POUR EVITER LES EFFETS SECONDAIRES DE LA VACCINATION ET LA RENDRE « EFFICACE »: PRENEZ …DE LA VITAMINE D car  elle protège de la covid et dope le système immunitaire (vaccinologues)

Incroyable aveu des spécialistes de la vaccination, la vitamine D, le Zinc  et autres nutriments déterminent la capacité des vaccins à produire les anticorps et limitent les effets des covid light générés par les piquouzes

Il fallait bien expliquer pourquoi la vaccination , dans les études les plus optimistes, ne parvient pas à protéger plus du tiers des plus de 65 ans. Aux Seychelles les 60% de la population ( tous âges confondus) qui ont eu DEUX doses representent plus de 37% des contaminés .

Le secret, une insuffisance de vitamineD…..

Certains y verront enfin la reconnaissance du « vaccin norvégien » capable de se substituer aux vaccins transgéniques … A bien y réfléchir, ils pourraient bien les remplacer…

Les norvégiens ont une alimentation surdosée en vitamine D et les Japonais , en zinc, regardez la suite:

Margaret RaymanProfessor of Nutritional Medicine, University of Surrey

Philip C Calder Head of Human Development and Health and Professor of Nutritional Immunology, University of Southampton

Si nous devons compter sur les vaccins pour mettre un terme à la pandémie de Covid-19, nous devons en maximiser les effets. Or, un facteur risque de compromettre leur protection, soit la carence nutritionnelle, en particulier chez les personnes âgées.

Celles-ci ont des réponses immunitaires plus faibles et sont connues pour répondre moins bien que les jeunes adultes à de nombreux vaccins, y compris celui contre la grippe saisonnière. Cela est dû en partie à leur fragilité, à laquelle il n’est pas facile de remédier, mais aussi à des carences en vitamines et en minéraux — appelés micronutriments.

Lorsque le système immunitaire n’est pas adéquatement alimenté et qu’il est affaibli, cela peut alors entraîner de mauvaises réponses aux vaccins. Par exemple, une revue de neuf études — portant sur 2 367 personnes — a montré que les personnes déficientes en vitamine D étaient moins bien protégées contre deux souches de grippe après avoir été vaccinées que celles qui avaient des niveaux de vitamine D adéquats.

https://theconversation.com/pour-rendre-les-vaccins-contre-la-covid-plus-efficaces-il-faut-les-combiner-avec-des-supplements-de-vitamines-et-de-mineraux-155290

Jean-Marc Sabatier est Directeur de recherches au CNRS et Docteur en Biologie Cellulaire et Microbiologie, affilié à l’Institut de Neuro-Physiopathologie (INP). Editeur-en-Chef des revues scientifiques internationales « Coronaviruses » et « Infectious Disorders – Drug Targets ».

 La vaccination en cours et à grande échelle contre le SARS-CoV-2 a mis en évidence, chez certaines personnes plus sensibles et/ou fragiles, l’apparition de potentiels effets indésirables ressemblant à la Covid-19. Il apparaît qu’une carence en vitamine D chez ces personnes pourrait favoriser des effets secondaires possiblement graves.

Le vaccin pourrait être à l’origine d’une sur-activation du système rénine-angiotensine (SRA) induisant des symptômes « Covid-19-like » qui pourraient correspondre aux manifestations décrites par l’ANSM.

Ainsi, il apparaît que la supplémentation pré-vaccinale en vitamine D des personnes carencées soit primordiale car elle devrait prévenir l’apparition des complications, tout en permettant une vaccination plus efficace. En effet la vitamine D permet un fonctionnement optimal du système immunitaire.

Afin de prévenir l’apparition de potentiels effets délétères « Covid-19-like » lors de la vaccination, il serait utile de procéder à une supplémentation en vitamine D (cholécalciférol ou vitamine D3), surtout en cas de carence ou d’insuffisance (taux plasmatique < 10-20 ng/ml). En effet, une supplémentation en vitamine D doit permettre d’atteindre un taux plasmatique en vitamine D satisfaisant, (50 ng/ml, voire 75 ng/ml).

