Perronne sanctionné :En France le droit de blasphème contre les protocoles médicaux obsolètes et dangereux est formellement interdit

les infidèles sont désignés comme « complotistes »

Les talibans de la Macronie ne décapitent pas mais chassent les médecins blasphémateurs de leurs fonctions, les empêchent de soigner… Qu’importe les malades

Les infidèles sont désignés comme « complotistes » par BFM

Perronne a osé  remettre en question  l’efficacité  des tests. Il a dit la vérité :

Les chiffres au choix . 20 000 cas déclarés positifs à 40 cycles d amplification dans l analyse des tests PCR. 30 000 cas déclarés positifs à 45 cycles d amplification dans l analyse des tests PCR. Et 7000 cas déclarés positifs à 25 cycles d amplification en Allemagne.

Perronne a osé prescrire un protocole qu’utilisent systématiquement par près de cinq milliards de personnes Les autres y ont accès (Allemagne…°. Seuls en sont privés les habitants de quelques états américains, du Mexique, du Royaume Uni et … de la France .

Le professeur Perronne se bat sur plusieurs fronts : on le connait surtout pour des prises de position courageuses sur le traitement de la Covid 19. Il rencontre les mêmes difficultés pour la maladie de Lyme

Là aussi les autorités refusent de reconnaitre l’intérêt d’un traitementt précoce.  Là encore ils entendent proscrire  l’antibiotique .

Comme pour le Covid les médecins qjui veulent passer outre poursoigner sont pourchassés

Le professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine) ne sera plus vice-président de la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT) ni président de son conseil scientifique, sur décision du conseil d’administration de la Fédération, a annoncé la structure dans un communiqué publié lundi.

Concernant le stade primaire de la maladie de Lyme, les recommandations concernant la posologie de l’amoxicilline (avis HAS de 2000 confirmé en 2012 et 2016) ne sont pas connues par la plupart des médecins. Pour le stade secondaire et tertiaire, les recommandations en vigueur à ce jour en France pour soigner la maladie de Lyme datent de la conférence de consensus de 2006 : · Ces recommandations sont basées sur des études souvent anciennes · Elles ne tiennent pas compte des coïnfections

.

 En France, des médecins se réfèrent à des pratiques validées dans d’autres pays (Etats Unis, Allemagne par exemple). Ils sont injustement poursuivis par la sécurité sociale et par les tribunaux, car on leur demande de ne pas déroger à des protocoles obsolètes. En conséquence, il devient urgent : · De reconnaître, comme en Amérique du Nord, l’existence de la maladie de Lyme chronique et des maladies associées · De développer la prévention et d’informer clairement la population sur la conduite à tenir en cas de morsure de tique · D’assurer un soutien aux malades en détresse et de prendre en compte les répercussions sociales de la maladie et la souffrance morale des patients ·

Pour comprendre le crédit qu’il faut accorder aux talibans de la médecine officielle regardez cette vidéo

A peine croyable….(12000 lits de réa prévus en Août – rien en Octobre)…Vidéo qui deviendra probablement virale.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Perronne sanctionné :En France le droit de blasphème contre les protocoles médicaux obsolètes et dangereux est formellement interdit

  1. nunez dit :

    Bonsoir. Je viens de regarder les statuts de la FFMVT. C’est bien le conseil d’administration qui élit en son sein le vice-Président, mais c’est l’assemblée Générale qui élit le Président du Conseil Scientifique. Or, le communiqué du conseil d’administration ne fait pas état d’une décision de l’assemblée générale.

    Aimé par 1 personne

  2. Mollet dit :

    C’est tellement gros qu’on en reste les bras ballants!!!
    Le professeur Perrone est un héros bien malgré lui, mais heureusement qu’il est là !
    Même admiration pour ses collègues les professeurs Raoult et Toussaint.
    Entièrement convaincu comme eux des faux positifs PCR, de la criminelle politique de la peur etc etc.
    Suis un médecin praticien suisse de 69 ans et 40 ans de pratique.
    En Suisse aussi on nous a coupé la chloroquine durant la vague printanière,
    Mais notre Conseil fédéral a bien plus les pieds sur terre et de raison, sans parler de raisonnement, que chez nos voisins gaulois!

    J'aime

  3. fraternel dit :

    eh bien docteur MOLLET ce serait formidable que vous fassiez entendre votre voix à notre ministre de la santé à votre expérience et aux réfractaires et ignorants de nouvelles façons d guérir et soulager les malades

    J'aime

  4. fraternel dit :

    en parlant de réfractaires je parle de tous ceux qui salissent les docteurs perronne le professeur raoult le docteur tubiana et le professeur toussaint pour qu’il n’y ait pas d’amalgame

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s