parents spirituels de ces brillants intellectuels écrivaient la même chose surr le Général De GAULLE . Il siffit de relaire Tixier VIGNANCOURT, Lecanuet, Mitterrand  en 1965.

Les Russes et Assad bombardent Alep EST comme les occidentaux bombardent Mossoul , la population civile est prise en otage .  Personne ne peut s’en réjouir  mais pourquoi faire intervenir  la guerre civile en Syrie dans notre campagne électorale .

«On n’a jamais le choix entre le bien et le mal, mais entre le préférable et le détestable» disait Raymond Aron, le détestable c’est l’islamisme et ses attentats.

Peut-être faudrait-il raison garder et  se renseigner , les accusateurs de Juppé appartiennent surtout à la gauche militante qui combat l’islamisme  et ne reprennent en aucun cas   des accusations racistes  ou le terme de « . Hélas la proximité de Juppé avec les frères musulmans  pose problème

https://www.facebook.com/fatiha.boudjahlat?fref=nf

https://www.facebook.com/hocine.drouichei?fref=ts

https://www.facebook.com/mohamed.louizi?fref=nf

https://www.facebook.com/celine.pina.1?fref=nf

 Frédéric PICHON.  auteur de l’excellent  » Syrie, pourquoi l’occident s’ est trompé  résume bien la situation :

La situation à Alep est beaucoup plus compliquée que la manière dont les médias occidentaux l’ont rapportée depuis 2011. La partie orientale d’Alep dont se sont emparés en 2012 les rebelles en en chassant la plupart des habitants vers l’ouest a été coupée de ses lignes d’approvisionnement grâce au contrôle d’une artère (Castello Road) par l’armée et ses alliés, ainsi que par les Kurdes. En réalisant cela, ils ont pu réduire considérablement les attaques aveugles qui visaient les quartiers loyalistes et kurdes et qui faisaient des dizaines de morts chaque semaine. La rebellion unifiée sous la bannière d’al-Qaïda (Jabhat al-Fatah al-Cham, ex-Front al-Nosra) a tenté de se dégager de cette étreinte en lançant avec succès une contre-offensive pour briser le siège.

Comme annoncé depuis plusieurs mois, les djihadistes et les salafistes dominent de façon écrasante la «rébellion», en particulier à Alep. C’est le résultat des facilités accordées par le passé par la Turquie à tous les éléments les plus radicaux venus combattre en Syrie, alimentés par les fonds du Golfe et formatés par la propagande salafiste de ces mêmes pays.

Alep, dominé par l’ex front al-Nosra, pourrait devenir une capitale de cet émirat rival de Daech. C’est donc un enjeu crucial, y compris pour Damas qui perdrait aussi ce qui fut jadis le poumon économique du pays.

Comme partout en Syrie, les Alaouites seraient très exposés. Il faut d’ailleurs se rappeler que la contre-offensive rebelle a été baptisée du nom d’un officier, Ibrahim Youssef, qui ordonna l’exécution de 80 cadets alaouites à Alep en 1979. Cela fait partie de la stratégie de terreur utilisée par les rebelles: en cas de victoire, il n’y aura pas de pitié pour les loyalistes, en particulier alaouites.

Du coup l’enthousiasme de certains analystes pour la rébellion sonne étrangement comme un blanc-seing accordé à ces groupes terroristes que l’on continue à présenter comme des «révolutionnaires». Certains de ces analystes ou de ces responsables politiques assument clairement leur choix de soutenir Al-Qaïda contre Assad. Au moins, c’est clair. D’autres plus naïfs comptent sur leur déradicalisation automatique. Tout se passe comme si les leçons de l’Afghanistan n’avaient toujours pas été tirées.

Toute la stratégie de Moscou est de faire accepter à Washington l’idée que Al-Nosra, même rebaptisé, doit être combattu conjointement. Washington hésite car cela viendrait heurter ses alliances dans le Golfe. Mais Obama qui n’a aucune confiance dans ces pays pourrait bien trouver un arrangement avec Poutine d’ici la fin de son mandat. En attendant, la Syrie se vide de ses forces et constitue un terreau fertile pour les attaques terroristes à venir en Occident. 2017 sera une année cruciale, mais aussi malheureusement tragique pour l’Europe, ventre mou de cette lutte titanesque, avec un risque de recrudescence d’attaques terroristes tant qu’elle n’aura pas choisi son camp.

