LES JOURNALISTES N’ONT TOUJOURS PAS APPRIS A LIRE

La série statistique du Lancet ne prouve rien…

22 mai – Une étude rétrospective Mehra et al., non randomisée, sans placébos ni double aveugle, ne peut pas affirmer que l’HCQ, couplée ou non à un macrolide [tel que l’AZ], soit efficace chez des patients hospitalisés.

https://pgibertie.com/2020/05/26/des-scientifiques-du-monde-entier-se-mobilisent-pour-denoncer-les-magouilles-de-big-pharma-contre-raoult/

Problème les données ne permettent pas de comparer la situation des malades au début du traitement .

Il ne s’agit pas d’une véritable étude mais de données statistiques compilées , il ne s’agit pas de malades aux premiers symptomes mais gravement atteints .

Les malades soignés à l’hcq semblent en bien plus mauvais état que les autres ; on découvre ainsi qu’ils sont trois fois plus nombreux que les autres à être ventilés mécaniquement (20% contre 7%)

On peut manifester une certaine surprise en constatant que les diabétiques, les malades de bronchite chronique (copd) et ceux qui souffrent d’hypertension ont à peine plus de risques que les autres de décéder... Les Asiatiques seraient deux fois moins à risque que les noirs…

Surpris également par le faible impact de l’obésité (bmi)… ou les hispanics …

Comment interpréter des données dans lesquelles on trouve des cardiaques (12%) traités à la chloroquine pour démonter que celle ci à des incidences cardiaques. Par nature ces malades ne pouvaient recevoir un tel traitement, pourtant certains avaient fait un infarctus avant leur hospitalisation.

Les statistiques sont elles sérieuses?

Les malades africains soignés à la chloroquine auraient quatre fois plus de risques de décéder …

Tout ce que nous savions sur les comorbidités s’effondrerait

ions sur les comorbidités s’effondre

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.05.06.20092999v1

Quel crédit apporter à des statistiques qui démontreraient qu’une bronchite chronique ne représente pas un risque évident?

Voici la critique qu’en fait le collectif « Covid laissons les médecins prescrire » :

Étude sur 96032 dossiers médicaux émanant de 671 hôpitaux sur les 6 continents.
Patients hospitalisés entre le 20/12/19 et le 14/04/20 – Publication le 21/05/20 – 4 auteurs signataires Chapeau ! un record d’efficacité pour recueil data, traduction des différentes langues étrangères y compris asiatiques + analyse statistique + écriture article + reviewing + publication !
Au bas mot une publication à 50 millions d’euros. Qui l’a financée ?
Et on passe sur les liens d’intérêt déclarés par les auteurs avec l’industrie pharmaceutique.

  1. Des patients hospitalisés à un état grave de la maladie
  2. Des patients suivis dans des pays n’ayant pas les mêmes attitudes thérapeutiques
  3. Des critères d’inclusion flous ex : des co-prescriptions d’antiviraux dans 40% des cas, sans information sur leur répartition dans les groupes analysés
  4. Des imprécisions sur les traitements analyses : on parle de macrolides. Impossible de savoir qui a reçu de l’azithromycine
  5. Des patients avec des co-morbidités n’en faisant pas une population représentative (ex : 1 patient sur 3 avec hypertension dans le groupe hydroxychloroquine + macrolide)
  6. Des groupes non comparables : ex groupe HCQ* + macrolide plus grave avec 20% de ventilation mécanique versus 7,7% des patients du groupe « dit témoin », idem sur paramètre sao2 ˂ 94
    Alors qu’il est écrit « No significant between-group differences were found among baseline characteristics or comorbidities. »

« Foot note » du tableau 2 surprenante : « Age and BMI are continuous variables.
The 95% cis have not been adjusted for multiple testing and should not be used to infer definitive effects. »

