Les non vaccinés discriminés et punis sur les réseaux sociaux

Le virus a tué l’intelligence, la démocratie et nous renvoie aux périodes les plus sombres de l’Occupation . Sur Linkedin je me suis dans un premier temps fait insulter, on m’a dit que les réanimations devraient être interdites aux non vaccinés… Ensuite mon compte s’est retrouvé restreint. Sur Facebook des menaces identiques ont fusées sans être sanctionnés

Dans notre démocrature une étape de plus est franchie, les réseaux sociaux distingueront les bons des méchants  et surtout pénaliseront ceux qui ne pensent pas bien . La loi l’interdit mais la loi….

Facebook l annonce l’arrivée de filtres à apposer sur sa photo de profil. Deux versions sont prévues: la première pour ceux qui soutiennent la campagne de vaccination, la seconde pour ceux qui ont été vaccinés.

Les études montrent que les normes sociales peuvent avoir un impact important sur l’attitude des gens lorsqu’il s’agit de leur santé. Nous savons que les gens sont plus susceptibles de se faire vacciner lorsqu’ils voient beaucoup de proches en qui ils ont confiance qui le font” précise Facebook, se référant à une étude plaçant la France au dernier rang des pays analysés en termes d’acceptation de la vaccination.

Facebook ira ensuite plus loin en mettant les personnes vaccinées en avant sur le fil d’actualité de leurs amis. 

  • L’article 225-1 – Modifié par LOI no 2016-1547 du 18 novembre 2016 – art. 86 – définit une liste de critères qui entrent dans la constitution d’une discrimination :

« Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d’autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée. »

« Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales sur le fondement de l’origine, du sexe, de la situation de famille, de la grossesse, de l’apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique, apparente ou connue de son auteur, du patronyme, du lieu de résidence, de l’état de santé, de la perte d’autonomie, du handicap, des caractéristiques génétiques, des mœurs, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de la capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une Nation, une prétendue race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales. »

  • L’article 225-1-1 – Créé par LOI n°2012-954 du 6 août 2012 – art. 3 – y ajoute les actes discriminatoires faisant suite à un harcèlement sexuel :

« Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes parce qu’elles ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel tels que définis à l’article 222-33 ou témoigné de tels faits, y compris, dans le cas mentionné au I du même article, si les propos ou comportements n’ont pas été répétés. »

  • L’article 225-2 – Modifié par LOI n°2012-954 du 6 août 2012 – art. 3 – précise dans quelles situations la discrimination effectuée est répréhensible :

« La discrimination définie aux articles 225-1 et 225-1-1, commise à l’égard d’une personne physique ou morale, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsqu’elle consiste : 1° A refuser la fourniture d’un bien ou d’un service ; 2° A entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque ; 3° A refuser d’embaucher, à sanctionner ou à licencier une personne ; 4° A subordonner la fourniture d’un bien ou d’un service à une condition fondée sur l’un des éléments visés à l’article 225-1 ou prévue à l’article 225-1-1 ; 5° A subordonner une offre d’emploi, une demande de stage ou une période de formation en entreprise à une condition fondée sur l’un des éléments visés à l’article 225-1 ou prévue à l’article 225-1-1 ; 6° A refuser d’accepter une personne à l’un des stages visés par le 2° de l’article L. 412-8 du code de la sécurité sociale.

Lorsque le refus discriminatoire prévu au 1° est commis dans un lieu accueillant du public ou aux fins d’en interdire l’accès, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende. »

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Les non vaccinés discriminés et punis sur les réseaux sociaux

  1. Michèle MacHenin dit :

    Hé ! Bien, dis donc, qu’est-ce que la liberté de naissance ?
    Je ne sais plus où j’en ai la tête, où est le réalisme/romantique de nos poètes, de nos philosophes, de nos constructeurs de cathédrales, de nos chers prédécesseurs si naïfs parfois mais justes ?
    Et, si finalement, si l’on redevenait égoïste, mais sans égo, afin de pourvoir aux idées de notre âme ? En totale conscience ! En totale quête de ce qu’est « l’existence humaine, animale, et même minérale et végétale dont nous dépendons tous…… pour ne pas avoir trop faim, chaque jour !!!
    Comment des « êtres humains doués de l’intelligence du discernement » ont-ils pu décréter de telles lois, inhumaines et tordues, comme se meut un serpent ? Comment ?…

    Aimé par 1 personne

  2. Jean-Luc dit :

    Il va falloir faire respecter les lois contre les discriminations.
    En ce qui me concerne, je fuis ces réseaux où on côtoie souvent le pire.

