Macron refuse toujours l’ATU pour l’ivermectine et l’hydroxychloroquine mais en accorde une au bamlanivimab dont l’ effet connu est de favoriser l’émergence des variants brésiliens et sud africains

Mais jusqu’où iront ils dans l’abject ? Ils nous interdisent les soins avec des molécules connues inoffensives et efficaces et ils autorisent , assurent la promotion du bamlanivimab ,à 2000 euros la dose  connu pour sélectionner les variants sud-africain et brésilien du SARS-CoV-2, contre lesquels il apparaît moins efficace. Le gouvernement vient d’en acheter et il cherche des cobayes avec le soutien du conseil de l’ordre.

Voici le courrier envoyé par l’ordre des médecins d’Ile-et-Vilaine (en écriture inclusive) relayant l’appel de Pierre Tattevin, président de la SPILF, pour trouver 40 patients COVID.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient d’octroyer pour l’anticorps monoclonal bamlanivimab d’Eli Lilly SAS une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte dans l’indication Covid-19 chez les patients susceptibles de développer des formes graves de la maladie, à administrer en phase précoce. Les populations ciblées par l’ATU sont les personnes présentant un déficit de l’immunité, et celles âgées de plus de 80 ans.

Or les données cliniques publiées à ce jour (phase 2) ne permettent pas d’établir l’efficacité du médicament dans cette indication.

De plus, cet anticorps se fixe spécifiquement sur la zone de la protéine Spike objet des mutations des principaux variants actuels du SarS-CoV2 : 20H/501Y.V2 (sud-africain) et 20J/501Y.V3 ( brésilien), le rendant a priori inefficace pour les patients concernés.

Enfin, hier 27 février 2021, une ATU rectificative met en outre en garde sur le fait que « le bamlanivimab peut favoriser la sélection des mutations de novo de résistance ».

Malgré ces insuffisances et limitations à laquelle s’ajoute une faisabilité pratique douteuse risquant d’emboliser les hôpitaux, le gouvernement a commandé un stock de ce médicament coûteux (2 000 euros le flacon) assorti de directives d’utilisation « DGS urgent ».

Le Président Macron a lui-même fait la promotion  de cette molécule.

Incompréhensible  mais  pour une fois Libération avance une explication :

Dans la famille Cazeneuve, on demande la mère. Le 12 février, la branche française du laboratoire américain Eli Lilly a reçu, de la part de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), une autorisation d’utilisation pour le médicament Bamlanivimab, un anticorps monoclonal contre le Sars-CoV-2 en cours d’étude. Au sein du comité de direction, en charge de «l’accès national et régional et des nouveaux produits», comme l’indique le site du labo Lilly France, figure Béatrice Cazeneuve.

Un nom qui attire l’attention de plusieurs observateurs, en raison des nombreux liens familiaux supposés au sein de la majorité et de l’exécutif. Car si Béatrice Cazeneuve ne partage aucune parenté avec l’ex-Premier ministre Bernard, elle n’est autre que l’épouse du député LREM du Gers Jean-René Cazeneuve. Et la mère de deux conseillers proches de l’Elysée et de Matignon. Le premier, Pierre Cazeneuve, est conseiller municipal à Saint-Cloud, cofondateur du parti Allons enfants et conseiller technique, depuis septembre, auprès du chef de cabinet de la présidence de la République.

La seconde, Marguerite Cazeneuve, a occupé un poste stratégique pendant la réforme des retraites, entre l’Elysée et Matignon, en tant que conseillère technique en charge de la protection sociale et des comptes sociaux. Depuis le mois de juillet, elle est cheffe de pôle santé, solidarités et protection sociale auprès du Premier ministre. En outre, Marguerite Cazeneuve est l’épouse d’Aurélien Rousseau, patron de l’agence régionale de santé (ARS) Ile-de-france. Enfin, elle est passée, en 2013, par le cabinet de conseil en stratégie McKinsey, auquel l’exécutif a fait appel au sujet de la campagne de vaccination, dans le contexte d’un accord-cadre signé en 2018.