je-me-desabonne-mediapart

lutter contre les frères musulmans, c’est du racisme 

Dans une interview du 16 novembre avec Le Figaro, François Fillon répond aux questions sans détours de Judith Waintraub :

« On parle de manifestations intégristes dans la communauté musulmane mais pas de la poussée fondamentaliste elle-même, qui est alimentée par le wahhabisme, par les prêcheurs des pays du Golfe, et c’est cela qu’il faut combattre plutôt que de se focaliser sur les tenues. Le voile, c’est le symptôme, pas la maladie. Moi je veux abattre l’État islamique, m’attaquer à l’intégrisme, interdire le salafisme mais aussi les Frères musulmans, qui dominent l’UOIF. »

L’ennemi est désigné et Fillon se distingue clairement de son challenger Alain Juppé  admirateur des frères quand ils étaient au pouvoir en Egypte et fidèle ami de Tareq OUBROU.

Amine ELBAHI a pour ces raisons quitté l’équipe Juppé :

« Nous ne pouvons plus affirmer d’un côté combattre le salafisme et de l’autre travailler à leurs côtés, notamment l’UOIF, présidée par Amar Lasfar et dont les dirigeants sont Tareq Obrou, Hassan Iquouissen ou encore Ahmed Miktar, qui prône comme Rachid Abou Houdeyfa un islam politique incompatible avec les valeurs de la République. »

La société française vit une crise identitaire sans précédent. La France ne peut se satisfaire d’une « identité heureuse » à l’heure où la crise profite aux salafistes et permet la radicalisation des esprits.

Malgré leur papier d’identité, leur culture, leur histoire, de nombreux jeunes ne se sentent pas Français. Le repli identitaire va de soi. Qui peut croire que la religion n’a aucune influence dans les quartiers abandonnés de la République ? Les débats imposés par les salafistes prennent en otages les millions de musulmans français et perturbent le débat politique qui doit se tenir.

Les récents événements qui ont frappé notre pays en son cœur doivent nous permettre de nous réunir. La République est défiée. Je crois au combat républicain et à un sursaut citoyen

Des politiques qui dénoncent l’islam radical en général tout en lassant prospérer l’islamisme, les Frères aiment bien …

https://www.amazon.fr/Pourquoi-Gaulois-peur-lislam-tombe/dp/B01A5CKTHQ/

Redoutant par-dessus tout une désignation de Fillon  et avec lui la fin du soutien aux islamistes syriens le lobby  se mêle des primaires. Pour le constater il suffit de lire ce post débordant de haine :

NABIL ENNASRI  LE SOUTIEN DU QATAR ET DES FRERES MUSULMANS

http://www.liberation.fr/societe/2013/04/26/ramadan-vrp-de-luxe_899409

 

L’autre relais de la parole qatarie en France s’appelle Nabil Ennasri. La petite trentaine, il est devenu en quelques mois l’un des référents dès qu’il faut parler de l’émirat. Ennasri se présente à chaque fois dans les médias comme «un spécialiste du Qatar». Un «label» pour le moins réducteur… S’il a bien étudié les relations internationales à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, Ennasri est avant tout un Frère musulman, disciple de Youssef Al-Qaradaoui. Cette allégeance lui a d’ailleurs valu l’arrêt de sa collaboration avec le site d’informations communautaires Oumma.com pour «divergences éditoriales».De 2008 à 2010, Ennasri a surtout étudié les sciences religieuses à l’Institut européen des sciences humaines de Château-Chinon, l’école des imams de l’UOIF. Il est aussi président du Collectif des musulmans deFrance (CMF), une structure associative où ses positions très «Qatar friendly» suscitent de vives tensions. Fondé en 1992, le CMF avait pour vocation de libérer la communauté musulmane française de la tutelle des puissances étrangères. L’un des fondateurs est amer: «Ennasri a fait du CMF un organe ultralibéral et complaisant à l’égard du Qatar. Il ramène le CMF dans le giron de l’UOIF. C’est toute l’histoire de cette association qui disparaît peu à peu.»