  1. Des doses et durées de traitement non précisées
  2. Des résultats exprimés en moyenne, on aurait aimé aussi des médianes et des range.
  3. Aucune information sur les « missing values » « multiple imputation for missing values was not possible » « it was assumed that the characteristic was not present » – alors qu’il est évident que les missing values doivent se compter à la pelle sur une analyse multicentrique multi-pays aux soins variés
  4. Aucune analyse des groupes en fonction des traitements associés ni des risques cardio.
  5. Aucun scanner thoracique a la recherche des atteintes cardiaques du virus qui sont fréquentes pour une analyse correcte de ce qui est appelé évènement indésirable.
  6. Pas de mesure des intervalles QT ni de recherche de torsades de pointe !!!
  7. Une prescription vendue comme précoce (moins de 48h après l’hospitalisation) qui occulte la date des premiers symptômes et veut faire croire à une prescription précoce !

et la liste est encore longue… Mais diantre le Comité de lecture faisait-il la sieste ???

« Assez d’une telle désinformation ! QUI a intérêt à faire croire que l’Hydroxychloroquine est inefficace et dangereuse quand elle est bien prescrite ? LAISSONS LES MÉDECINS PRESCRIRE ! » conclut le Collectif.

Ce qui est sûr, c’est que l’étude du Lancet est de la très très mauvaise science. Que la plus prestigieuse revue médicale, ayant admis les difficultés éthiques liées à la faible qualité de la plupart des publications, ayant identifié le problème majeur des conflits d’intérêts, ose publier un tel papier est à vrai dire assez époustoufflant.

The Lancet nous fournit ici un exemple emblématique de malhonnêteté scientifique tel qu’il en existe tant -et qui pourrissent de manière systémique le domaine.

Pierre Cohen Bacrie et Corinne Réverbel analysent cette série sous unangle méthodologique

la seule étude qui porte, elle (contrairement à Mehra et al.), sur des patients non hospitalisés, et qui soit presque parfaitement conforme au protocole de l’IHU de Marseille, est la grande étude américaine lancée le 14 mai par les NIH (National Institutes of Health) dirigés par le docteur Anthony Fauci.  https://bit.ly/-afauci et à la publication originale annonçant cette étude: « NIH begins clinical trial of hydroxychloroquine and azithromycin to treat COVID-19 » https://bit.ly/-nih14 ;

▪️L’étude porte sur des patients1-qui n’ont pas eu les mêmes traitements (on a la moyenne des doses de médicaments HCQ ou CQ reçus) 2- qui ont reçu +/- clarithromycine OU azithromycine (les résultats sont mélangés)3- qui ont des troubles sévères à modérés nécessitant une hospitalisation 4-dont 40% prennent des antiviraux (divers) (or HCQ+/-AZT est utilisé pour son action antivirale, il est donc difficile d’en évaluer l’efficacité ici)5-ceux sous traitement ont une proportion plus grande de SPO 2<94% (ce qui signifie dans le cadre du Covid qu’ils vont très mal)

De plus cette étude est menée par le DR Mandeep R Mehra qui sait très bien que l’action des antiviraux doit être menée en phase d’infection précoce, il a publié un article là dessus.

Enfin les auteurs ajoutent« En raison de la conception de l’étude observationnelle, nous ne pouvons pas exclure la possibilité de facteurs de confusion non mesurés…nous n’avons pas mesuré les intervalles QT, ni stratifié le schéma d’arythmie (comme la torsade de pointes) »« Nous n’avons pas non plus établi si l’association d’un risque accru de décès à l’hôpital à l’utilisation des schémas thérapeutiques est directement liée à leur risque cardiovasculaire, ni effectué une analyse dose-réponse médicamenteuse des risques observés……Une relation de cause à effet entre la pharmacothérapie et la survie ne doit pas être déduite »Bref les auteurs disent eux-mêmes qu’on ne peut pas conclure une relation de cause à effet entre le traitement suivi et la survie.

