Ces Français que contrarient les défaites de Daech

L’armée syrienne vient de livrer une terrible bataille qui lui a couté des centaines de morts. Elle était soutenue par les Russes et ces derniers ont perdu au moins un officier engagé au sol . Palmyre est libérée. Depuis la courageuse résistance des Kurdes à Kobané c’est le premier recul de Daech en Syrie.

Daech est officiellement l’ennemie de la France mais alors pourquoi l’assourdissant silence de François le Compatissant et le Manuel l’Irritable ?

Pas un mot sur le site du Ministère , on préfère évoquer notre action derriere le responsable Saoudien des droits de l’homme contre…la Syrie.

Regretteraient-ils la défaite de Daech ? Le message des médias et des spécialistes officiels est celui du Qatar ; le régime aurait volontairement livré Palmyre à Daech et la prise actuelle serait une opération de com.

Pendant ce temps les islamistes « modérés  » fabriquent des Molenbeek .

L’ideologie islamo gauchiste nous empêche d’agir et nous aurions tort de nous moquer des Belges .

Quelques voix s’élèvent , nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Je leur laisse la parole

https://pgibertie.com/2016/03/27/faut-il-interdire-les-organisations-islamistes-en-france-et-les-empecher-de-nuire-trop-delus-continuent-a-les-financer-et-les-media-les-invitent/

.

Jean Pierre Filiu éternel invité des médias est contrarié par cette défaite de Daech :

« cette « libération » n’est qu’une restauration, en pire, d’un statu quo déjà scandaleux  ….. Car il y a changement de degré plutôt que de nature dans l’oppression de Palmyre sous les Assad et sous Daech. »

C’est ignoble ! Faut-il rappeler les exécutions de masses de soldats syriens par Daesh ?

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3149469/Slaughter-amphitheatre-ISIS-executioners-brutally-shoot-dead-25-Syrian-regime-soldiers-bloodthirsty-crowds-ancient-Palmyra-ruin.html

En 2015 Frédéric Pichon affirmait avec justesse combien la prise de Palmyre était alors catastrophique pour Damas

http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-la-france-a-une-absence-totale-de-vision-dit-un-specialiste-du-moyen-orient-7778438999

Aujourd’hui sur son compte twitter Frédéric Pichon s’en prend à Filliu et accuse.

 

La guerre menée par le régime syrien et les Russes est une vraie guerre tout comme celle menée par les Kurdes.

François Hollande pratique avec Daech le coit interrompu ; faire semblant de les combattre mais pas trop pour ne pas déplaire au sultan ottoman et au Qatar. Ses compassions quand Daech tue en France me sont insupportables.

 

Dans le Figaro hadrien Desuin résume bien la siuation ;

« L’Europe se relève à peine des derniers attentats bruxellois. Comme à chaque tuerie islamiste, la foule allume des bougies. On se recueille, on dessine des cœurs à la craie, les drapeaux sont en berne et on pleure. On se promet que rien ne doit changer et qu’on vivra comme avant. Surtout on veille à ne pas faire d’amalgames, on répète que ce n’est pas çà l’islam. On ne doit pas avoir peur, il faut vivre avec. Et puis on rappelle aux réfractaires que l’Islam est une religion de paix et d’amour. Au bout de quelques jours et de longues minutes de silence, on cible la vraie menace ; « l’islamophobie » est finalement identifiée comme le seul ennemi sérieux à combattre.

Tandis qu’en Europe on se drape dans le deuil et le déni, la bataille fait rage contre Daech en Syrie. Au moment où ces lignes sont écrites, les forces syriennes appuyées par les milices chiites irano-libanaises ainsi que l’aviation russe, se battent pour reprendre Palmyre aux mains des barbares. A l’heure qu’il est des soldats tombent et donnent leur vie pour nous venger. Quelle aide fournissons-nous à ces hommes qui tentent de libérer des populations civiles asservies par une charia implacable ? Que fait la France pour sauver ce qui reste de ce patrimoine mondial de l’humanité ? Rien. Absolument rien. Nous n’avons rien fait pour sauver Palmyre il y a un peu moins d’un an. Nous ne ferons rien pour libérer Palmyre. En dix mois, nous n’avons rien appris et rien compris.

