COVID: LA VENGEANCE DES SINGES VERTS

Pourquoi sommes nous privés de traitements précoces contre la covid et condamnés a quatre piquouzes par an ? Réponse inattendue, Dominique Costaglia , grande spécialiste du singe vert ne veut pas de l’ivermectine. Pourquoi?

C a marche sur les singes verts mais comme les singes verts sont dépourvus d’une enzyme ça peut pas marcher sur l’homme… Qu’importe si in vivo, études et médecins rapportent l’efficacité de l’ivermectine, ç’est pas possible à cause de l’enzyme et comme Costaglia fait la pluie et le beau temps à l’OMS…

Il est plus que temps d’analyser les arguments hostiles à l’ivermectine comme à l’hydroxychloroquine …

“Si ça marchait, pourquoi on ne l’utiliserait pas ?” (sous-entendu, vous nous accusez de ne pas utiliser en conscience un médicament qui pourrait soigner, quelles seraient nos motivations pour laisser des gens mourir ?) »

L’argument qui tue si vous évoquez l’efficacité de l’hydroxychloroquine ou de l’ivermectine  devant un esprit fort ! J’ai trop fait cette expérience , suivie d’autres réponses ; « Raoult, il est d’extrême droite, un conspirateur !

Les mêmes en d’autres temps ne doutaient pas  des bienfaits du médiator, des dangers de la pénicilline ou de la péridurale…La covid a tué l’intelligence , enterré l’esprit critique . Toute personne qui ne comprend pas pourquoi des médicaments sans dangers sont interdits au moment  ou des autorisations sont accordées pour des molécules que l’on sait nocive, toute personne qui s’interroge est complotiste…

Les prix Nobel de médecine Satoshi et Campbell sont convaincus d’avoir mis au point le meilleur remède contre la covid , capable de réduire la mortalité de 75%, sans danger .

Ce remède, l’ivermectine n’est pas contraire à la vaccination mais indispensable pour casser la mortalité et soulager les hôpitaux.

Le prix Nobel de médecine Satoshi Omura  s’appuie sur les 21 études randomisées contrôlées, les 90 études observationnelles  favorables.

Les médecins de terrain se voient confirmer leur intuition de soigner avec des macrolides, mais cette intuition est aujourd’hui devenue une vérité scientifique et une urgence, à moins d’accepter de nouveaux variants et de nouveaux confinements  à l’automne 2021.

signez la pétition;

https://www.mesopinions.com/petition/sante/remplacer-paracetamol-ivermectine-soigner-covid-precocement/132856

Le DR Gérard Maudrux reprend les arguments  des adversaires des soins précoces ; de purs sophismes selon lui .

Le sophisme est un raisonnement volontairement faux, qui, malgré une apparence de vérité, est délibérément conçu pour tromper ou faire illusion.  Les sophistes passent pour maître pour défendre une idée corps et âme puis, le lendemain, à défendre l’idée totalement inverse, avec la même force de conviction.

Les sophistes, à l’origine du mot, étaient des penseurs qui développèrent une rhétorique dont le but était principalement de manipuler un auditoire.Le plus célèbre est Zénon  Ils étaient dénoncés par Aristote, Socrate, Platon et autres philosophes. le sophisme est un raisonnement volontairement faux, qui, malgré une apparence de vérité, est délibérément conçu pour tromper ou faire illusion.  Les sophistes passent pour maître pour défendre une idée corps et âme puis, le lendemain, à défendre l’idée totalement inverse, avec la même force de conviction.

https://www.etaletaculture.fr/litterature/philo-les-paradoxes-de-la-logique-la-decouverte-de-latome-et-les-conneries-de-sophistes/

Galilée en son temps se heurta aux sophistes de son époque …

« Les astrologues ont fait leurs thèmes astrologiques en tenant compte de tout ce qui bougeait dans les cieux. Donc les astres médicéens(satellites de Jupiter)  ne servent à rien et, Dieu ne créant pas de choses inutiles, ces astres ne peuvent pas exister. » Martin Horky

Il y a quatre fois moins de morts donc il n’y a aucune preuve d’efficacité !