Conflits d’intérêts: -étude soutenue par le Brigham and Women’s Hospital (Boston) qui mènent 2 études sur le #Remdesivir -MRM a des liens avec Abbott, Medtronic, Janssen, Mesoblast, Portola, Bayer, Baim Institute, NupulseCV, FineHeart, Leviticus, Roivant & Triple Gene▪️Un point supplémentaire  » Le groupe de base de ceux qui n’ont pas survécu était également beaucoup plus malade avec ~ 50% de produits en plus. Modèle sans risques proportionnels de Cox »

Le Pr Douste Blazy insiste sur le côté une fois de plus biaisé de cette série ; il ne s’agit pas des conditions du protocole Raoult qui lui prévient le passage en soin intensif. Autant n’autoriser l’ouverture du paraxhute qu’à 10m du sol.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/hydrxychloroquine-l-ancien-ministre-de-la-sante-philippe-douste-blazy-explique-pourquoi-il-remet-en-cause-l-etude-de-the-lancet-1249617.html

New York ; division par trois de la mortalité; la presse ne vous en parlera pas

Participants: Du 19 mars au 30 mars 2020, cinquante-quatre patients, résidents de trois ESLD à New York et diagnostiqués ou présumés atteints de Covid-19 (2 des 54 patients n’avaient pas été testés) ont été inclus dans cette analyse. Tous ces patients ont reçu une thérapie combinée DOXY-HCQ avec la norme de soins.

Mesures de résultats: Les caractéristiques des patients, le rétablissement clinique, les améliorations radiologiques, les effets secondaires des médicaments, le transfert à l’hôpital et le décès ont été évalués comme mesures des résultats.

Résultats

Les cinquante-quatre patients à haut risque, qui avaient développé un début soudain de fièvre, de toux et d’essoufflement (SOB) ont été traités avec une combinaison de DOXY-HCQ.

– 85% (n = 46) des patients ont eu une récupération clinique définie par : une résolution de la fièvre et de la SOB, ou un retour au réglage minimal de l’oxygène.

– 11% (n = 6) des patients ont été transférés dans des hôpitaux de soins en raison d’une détérioration clinique

– 6% (n = 3) patients sont décédés dans les établissements.

Ces résultats sont significativement meilleurs que ceux rapportés dans le MMWR (26 mars 2020) pour un établissement de soins de longue durée dans le comté de King, Washington, où 57% des patients ont été hospitalisés et 22% des patients sont décédés.

Conclusion: L’expérience clinique de cette série de cas indique que le traitement par DOXY-HCQ chez les patients à haut risque COVID-19 est associé à une réduction de la récupération clinique, une diminution du transfert à l’hôpital et une diminution de la mortalité.https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.05.18.20066902v1?fbclid=IwAR3eonk5laCofL9XRfE2vnNecUHWHL0ouj3-97_4nQD60rUOuXYJjHwGg4o

https://pgibertie.com/2020/05/25/hydroxychloroquine-nous-avons-la-reponse/

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour LES JOURNALISTES N’ONT TOUJOURS PAS APPRIS A LIRE

  1. Patrick Huet dit :

    La contre-attaque internationale pour interdire la chloroquine commence à prendre de l’ampleur. Ne la laissons pas faire !

    Dans un autre commentaire, j’avais écrit que l’ordre d’interdiction de la chloroquine ne venait pas de Macron, mais de l’OMS. (il n’en n’est qu’un exécutant).
    Cela se révèle malheureusement vrai, car tous les chefs d’Etat qui utilisent ou autorisent la chloroquine font l’objet de critiques virulentes dans la presse de leur pays, comme à l’international.

    Prenez le cas de Trump, par exemple, qui ose dire qu’il prend par précaution un comprimé de chloroquine chaque jour. La fureur de la presse à son encontre. Et le professeur Faucy en charge des questions de santé aux USA n’a rien à envier à Jérôme Salomon.

