Vacciner les personnes qui ont été contaminées est inutile et dangereux

Pourquoi exiger une dose supplémentaire y compris pour des soignants très nombreux à avoir été contaminés ?

Ceux qui affirment que le président Macron n’a jamais été vacciné doivent savoir que si c’était le cas il aurait eu effectivement raison d’échapper à la piquouze puisqu’il avait été contaminé. Le Washington Post rappelle l’efficacité de la protection post contamination dite naturelle. L’histoire nous renvoie au covid de 1890 qui se transforma en simple rhume après avoir contaminé la moitié de la population…

En France impossible d’obtenir le pass même si l’on présente une sérologie avec les anticorps nécessaires, il faut toujours une piqure en rab et pourtant les études scientifiques démontrent que les autorités se trompent…

Une bonne quinzaine d’études  démontrent que l’immunité naturelle après une infection au SARS-CoV-2, même légère, est très largement supérieure à celle obtenue par la vaccination Dans cet article, on se demande du coup pourquoi les autorités, continuent d’affirmer l’inverse en mettant en danger la santé des citoyens ?

Cette obligation de Pfizer en plus est une honte !

Plus de 15 études ont démontré le pouvoir de l’immunité acquise avec une infection naturelle du virus. Il y a deux semaines, une étude menée en Israël auprès de 700 000 personnes a révélé que ceux qui avaient déjà été infectés étaient 27 fois moins susceptibles de contracter une deuxième infection symptomatique que ceux qui avaient été vaccinés. Cela a confirmé une étude de la June Cleveland Clinic sur les travailleurs de la santé (qui sont souvent exposés au virus), dans laquelle aucun de ceux qui avaient déjà été testés positifs pour le coronavirus n’a été réinfecté. Les auteurs de l’étude ont conclu que « les personnes qui ont eu une infection par le SRAS-CoV-2 ne bénéficieront probablement pas de la vaccination contre le Covid-19 ». Et en mai, une étude de l’Université de Washington ont constaté que même une infection légère au Covid entraînait une immunité de longue durée.

CEUX QUI SAVENT LIRE CONNAISSENT LES LIMITES D’ETUDES MESURANT LA PRESENCE D ANTICORPS SPECIFIQUES DE LA PROTEINE S et qui oublient la médiation cellulaire

Telle était l’erreur de l’étude publiée dans Nature ou encore de celle du CHU de Toulouse https://www.journalofinfection.com/article/S0163-4453(21)00483-7/fulltext

Ils avouent ;Notre étude n’a pas évalué l’immunité à médiation cellulaire Les lymphocytes T jouent le rôle central dans cette immunité.

Longtemps les médecins de plateau téléé ont expliqué que la protection vaccinale étauit supérieure à la protection naturelle suivant une contamination à partir  d’une étude parue dans Nature le 26 août et portant uniquement sur les variants Alpha et Bêta  qui stipule que les sérums de personnes convalescentes offrent une protection « significativement plus faible » que ceux des personnes vaccinées (de mesures en laboratoire). Pire cette étude n’étudiait pas spécifiquement les IgA !

Même chose pour l’étude de Toulouse! les IgA présents dans les muqueuses quidisparaissent en quelques semaines sont ceux qui empèchent de contaminer

Nous savons aujourd’hui que l’immunité impliquait  bien autre chose que les IgA etIgG et que la véritable immunité n’était pas vaccinale.

.

Minimiser le pouvoir de l’immunité naturelle a eu des conséquences mortelles.

 À titre de comparaison, le CDC recommande depuis longtemps aux enfants de ne pas se faire vacciner contre la varicelle s’ils ont déjà été infectés par la varicelle.

L’hypothèse erronée selon laquelle l’immunité naturelle n’est pas fiable a entraîné la perte de milliers de vies, des complications vaccinales évitables et a nui à la crédibilité des responsables de la santé publique.

https://www.washingtonpost.com/outlook/2021/09/15/natural-immunity-vaccine-mandate/

Le virologue allemand Drosten convient que la seule immunité qui vaille est issue de la contamination : « nous pouvons bien nous protéger contre les variantes actuelles avec les vaccins  , le virus mute encore et encore. Cela peut également entraîner des variants que les vaccins actuels ne peuvent pas assez contrecarrer. Le résultat : nous pouvons être infectés – malgré le fait d’être vacciné. »

Christian Drosten va même plus loin : il considère même que l’infection après la vaccination est nécessaire … Il est rejoint par nos Gilbert Deray et Martin Blachier .

Drosten préfère vacciner absolument tout le monde  puis les laisser se contaminer voir volontairement : « Mon objectif est de contracter une infection après la vaccination 

Une stratégie abracadabrantesque : vaccination obligatoire pour tout le monde et vite, le plus possible de contaminés par la vraie covid pour obtenir une immunité naturelle.….

Gilbert Deray : le meilleur schéma immunologique est vous êtes vacciné et vous attrapez le variant delta !