 

 

http://oumma.com/Charlie-Hebdo-la-faute-a-qui

 

http://www.les7defis.com/2016/11/voila-pourquoi-il-faut-aller-voter-pour-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre/

 

 

Nabil Ennasri

18 h ·

Voici un article que je vous recommande vivement sur la vision du monde de François Fillon. Il est signé Jules Nenon, analyste politique indépendant. Il vous donne un aperçu de l’idéologie de celui qui a de grandes chances de gagner le second tour de la primaire dimanche. Ca vous prendra qqs minutes et vous apprendrez bcp.

En réalité, beaucoup ont été soulagés de voir Nicolas Sarkozy éliminé. Avec Fillon, nous avons un Sarkozy avec un nouveau visage. Un Sarkozy à l’allure plus lisse mais tout aussi redoutable sur le fond.

Nabil Ennasri Tous les soirs de la semaine, je vous proposerai un article, une analyse, une vidéo ou un post pour bien voter dimanche. Je reste persuadé qu’on peut écarter à la France le pire des choix. Sans naïveté mais avec responsabilité. Bonne lecture.

J’aime · Répondre · 23 · 18 h

« La déconstruction du discours de François Fillon, nouveau héraut de la droite française, est un exercice indispensable. Par-delà l’apparence placide et posé du personnage, elle révèle une idéologie mortifère fondée sur deux piliers (colonialisme et suprématisme chrétien) »

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fblogs.mediapart.fr%2Fjules-nenon%2Fblog%2F181116%2Ffrancois-fillon-une-vision-du-monde-faconnee-par-un-prisme-colonial-et-confessionnel&h=2AQGtb4xK

ceux qui réhabilitent EL QAEDA charmante organisation  créée par Ben Laden s’ en mèlent également . Le pompon revient à François BURGAT vaillant défenseur des Frères musulmans , il considère AlQaeda come un allié en Syrie

 » Donc oui, je pense que l’un des grands défis des occidentaux, c’est d’être capable de mettre le curseur sur des forces politiques que l’on va considérer comme fréquentable, ou dont on va accepter qu’elles font partie de ce lot de forces politiques parmi lesquels les Syriennes et les Syriens choisiront, le jour venu. Et je pense que oui, l’ex-Front al-Nosra devrait faire partie des forces politiques considérées comme fréquentables »

le même Burgat appelle à combattre Fillon  »

La survie des chrétiens d’Orient ou les votes des crétins d’Occident ?

Si j’étais « chrétien d’Orient » je rêverais pour me protéger d’un ami plus sûr que François Fillon !

107589646

Askolovitch PORTE DRAPEAU DE LA HAINE 

Askolovitch  a  lui aussi désigné clairement l’ennemi: Fillon

« ….il mène une vraie campagne contre l’islam, donc contre les musulmans.

Il vient d’une France douce, tempérée, modérée, mais où flottent des vapeurs réactionnaires, jamais totalement dissipées.

On n’est pas impunément dans l’orbite, large bien sûr, des chouans ou des vendéens

C’est Fillon qui veut, sans cri, mettre l’Islam sous tutelle, puisque cette foi n’est pas nôtre et devra se soumettre, puisque les musulmans, avant la soumission, ne sauraient être de France: «C’est une condition non négociable. C’est la condition de leur acceptation au sein de la communauté nationale.»

Voyez-vous un Tareq Oubrou chez Fillon? Enfin… »

https://www.slate.fr/story/129059/fillon

Pour bien comprendre la suite Askolovitch a reçu le soutien des « indigènes  » mouvement ouvertement francophobe mené par Houria Bouteldja

La première vertu de son ouvrage est de dire le réel, en toute simplicité. Effectivement, il dit vrai lorsqu’il écrit que la France est « aussi, musulmane ». Le réel, c’est aussi d’affirmer comme il le fait qu’il est inadmissible de priver des femmes et des hommes de leur libertés élémentaires (choix vestimentaires, prescriptions alimentaires) qui sont des droits fondamentaux. Loin d’être timoré, il n’hésite pas à croiser le fer avec la planète islamophobe et se faire le porte voix de thèses raillées jadis par lui comme « islamo-gauchistes ». Celle par exemple qui dénonce la construction des musulmans comme « ennemis de l’intérieur ». Il a encore raison de pointer du doigt ces entreprises qui en toute illégalité discriminent des candidates voilées ou portant robes longues. Il est encore plus sympathique quand il dénonce l’humiliation faite à « ces gosses moins heureux à l’école » parce que privés de leur mère lors des sorties scolaires. Et on manque de s’évanouir lorsqu’il déclare : « Allahou akbar est un cri de France ».