    Donc, continuons notre lutte en France contre les décisions irresponsables de notre gouvernement, mais organisons-nous aussi pour tarir la source à l’origine de ces ordres

    J'aime

  2. nicole almar dit :

    quand l’industrie ne veut pas être vaincue elle est capable de nier toutes les évidences.
    E.macron a bien nié l’existence de la rupture de stocks des masques!
    Patrick Huet: comment peut-on s’organiser pour tarir la source…etc? j’aimerai bien le savoir. Si vous le savez, dites-moi je vous prie.

    J'aime

    • jean-jacques LANCE dit :

      Macron et sa clique sont tous des collabos de l’OMS. Alors que faire pour tarir cette source ?
      – Et bien en premier lieu, je dirai de continuer de divulguer les informations parallèles autour de soi en mentionnant ce blog parmi d’autres.
      – Espérer que de plus en plus de moutons se réveillent face aux évidences
      – Espérer et soutenir une mobilisation dans la rue en France comme dans d’autres pays tels que l’Italie dont certains parlementaires commencent à réagir
      – Croire en l’engagement d’un Président Trump, qui, quoique l’on en pense, est l’un des seuls à dénoncer la corruption de la presse, à croire au protocole Raoult, à prendre de la chloroquine chaque jour, à dénoncer le confinement et bien d’autres éléments qui seraient trop long à exposer ici. C’est un anti-mondialiste convaincu et un anti Nouvel Ordre Mondial ! Il lui reste encore quelques mois avant les élections présidentielles et je suis persuadé qu’il a compris les enjeux terribles qui se jouent contre les peuples et dans son propre pays. A ce titre, il risque fort de surprendre beaucoup de monde en dénonçant, avant la fin de son mandat, les agissements de hautes personnalités corrompues en commençant par faire un grand nettoyage aux Etats-Unis. Le reste suivra…..car les turbulences ne vont pas manquer de s’additionner et la pression de monter !

      J'aime

      • nicole almar dit :

        merci de votre réponse. C’est bien ce que je fais déjà mais je ne suis pas sûre du résultat…Je me sens très impuissante, comme ceux qui partagent mes opinions. Mais qui sait? le nombre fera peut-être sa loi?
        Savez-vous que l’on trouve en grande surface l’ouvrage du Pr Raoult: EPIDEMIES, vrais dangers et fausses alertes
        « document » Michel LAFON pour 12€?

        J'aime

  3. jean-jacques LANCE dit :

    Merci pour l’info du livre ! Mais surtout garder confiance même si c’est difficile, ne jamais avoir peur et puis garder la foi en envoyant des pensées positives pour la construction d’ un autre avenir.
    Vous verrez, à la fin, c’est toujours la lumière qui gagne…..

    J'aime

    • nicole almar dit :

      Que le ciel vous entende! Je suis d’accord: la peur est très mauvaise conseillère et je n’ai pas peur. Cependant la réalité me montre un visage peu attrayant. Les Français on bien élu notre psychopathe. Connaissez-vous la « terrible fenêtre d’Overton? » et « Propaganda » de Bernays, neveu de Freud? Les manipulations des foules sont très au point et c’est ce qui me fait douter quand à l’efficacité d’une résistance silencieuse.

      J'aime

      • jean-jacques LANCE dit :

        Il faut continuer de dire NON et avancer en gardant foi en soi et en ses propres valeurs. Ces monstres qui veulent nous asservir ont oublié une chose des plus importantes (comme tant d’être humains malheureusement), celle qui les anéantira :
        Nous sommes aidés en coulisse par des puissances qui les dépassent car dans l’univers, il faut savoir que c’est toujours la loi de l’équilibre qui prévaut. Sans cette « force » lumineuse, l’humanité aurait déjà disparue. Cette dernière étape douloureuse fait donc partie intégrante de l’évolution humaine. L’être éveillé s’en sortira, quant aux autres…..
        Comprenne qui pourra ! Peut-être vous Nicole…..

