Mercredi 8 janvier 15h à Sarlat « HISTOIRE DE LA GASTRONOMIE EN PÉRIGORD »

Captureffr
 
Toutes les conférences ont lieu à 15h aux dates indiquées salle Pierre DENOIX (ancien hôpital)
 
 
 
Aujourd’hui Patrice Gibertie revient à la passion de sa jeunesse : l’histoire du Périgord.
Menant des recherches sur la famille au temps des croquants, il avait plusieurs années durant animé la revue régionale « Périgord Magazine ». L’attrait pour la gastronomie est également une affaire personnelle. Sa mère Yvonne Gibertie fut, il y a cinquante ans, avec Nanou Delpeuch, l’initiatrice des restaurants à la ferme.
Conciliant la recherche historique et les souvenirs familiaux, il entend démontrer que la gastronomie périgourdine, qui a fait la réputation de notre région, s’inscrit dans une parenthèse temporelle courte. Elle est née de la capacité des femmes à faire la synthèse entre les savoirs de la cuisine noble et bourgeoise, souvent parisienne, et la qualité des produits locaux. Le quotidien étant plutôt caractérisé par une frugalité, une monotonie et une uniformité alimentaire, les moments de fête laissent s’épanouir un véritable culte de l’abondance et de l’hospitalité.
Tout comme la cuisine des « mères lyonnaises », la cuisine des femmes en Périgord, inséparable d’une sociologie rurale, appartient aujourd’hui au passé.
Il en reste de merveilleuses recettes et une vitrine touristique.
 
Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s