LES VACCINS NE PROTEGENT PAS DES FORMES SEVERES DU VARIANT INDIEN; les statistiques anglaises confirment celles de Raoult

Un stratégie uniquement vaccinale se révèle désastreuse , le pass vaccinal  permet de contaminer aux nouveaux variants  car la contagiosité demeure…

Les statistiques sont arrivées, en Angleterre la moitié des personnes décédées du variant anglais étaient  vaccinées  (un tiers  avec les deux doses), mêmes chiffres à Marseille. L’évolution de la pandémie en Inde  ne laisse aucun doute sur l’efficacité de l’ivermectine . Il faudra observer l’évolution des prochains jours  à Londres et à Delhi …

L’Inde ou la victoire de l’Ivermectine, le Royaume Uni ou l’échec de la vaccination

Malgré la pression de l’OMS les médecins indiens ont tenu bon et l’épidémie est vaincue. L’ivermectine a écrasé le variant , sauf au Tamil Nadu ou un dénommé Staline la combat, mais les soignants de terrain lui désobéissent de plus en plus . Nous pouvons comparer  le Royaume Uni  , la politique sanitaire y a été pire que chez nous, les Anglais ont été transformés en cobayes, et Dehli la capitale indienne ; observez ce qui va se passer dans les prochaines semaines…

J Chamie

@jjchamie

Une personne saine d’esprit suivrait-elle la stratégie de confinement du covid au Royaume-Uni par rapport à celle de l’Inde ?

 Protocole indien https://mohfw.gov.in/pdf/UpdatedDetailedClinicalManagementProtocolforCOVID19adultsdated24052021.pdf…

Protocole britannique https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/961289/Stay_at_home_Easy_Read_February_2021.pdf

Les vaccins et le variant indien

Il est maintenant largement répandu partout en Angleterre avec une fréquence > 90 % dans presque toutes les régions – que nous examinions les données de séquençage ou d’abandon de pointe. Il ne fait aucun doute que le delta changera la forme de la pandémie au Royaume-Uni, et peut-être dans le monde entier

Rapport PHE sur les variantes qui viennent de sortir. Points forts: -> 90% des cas à travers l’Angleterre sont désormais delta -delta ~66% plus transmissible -La plupart des cas sont des enfants d’âge scolaire -30% des décès étaient parmi les complètement vaccinés et 17% chez les partiellement vaccinés -cas de sous-lignée delta avec mutation K417N

En France Raoult ose fournir des statistiques comparatives  entre vaccinés et non vaccinés  hospitalisés ; Observez bien….les pourcentages le vaccin ne protègerait pas des formes graves . Pour l’hospitalisation il faudrait avoir pour la période le pourcentage moyen de la population vaccinée ? 5% de vaccinés parmi les hospitalisés, 8% de la population de Paca avait au moins une dose au 15 mars date médiane pour les hosptialisation de l’étude.

Total hospitalisés    1213 dont  62 vaccinés et       1151 non vaccinés

 Décès                          125            8 vaccinés              117 non vaccinés

In our center, among 15242 patients followed up for COVID-19 from January 1st 33 , 2021, 1213 were hospitalized (7.9%) and 125 died (0.8%) with COVID 19. Among these, 545 were vaccinated, 62 of whom (11.3%, p < 10- 34 2 35 ) were hospitalized and eight died (1.4%, p = 0.08).

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour LES VACCINS NE PROTEGENT PAS DES FORMES SEVERES DU VARIANT INDIEN; les statistiques anglaises confirment celles de Raoult

  1. roc dit :

    oui et alors ?

    J'aime

  2. La population hospitalisée présente un biais. Notez qu’il y a à peu près autant de vaccinés (chez Raoult) que de non vaccinés alors que ce type de population est âgé et doit être vacciné à 70 ou 80%. Donc attention dans la présentation des chiffres. Par ailleurs il ne faut pas s’attendre à des chiffres mirifiques (95%) de succès dans la vaccination des personnes très âgées. Quand le système immunitaire est complètement sénescent, le vaccin ne prend pas (cela arrive d’ailleurs aussi chez les jeunes). Et dans un tel cas le gros problème du patient n’est pas tant le covid et son vaccin que le fait que sa santé était déjà profondément dégradée et qu’il était vraisemblablement dans l’antichambre de la mort bien avant.

    J'aime

  3. André ROBERT dit :

    Variants ou pas, il y a une chose qu’on commence à bien comprendre (on a mis du temps, malgré les explications des autorités).
    En 2020 des milliers de personnes sont mortes DU (ou DE LA) Covid.
    En 2021 certaines meurent AVEC le vaccin (sans lien avéré etc..).

    Aimé par 1 personne

  4. Roger Crawford dit :

    Bonjour, j’ai l’impression que vous avez mal compris ce qui est dit dans l’étude de l’IHU, et vous avez complètement mélangé les différents chiffres :

    Il y a eu 15242 patients suivis à l’IHU au total. Et parmi ces 15242 patients, seuls 545 étaients vaccinés (et donc 14698 non vaccinés)

    Il y a eu 1213 hospitalisations au total. Et parmi ces 1213 hospitalisations, seuls 62 étaient vaccinés.

    Il y a eu 125 décès, et parmi tous ces décès, 8 seulement étaient vaccinés.

    Merci de corriger rapidement, parce que tel que vous le dites, on a l’impression que la moitié des patients Covid hospitalisés sont des vaccinés, ce qui n’est pas le cas du tout.

    J'aime

  5. rotillon dit :

    j’avoue que cette présentation est incompréhensible, on aurait tendance à croire que les vaccinés sont mieux protégés 8 vaccinés parmi les 125 décès.; 117 décès non vaccinés
    le tableau anglais pas clair du tout

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s