ISRAEL/ 60% des décédés de la covid étaient vaccinés

Du 10 aout au 8 septembre Israel a comptabilisé 667 décès dus au COVID-19 au cours de cette période, avec seulement 41,5% (277) dans le groupe non vacciné, 12,5% dans le groupe boosté troisième doses et 46,0% dans le groupe vacciné mais non boosté.

Ainsi 390 personnes vaccinées  deux ou trois doses sont décédées  soit 58 ,5% des décès pour une population vaccinée qui représente à cette date 62% DES HABITANTS

Présenté ainsi l’avantage vaccinal serait très très faible.

Calculés en décès pour 100 000 habitants on obtient 8 décés pour 100 000  non vaccinés contre 7 pour 100 000  deux ou trois doses…

Si nous raisonnons en tenant compte de l’âge :

Pour les 7 550 000 israeliens de moins de 60 ans la covid a moins tué que les  acccidents de vélo soit  4 personnes en un mois par million d’habitants vaccinés ou non .

Compte tenu des effets secondaires lies à la vaccination la question du bénéfice risque devrait se poser

Pour les plus de 60 ans, près de 1400 000 sont vaccinés deux ou trois doses, ils comptabilisent 380 décès contre 254 pour les 160 000 non vaccinés. La protection serait plus significative, trois fois moins de risques pour les vaccinés deux doses.

Etudier la protection des trois doses est encore très difficile compte tenu des délais pris en compte entre une vaccination et un décès. Il faut encore attendre un mois.

Précisons encore que la protection douze fois plus efficace des anticorps naturels des anciens contaminés fausse sans doute les statistiques. Entre 30 et 40% de la population a été en contact avec la maladie mais beaucoup ont été vaccinés et rendent les vaccins efficaces

Nous retrouvons actuellement le même nombre de cas et  décès qu’il y a un an.

Les statistiques françaises sont toujours étranges même si la DREES a avoué avoir oublié la moitié des décès. Elle les a intégrés depuis mais quid de leur situation vaccinale

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour ISRAEL/ 60% des décédés de la covid étaient vaccinés

  1. Ping : ISRAEL/ 60% des décédés de la covid étaient vaccinés – Qui m'aime me suive…

  2. nicolasbonnal dit :

    Vivement l’hiver (mectine) !

    J'aime

  3. Bloby dit :

    vous auriez au moins pu fair l’effort de mettre le tableau en entier et de citer vos sources. Certaines personnes se donnent du mal a rechercher des information et citer leurs sources:
    https://www.covid-datascience.com/post/what-do-new-israeli-data-say-about-effect-of-vaccines-boosters-vs-death-critical-severe-disease

    J'aime

  4. Ping : LE MYTHE DES 85% EXPLOSE EN PLEIN VOL :LES SERVICES GOUVERNEMENTAUX AVOUENT AVOIR « OUBLIE » LA MOITIE DES DECES (et 20% des cas graves) …. | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  5. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:LE MYTHE DES 85% EXPLOSE EN PLEIN VOL :LES SERVICES GOUVERNEMENTAUX AVOUENT AVOIR « OUBLIE » LA MOITIE DES DECES (et 20% des cas graves) – naufrage/sauvetage

  6. John doe dit :

    Robert du PMU fait des analyses sans rien comprendre

    J'aime

  7. Ping : CORONAVIRUS: LA TROMPERIE UNIVERSELLE – JEMINFORMETV.COM

  8. Ping : En France aussi ils ont menti pour faire croire que la majorité des décès Covid étaient des non-vaccinés – La Voix de Dieu Magazine

  9. Ping : Le mythe des 85% explose en plein vol : Les services gouvernementaux avouent avoir « oublié » la moitié des décès (et 20% des cas graves) – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon

  10. rotillon dit :

    le titre est quand même un peu biaisé du fait que près de 60% de décès vaccinés sont dans une population de 62%, ce qui relativise les choses; après on voit ça de plus près, et si on globalise tout, il y a donc une réduction du risque de 13,7%, ce qui n’est effectivement pas extraordinaire
    mais quand même le différentiel pour les plus de 60 a est tout de même de 1 à 3, ce qui suggère pour cette classe d’âge une certaine efficacité, certes un peu faussée comme vous l’avez dit par l’immunité naturelle; mais une question reste les effets indésirables et notamment le décès des vaccinés après un délai de 14 ou 28 j par exemple

    J'aime

  11. Bonjour et merci de prendre le risque de contester : c’est de plus en plus difficile aujourd’hui dans notre charmant pays.

    Votre article a été beaucoup repris sur le Net et nul doute qu’un de nos journaux mainstreams préférés va « débunker » vos conclusions en vous collant la casquette habituelle de complotiste d’extremdrouate (ou gauche c’est selon).

    Je vais donc le faire ici, avant eux, mais aussi « débunker » par avance leur conclusion qui sera du type « oui mais si on regarde les personnes de plus de 60 ans alors le vaccin est efficace ».

    Allons-y :

    Votre graphique viens de cette étude :
    https://www.covid-datascience.com/post/what-do-new-israeli-data-say-about-effect-of-vaccines-boosters-vs-death-critical-severe-disease
    La lecture de cette « étude », parfaitement rigoureuse, apporte un conclusion qui va totalement dans le sens habituel, le sens de la pensée unique, LES VACCINS FONCTIONNENT DU FEU DE DIEU. (une pensée en sens unique en quelque sorte.)
    Elle provoquera certainement une érection immédiate à n’importe quel afficionado provax.

    En Résumé :
    – efficacité contre les décès chez les 60 ans 68% voir 94% avec la 3em dose.

    Ces chiffres sont bien entendu parfaitement exacts SI on considère les données de mortalité publiées par le gouvernement comme justes.

    Comme personne n’ira vérifier les données Israéliennes, vous serez une nouvelle fois catalogué comme complotiste vu que vous ne reportez que les chiffres qui vous arrangent.

    Pourtant quelque chose cloche dans les chiffres Israéliens :
    Si on reprend le tableau on a sur un peu moins d’un mois (aug10-sept8) : 254+298+82 = 634 décès. Avant le vaccin, la pire période en Israël était en octobre : on avait à peine dépassé les 1000 décès sur un mois. On se demande comment, avec un vaccin si efficace, on pourrait aujourd’hui avoir tant de décès avec 95% des personnes vulnérables vaccinées ??

    Plus précisément, si on reprend le tableau que vous publiez, il y a 254 non vaccinés chez les plus de 60 ans sur la période de 1 mois. Les vaccinés au moins 2 doses de 60+ représentent 90%. Cela veut dire que si personne n’était vacciné, il y aurait statistiquement 10 fois plus de décès : 2540 sur cette période de moins de 30 jours. cela représente 2.5 fois plus de décès qu’en octobre 2020 et 1.6 fois plus de décès que lors du pic de janvier où on avait atteint au pire du pire 1540 décès sur 30 jours .

    Deux solutions alors : soit le variant delta est bien plus dangereux que les précédents, les Israéliens n’ont acquis aucune immunité et ils n’ont pas pris des mesures de protection suffisantes, soit les chiffre de mortalité par statut vaccinal et par âge en Israël sont pipés.

    Merci de m’avoir lu.

    Aimé par 1 personne

Répondre à rotillon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s