La réalité crève les yeux, et on continue à se mettre la tête dans le sable. La Russie est notre meilleure alliée avec Damas pour lutter contre Daech en Syrie. Et nous refusons toujours de nous unir à elle pour frapper Daech.

Alors que toute la Syrie anti-islamiste s’apprête à remporter une victoire symbolique autant que stratégique contre les hordes djihadistes de Daech, les réactions occidentales risquent de se faire discrètes. Coïncidence heureuse ou rideau de fumée, on annonce une offensive imminente vers Mossoul en Irak. Pas question de remercier la Russie ou l’Iran de leur aide militaire en Syrie. Impossible d’applaudir à cette victoire contre Daech. Depuis le temps qu’on nous répète que Daech et Bachar sont complices, c’est un petit peu compliqué d’expliquer le contraire à présent. La réalité crève les yeux, et on continue à se mettre la tête dans le sable. La Russie est notre meilleure alliée avec Damas pour lutter contre Daech en Syrie. Et nous refusons toujours de nous unir à elle pour frapper Daech. Combien de fois a-t-on répété que la Russie et le régime syrien ne se battaient pas contre Daech mais contre « l’opposition modérée » ? Des milliers de fois sans doute. Cette version officielle a été reprise sans preuve dans les médias en dépit de l’évidence. Cette fois-ci, le récit officiel de la guerre va être difficile à entendre. Il faudra bien admettre que la Russie et la Syrie de Bachar Al-Assad sont en première ligne contre Daech tandis que nous les regardons faire.

Après plus de cinq ans de guerre civile syrienne, il serait temps de changer de stratégie et de sécher nos larmes. Contre Daech, on ne devrait pas avoir de scrupules à se battre aux côtés des Russes, des Kurdes et de l’armée syrienne. C’est un moindre mal qui doit l’emporter sur toute autre considération. A Palmyre, celui qui ne se bat pas contre Daech est quelque part avec lui.

La meilleure réponse à apporter aux attentats qui frappent notre continent tous les quatre mois, ce n’est pas de s’agenouiller devant un lumignon ou de s’interroger sur l’état d’urgence. Ce n’est pas de hisser un grand drapeau blanc en haut de la cathédrale de Strasbourg. Ce n’est pas seulement un grand sursaut national contre l’islam radical, infiltré sur notre sol, qui est nécessaire. C’est aussi en Syrie qu’il faut changer d’alliés. On renâcle à se battre aux côtés des russes et des syriens qui sont en première ligne contre Daech au prétexte qu’ils ne sont pas de parfaits démocrates. On préfère encourager contre eux une « rébellion modérée » qui n’en est pas une. Cette vision stratégique a un nom, l’angélisme. A Bruxelles, à Paris comme en Syrie, l’angélisme doit laisser place au réalisme. »

Paris est prisonnier de pseudo spécialistes qui se sont toujours trompés…Que penser de Jean Pierre Filiu. Il y a un temps il expliquait que les révolutions arabes allaient entrainer une rupture démocratique.

http://filiu.blog.lemonde.fr/page/3/

« Cette émergence d’une jeunesse éduquée et critique, parlant la même langue arabe depuis le Maroc jusqu’au Golfe, a permis l’extraordinaire diffusion de la mobilisation démocratique au cours de l’hiver 2010-2011, avec une contagion militante d’un pays à l’autre. »

Puis il a soutenu Hollande dans la rupture avec Hassad, enfin il ne voit de solution en Syrie que dans  la logique arabe… Penserait il au Qatar ?

Dans son Blog il condamne régulièrement le général Sissi et défend le tortionnaire de coptes égyptiens, Morsi, l’homme du Qatar, des frères musulmans et d’Hillary Clinton ;

Le coup d’Etat du général Abdelfattah Sissi, qui a renversé en juillet 2013 le seul président démocratiquement élu de l’histoire de l’Egypte, l’islamiste Mohammed Morsi, loin d’endiguer la violence djihadiste, a permis à celle-ci de se projeter hors du Sinaï jusqu’au Caire et dans la vallée du Nil.. »

Il a condamné le changement de politique américaine depuis le départ d’Hillary Clinton . Il a condamné l’intelligence de Kerry et d’Obama et donc la trêve mise en place par les Américains et les Russes. Parlant même de nouveau Munich :