En 2005  un appel dit des « indigènes de la République »a été signé par Tariq Ramadan  et Éric Hazan. Le premier est le penseur islamiste déjà cité, le second s’est rendu célèbre pour avoir  lancé une pétition contre la police, armée d’occupation de Villiers le Bel. En dix ans le mouvement des indigènes a  popularisé des thèses francophobes.

Le magazine Marianne accuse de racisme  Houria Bouteldja. Chez Dominique Taddei cette dernière avait utilisé (à l’oral) l’expression de « sous chiens «  ou de « souchiens »  pour parler des blancs. L’homophonie fit polémique. Pour le mouvement la République c’est le pouvoir blanc ²: « C’est le reste de la société qu’il faut éduquer, […] c’est le reste de la société occidentale, enfin de ce qu’on appelle, nous, les souchiens — parce qu’il faut bien leur donner un nom —, les Blancs, à qui il faut inculquer l’histoire de l’esclavage, de la colonisation ».

Après les attentats de novembre un collectif appelle  à une grande réunion publique  à Saint Denis « Contre les dérives racistes et islamophobes de l’état d’urgence, la politique guerrière de la France, le tout sécuritaire et l’état d’exception liberticide ». Tariq Ramadan se trouve en tête d’affiche…

Askolovitch a d’autres ennemis selon les indigènes

  « On doit lui reconnaître un courage et une audace certains voire même un goût pour la prise de risque face à la meute de ses détracteurs de gauche ou de droite. La plupart des éditocrates, Caroline Fourest dans le Nouvel Obs, Elisabeth Lévy dans Le Point, Maurice Zsafran et Eric Conan dans Marianne, Alain Finkielkraut sur France Culture, ou encore Natacha Polony dans le Figaro ont pris le mors aux dents et à l’unisson crient haro sur le baudet. Askolovitch franchit une ligne rouge. Les chiens de garde aboient. Il y a de quoi. La transgression suprême ne vient pas de ce que le réel soit dit mais que celui-ci soit énoncé par un ponte de l’éditocratie.

Il est rare qu’une cause aussi décriée que celle du racisme anti musulman trouve un avocat aussi prestigieux et produit accrédité de l’establishment. Nous n’allons pas bouder notre plaisir. D’abord pour des raisons de coquetterie militante. Il est jubilatoire de voir les mines défaites et les réactions consternées de la caste éditoriale. La réaction de Polony qui frise l’apoplexie est particulièrement réjouissante. Et ensuite parce que, comme l’aurait dit le vieux Mao : « quand l’ennemi est divisé, c’est une bonne chose ». « Pourvu que ça dure » aurait ajouté, Lætitia, mère de Napoléon. »

2-obama_poutine_ayrault-9f2fd

Cet article a été publié dans SCIENCES POLITIQUES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « islamophobe!, poutinien! » …ouverture de la chasse au Fillon

  1. pgibertie dit :