        J'aime

  4. Patrick Huet dit :

    Bonjour Nicole Almar,
    Si vous souhaitez quelques éléments de réponses quant à s’organiser, vous pouvez me contacter sans problème, mes coordonnées sont sur mon site patrickhuet.net. Par ailleurs, comme tout un chacun, je suis dans l’annuaire.

    J'aime

  5. feintuch dit :

    les journalistes ne savent toujours pas lire, dites-vous. Si, mais ils sont là pour servir le pouvoir et les puissances d’argent, pas pour informer et faire preuve d’esprit critique. 90% des médias français appartiennent à 9 oligarques soutien de macron; les journalistes sont là pour les servir.
    ils sont au services des fonds de pension pas de l’intérêt général et de la santé des gens.

    J'aime

  6. B.G dit :

    « L’action collective COVID-19 Action collective Le droit de soigner & d’être soigné
    Agir pour la liberté de prescription de tous les médecins Ne laissons pas les malades sans traitement. #chloroquine #bithérapies #antibiotiques » peut être un bon début pour les victimes et aussi simple citoyens, a voir via le cabinet d avocats qui a lancé cette initiative

    J'aime

  7. OUVA-LARGENT dit :

    Bonjour chers Citoen(nes), Important à regarder !
    ce sont les premiers lanceurs d’alertes qui s’ unissent pour défendre NOS DROITS et LIBERTES face aux Gouvernants Actuels Français => en se rassemblant vers un pouvoir Juridique International.. Rien ne se fera sans nous ! A diffuser très largement autour de vous..

    J'aime

  8. Ahmed Aljazairi dit :

    Cette étude n’est pas bonne voire mensongère, il suffit de croiser avec les données publiques. Si on regarde l’annexe 5 de l’étude disponible sur le site du Lancet puis on croise avec les données publiques en terme de mortalité :
    Au 14 Avril, la situation aux USA selon les déclarations des autorités américaines:
    Infections: 621 953
    Cas actifs: 553 252
    Cas Clos: 68 701
    Morts: 30 081
    Guérisons: 38 620
    Données disponibles sur: https://worldometers.info/coronavirus/country/us/.
    L’étude du Lancet du 22 mai, au 14 avril page 5 de l’annexe :
    Affirme qu’en Amérique du Nord au 14 avril il y avait 63 315 de cas clos dont 7 534 morts (or le chiffre officiel US est déjà de 30 081 sur 68 701).
    Même constatation dans le cas de l’Australie, les autorités australiennes avaient annoncé qu’au 14 Avril 3 659 cas clos dont 61 morts, or l’étude du Lancet affirme 73 morts sur 607 cas clos (manipulation ou biais de sélection grossier). Toutes ces données sont publiques.
    En tout cas j’attends des médecins et du Ministre de la santé de contrôler la véracité des données avant des de commenter voire de prendre une décision.
    Bien cordialement.

    J'aime

  9. DIDIER dit :

    Je ne sais pas ou vous avez trouvé dans l’étude Lancet cette information selon laquelle les malades soignés à la Chloroquine serait des malades plus gravement atteints parce que sous assistance respiratoire à hauteur de 20% de leur échantillon, vs 7% pour le groupe contrôle. En ce qui me concerne je lis ces chiffres dans la rubrique « outcomes » … c’est à dire … « Résultats » !!!

    J'aime

    • pgibertie dit :

      le reproche principal de cette étude est de ne pas donner d’indication sur l’état de santé des malades au début du traitement . On peut tout de même concevoir que ce n’est pas l’hdc qui conduit à l’assistance respiratoire…. Donc si tois fois plus de malades sont passés par la ventilation , c’est qu’ils n’étaient pas en très bon état

      J'aime

      • Didier dit :

        Il y a tout de même beaucoup de données sur l état de santé des patients a l entrée dans les 5 groupes évalués, notamment du point de vue de la spO2. Or celle ci est homogène entre les groupes, avec un faible écart favorable au groupe test (10 a 15%) qui ne peut pas, il me semble, justifier des écarts aussi élevés en sortie

        J'aime

      • Chassagne dit :

        Bonjour,

        Je ne sais pas comment vous contacter. J’ai soutenue votre pétition dès le début sur mesopinions.fr .