Autant de connexions qui en laissent plus d’un songeurs, certains s’interrogeant devant l’omniprésence de la famille Cazeneuve dans les sphères de pouvoir, d’autres n’hésitant pas à parler de «complet scandale». Pour eux, ce traitement aurait obtenu une validation précoce des autorités de santé et surtout bénéficié de commandes massives, alors même que les études cliniques ne sont pas terminées, en raison de conflits d’intérêts évidents.

REAGISSEZ

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Macron refuse toujours l’ATU pour l’ivermectine et l’hydroxychloroquine mais en accorde une au bamlanivimab dont l’ effet connu est de favoriser l’émergence des variants brésiliens et sud africains

  1. Ping : Macron refuse toujours l’ATU pour l’ivermectine et l’hydroxychloroquine mais en accorde une au bamlanivimab dont l’ effet connu est de favoriser … – Qui m'aime me suive…

  2. granjardirenegmailcom dit :

    Tellement écœurée qu ils osent refaire le coup du redemsivir contre hydroxychloroquine + azitromycine
    Là nous devons TOUS COMPRENDRE
    NOUS SOMMES JUSTE BONS A PAYER POUR
    FAIRE MARCHER LES GRANDS LABOS AMÉRICAINS PEUT IMPORTE NOTRE SANTE
    IL FAUT DEMANDER UNE ENQUÊTE

    Aimé par 1 personne

  3. Michèle MacHenin dit :

    Granjardi, bonsoir,
    Mais vous savez bien qu’une enquête, en France, ça peut durer dix ans ! d’ici là, beaucoup d’entre nous (du moins de ma génération) seront partis au jardin des plantes cosmiques !! le Paradis, quoi !! Et vous savez bien que, malheureusement, la pire des industries polluantes, psychiquement et physiologiquement parlant, est la pire de toutes. Nous sommes à la merci de décideurs diaboliques qui sont les pires prédateurs de l’Humanité. Bien sûr qu’ils veulent nous détruire : pour eux, moins on sera, plus ils règneront en princes des ténèbres !!!
    La photo du type, transmise par Monsieur Patrice, en dit long (morphologiquement parlant). Derrière un air qui penche, il y a sûrement un sourire cynique… enfin, je pense. Pr Pierre Tattevin, sûrement pas un pot à notre bon Professeur Didier Raoult, peu à peu dépassé, mais qui continue courageusement le combat.
    Bien à vous et merci à Patrice de nous tenir toujours informé des absurdités médicales dont nous sommes l’objet. Tenez bien bon la barre de notre santé : pas d’abus et au printemps, une bonne mono-diète qui nettoie nos émonctoires !! et fait donne du tonus à notre immunité, naturellement, sans avoir recours à tout un tas de trucs « industriells malfaisants » !!!
    Bien à vous, je disais.
    Michèle (militante pour la joie de vivre)

    Aimé par 2 personnes

  4. Michèle MacHenin dit :

    Grandijardi,
    Tellement pressée de vous répondre, que j’ai oublié le sujet principal de ma brève dissertation. Mais vous aviez compris : l’industrie pharmaceutique chimique. Plaise à mes grands-mères, mes soeurs du passé, de nous avoir soignés avec des plantes !

    Aimé par 1 personne

    • granjardirenegmailcom dit :

      Oui le mieux est d avoir une bonne hygiène de vie de bien se connaître pour être le plus possible son propre médecin et d avoir recours à tout ce qui est naturel y compris un bon bol d air pur…ce qui va devenir de plus en plus rare…la pollution atmosphérique a fait cette année 100000 cent mille morts prématurées en FRANCE
      Notre mode de vie est destructeur car il place le profit des AVIDES avant l être humain
      Un sursaut vital des humains voulant reprendre leur destin en main est plus que nécessaire Vous avez raison pour Justice qui dure 10 ans c est scandaleux révoltant mais chacun doit garder espoir…les humains honorables il y en a beaucoup mais pas trop dans les lieux de pouvoir bien cordialement

