Une incompétence criminelle

87298966_3010488968985286_2687656268864159744_n

 

 

 

Le 24 janvier, Agnès Buzyn, encore Ministre de la Santé, prenant des airs très scientifiques de grand experte, déclare que le risque de voir le coronavirus arriver en France est “pratiquement nul”. C’est le début de la catastrophe: l’État français décide de ne rien faire, et prend ainsi un retard irrattrapable.

Le 4 mars, Macron annonce la réquisition des masques de protection en faveur des hôpitaux. Au lieu d’appeler les entreprises françaises à s’organiser pour en produire en grandes quantités, il crée une pénurie totale qui expose toute la population, médecins de ville et laboratoires compris, à la contamination.

Le 5 mars, il décide d’encadrer les prix des gels hydroalcooliques, ce qui paralyse la chaîne de production privée. En 24 heures, la pénurie est générale, comme pour les masques. Les Français sont alors privés des deux meilleurs moyens de se protéger contre la pandémie. Le piège se referme sur eux.

Le 7 mars (il y a 9 jours!), Macron va au théâtre pour encourager les Français à ne pas avoir peur du coronavirus et à continuer de vivre comme avant. Ce faisant, il fait croire à la population que tout va bien se passer.

Le 12 mars, Macron fait son grand discours télévisé. Au lieu de sonner l’alerte une bonne fois pour toutes, il livre un speech politique, typiquement hollandien, fait d’assistanat et de promesses, sans grandeur, ni autorité, ni clarté. Résultat: dès le surlendemain, toute honte bue, Édouard Philippe accuse les Français d’être indisciplinlés.

Fin de semaine dernière, contre l’avis des médecins, Macron décide que les élections municipales auraient lieu quoi qu’il arrive. Il prétend que c’est une décision prise en accord avec les meilleurs scientifiques. On sait aujourd’hui qu’il est en réalité guidé par des motivations purement politiques. Dans certains bureaux de vote, aucune précaution sanitaire n’est prise. Des Français sont certainement contaminés à cette occasion.

Pendant toute cette période faite d’incompétence, de naïveté et de cynisme, Macron refuse de fermer les frontières. Alors que tous les pays européens, les uns après les autres, refusent les entrées d’étrangers sur leurs sols, son idéologie européiste, utopique et mégalomane, l’empêche d’agir.

.

Les jours passent, mais le roitelet de l’Élysée a peur de passer pour un tyran. Il est, en réalité, impuissant et incapable de s’en rendre compte.

 

Allons droit au but: Olivier Véran est extrêmement dangereux. Parce que, venant d’un médecin, les mensonges qu’il profère sont hallucinants de cynisme. Et parce que ces mensonges sont de très mauvais présages pour notre destin à tous.

Voici les cinq mensonges que le nouveau ministre de la Santé a osé proférer ces jours derniers.

  1. Fermer les frontières ne sert à rien. C’est faux.
  2. Les citoyens n’ont pas besoin de masques de protection. C’est faux.
  3. Les médecins de ville n’ont pas besoin de masques de protection. C’est faux.
  4. Il n’y a pas de pénurie de masques. C’est faux.
  5. Les hôpitaux français ne sont pas saturés. C’est faux.

Inutile d’argumenter. N’importe quel Français à peu près intelligent sait que ces cinq affirmations sont d’énormes mensonges, et que l’homme qui les déclare comme des certitudes absolues est un ennemi de la vérité et, par conséquent, un ennemi de la nation et de notre survie.

Le jour venu, il faudra lui mettre sous les yeux ces mensonges, et lui demander des comptes. N’oublions jamais qu’au pire moment, notre sort aura reposé entre les mains du pire menteur de la Macronie. En attendant, le plus prudent est de se méfier de lui comme de la peste.