Pr @GilbertDeray : le meilleur schéma immunologique est vous êtes vacciné et vous attrapez le variant delta !
Via @LCI chez @24hPujadas pic.twitter.com/jYSSmlXiK3

— Mouâd Boutaour Kandil (@boutaour) September 11, 2021

Le conseil scientifique  ne dit pas autre chose en dénigrant le pass sanitaire  et l’efficacité des vaccins :

« Les personnes vaccinées infectées ont des pics de charge virale du même ordre de grandeur que ceux des personnes non-vaccinées infectées (…) suggérant que les personnes vaccinées infectées pourraient être contagieuses (…) » ;

« (…) dans les conditions actuelles d’obtention du pass sanitaire, celui-ci ne saurait être à lui seul le garant de l’absence de contamination entre les personnes qui se retrouvent dans un lieu où celui-ci est exigé et ne doit pas être compris ni mis en œuvre comme une protection absolue contre la contamination. Renforcer le contrôle du respect du pass sanitaire voire chercher à atteindre son respect absolu pourrait faussement faire croire à ses utilisateurs qu’ils sont totalement protégés et nous paraît devoir être évité. Le Conseil scientifique privilégie un message sanitaire que « le pass sanitaire réduit le risque de contamination sans l’éliminer et qu’il convient de respecter le plus possible les gestes barrières même dans les lieux sous pass sanitaire, en particulier pour les personnes les plus à risque » 

En octobre 2020 entre  8% et 11% des Français  avaient été contaminé et guéris disposaient des anticorps, ils étaient entre 14% et 17% au début de l’année 2021 avant la campagne de vaccination

Au début avril pasteur estimait à 22,4% le pourcentage moyen de contaminés avec des pointes à 40% en région parisienne. Différence considérable liées à l’âge : 30% des 20 à 50 ans puis une baisse vertigineuse après avec seulement 10%  après 70%

https://modelisation-covid19.pasteur.fr/realtime-analysis/infected-population/?s=09

https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-etudes-pour-suivre-la-part-de-la-population-infectee-par-le-sars-cov-2-en-france

A ce jour évaluer le nombre de contaminés est plus que difficile, comme s’il s’agissait de  les diluer dans l’océan des vaccinés….

Le chiffre d’un tiers des Français au contact avec le virus  est le plus souvent évoqué, que ces Français soient vaccinés ou non  avec 40% et plus pour les moins de 50 ans mais malheureusement deux fois moins pour les plus de 50ans  

https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/covid-19-etudes-pour-suivre-la-part-de-la-population-infectee-par-le-sars-cov-2-en-france

Ailleurs, en Inde par exemple , on estime que plus de la moitié de la population aurait été contaminée par le delta …

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Vacciner les personnes qui ont été contaminées est inutile et dangereux

  1. Ping : Vacciner les personnes qui ont été contaminées est inutile et dangereux – Qui m'aime me suive…

  2. valukhova dit :

    Merci Monsieur Patrice de tant de recherches et de détails qui devraient éclairer le cerveau de nos « mâles dominants » au Gouvernement. Il a toujours été d’une grande logique que lorsque l’on attrape une maladie, un rhume, une grippette, donc à priori même un virus dangereux mal géré, comme le SARS COV2, permet aux gens qui ont des organismes forts, et alimentés, en principe, sainement, ayant une hygiène de vie mentale et physique le plus saine possible (car on ne peut malheureusement pas éviter tout ce qui dégringole sur nos têtes et dans nos jardins qui sont des particules polluantes lourdes distribuées par des avions invisibles à l’oeil nu), ont ainsi plus de défenses immunitaires, se défendent mieux, raisonnent également mieux (en principe). Malheureusement, notre civilisation a créé une Humanité malade et qui va dégénérer de plus en plus. C’est bien pour cela, qu’on nous remplace par des robots. Il n’y a pas de quoi en rêver !!! ni de rigoler !!!
    Bon dimanche
    MMM

    Aimé par 2 personnes

  3. INIVI dit :

    Il n’a jamais existé du covid. Mais les injections, oui.
    Faut savoir ceci: https://rumble.com/vmrbpv-le-directeur-dune-entreprise-funraire-sexprime.html
    Excellent dimanche,
    INIVI

    J'aime

  4. fraternel dit :

    bref!buissness is buissness pour pfizer.
    et maintenant que l’on va pouvoir enlever les masques des 6 11 ans dès le mois d’octobre pour les départements ayant une incidence de moins de 50 on se demande si pfizer n’aimerait pas que le taux d’incidence augmente pour vacciner les plus jeunes n’est ce pas.
    pfizer ayant trouvé qu’une demi dose de vaccin suffirait.
    Quand on est altruiste on se réjouit que nos petits puissent enfin enlever le masque
    quand on est cynique on veut augmenter sa marge.

    J'aime

  5. sebalex44 dit :

    Monsieur Gibertie, pardon. J’ai créé une contraction de Patrice Gibertie…

    J'aime

  6. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:Vacciner les personnes qui ont été contaminées est inutile et dangereux – naufrage/sauvetage

  7. mithridateIV dit :

    L’injection serait contre le covid, mais le virus c’est bien le SARS COV 2 !!…… bizarre !!
    J’ai été infectée, sérieusement malade avec une perte de 40 % des poumons. J’ai été bien soignée… à présent ma sérologie démontre que je possède des anticorps 140 x supérieurs au seuil requis. En dépit de cette excelente sérologie, l’hôpital m’a demandé de me faire faire une dose. Ayant refusé, je vis dans l’apartheid, je n’ai pas de passe….

    J'aime

  8. Claude colin dit :

    poser cette question à REACTION19 . Il faut adhérer pour 10€ / an . Car la «  »vaccination » » n’est pas obligatoire . Un test antigénique suffit pour avoir un PASS valable 72 h . En plus «  »vacciner » » après avoir été infecté est complétement débile . Pensez donc reaction19 .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s