    Mohamed Louizi

    Le 17 février 2016, j’ai été invité à France Culture pour débattre avec le frère musulman Tareq Oubrou, au sujet de la réforme nécessaire de l’ « islam ». Chacun a exprimé son point de vue dans le respect mutuel. L’émission est toujours accessible. Notre échange s’est prolongé dans les couloirs et l’ascenseur de la Maison de la Radio.
    Entre autres questions que j’ai posées, sans détour, à Tareq Oubrou, j’avais dit : « Cher Tareq, que faites-vous toujours avec les Frères musulmans de l’UOIF ? ». Dans un premier temps, il a tenté de me convaincre qu’il n’y aurait plus de Frères musulmans en France. Mais face aux arguments tangibles et précis que j’ai évoqués, il a tenté de minimiser leur influence. Face à sa manoeuvre, que je n’ai guère appréciée, j’ai reposé la même question avec insistance : « Ok, mais que faites-vous toujours avec les Frères musulmans ? ». Et j’ai rajouté : « Certaines idées que vous développez sont aux antipodes de l’idéologie des Frères musulmans. D’autant plus que vous n’avez pas besoin d’eux pour exister ».
    Après un moment de silence, il m’a fixé d’un regard un peu gêné voire agacé, en me serrant la main et a dit : « Nous n’avons pas la même histoire avec les Frères musulmans en France. Toi, tu nous as rejoins en cours de route. Moi je fais parti des membres fondateurs ». Et puis, il a dit cette phrase qui résonne toujours dans ma tête : « On ne choisit pas sa famille ! ». C’était sa dernière parole, me semble-t-il, avant les salutations.
    Quelque temps plus tard, lorsqu’Amar Lasfar était en difficulté et en déficit d’image, à cause de son rapprochement avec le salafiste de Brest, Rachid Abou Houdayfa, Tareq Oubrou est parti depuis Bordeaux prêcher à la mosquée de Lille-Sud, au QG d’Amar Lasfar, comme pour envoyer un message « lavant » son président islamiste de tout soupçon de connivence avec le salafisme wahhabite.
    D’ailleurs lorsqu’Amar Lasfar veut montrer pattes blanches et protéger sa mouvance islamiste, il cite l’exemple de Tareq Oubrou comme étant un imam moderne et plus est membre de l’Uoif. Ce dernier n’hésite pas non plus à appeler à soutenir financièrement le lycée privé Averroès, que préside Amar Lasfar, comme le montre une récente vidéo datant de mars/avril 2016. Lorsque Soufiane Zitouni avait publié sa tribune dans Libé, Tareq Oubrou a signé la pétition de soutien à ses « frères » lillois.
    L’on comprend mieux qu’entre Tareq Oubrou et les Frères musulmans, les liens sont forts et ininterrompus. Il s’ agit ni plus ni moins d’un partage des rôles et d’une complémentarité dans l’action (les deux agents : le méchant et le gentil). Cela se traduit aussi par des discours adaptés pour capter un maximum d’attention et d’adeptes.
    Ainsi, quand je lis aujourd’hui, suite aux résultats des primaires à droite, que Juppé est diffamé injustement et que cette diffamation s’attaque aussi au « grand imam de Bordeaux » – Lire la tribune de Claude Askolovich dans Slate.fr – je me dis que certains « journalistes »,à défaut d’enquêter, feraient mieux de se taire.
    Cependant, tout n’a pas été dit au sujet des jeux fourbes de Tareq Oubrou et de sa « famille » : les Frères musulmans. Le futur proche portera son lot de révélations (pour le moins scandaleuses) qui exigent une attention très particulière. C’est d’une grave erreur de faire croire qu’il s’ agit d’un homme seul. Car les Frères musulmans n’agissent jamais seuls. Telle une « meute » de prédateurs aguerris, ils agissent toujours en bande très organisée, qui a le secret de « séduire » des politiques, de tous bords.
    Cette bande ne représente qu’elle même. Elle n’est pas la voix légitime des français musulmans. Cette bande a fait de Bordeaux un fief islamiste historique comme Lille-sud ou de Villeneuve d’Ascq par exemple. Des ex-présidents nationaux de l’UOIF sont issus du fief bordeaulais, à l’image de Lhaj Thami Breze et de Fouad Allaoui. « L’islamisation » des campus universitaires français par l’argent des saoudiens, à travers l’UISEF (Union Islamique des Étudiants de France, actuellement EMF), dans les années 90, avait comme « base arrière » de lancement : le campus universitaire de Bordeaux !
    De nombreux acteurs de cette « islamisation » sont désormais responsables nationaux de l’UOIF. D’autres sont devenus « imams » dans des mosquées liées au potentat frériste de Tareq Oubrou.
    Maintenant, si Alain Juppé ignore cette réalité islamiste, qui perdure depuis 1990 jusqu’à nos jours, dans Bordeaux et ses communes voisines, c’est qu’il méconnaît son propre territoire. Comment peut-il prétendre connaître la France et ses « territoires perdus » pour incarner une fonction présidentielle en ces temps troubles ?
    Si au contraire, Alain Juppé connaît cette réalité – ce que je suppose – mais cherche tout de même à la normaliser par lesdits « accommodements raisonnables » – lui qui s’ est fait oublier quelques années en s’ installant au Canada ! – avec l’idéologie islamiste, celle des Frères Musulmans, c’est qu’il est au mieux un homme naïf – ce qui m’étonne – au pire un homme complice – ce que je ne pense pas. Il est temps pour lui de clarifier son positionnement et de dire ce qu’il compte faire concrètement pour lutter efficacement contre l’islamisme et ses dangers, dont les premières otages se sont tous ces français musulmans : femmes, hommes et enfants !
    A suivre …
    .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s