« John Kerry est assurément un homme de paix et un diplomate opiniâtre. On se souviendra que, au retour de Munich en septembre 1938, Edouard Daladier avait été célébré pour avoir « sauvé la paix » tandis que Neville Chamberlain gagnait le surnom de « faiseur de paix » (peacemaker). « 

Il n’est pas rassurant de savoir que M Filiu intervient en prison pour expliquer l’histoire du Moyen Orient

« J’ai construit ma présentation sur la base de mon essai « Les Arabes, leur destin et le nôtre ». Les deux cartes du livre sont d’ailleurs distribuées comme support pédagogique. J’encourage les élèves, âgés d’environ 25 à 45 ans, à poser leurs questions au fil de mon cours, afin de nourrir l’échange et d’éviter les malentendus. Une interactivité même minimale me permet aussi d’adapter mon propos à cet auditoire comme je le fais avec tout autre public.

« La méthode prend et les interrogations sont régulières à chaque tournant de mon exposé. Peut-on parler d’Arabes au XIXème siècle ? Parlent-ils tous l’arabe, ou du moins le même arabe ? Sainte-Sophie, à Istanbul, était-elle une église ou une mosquée ? Les Chrétiens d’Orient sont-ils tous « orthodoxes » ? Je suis plutôt agréablement surpris par la qualité des commentaires. On me mentionne la bataille des Dardanelles ou l’opposition du président américain Wilson aux visées impériales de la France et de la Grande-Bretagne, au sortir du premier conflit mondial.

Certains détenus ont à l’évidence préparé la séance et je m’en réjouis in petto. La salle s’anime à mesure que nous nous approchons de l’actualité. Je me dois de dissiper les habituelles confusions sur les liens supposés de Ben Laden avec la CIA, en retraçant l’itinéraire du fondateur d’Al-Qaida. Mais ce sont les convulsions en cours dans le monde arabe, sur fond de soulèvement démocratique et de montée de Daech, qui suscitent les plus vifs débats (je rappelle que tout cela se déroule une semaine avant le « Vendredi Noir »parisien). »

Liens supposés entre Alqaeda e la Cia ? Mais ils ne sont pas supposés…

Le même Filiu est un admirateur du dictateur Erdogan et de l’islamisme dit modéré

« Le modèle fascine et attire parce qu’il marche : il est performant d’un point de vue économique et il a politiquement résolu la contradiction entre islamisme et démocratie »

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Quand-l-islam-entre-en-politique-_NG_-2011-11-28-741180

Lors de la seconde guerre mondiale certains étaient attristés par la défaite de Hitler à Stalingrad…

Oublions un moment Filiu, Tariq Ramadan . Je l ai déjà écrit plusieurs fois, l’Amérique d’Obama et Kerry n’est pas faible, elle est devenue intelligente. Le départ d’Hillary Clinton en désaccord avec Obama a permis au monde d’éviter le pire. Depuis les Américains ont lâchés les frères musulmans, pris leurs distances avec le Qatar. Obama vient de signifier qu’il ne recevrait pas Erdogan en ce moment en visite aux Etats Unis pour y inaugurer une mosquée des Frères Musulmans.

La Russie et les Etats-Unis mènent un travail conjoint en vue d’un règlement en Syrie. La visite à Moscou du directeur de la Cia n’est pas anodine.

Mieux les Frères Musulmans pourraient être interdits aux Etats Unis selon le magazine Gulf.

Dans « Pourquoi les gaulois… » Je tente une synthèse du dossier Ramadan. La définition de l’islamisme a été rappelée plusieurs fois et Tariq Ramadan est un islamiste des beaux quartiers, mais un islamiste.

https://pgibertie.com/2016/03/26/lire-pour-comprendre/

http://www.amazon.fr/Pourquoi-Gaulois-peur-lislam-tombe/dp/B01A5CKTHQ/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1459101489&sr=8-1&keywords=gibertie

 

L’islamisme ne saurait être réduit à sa forme exacerbée, le terrorisme. L’islamisme, pour réussir a besoin selon Gilles Kepel, de réunir sur des territoires donnés à la fois des catégories très pauvres, des classes moyennes et une intelligentsia de théologiens et d’imams. Pour s’ancrer le projet politique de l’islamisme a besoin qu’une communauté d’intérêt voit le jour, que des citoyens se pensent d’abord comme musulmans et seulement ensuite comme Français.