Il est un sophisme manipulateur systématiquement utilisé par les agences pour ignorer les résultats : l’utilisation d’une « réserve d’usage », comme vérité, alors que ça n’est qu’une réserve d’usage, non un fait ou une démonstration. Ainsi, dans l’ambiance actuelle de suspicions et de critiques permanentes, les études, les rapports, se terminent quel que soit le résultat, par : « nous constatons ceci, mais cela mérite peut-être plus d’études pour le confirmer ». Ainsi Andrew Hill dit que cela marche à 80%, ce qui n’est pas rien, et termine par la classique « formule d’usage ». Le sophiste ne retiendra que cette formule : « étude insuffisante, il faut plus d’études pour décider », lui permettant d’ignorer le résultat même de l’étude. Comme le dit Tess Lawrie dans une interview : « on peut discuter des biais de telle ou telle étude, on peut discuter du niveau d’efficacité entre 75 et 85%, mais ce qui n’est pas discutable c’est l’efficacité elle-même ».

Ca marche sur les singes verts donc ça peut pas marcher chez l’homme

Il y a également le sophisme très cher à la Castafiore de l’Inserm, avec l’étude in vitro qui « démontre » que cela ne marche pas in vivo. Elle utilise une version de l’Argumentum a silentio : il y a un biais dans l’étude in vitro, qui lui permet d’affirmer que cela ne marche pas chez l’homme, ce qui n’a rien à voir. Pourtant tout scientifique sérieux sait que l’absence de preuve n’est pas preuve de l’absence. A l’Inserm aussi on devrait savoir cela, mais on préfère en jouer.

l’Ivermectine est d’extrême droite

Un autre sophisme exécrable et largement utilisé par la presse est le Reductio ad Hitlerum dont l’Hydroxychloroquine a fait les frais l’an dernier : Trump et Bolsorano ont défendu HCQ, ce qui est vrai ; Trump et Bolsorano sont peu recommandables donc HCQ n’est pas recommandable, ce qui est une déduction fausse. On vient de recommencer avec l’Ivermectine depuis 8 jours dans la presse mainstream : Le Pen, Dupont Aignan, Asselineau,.., défendent l’Ivermectine, donc l’Ivermectine est d’extrême droite. Le  paracétamol serait il macronien ?

Tous des charlatans en pleine crise complotiste

N’oublions pas non plus les sophismes Argumentum ad personam et ad hominem qui consistent à dénigrer les opposants en s’attaquant aux personnes plutôt qu’aux faits qu’ils exposent. Ainsi on fait passer les médecins qui traitent en première intention comme de mauvais médecins qui font n’importe quoi, qui peuvent être dangereux et sont pour cela poursuivis par leur Ordre. Ceux qui s’opposent à la doxa officielle ne sont que rebelles complotistes et charlatans profitant de la détresse des citoyens.

s’il y avait un traitement qui marche cela se saurait.

Pour terminer, l’argument qui tue : Argumentum ad ignorantiam : s’il y avait un traitement qui marche cela se saurait. En cachant la vérité, on affirme qu’elle n’existe pas.

Oui le sophisme peut tuer

Aristote, Socrate, Platon, où êtes vous ? Vous avez démasqué de votre temps les sophistes. Ils sont revenus, en force, ils sont partout, la plupart formés dans une école où le grand oral de consécration est un monument à la gloire du sophisme. Nous n’avons personne dans notre élite pour défendre comme vous l’avez fait la vérité et le bon sens. Revenez vite. 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour COVID: LA VENGEANCE DES SINGES VERTS

  1. Payan dit :

    Jamais, dans l’Histoire, des « autorités sanitaires » n’ont combattu des médicaments dont efficacité pourtant moindre q hydroxychlo/AZM, ivermectine: exemple 1985-95 AZT, DDI DDC contre VIH, qui étaient très peu efficaces; mais aussi beaucoup d’anti cancéreux, depuis des dizaines d’années

    J'aime

  2. Eric dit :

    Il y a manifestement une volonté de ne pas soigner les gens et de les laisser crever !