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Une incompétence criminelle

  1. Vayssettes dit :

    Notre gouvernement en refusant de reconnaître leurs manques de moyens (masques, tests, refus du protocole du Pr Raoult), leurs seules réponses les mensonges, les non dits. Car leur motivation est inavouable défendre les intérêts des laboratoires pharmaceutiques, ces derniers donnant la priorité aux profits qu’à la survie des vies humaines. La source de cette affirmation le Canard Enchaîné, journal qui n’a jamais perdu un procès et qui est très bien informé, initiateur de l’affaire Fillon qui promettait aux français de se serrer la ceinture, alors que lui et ses proches profitaient pleinement. Malheureusement suite au confinement leurs archives sont non consultables, mais vous pouvez me croire étant un homme de parole et recherchant souvent la vérité. En lisant les volumes savants maudits de Pierre Lance aux éditions Guy Trédaniel, ce n’est pas la première fois que les intérêts financiers passent devant les vies humaines. A titre indicatif en 1972 le biologiste français Gaston Naessens guérissait 100% de cancers primaires, 50% de cancers très avancés, 25% de cas désespérés, face à ce danger le conseil de l’ordre des médecins, sensés défendre les malades, défendit les intérêts des labos. Dépôt d’une première plainte pour exercice illégal des la médecine, cela n’étant pas suffisant un second procès comble de l’hypocrisie pour non assistance à personnes en danger. Finalement il immigra au Canada où les autorités lui permirent de traiter les cas désespérés. Il faut savoir que la France sur le plan mondial est reconnu pour le plus fort soutien des laboratoires pharmaceutiques, trophée non affiché, car inavouable. Etre français n’est pas un cadeau, actuellement il serait préférable d’être plus en sécurité en Allemagne, nos ennemies du passé, c’est triste à dire.

    J'aime

  2. Vayssettes dit :

    Origine de la toute puissance des laboratoires pharmaceutiques le régime de Vichy du sinistre Pétain, qui avant de gouverner la France en collaborant avec les nazis avait comme par hasard des affinités avec Franco. Pétain longtemps appelé à tort le père de la victoire, en fait ne l’était pas, le film de S.Kubrick  » Sur les sentiers de la gloire » le démontre. Alors Pétain confia la médecine à des affairistes ayant des intérêts dans les laboratoires pharmaceutiques. Je vous signale que le premier labo en France Sanofi a réalisé récemment un bénéfice de 3 milliard €, que son président a soutenu la candidature de notre président au poste de banquier chez Rothschild, en retour au début de cette année lors d’une réunion avec les PDG des labos il leur a promis une croissance de leur chiffe d’affaires d’au moins de 3%. Source le Canard enchaîné, ainsi tout s’explique. Le pouvoir des labos est immense pression sur les médias par le biais de la publicité, sur les politiques en faisant le chantage à l’emploi, il constitue un état dans l’état. Ce n’est pas demain que le cancer sera vaincu en France. La raison est très simple un traitement qui guéri rapporte bien moins qu’un autre qui ne guéri pas, c’est mathématique.

    J'aime

  3. Vayssettes dit :

    Au début de la pandémie en France, j’ai eu l’impression d’être projeté dans plusieurs siècles en arrière du temps où la peste sévissait. Je me disais on est au 21° siècle la médecine a fait des progrès, non en apparence, puis apparition de la solution du Pr Raoult. Au début j’ai regardé les chaînes classiques d’information, je constate que cette solution est rejetée, que son auteur est dénigré. Alors fidèle lecteur du Canard Enchaîné, journal indépendant et sans publicité, j’ai compris ces attitudes, ces personnes défendaient les intérêts des laboratoires pharmaceutiques et non ceux des victimes.

    J'aime

  4. Vayssettes dit :

    La gestion calamiteuse de notre gouvernement face au coronavirus s’explique.
    Initialement réaction tardive, il aurait fallu placer en confinement les personnes à risques, contrôler la température des personnes franchisant nos frontières. Manque de masques, de tests.
    Une réalité la France est reconnue mondialement comme le plus fort soutien aux laboratoires pharmaceutiques, trophée inavouable (voir traitement du cancer du biologiste Gaston Naessens volume 2 du livre «  Les savants maudits écrit par Pierre Lance aux éditions Guy Trédaniel ». La proposition du protocole du Pr Raoult est rejetée car elle s’appuie sur des anciens médicaments ne permettant pas de bénéfices, alors que les laboratoires espèrent mettre sur le marché prochainement un vaccin beaucoup plus lucratif.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s