 

Une mère de famille Nadia Remadna met les pieds dans le plat.

http://www.amazon.fr/Comment-jai-sauv%C3%A9-mes-enfants/dp/2702158595/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1459101444&sr=8-1&keywords=nadia+remadna

 

On parle beaucoup de précarité sociale. Cette dernière est réelle, il ne faut pas la nier, mais elle est tout aussi présente dans les villages et les campagnes. En banlieue, on a enfermé les enfants d’immigrés dans leur culture, leurs traditions, leurs coutumes et leur statut de victime. A force de leur répéter qu’ils étaient discriminés et partout victimes de l’islamophobie, on a alimenté le ressentiment des jeunes. La politique de la ville a conduit à dépenser d’énormes sommes pour les banlieues pendant trente ans mais comment se fait-il qu’avec tout cet argent, tous ces travailleurs sociaux, tous ces nouveaux postes sans cesse créés – coordinateurs REP, coordinateurs d’islam…- on en arrive à ce résultat ?

Les banlieues sont des prisons mentales à ciel ouvert. J’ai vingt-quatre ans de terrain derrière moi et la situation actuelle me rappelle ce qui s’est passé en Algérie dans les années 90. Je crains que nous, Français ne soyons désormais forcés d’apprendre à vivre avec la peur, comme l’ont fait les Algériens. C’est déjà ce qui se passe dans certains endroits. Aussi, nous autres mères et citoyennes françaises, voulons nous réapproprier ces lieux sous pression des délinquants et des religieux. La politique dans les banlieues, c’est devenu un royaume, avec des maires « rois-soleils » qui recrutent leur service d’ordre chez les racailles ! Le problème, c’est qu’une majorité de gens souffrent en banlieue des agissements d’une minorité non seulement tolérée mais courtisée par les politiques.

Quand vous représentez une association, la première question qu’un élu vous pose, c’est combien l’association compte de membres et quels électeurs potentiels. Et les islamistes n’échappent pas à ce marchandage. Par intérêt électoral, les politiques ont ainsi encouragé le développement d’un véritable machisme religieux en banlieue. Résultat : grassement subventionnés, les islamistes sont désormais présents à tous les niveaux, aussi bien à la mairie qu’à l’école, faisant des femmes leurs proies. Le problème des musulmans, ce n’est pas l’islamophobie ou la stigmatisation, c’est la radicalisation ! Certains endroits sont de véritables villes d’hommes à partir de 18 heures. En tant que femmes de banlieue, nous devenons peu à peu les ennemies de tout le monde : des religieux, des politiques qui les soutiennent, et des institutions qui les intègrent. Dans ces conditions, comment s’étonner de la montée du vote FN ?

Soyons sérieux, on parle d’adolescents, voire d’enfants, qui massacrent. Et ce n’est pas la déchéance de nationalité qui va régler quoi que ce soit. Ces jeunes-là s’en foutent complètement d’être Français ! Ce n’est pas une question de nationalité mais de mentalité. François Hollande ferait mieux de réunir les maires et de leur expliquer qu’ils sont dans l’obligation de faire appliquer la loi, y compris les règles de

Même après les attentats du 13 novembre, il n’y a eu aucune prise de conscience de ce qui se passe. A part organiser des cérémonies et des perquisitions, l’Etat ne met en œuvre aucune politique pour que la situation change vraiment. Quand j’entends le gouvernement annoncer qu’on va former des imams recrutés au Maroc, ça me fait rigoler !

On va ramener des Marocains qui seront de toute façon considérés comme des imams au service de l’Etat par les gens auxquels ils s’adresseront. La France a commis l’erreur d’être trop complaisante vis-à-vis de la mouvance intégriste. Elle a accueilli par exemple une partie des gens du Front Islamique du Salut (FIS) qui avaient été expulsés d’Algérie en leur donnant le statut de réfugiés. Il y en a même qui ont réussi à devenir représentants au sein du Conseil français du Culte musulman (CFCM) institué par Sarkozy. Pourquoi l’ancien Président a-t-il créé cette bombe ? Sans doute par électoralisme.