    J'aime

  3. fraternel dit :

    eh!eh!l’agence europeene de santé vient d’admettre qu’il y a un lien de causalité entre les trombhoses et le vaccin astrazeneka.
    il est donc grand temps d’autoriser l’ivermectine.
    allez!déjà une victoire !

    J'aime

  4. Sylvain dit :

    « l’ivermectine n’est pas contraire à la vaccination »

    En fait, l’ivermectine est un concurrent direct à la vaccination, puisque son effet prophylactique est de l’ordre de 89%, similaire à la vaccination. Mais l’ivermectine a pour avantage évident: d’être un médicament bien testé dont la sécurité est éprouvée, de pouvoir être utilisé PENDANT une épidémie, contrairement aux vaccins, qui devraient être utilisés AVANT, car la vaccination diminue les défenses imunitaires pendant quelques jours, et sont pleinement efficace après plusieurs semaines. En outre, l’invermectine a BEAUCOUP moins d’effets secondaires que les vaccins, et les vaccins pourraient avoir encore d’autres effets secondaires à moyen et long terme, qui ne sont pas encore connus. Cherchez dans la base de données des effets indésirables de l’OMS: « ivermectin » et « covid-19 vaccine » http://www.vigiaccess.org/ . Le ratio bénéfice/risque de l’ivermectine est infiniment supérieur à celui des vaccins de sorte que si l’ivermectine était généralisée, les vaccins ne seraient pas utilisés.

    J'aime

  5. Villevalois dit :

    Une idée ? Changer le nom de l’HCQ ou de l’Ivermectine et la présenter comme un nouveau médicament …

    Aimé par 1 personne

  6. alexis mancellara dit :

    Pasteur Lille fait une phase 2 sur l’octofene avec de très bons résultats sur le Covid, un produit que tous les médecins avant 2004 utilisaient largement sans aucun effet secondaire et aujourd’hui l’ANSM impose une phase 3 d’un an avant d’envisager l’utilisation d’un vieux médicament largement employé. On marche sur la tête. Idem pour l’ivermectine qui a été distribuée à plusieurs milliards de doses qui montre des résultats encourageants et est soutenue par plusieurs prix Nobel. Idem pour l’hydroxychloroquine qui était en vente libre jusqu’en 2019 et qui subitement à été diabolisée au point d’être interdite. AstraZeneca a-t-il fait une phase 3 d’un an avant la commercialisation de son vaccin, non, mais l’ANSM l’a approuvé et ignore les multiples décès par thrombose, d’AVCs, d’arrêts cardiaque pouvant lui être imputé. Les membres de l’ANSM paieront collectivement ou individuellement et s’abriter derrière l’incompétence et la corruption de l’OMS ne sera pas suffisant. Prison ferme, mise en danger de la vie d’autrui, corruption, non assistance à personne en danger, crime contre l’humanité….

    Aimé par 1 personne

    • Payan dit :

      L’Ansm est aussi criminelle aujourd’hui que sa prédécesseure l’a été pour le mediator. Cela fait encore un médicament pour lequel des autorités dites « sanitaires » font obstacle aux soins et entraîne la mort de dizaines de milliers de patients. Il faut tout faire pour que les 30000 médecins de la Coordination Santé Libre deviennent vite 100000 et puissent, avec au moins un million de citoyens et de malades, ou proches de malades guéris grâce au soin précoces ou décédé à cause du refus de soin, lancer une large campagne de désintoxication et de poursuites pénales

      J'aime

Répondre à alexis mancellara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s