Delfraissy admet  qu’un tiers des plus de 80 ans n’a aucun anticorps protecteur après deux Pfizer (et combien d’autres pas assez ) mais ne voit de solution qu’en multipliant les piquouzes

Depuis des mois je n’ai cessé de me faire l’écho d’études scientifiques selon lesquelles deux doses de Pfizer ne permettaient pas à l’immense majorité des plus de 80 ans de bénéficier d’anticorps protecteurs en quantité suffisante (un tiers n’en avaient même aucun).

 J’ajoutais que la forte explosion du nombre de décès dans les EHPADS au moment des vaccinations puis une surmortalité de l’ensemble des personnes âgées comparable en 2021 à celle de 2020, posait la question des anticorps facilitants et des décès des plus fragiles victimes du vaccin plus que du Covid .

Combien de morts pour rien ?

Je connaissais personnellement 5 personnes de plus de 75 ans étrangement décédées après la vaccination . Il faudra beaucoup de temps pour se poser la question du benéfice risque du vaccin pour les plus fragiles alors qu’une  supplémentation en zinc et vitamine D, un traitement à l’ivermectine  et azithromycine  les auraient sauvés.

Reconnaissons cependant  que le dernier avis du conseil scientifique  a de quoi surprendre :

Les rares études disponibles montrent une absence d’anticorps anti-S après 2 doses aux environs de 30% dans les populations de résidents (USA et France, Montpellier.

Les données et informations anglaises et belges de ces derniers jours laissent entrevoir un risque d’infection symptomatique COVID19 lié au variant Delta dans cette population, avec des symptomatologies non uniquement respiratoires, mais entrainant une asthénie intense très préjudiciable pour ce profil de patients, même chez des vaccinés avec 2 doses.

 · L’extension de cette vigilance vaccinale, et la stratégie de rappel doivent être proposées à tous les français de plus de 80 ans, et pas seulement aux résidents en EHPAD. L’âge constitue le principal facteur de risque, et le profil de comorbidité et de perte d’autonomie peut être identique pour une partie de la population vivant à domicile à celui qui est observé chez les résidents en EHPAD.

Delfraissy et sa bande ouvrent les parapluies, ils admettent l’échec du tout vaccin pour les plus de 80 ans  mais ils n’en tirent hélas aucune conclusion intelligente

VAERS : DECES : 9 048 (au 7 juillet) EudraVigilance : DECES : 17 503 (au 3 juillet)

https://wonder.cdc.gov/wonder/help/vaers.html

https://dap.ema.europa.eu/analytics/saw.dll?PortalPages

En Europe c est la même chose avec 16000 décés sur plus de 500 000,effets secondaires , du pur hazard là encore.

Le virus mute, c’est dans sa nature, et des variants non sensibles à une vaccination à cible trop étroite, apparaissent de plus en plus et de plus en plus vite. Je l’avais déjà écrit il y a quelques semaines, un bon tiers des vaccinés peut être contaminé, plus avec le delta, le delta plus, et demain lambda et epsilon, déjà de sortie. Les autorités, qui affirmaient comme les labos 95% de protection le reconnaissent maintenant sans problème : le vaccin ne vous empêche pas d’attraper la maladie, de contaminer. Les derniers discours officiels parlent de couverture à 65%. Comme pour les non vaccinés, il vous faut donc garder le masque et toutes les mesures de protection, être confiné voire mis en quarantaine, revacciné si contact, et si vous voulez voyagez, par exemple, un test a plus de valeur qu’un certificat de vaccination.

Après ce constat et ces lamentations, étant admis que les vaccinés attrapent et attraperont de plus en plus les nouveaux variants, soyons constructifs et positifs : ces vaccinés qui attrapent la covid, on en fait quoi ? On leur a promis la guérison, ils ont suivi, on leur donne quoi maintenant qu’ils sont malades ? Une troisième dose ? Une quatrième ? C’est prévu, c’est commandé, mais vont-ils suivre ? Ils ont cru qu’ils seraient protégés la première fois, que feront-ils la seconde, la troisième ?  Qu’ont prévu nos autorités face à ce problème croissant ? Vont-ils enfin regarder ailleurs, ouvrir d’autres voies ?

Aujourd’hui la réponse de nos autorités est toujours sur la même ligne, avec des œillères, sans chercher d’autres voies : face à l’épidémie, augmentons le rythme des vaccinations.

GERARD MAUDRUX

Vaccinés covid : et maintenant ?

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Delfraissy admet  qu’un tiers des plus de 80 ans n’a aucun anticorps protecteur après deux Pfizer (et combien d’autres pas assez ) mais ne voit de solution qu’en multipliant les piquouzes

  1. nicolasbonnal dit :

    Gageons que les Français se montreront à la hauteur et se vaccineront comme ils le doivent.

    J’aime

  2. Ping : Le rire l’emporte – et le sens de l’humeur –  chez le Dr Maudrux qui trouve qu’on persévère un peu diaboliquement toute de même (et pourquoi ?) : « De plus en plus de vaccinés, les 2/3 des adultes chez nous, cela dev

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s