Comme beaucoup de politiques, Clémentine Autain n’a pas d’idées. C’est une pure politique qui ne connaît rien au terrain. Habitant la ville de Sevran où elle est élue, je suis bien placé pour savoir qu’elle n’est même pas fichue de remplir un dossier de Sécurité sociale. Pourtant, j’avais été intéressée au départ par sa démarche. Je m’étais dit : « une femme, féministe…chouette ! » Puis je me suis rendu compte que Clémentine Autain flirtait avec le diable, avec les islamistes, leur donnait des gages et voulait seulement devenir maire de Sevran. Si elle était vraiment féministe, elle aurait peut-être choisi de soutenir un mouvement de femmes de banlieue comme le nôtre qui dit stop à l’intégrisme et ‘protégeons nos enfants !’ Aujourd’hui, tout le travail qu’on fait avec la « Brigade des Mères » est bousillé dès qu’on a quelqu’un à côté qui distribue les tracts « STOP A L’ISLAMOPHOBIE ! » de Clémentine Autain. »

Clémentine Autain de son côté vient de témoigner de sa compassion à l’égard … des familles de djihadistes.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1494298-recrutement-djihadiste-a-sevran-mes-5-propositions-pour-aider-les-familles.html

Je laisse un blogueur de Marianne lui répondre ;

« Nos amis islamo-gauchistes, qui estiment que la lutte contre le terrorisme djihadiste doit se limiter à l’éducation et à l’intégration des musulmans, en leur laissant toute liberté pour tenter d’imposer à toute la société de s’adapter au respect de leurs commandements, et n’est que la conséquence de notre exploitation colonialiste, devraient savoir que, dans les années 1955-1960, après plus d’un siècle à faire « suer le bournous » ( « À quoi bon avoir des colonies, si on doit payer les colonisés comme les ouvriers de la métropole ? », disait le grand colon Borgeaud), et en pleine guerre d’ Algérie, avec des attentats à la bombe du FLN en métropole, et des assassinats d’ Algériens par la police comme ceux du 17 octobre 1961 :

 

  • on ne voyait pas une seule femme en burqâ en métropole, il était rarissime d’y voir une femme voilée, et les jeunes maghrébines se promenaient toutes en mini-jupe ;

 

  • les ouvriers maghrébins de chez Renault allaient boire leur pastis au bistrot avec les autres ;

 

  • jamais on n’avait vu un maghrébin exiger, à l’hôpital, que sa femme soit examinée par une femme médecin ; ni refuser de serrer la main à une femme ; ni refuser de recevoir des ordres d’un supérieur hiérarchique de sexe féminin ; ni exiger un local de prières sur son lieu de travail ; et que la religion juive, qui a à peu près les mêmes interdits, n’a jamais cherché à les imposer dans l’espace public, et que ses femmes fondamentalistes masquent leurs cheveux par le port d’une perruque, qui n’affiche pas publiquement leur appartenance religieuse ;

 

  • le FLN en guerre contre la métropole avait pour programme la création d’une Algérie indépendante, socialiste et démocratique, mais absolument pas religieuse ; or, même après la suspension, par l’armée, des élections que le Front Islamique du Salut (FIS) était sur le point de remporter en 1990 (tiens : et pourquoi donc ?) , puis la longue guerre civile contre les intégristes islamiques qui s’en est suivie, l’ Algérie est aujourd’hui un Etat pratiquement islamisé, sinon intégriste ;

 

  •  le terrorisme islamiste sévit dans le monde entier, y inclus contre des Etats musulmans et qui n’ont jamais été des colonisateurs d’autres Etats musulmans ( Malaisie…), et aussi bien contre l’ Occident que contre des gens de toutes religions, en particulier musulmane ( Boko Haram fait exploser des mosquées, l’ Etat islamique décapite toutes sortes de musulmans…) ;

 

  •  l’antisémitisme (et non l’antisionisme) systématique est un élément fondamental de sa doctrine. »

http://www.marianne.net/elie-pense/ce-que-nos-amis-islamo-gauchistes-devraient-savoir-100241444.html

Cet article a été publié dans géopolitique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ces Français que contrarient les défaites de Daech

  1. daech dit :

    J espère que les attentats serviront de leçons et que on oubliera pas les victimes et leurs familles !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s