EXCLUSIF: DE NOUVELLES PUBLICATIONS DANS LE LANCET PROUVENT QUE LES VACCINS ARN TUENT PLUS PAR LES CARDIOPATHIES QU’ILS NE PROTEGENT CONTRE LA COVID

Une publication du Lancet reconnait que les vaccins ARN ne présentent aucun avantage en terme de mortalité. Ce qui est gagné face à la covid est plus que perdu face aux décès cardiaques .

Encore faut il savoir qu’avec les données fournies par la justice américaine le bilan est bien plus défavorable encore pour les vaccins et que les effets pris encompte dans la publication ne sont qu’à très court terme

Lors de la première étape de l’essai Pfizer 16 décès sont officiellement déclarés dans le groupe vacciné et 15 parmi les non vaccinés. LES DOCUMENTS SECRETS EN ONT REVELE SIX DE PLUS, tous parmi les vaccinés . A ces derniers s’ajoutent encore 5 décès dans le groupe vacciné/ Le total est donc de 27 contre 15

La publication du Lancet ne parle que des décédes de la première phase sans les six apparus dans les documents fournis par la justice américaine .

Même imparfaite cette publication nous apprend officiellement que les vaccins Pfizer auraient évité un décès covid: 1 parmi les 21926 vaccinés contre 2 pour les 21921 non vaccinés.

Hélas on enregistre 9 décès cardio vasculaires parmi les vaccinés contre 6 parmi les non vaccinés

Pas d’avantages pour le Moderna ou la combinaison Pfizer Moderna

Une vie sauvee pour trois perdues….

Pour examiner les effets non spécifiques (NSE) possibles des nouveaux vaccins COVID-19, nous avons examiné les essais contrôlés randomisés (ECR) des vaccins à ARNm et à vecteur adénoviral contre la COVID-19 faisant état de la mortalité globale, y compris les décès par COVID-19, les décès par accident , décès cardiovasculaires et autres décès non liés à la COVID-19.

 Pour la mortalité globale, avec 74 193 participants et 61 décès (ARNm : 31 ; placebo : 30), le risque relatif (RR) pour les deux vaccins à ARNm par rapport au placebo était de 1,03 (IC à 95 % = 0,63-1,71). 

 Les ECR contrôlés par placebo sur les vaccins COVID-19 ont été interrompus rapidement en raison d’effets clairs sur les infections à COVID-19. Cependant, les données présentées ici plaident en faveur de la réalisation d’ECR d’ARNm et de vaccins adéno-vectoriels comparant les effets à long terme sur la mortalité globale.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour EXCLUSIF: DE NOUVELLES PUBLICATIONS DANS LE LANCET PROUVENT QUE LES VACCINS ARN TUENT PLUS PAR LES CARDIOPATHIES QU’ILS NE PROTEGENT CONTRE LA COVID

  1. Tom DAPI dit :

    Plus de morts que de vie sauvées, constatation faite lors de l’examen de lessais préliminaire pipé, si tant est que l’analyse soit rigoureuse comme ici: https://odysee.com/@Covidbel:5/La-plus-grande-escroquerie:a?r=HsPJbyimAYvnAtJNkGwxYA6XwT35XGQz

    Consternant toutes les preuves accumulées et l’inertie du système, bien mis en place et bien verrouillé…
    On dirait que rien ne pourra l arrêter ???
    C est un cauchemar?! Dites moi que oui, car au moins on se réveille à la fin du cauchemar!

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : EXCLUSIF: DE NOUVELLES PUBLICATIONS DANS LE LANCET PROUVENT QUE LES VACCINS ARN TUENT PLUS PAR LES CARDIOPATHIES QU’ILS NE PROTEGENT CONTRE LA COVID — LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE – La vérité est ailleurs

  3. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:EXCLUSIF: DE NOUVELLES PUBLICATIONS DANS LE LANCET PROUVENT QUE LES VACCINS ARN TUENT PLUS PAR LES CARDIOPATHIES QU’ILS NE PROTEGENT CONTRE LA COVID – Titre du site

  4. Jean Sentrais dit :

    C’en devient grotesque !

    D’instinct puis suivant aussitôt les avis de Alexandra Henrion-Caude puis ceux de Luc Montagnier, c’était opportun or non hazardeux de conclure que de prétendus vaccins n’en étaient pas, et que la chimère évaporée de Wuhan et ses variants ravageraient davantage les esprits que les corps …

    A vous, la suite ! pour la chute de l’Empire US.

    Le Fanal français qu’est feu l’EMmerdeur renseigne de nos rivages où nous-mêmes ramons de frêle esquif pour échouer.

