LA FONDATION GATE NE PARVIENT PAS A DEMONTRER QUE L IVERMECTINE  NE MARCHE PAS

Seule alternative aux piqures, seul moyen de vivre avec la covid en la transformant en grippette; l’ivermectine .

Ils ont tout essayé pour démontrer que l’ivermectine ne guérissait pas  mais il ont du avouer qu’elle réduisait la mortalité de 18% ! L’expérience Together trial financée par Bill Gates ne pouvait nous faire le coup du surdosage mortel, avec l’ivermectine ,c’est impossible, restait le sous dosage. Face au variant bresilien particulièrement méchant les médecins qui soignent à l’ivermectine conseillent 0,5mg par jour et par kg pendant 5 jours. La bande à Gates a commencé a 0,2mg puis devant les protestations ils ont accepté 0,4 pendant trois jours. Malins ils ont fait prendre la molécule à jeun ce qui réduit son assimilation de 1/5

Au final une demie dose  et pourtant elle a été efficace, moins que bien dosée et accompagnée de son zinc, vit d, quercétine  et antibio mais efficace  en réduisant de 18% la mortalité

Ils ont livré des résultats en mauvais perdants : ça ne marche pas en a conclu la presse ….

Autre surprise  l’essai confirme l’intérêt d’une autre molécule inhibant la sphingomyélinase acide (appelés FIASMA) Les médicaments FIASMA les plus fréquemment pris  sont des anti dépresseurs l’amlodipine, la paroxétine, l’escitalopram, l’amiodarone, l’hydroxyzine, la sertraline, l’amitriptyline et la fluoxétine. Ces patients avaient un risque d’intubation ou de décès plus bas de 42% 

L’indonesie pense à l’IVERMECTINE

JAKARTA – Le membre de la Commission IX de la Chambre des représentants (DPR), Saleh Partaonan Daulay, a exhorté le ministère de la Santé à achever immédiatement les essais cliniques du médicament ivermectine. Parce que certains scientifiques japonais ont appelé Saleh pour admettre que l’ivermectine peut être utilisée comme traitement alternatif pour COVID-19.

« Aujourd’hui, j’ai lu les nouvelles selon lesquelles des scientifiques japonais ont utilisé l’ivermectine pour le traitement initial des personnes exposées à la COVID-19. En conséquence, l’ivermectine est considérée comme très efficace pour guérir les personnes qui y sont exposées », a déclaré Saleh dans un communiqué reçu par VOI, vendredi 13 août.

Le prix Nobel prophète en son pays : le Japon

https://voi.id/fr/amp/75700/considere-comme-efficace-pour-guerir-les-patients-atteints-de-la-covid-19-le-rmr-demande-au-ministre-de-la-sante-de-faire-un-essai-clinique-immediat-sur-livermectine

Le président de l’association médicale de Tokyo appelle aujourd’hui de nouveau à utiliser l’ivermectine contre la Covid-19 :

En Afrique, si on compare les pays qui distributent ou non l’ivermectine pour prévenir des maladies parasitaires, le nombre d’infection est de 134,4 pour 100 000 contre 950 pour 100 000 pour ceux qui ne l’utilisent pas

Japon : témoignage du Dr. Kazuhiro Nagao Président de la société médicale Yuwakai, directeur de la clinique Nagao Amagasakin recommande fortement l’ ivermectine comme médicament qui peut guérir les patients infectés par le coronavirus

https://www.tribunnews.com/internasional/2021/08/12/ivermectin-jadi-rekomendasi-dokter-jepang-menyembuhkan-penyakit-corona

Plus de soixante études favorables à l’ivermectine

Les exceptions sont peu nombreuses et peu convaincantes

Kishoria et al., 31/08/2020, essai contrôlé randomisé, Inde, Asie du Sud, évalué par des pairs, 7 auteurs, dosage 12 mg dose unique.

Les auteurs indiquent 19 patients traités et 16 patients témoins, mais les résultats ne montrent que 13 patients témoins. Les auteurs n’indiquent pas pourquoi les 3 autres sont manquants.

La randomisation dans ce petit échantillon a entraîné de très grandes différences entre les groupes, avec plus de deux fois plus dans le groupe ivermectine avec un âge > 40, et les 2 seuls patients avec un âge > 60 à la fois dans le groupe ivermectine. Les auteurs n’ont pas corrigé ces différences.

Vallejos et al., BMC Infectious Diseases,

Avec seulement 7 % d’hospitalisation, l’essai est sous-alimenté. Un pourcentage extrêmement élevé de patients (55 %) ont été exclus en raison de l’utilisation d’ivermectine au cours des 7 derniers jours. Cependant, l’ivermectine peut conserver son efficacité beaucoup plus longtemps

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LA FONDATION GATE NE PARVIENT PAS A DEMONTRER QUE L IVERMECTINE  NE MARCHE PAS

  1. mhsaugeron dit :

    On est en plein délire, enfin! D’un côté ces vaccins inutiles et toxiques, de l’autre des molécules anciennes, éprouvées et sûres, qui donnent les résultats attendus et évidents. Et un virus qui n’a aucune raison de faire un tel scandale, sauf si des fripouilles en ont fait, avec l’aide des médias, des pontes en fin de carrière et des consultants un sujet de panique, d’affolement des populations. Bravo Bigpharma, bravo la pub majeure…et bravo les politiques déjà vendus depuis longtemps.

    Aimé par 1 personne

    • Aline Meyre dit :

      Re merci Mr Gibertie pour votre travail de recherches et « défrichage » des données statistiques internationales.. et ceci depuis le début de cette crise sanitaire qui n’avait pas lieu d’être.

      Aimé par 2 personnes

Répondre à Aline Meyre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s