      Aimé par 1 personne

      • Michèle MacHenin dit :

        Bonsoir, amie de pensée et de coeur,
        Je viens de regarder, en compagnie de mon mari, très grand infirme de la guerre d’Algérie… (une époque dingue comme tant d’autres)… une émission après » la Ferme préférée des français » avec Stéphane Bern ? QUI S’EST FAIT TEINDRE LE CHEVEUX POUR L’OCCASION, (l’un des plus payés parmi les élites de la télévision, à moins que ce soit l’un de ces moyens technologiques qui saccage la réalité), donc SUR LA 3 : au sujet des élevages, poules, vaches à lait, etc… surtout dans la Sarthe dont nous achetons les oeufs dans les supermarhés lorsque l’on ne peut pas faire autrement, ou le veau pour nos blanquettes, cultures, élevages incroyablement impactées, jusqu’à la destruction, de leurs exploitations, après des dizaines d’années de travail très dur. Il y a tellement longtemps que je connais l’impact « du monde moderne, technologique », mais comment échapper à avoir Internet, le téléphone portable, et ces partages, ces communications que, malgré tout, nous pouvons choisir, tout en ne pouvant pas bien faire autrement, étant donné l’éclatement familial. Et comment faire autrement, sinon tout larguer, mais pas dans l’Océan, juste pour aider ceux qui ont besoin de certaines choses pour se protéger du froid, du soleil, et VIVRE !…

        Aimé par 1 personne

      • Michel C dit :

        la pollution atmosphérique a fait cette année 100000 cent mille morts prématurées en FRANCE
        100000 chats à sept vie, c’est fou, non?
        Entre les khmers vert et les khmers blancs, on est pas le cul sort des ronces.

        Aimé par 1 personne

  5. Michèle MacHenin dit :

    En effet, il y a visiblement grande pollution atmosphérique. Même chez nous en montagne, l’air n’est plus aussi pur qu’on le croit. Un voile de particules stagnait aujourd’hui partout dans la vallée. Et cela n’était pas du brouillard d’humidité, ni des nuages !
    Je crois que l’on va dire, comme pour Tchernobyl, lorsqu »on avait déclaré que le Cesium 137 s’était arrêté à la frontière : gros mensonge d’état, très dangereux pour tout le monde !
    Et on continue à ne faire que mentir à la population française. Mais beaucoup ont compris que l’on nous prend tous pour des crétins. Il y en a, certes, je n’ai de cesse de le constater !
    J’ai refusé de faire un don à GreenPeace, car ils ne pourront rien. Parce que ce qui arrive maintenant, on le savait déjà il y a quarante ans (René Dumont le prédisait totalement).

    Aimé par 1 personne

    • Michel C dit :

      Autrefois, c’était donc mieux?
      Les voitures essence étaient moins polluantes que le diesel, n’est-ce pas?
      Retournons-y vite, et avec du plomb…
      Autrefois, la vallée de la Moselle était dans un brouillard permanent. Donc puisque c’était mieux, retournons-y avec nos fours à chaux et brûlons y du charbon de bois.
      Je vous passe Londres et sa purée de poix noire…

      J'aime

  6. Michèle MacHenin dit :

    Michel C. n’a pas tout à fait tort ! Ce n’était vraiment pas mieux autrefois, dans certaines régions de France, en particulier dans l’est et nord-est, tellement industrialisée. La sagesse n’est-elle pas, depuis ces dernières décennies de voir, le sur-développement de l’industrie alimentaire et de l’élevage dans certaines autres régions de France, qui polluent d’une autre manière. Ainsi que l’avidité morbide de consommer de plus en plus de cette alimentation industrielle qui rend malades, au point d’en devenir obèses ! dans tous les sens du terme.
    Tout est à revoir, dans les leçons quelles qu’elles soient ! Donnons un peu de repos à notre mental, afin de ne pas nourrir cet égrégore maléfique, qui consiste à tout noircir !
    Là, c’est bon pour ce matin ! Bonne journée à tout le monde !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Michel C Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s