PANIQUE A BORD : AXEL KAHN , D COSTAGLIOLA , G DERAY ANNONCENT QUE LA VACCINATION  OUVRIRA LA PORTE AUX VARIANTS SUD AFRICAIN ET BRESILIEN

Attention il s’agit d’informations vérifiées sources à l’appui, les enfermistes passent à l’attaque …

COSTAGLIOLA VEUT VOUS ENFERMER en permanence : avec la vaccination le variant anglais reculera ce qui favorisera  la diffusion des variants brésilien et sud africain…Le plus redouté est le Sud Africain

Incroyable mais vrai, elle affirme que la vaccination prépare l’arrivée des variants sud africain et brésilien  contre les quels les vaccins sont peu efficaces…

 « si on imagine que la vaccination augmente la protection contre le variant britannique ou le variant ancien, le virus va trouver de moins en moins de gens à infecter, du coup les variants qui lui permettent d’échapper à ce problème risquent de se redévelopper. Il y a aussi le risque de nouveaux variants. La situation où l’on est en train de faire monter l’immunité collective doit être bien surveillée, parce que c’est aussi susceptible d’être associé à de nouveaux variants. »

Dominique Costagliola, grand prix de l’iserm, c’est l’ennemi jurée de Raoult, la prophétesse des enfermistes, elle fait la pluie et le beau temps en Macronie Sanitaire. On lui doit l’interdiction de l’Ivermectineet de l’hydroxychloroquine .

Le fort nuisible Axel Kahn confirme : « Cette notion était acquise, elle explique qu’en présence de V1 britannique les V2 et V3 ne s’imposent pas. La question est : que cela deviendra-t-il lorsqu’une large immunité collective donnera un probable avantage sélectif à V2 sud-africaine et V3 brésilienne ? »

Gilles de Retz

Des forces contradictoires vont s’exercer sur la Covid. Le vaccin va la freiner et la réouverture des écoles et de certains commerces vont l’accélérer. A cela s’ajoute le risque des variants. Les chances d’une amélioration dans les deux prochains mois sont très faibles.

Même son de cloche chez Vincent Glad et le conseil scientifique : https://twitter.com/vincentglad/status/1383867289326346241/photo/1

Espoir pour elle ; une victoire du Brésilien  sur le sud africain :

 Les variants sud-africain ou brésilien offrent au virus de pouvoir recontaminer des gens ayant été infectés par l’ancien variant. Mais quand les deux sont en présence, c’est celui qui se transmet le plus qui gagne. En Moselle, on voit que la proportion de variant sud-africain diminue, et la proportion de variant britannique augmenter. »

Oui mais au Chili le brésilien rend inefficace les vaccins ; sa réponse :

« Il y a une incertitude sur l’efficacité des vaccins utilisés : le Chili a beaucoup utilisé le vaccins chinois. Et ils ont relâché les mesures de distance sociale trop rapidement, en n’ayant pas vraiment atteint l’immunité collective. Ça nous alerte sur le fait qu’il faut être très prudent dans l’allègement des mesures. »

Problème les vaccins à ARM SONT PEU EFFICACES EUX AUSSI CONTRE LE BRESILIEN , voir ci dessous le P1 brésilien et le B1 1351 sud africain

On retiendra la solution évoquée : nous enfermer

L’ ALTERNATIVE!

 Pétitionnez pour l’ivermectine et l’hydroxychloroquine sans danger

POUR MAUDRUX

https://www.mesopinions.com/petition/sante/remplacer-paracetamol-ivermectine-soigner-covid-precocement/132856

POUR RAOULT

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour PANIQUE A BORD : AXEL KAHN , D COSTAGLIOLA , G DERAY ANNONCENT QUE LA VACCINATION  OUVRIRA LA PORTE AUX VARIANTS SUD AFRICAIN ET BRESILIEN

  1. dubled dit :

    High consequence infectious diseases (HCID) – GOV.UK
    https://www.gov.uk/guidance/high-consequence-infectious-diseases-hcid
    covid non classé par hcid

    Le Dr Vernon Coleman prédit que tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne – Scandal
    https://1scandal.com/le-dr-vernon-coleman-predit-que-tous-les-vaccines-commenceront-a-mourir-a-lautomne/
    Les patients n’ont pas été officiellement avertis de ce problème, bien que les preuves aient été publiées dans l’International Journal of Clinical Practice d’octobre 2020. L’article s’intitule « Divulgation aux sujets des essais de vaccins, lors du consentement éclairé, du risque d’aggravation de la maladie clinique par les vaccins covid-19
    »Ils savaient qu’il y aurait une augmentation des décès à l’automne et l’hiver prochain.