La vitamine D, en tant que frein du SRA (1), contrecarre ainsi l’effet délétère d’un SRA suractivé et pourrait éviter une évolution vers les formes plus sévères voire mortelles (4-6) d’un « Covid-19-like » post-vaccination. La majeure partie de la population étant déficiente en vitamine D, il est essentiel d’obtenir un statut vitaminique D pré-vaccinal satisfaisant par supplémentation de cholécalciférol.

En résumé, un taux sanguin approprié en vitamine D autour de 50 ng /ml doit permettre un fonctionnement optimal du système immunitaire (« inné » et « adaptatif ») nécessaire à une bonne vaccination, une prévention de potentiels symptômes et pathologies « Covid-19-like » pouvant survenir suite à la vaccination.

https://www.vidal.fr/actualites/26529-vitamine-d-et-covid-19-la-supplementation-presente-t-elle-un-interet.html


Les recommandations de la tribune de La Revue du Praticien en termes de prévention de la COVID-19
En termes de prévention primaire de la COVID-19, cette tribune s’appuie sur les éléments discutés précédemment, études observationnelles et méta-analyses relatives à la prévention des infections respiratoires aiguës. Les auteurs recommandent :

  • de « supplémenter en vitamine D tout au long de l’année les personnes à risque d’hypovitaminose D (c’est-à-dire les personnes de 80 ans et plus, ou malades, ou fragiles, ou dépendantes, ou obèses, ou vivant en EHPAD), et la population générale pendant la période hivernale. L’objectif est que la majorité de la population générale atteigne une concentration de 25(OH)D sérique entre 20 et 60 ng/mL. Les études les plus solides méthodologiquement indiquent que des apports de 1 200 UI/j sont nécessaires pour cela, ce qui, en l’absence de formes pharmaceutiques de vitamine D adaptées à une prise journalière simple, pourrait être remplacé par une prise de 50 000 UI de vitamine D3 par mois. Le double de cette dose devrait être prescrit aux sujets obèses ;
  • chez certains patients (les patients en situation de « fragilité osseuse », les patients insuffisants rénaux chroniques avec DFG < à 45 mL/min/1,73 m², les patients ayant une malabsorption ou en post-chirurgie bariatrique malabsorptive de type by-pass, et les patients âgés chuteurs), de viser une concentration-cible située plutôt entre 30 et 60 ng/mL ».
Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour POUR EVITER LES EFFETS SECONDAIRES DE LA VACCINATION ET LA RENDRE « EFFICACE »: PRENEZ …DE LA VITAMINE D car  elle protège de la covid et dope le système immunitaire (vaccinologues)

  1. Eric dit :

    Cet article fait de la publicité à ces « vaccins » à ARNm et je ne suis pas du tout d’accord pour promouvoir ces sérums (appellation vraiment pudique).
    En effet, ces injections n’ont pas passé tous les stades de contrôle et sont encore en phase d’essai avec des autorisations temporaires d’utilisation attribuées hâtivement sous couvert d’urgence absolue (ou plutôt de lobbying effréné).
    Ces réticences sont fondée au vue de toutes les morts post-vaccinales, près de 10 000 au niveau européen et des innombrables effets secondaires, ce qui est un comble pour des produits qui sont censés protéger des personnes en bonne santé !

    Aimé par 1 personne

  2. Jean-Luc dit :

    Les 10000 personnes décédées du « vaccin » et les quelques centaines de milliers de personnes avec effets secondaires graves, ont cru avoir avec la piquouse un rapport bénéfice / risque favorable et avaient signé leur attestation de consentement éclairé sur laquelle il manquait simplement le mot cobaye.
    Pourquoi vacciner massivement une population en bonne santé plutôt que de soigner seulement les malades ?
    C’est ainsi que le dernier vaccin courra toujours derrière le dernier variant qu’il aura lui-même engendré.

    Aimé par 1 personne

  3. Aline Meyre dit :

    Un comble : devoir prévenir les effets morbides de vaccins non testés par une médication préventive !! 😂 Preuve en est ; laplupart des gens ne s’alimentent pas équilibré ! 🙄

    J'aime

  4. Aline Meyre dit :

    Suite: pendant ce temps le Gvt fait voter en tte hâte des amendements d’adoption par le parlement du passe port Sanitaire🤐🤕 lois liberticides, atteinte à nos libertés individuelles.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s