AU BRESIL DES MILLIERS DE MORTS PARCE QUE L’IVERMECTINE ET L’HYDROXYCHLOROQUINES SONT INTERDITES POUR DISCREDITER BOLSONARO

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Bolsonaro mais ce qui se passe au Bresil est un scandale et le tissu de mensonges de la presse en est un autre.Tout est politique, qu’importent les morts…

BRESIL/ BIG PHARMA FAIT DE LA RESISTANCE MEME SI LES VACCINS NE SONT PAS EFFICACES

Trop de légendes circulent sur le Brésil,  Bolsonaro n’ a aucun pouvoir dans le domaine sanitaire , le ministre de la santé ne l’écoute pas et les gouverneurs des états confinent, vaccinent et refusent de soigner avec les traitements pécoces .

Bolsonaro n’a constitutionnellement pas de moyens d’agir, il fait des discours . Dans les faits le Brésil vaccine et ne soigne pas précocement …

https://www.gov.br/saude/pt-br

Il y a un an, la Cour suprême avait donné aux Etats et aux municipalités l’autonomie pour imposer leurs propres mesures de restriction. Mais dans la pratique, sauf quelques rares exceptions, notamment dans quelques villes de l’Etat de Sao Paulo (sud-est), seules certaines activités considérées comme non essentielles ont été fermées, sans confinement total.

A ce jour, le confinement au Brésil est décidé par les autorités locales. la Cour suprême a confirmé que chaque gouverneur pouvait décider des mesures d’isolement social. «Ce n’est pas au gouvernement fédéral de bannir des mesures […] qui ont prouvé leur efficacité pour réduire le nombre de contaminations et de morts»,peut-on lire dans la décision de justice. Selon le Brazilian Report, la Cour suprême donne ainsi «un feu vert aux Etats pour défier le Président».

Bolsonaro a manifesté son attachement à la chloroquine mais  sans le moindre effet sur la politique du pays et ce malgré des études réalisées dans les hôpitaux brésiliens favorables à la molécule.

L’utilisation de l’hcq progresse bien de 50% en mars avril 2020 mais passée la première vague  elle est abandonnée pour suivre les avis de l’OMS et déplaire à Bolsonaro .

Les variants changent la donne.

Il y a une limite  à la puissance de Big Pharma , les différences spectaculaires de mortalité entre les régions qui soignent et les autres  finissent par contraindre les autorités à autoriser  les molécules qui sauvent des vies. Pas de pénurie de vaccins au Brésil  (une dose distribuée sur quatre n’est pas encore utilisée)  mais la pression des variants …

Le ministère de la sante était hostile au traitement précoce  (hcq ivm)  et n’appliquait pas de politique anti confinement, Bolsonaro ne décidait rien .En ce temps là seule la vaccination comptait

https://www.correiobraziliense.com.br/brasil/2021/03/4912298-queiroga-admite-que-eficacia-de-tratamento-precoce-nao-foi-comprovada.html

Vendredi 23avril 2021 , le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a déclaré que le ministère travaillait à la publication de protocoles d’utilisation de médicaments dans le traitement du COVID-19, y compris la chloroquine et l’ivermectine.

https://www.focus.jor.br/cloroquina-e-ivermectina-poderao-ter-protocolo-do-ministerio-da-saude-para-tratamento-de-covid-19/

Dans une interview au journal O Globo, publiée ce vendredi, Queiroga a déclaré qu’il soumettrait à la Commission nationale pour l’incorporation de la technologie dans le SUS (Conitec) l’analyse de tous les médicaments utilisés dans le traitement du COVID-19, «Nuancer les preuves scientifiques qu’il existe par rapport à chacun d’eux», a-t-il dit.

«Protocole qui va se faire non seulement sur les médicaments mais surtout avec tous les types de traitements. Nous allons lancer bientôt », a déclaré le ministre.

Les gouverneurs distribuent des médicaments
Depuis l’année dernière, la distribution de médicaments tels que la chloroquine, l’hydroxychloroquine, l’azithromycine, l’ivermectine a été défendue par certains gouverneurs du pays.  Helder Barbalho, do Pará, e Flávio Dino, governador do Maranhão, também defenderam a distribuição dos medicamentos utilizados no tratamento precoce da COVID-19.

Dans les Etats pro ivm et hcq on compte 100 décès pour 100 000 habitants

Para: 10 000 décès pour 8,6 millions d’habitants

Maranhao  6000 décès pour 7 millions d’habitants

Dans les ETATS anti ivm et hcq  la situation est plus grave

Amazonas  12 000 décès pour 4 millions d’habitants 350 décès pour 100 000 hab. Débordées les autorités locales ont fini par autoriser l’ivermectine début février: en un mois le nombre de décès quotidiens a été divisé par six.

Toujours dans la première moitié de 2020, le gouverneur de São Paulo, João Doria, a déclaré que c’était le médecin David Uip, coordinateur du comité de la santé de São Paulo, qui avait recommandé au ministre de la Santé de l’époque, Henrique Mandetta, de distribuer la chloroquine sur la politique publique du pays du réseau.

Malheureusement le kit est combattu par les médias à Sao Paulo :

https://g1.globo.com/sp/sao-paulo/noticia/2021/03/29/uso-de-medicamentos-do-kit-covid-pode-ter-provocado-a-morte-de-tres-pessoas-em-sp-outro-paciente-fez-transplante-de-figado.ghtml

Le Tribunal fédéral de São Paulo a interdit jeudi 29/04 au gouvernement de Jair Bolsonaro de faire campagne, dans tous les médias, pour promouvoir le soi-disant « traitement précoce » contre le covid-19, avec des médicaments sans efficacité prouvée. Contre la maladie. .

Dans la décision de première instance rendue vendredi, la juge Ana Lúcia Petri Betto, du 6e tribunal civil fédéral de São Paulo, a ordonné au Secrétariat de la communication de la présidence de la République (Secom) de s’abstenir de parrainer des publicités qui « contiennent des références » des médicaments d’une efficacité douteuse dans la lutte contre le nouveau coronavirus, comme la chloroquine, défendue publiquement par Bolsonaro à de nombreuses reprises.

Dans la décision, qui peut faire l’objet d’un appel, le juge a également exigé que les influenceurs numériques embauchés par le gouvernement Bolsonaro pour promouvoir un traitement précoce se rétractent sur leurs réseaux sociaux. Le magistrat a répondu à une demande, via Public Civil Action.

https://susanalitico.saude.gov.br/extensions/covid-19_html/covid-19_html.html

https://www.dw.com/pt-br/justi%C3%A7a-federal-pro%C3%ADbe-governo-bolsonaro-de-promover-kit-covid/a-57394522

A CE JOUR SAO PAULO COMPTE PRES DE 100 000 MORTS POUR 44 MILLIONS D’HABITANTS

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour AU BRESIL DES MILLIERS DE MORTS PARCE QUE L’IVERMECTINE ET L’HYDROXYCHLOROQUINES SONT INTERDITES POUR DISCREDITER BOLSONARO

  1. Ping : AU BRESIL DES MILLIERS DE MORTS PARCE QUE L’IVERMECTINE ET L’HYDROXYCHLOROQUINES SONT INTERDITES POUR DISCREDITER BOLSONARO – Qui m'aime me suive…

  2. dubled dit :

    Article du Jour : Les vaccins sont le nouveau «  test de pureté  » – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances
    https://leblogalupus.com/2021/04/10/article-du-jour-les-vaccins-sont-le-nouveau-test-de-purete/
    meme programme qu’hitler

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s