    Aimé par 1 personne

  5. Merci infiniment pour votre travail d’analyse que je place comme souvent sous ma dernière publication, ici plus politique notamment sur notre nécessité de ne plus trainer à se rejoindre pour écrire la suite de l’histoire à l’encre du réel ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/06/07/ni-wait-ni-see-nous-sommes-ceux-que-nous-attendons/

    Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir !
    JBL

    Aimé par 1 personne

  6. Il apparaissait au moins depuis le mois d’octobre 2021 que les essais de Pfizer étaient frauduleux.
    Les preuves de cela s’accumulent de jour en jour, malheureusement les autorités médicales, politiques, médiatiques sont dans un dénis total sur les effets secondaires de ces injections.
    Cependant j’aurai voulu avoir un lien où l’article du Lancet serait accessible.
    Merci pour votre travail.

    Aimé par 1 personne

  7. Ping : Injection covid – état des lieux Juin 2022: Une vie sauvée pour trois perdues…. – Jeûne et santé

  8. LATRODECTE dit :

    Pourrait-on avoir le ou les titres de ces publications, s’il vous plait?

    J’aime

  9. Greg dit :

    Site web HAS :
    Covid-19 : la HAS recommande la vaccination des enfants fragiles
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Mis en ligne le 30 nov. 2021
    L’EMA a autorisé le 25 novembre l’usage du vaccin contre la Covid-19 Comirnaty® de Pfizer chez les enfants âgés de 5 à 11 ans.
    Document téléchargeable :
    Stratégie de vaccination contre la Covid-19 – Place du vaccin à ARNm COMIRNATY® chez les 5-11 ans – Décembre 2021
    page 63 :
    2.1.2.3. Schéma vaccinal
    COMIRNATY 10 µg pour les enfants de 5 à 11 ans doit être administré par voie intramusculaire
    Et quelques lignes plus loin – page 64 :
    2.1.3. Comparateurs
    Il n’existe à ce jour aucun autre vaccin contre la Covid-19 ayant eu une autorisation de mise sur le
    marché en Europe chez les enfants de 5 à 11 ans.
    Par ailleurs, il n’existe à ce jour aucun traitement à visée préventive ni curative ayant reçu une autorisation chez les enfants de 5 à 11 ans.

    Cliquer pour accéder à strategie_de_vaccination_contre_la_covid-19_placee_du_vaccin_a_arnm_comirnaty_chez_les_5-11_ans.pdf

    Je n’y comprend rien : au § 2.1.2.3 comirnaty est autorisé, mais au § 2.1.3, aucun traitement (comyrnaty ??) n’a reçu d’autorisation !!????
    Pauvres enfants !! et pauvre France !!

    J’aime

  10. guillaume rampon dit :

    Il y a effectivement un grand flou sur cela :
    « Je n’y comprend rien : au § 2.1.2.3 comirnaty est autorisé, mais au § 2.1.3, aucun traitement (comyrnaty ??) n’a reçu d’autorisation !!????
    Pauvres enfants !! et pauvre France !! »
    Je vous donne le lien d’un article sur ce thème qui fait penser que l’on est devant un combat d’ours blancs sur la banquises.
    http://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/25896

    Le vaccin (comirnaty) approuvé par la FDA notamment semble ne pas exister.
    Si tel est le cas un boulevard pourrait s’ouvrir pour des actions en justice quoique !
    Dans cette affaire le droit et la médecine ont été bafoués.

    J’aime

    • Greg dit :

      Merci. Exact.
      Donc la HAS conseille un vaccin autorisé par l’EMA, mais qui n’a jamais été mis sur le marché !!!???? De la pure Fiente-Fiction !! Encore quelques dizaines ou centaines de millions d’euros qui vont disparaitre des caisses de l’état français !

      J’aime

  11. François dit :

    Retour du pass sanitaire (mais ce n’est pas un scoop !!!!) ; contrairement à ce qu’affirme madame Virginie Joron, il n’y a aucune surprise.

    J’aime

  12. Ranga dit :

    A la seconde ou ils ont évoqué le fait de vacciner 100% de la population contre un RHUME, il était évident que ce vaccin était une arnaque. Quand une épidémie survient, d’abord on soigne, on trouve un remède, ensuite on regarde si un vaccin peut fonctionner. En 2 ans et demi, on aurait toujours pas de traitement efficace, c’est une sinistre plaisanterie.

    Aimé par 1 personne

  13. Ping : Poisons ARNm : le doute puis la peur | Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie

  14. Ping : Poisons ARNm : le doute puis la peur – Titre du site

  15. Ping : UNE NOUVELLE MALADIE; LE SYNDROME DE LA MORTALITE POST INJECTION :PIDS - Collectif pour la vérité et les libertés - pays de Morlaix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s