        Essayons de promouvoir l’action noublionsrien.fr sur la pétition ?

        Il y avait aussi une sur change.org de Dousete-blasy avec près de 600 000 signataires.

        https://www.change.org/p/ephilippepm-traitement-covid19-ne-perdons-plus-de-temps-neperdonsplusdetemps

        C’est à mon avis en justice que cela peut se régler.

        Mobilisons nous tous ensemble.

        J'aime

  10. lmmrm dit :

    Non seulement les journalistes n’ont pas appris à lire, mais à écrire non plus, c’est quand même un gros handicap. À ce gros handicap s’ajoute un manque d’autonomie intellectuelle, je dirai même une absence de formation intellectuelle et morale.

    J'aime

  11. LMMRM dit :

    L’interdiction faite aux médecins de ville de prescrire de la chloroquine permet aux gouvernants de maintenir les gouvernés dans la peur et d’infantiliser les médecins, de les humilier, entre autres avantages.
    En d’autres termes, ils tiennent la dragée haute aux gouvernés et ils leur rappellent une nouvelle fois que ce sont eux les chefs, et qu’ils peuvent faire d’eux ce qu’ils veulent et ce sans même provoquer d’autre réaction que quelques protestations sur Twitter ou sur des blogues, protestations qui sont sans la moindre efficacité sur le cours actuel des choses.
    On voit que la situation est plus que grave.

    J'aime

  12. nico239 dit :

    Bonjour
    ATTENTION
    L’étude du Lancet dit : l’HCQ est dangereuse pour les patients hospitalisés
    L’IHU de Marseille dit : l’HCQ est dangereuse pour les patients hospitalisés et n’est recommandée qu’en tout début de traitement.
    Le gouvernement dit : l’HCQ sera RÉSERVÉE aux patients hospitalisés «aux patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe» et par voie de conséquence l’HCQ sera INTERDITE aux patients en début de traitement (là où elle se révèle efficace selon l’IHU)
    (décret du 27 mars https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=34EB254B4963CEC854F393ADD06A59CD.tplgfr36s_2?cidTexte=JORFTEXT000041746694&idSectionTA=LEGISCTA000041756413&dateTexte=20200327&categorieLien=id#LEGISCTA000041756413)
    Vous comprenez pourquoi le gouvernement a chaud aux fesses maintenant.

    J'aime

  13. Ping : La gazette d'Hubert » Blog Archive » Covid-19 : vive la zététitude (*)

  14. J’ai osé donner référence de votre bon billet (en respectant l’auteur évidemment). Ai-je eu raison…de donner référence du billet, s’entend ? 😉
    http://www.lagazettedhubert.com/?p=7640

    J'aime

  15. Chassagne dit :

    Bonjour,

    Pourquoi vous ne parlez pas de l’action en justice en cours : noublionsrien.fr ?

    Les petitions sont interressantes. Mais il faut agir pour changer.

    Mobilisons nous en masse.

    J'aime

  16. dupont dit :

    Quand de simples journalistes se permettent de donner leur avis, je doute. Ils ne sont que les nervis des grands patrons de presse, ceux la même nervis de laboratoires si puissants qu’ils ont le pouvoir d’influencer la recherche de la vérité dans leur seul intérêt, celui du profit.

    J'aime

  17. Marc FALDINI dit :

    Tout cela n’est qu’une enorme Manipulation et une charge Honteuse contre le Pr.RAOULT dont les raisons inconnues actuellement seront je l’espere mises au grand jour plus tard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s