    Aimé par 2 personnes

  3. comete dit :

    cela a le mérite d’être clair,ce nid de mouchardage fachisant et de psychopathes, va s’éteindre, vente de 50 million s de données persos ce matin ,sur face Beurck,les piqués cobayes,officiellement cobaye,shootés avec des OGM vont déchanter dans 2 mois,morts a la pelle,c’est déja le cas, et effets secondaires trés graves en nombre inoui,et ceux la ,les « vaccinés »,sont dangereux pour les sains non piqués,car deviennent porteurs du virus plus costaud et super contagieux et mutant,donc les fissures sont nombreuses dans ce mensonge énorme organisé et mondial,le nouvel ordre va tomber,es psychopathes qui font adherer a une énorme escroquerie mortifere,vont tomber.le bateaiu va couler.Jamais mis les pieds dans cette poubelle policée par les meme qui ont organisé tout ce projet pour aarriver a des OGM asexués et aux ordres

    Aimé par 1 personne

  4. LANCE Jean-Jacques dit :

    Bienvenue dans le Nouvel Ordre Mondial totalitaire !
    Tout ça pour l’équivalent d’une grippe volontairement non soignée…..qui peut encore croire au hasard ?
    Bon sens et discernement sont les seules valeurs qui vous sortiront de leurs griffes !

    Aimé par 1 personne

    • Michèle MacHenin dit :

      Merci Jean-Jacques de rementionner ce que certains d’entre nous pensent tout bas, se le disent en cattimini et que vous dénoncez courageusement. Car cela est !
      Agnus Dei qui tolis peccata Mundi. Donna nobis Pacem !
      Bien fidèlement et amicalement à vous,
      MMM

      J'aime

  5. fraternel dit :

    très simple! boycott total de facebook auquel de toute façon je n’ai aucune confiance
    et allez donc expliquer à ces adeptes du totalitarisme que des personnes meurent de l’injection de l’astrazeneka et pour les autres vaccins sur le marché n’en doutons pas il y aura aussi des surprises.
    je vous invite à toutes et à tous de lire la lettre alternative bien etre de Rodolphe Baquet naturopathe reconnu s’il en est, pas antivax pour un sou et faites passer le message.
    certains et certaines vont tomber des nues!
    bonne lecture et continuons à soutenir ceux qui soignent à l’ivermectine à l’hydroxichloroquine
    soutenons les raoult perronne maudrux fouche toussaint toubiana et autres qui ne se laissent pas impressionner!

    Aimé par 1 personne

  6. fraternel dit :

    et de toute façon je ne suis sur aucun des réseaux sociaux!

    Aimé par 1 personne

  7. Aline Meyre dit :

    Eh bien dis donc ! Ce sont eux les pires virus, ils ne enlèveront pour autant pas notre liberté de penser, ni de soutenir les médecins qui savent et soutiennent les gens et soignent les malades avec des médicaments qu’ils connaissent. Bien à vous tou(te)s

    J'aime

  8. Aline Meyre dit :

    Correction
    :..ne ns enlèveront notre……

    J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Pas grave Aline, on avait compris, mais ils ne nous enlèveront pas notre liberté chérie. Quant à la Fraternité et à l’Egalité, c’est un autre chapitre qui s’offre à tous !!!
      Bonne route !
      Michèle

      J'aime

  9. Phica dit :

    Bonjour, je viens de recevoir une consultation sur le pass sanitaire : https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/12961-Procedures-for-alerts-and-contact-tracing-of-passengers-identified-through-Passenger-Locator-Forms Si nous ne bloquons pas ce processus, ça va aller loin dans le piétinement de nos libertés et de l’avenir de nos enfants ! Merci Monsieur Gibertie pour vos articles qui font penser !

    Aimé par 1 personne

  10. Il y a quelques mois, j’ai abandonné définitivement Facebook. Et je m’en porte mieux ! 😎👍

    J'aime

Répondre à Jean-Luc Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s