    J'aime

  2. Ping : PANIQUE A BORD : AXEL KAHN , D COSTAGLIOLA , G DERAY ANNONCENT QUE LA VACCINATION  OUVRIRA LA PORTE AUX VARIANTS SUD AFRICAIN ET BRESILIEN – Qui m'aime me suive…

  3. Dandresy dit :

    Votre blog est décapant, avec humour pour contrer l’aspect dramatique des choses. Et surtout de dénoncer en permanence l’attitude criminelle de l’interdiction de prescrire. Finalement par l’ivermectine + un macrolide normal, on va éliminer la circulation des variants. Il faudra plus de temps pour, au final, admettre – contrairement à la variole – de ne jamais pouvoir éradiquer ces « virus couronnés » mutants sans cesse. La dame qui prétendait en septembre 2020 que le variant n’existe pas, s’est bien plantée. Merci pour ce blog

    Aimé par 1 personne

  4. rotillon dit :

    j’ai l’impression qu’on peut raconter n’importe quoi à l’infini avec ces jobards
    une chose qui m’étonne quand même… ce variant sud africain terrible, il a l’air plus méchant en moselle qu’en afrique du sud où l’épidémie recule fortement, alors ç’est quoi ce cirque?

    J'aime

  5. JR dit :

    Des lectures que j’ai pu faire quelques constats factuels :

    – Les coronavirus sont réputés non-immunisants donc un « vaccin » ne peut à priori pas l’être (le cas est évident avec le rhume, un coronavirus)

    – Les coronavirus sont des virus qui mutent souvent et rapidement, d’autant plus lorsque dans les soins hospitaliers on utilise des antiviraux réputés mutagènes. Le REMSEDIVIR a cette réputation clairement établie.

    – Des « vaccinés » (en GB, en Israël) se retrouvent dans la cohorte des décédés après « vaccination ». Est-ce vraiment le but recherché, exposé ou non à des « variants » ?

    – Dans TOUS les essais vaccinaux (avec ARNm) contre des coronavirus effectués sur des chats et des furets, TOUS les cobayes sont morts après inoculation du virus

    – A ce jour la « vaccination » en FRANCE des personnes de moins de 45 ans fait courir un risque de mortalité (ou de létalité) dans une proportion 2,5 fois supérieure à celle lorsque l’on contracte la maladie : morts maladie COVID : 0,15% => morts de moins 45 ans : 0,00202% => morts après VACCINATION : 0,0053% (Source https://www.insee.fr/fr/statistiques/3312958)

    Conclusion : on va tous mourir du covid, surtout SI on cumule les morts covid d’une saison hivernale/printanière 2020 avec les 30 prochaines saisons …

    Aimé par 1 personne

  6. dubled dit :

    LA DÉCISION HISTORIQUE DE KENNEDY EN CE QUI A FAIT L’IMPORTANCE D’UN VACCIN
    Kennedy a été dépeint comme un contouriste dans les médias grand public, bien qu’il ait déclaré à plusieurs reprises qu’il n’appartient pas à « pas de vax », mais qu’il se bat pour des vaccins pédiatriques sûrs en référence à la National Childhood Vaccine Injury Act (NCVIA) de 1986.

    En tant qu’avocat militant et représentant du Réseau d’action pour le consentement éclairé (ICAN), appuyé par 55 organisations représentant plus de 5 millions de personnes, il avait pris une mesure sans précédent en livrant une lettre à Don Wright, MD, MPH, secrétaire de HHS à l’époque, indiquant que HHS (Santé et Services sociaux; ministère de la Santé et des Services sociaux) avait manqué à son obligation de mener la recherche scientifique nécessaire pour démontrer l’innocuité des vaccins comme l’exige la loi et qu’il devait agir immédiatement pour remédier à cette négligence.

    Aussi parce que les vaccins sont actuellement le seul produit pharmaceutique sur le marché américain à l’abri de poursuites pour dommages causés par le vaccin, à la suite de la Vaccine Injury Compensation Act (VICA) de 1986 adoptée par le Congrès et signée par le président de l’époque Ronald Reagan.

    Robert F. Kennedy jr c. Big Pharma et le département de la Santé des États-Unis faute de contrôle des vaccins
    Le différend entre l’ICAN et HHS a débuté en 2017 et s’est terminé le 13 juillet 2018 lorsque l’association parrainée par Kennedy a remporté cette bataille juridique historique grâce à la décision du tribunal de district du district sud de New York.

    CONTENU SPONSORISÉ
    Epeex
    Mgid

    « L’ICAN a donc été contrainte de porter plainte pour contraindre HHS à fournir des copies de son rapport biennal sur l’innocuité des vaccins au Congrès ou admettre qu’elle n’avait jamais déposé de tels rapports. Le résultat de la poursuite est que HHS a dû admettre enfin et de façon choquante qu’il ne l’a jamais fait une seule fois, il a soumis au Congrès un seul rapport biennal détaillant les améliorations dans l’innocuité des vaccins. Cela en dit long sur la gravité avec laquelle l’innocuité vaccinale est traitée au HHS et augmente la préoccupation que HHS n’a pas la moindre idée du profil d’innocuité réel des 29 doses actuelles, et de plus en plus, des vaccins administrés par un an », a écrit l’associationcommentantle jugement (lien vers le document complet en anglais ici ).

    La page de titre du jugement – pour lire le
    document complet en anglais cliquez sur l’image
    « Au contraire, HHS prend très au sérieux les autres parties de la loi de 1986, qui exigent une promotion de l’apport vaccinal, en dépensant des milliards chaque année et en générant un flux régulier de rapports sur la façon d’améliorer l’apport vaccinal. Malheureusement, HHS a choisi de le faire pour se concentrer sur son obligation d’augmenter la consommation de vaccins et de se défendre contre toute allégation que les vaccins causent des dommages dans le programme national d’indemnisation des vaccins (aka, la Cour des vaccins) à un point tel qu’il a abandonné sa responsabilité pour l’innocuité des vaccins », a noté l’Ican de Kennedy.

    LES ACCUSATIONS DE KENNEDY À JAWS
    Si cela se produit aux États-Unis avancés d’Amérique, que peut-il se passer dans les pays pauvres d’Asie et d’Afrique utilisés par les projets de l’USAID comme cobayes?

    Cela peut se produire en Géorgie, où dans un laboratoire financé par l’agence DTRA du Pentagone, mais géré par l’entrepreneur GILEAD, la grande pharmaceutique qui est devenu riche avec le Remdesivir contre Covid-19, 72 cobayes humains sont morts en quelques mois afin d’inciter la Russie à faire des soupçons sur les tests d’armes bactériologiques, comme, selon plusieurs sources faisant autorité, est le virus du SRAS-2, considéré comme un organisme génétiquement modifié dans le laboratoire par 15 scientifiques, un ancien directeur du contre-espionnage britannique, l’ancien président de l’Iran et le cardinal métropolitain du Sri Lanka.

    J'aime

  7. THONON andre dit :

    OH LALA quelle histoire , quelle fourberie , que de mensonges , vous allez beaucoup trop loin ,le coronavirus n ,est pas un monstre ce sont ceux qui s,en serve pour pour s,enrichir qui sont des horribles montres, la solution contre la propagarion et le traitement du coronavirus ,PASSE par la medecine complementaire a base de probiotiques de vitamines d,oligoelementa n,en deplaise a L O M S IL FAUT RENFORCER LE SYSTEME IMMUNITAIRE ET POUR CELA ,LA BASE EST LA VITAMINE F DONC POUR RESUMER ,PROBIOTIQUES VITAMINE F C D ET E =E =A NE PAS UTILISER CHEZ LES PERSONNES TOUCHEES PAR UN CANCER a remplacer par du ZINC

    J'aime

  8. fraternel dit :

    bref!
    nos conspirateurs ben oui ce sont eux! veulent encore f…la trouille au bon peuple français.
    que axel kahn s’occupe de génétique que costaglia arrete de nous prendre pour des imbéciles et que karine lacombe fasse son boulot d’infectiologue au lieu de raconter des fadaises .
    commençent sérieusement à m’énerver ces guignols qui sont plus souvent sur les plateaux télé avec la bénédiction des grands argentiers de la presse que dans les hopitaux.
    perronne fouché toussaint toubianana et raoult et tant d’autres comme le courageux docteur ebstein eux soignent et travaillent.

    J'aime

    • dubled dit :

      Le COVID est un virus fictif. Aucun laboratoire n’a pu le détecter – Scandal
      https://1scandal.com/le-covid-est-un-virus-fictif-aucun-laboratoire-na-pu-le-detecter/
      Un chercheur clinicien et immunologiste-virologue dans un laboratoire du sud de la Californie dit que lui et ses collègues de 7 universités poursuivent le CDC pour fraude massive.
      La raison: aucun des 1500 échantillons de personnes testées «positives» n’a pu trouver le Covid-19. les personnes ont été atteintes de la grippe A et, , de la grippe B. Ceci est cohérent avec les découvertes antérieures d’autres scientifiques, sur lesquelles nous avons plusieurs fois été informés

      J'aime

  9. Le Nectarivore dit :

    A reblogué ceci sur Qui m'aime me suive….

    J'aime

  10. THONON andre dit :

    qui faut il croire .donc SI ce sont deux types de grippes des PROBIOTIQUES et des VITAMINES BIEN CIBLEES FERONT L,AFFAIRE avec une bonne hygiene de vie

    J'aime

  11. Ping : La Capsule #43 - La nouvelle normalité | Paroles de Dieu, la réalité du message biblique

Répondre à JR Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s